Barème de l'impôt sur le revenu 2018 : tranches, taux et plafonds du quotient.

 

Le projet de loi de finances 2018 paru le 27 septembre nous informe des nouveaux taux d'imposition de l'impôt sur le revenu. Ce nouveau barème sera voté fin 2017. Nous vous le joignons accompagné des nouveaux montants du plafond du quotient familial.

Tranches marginales d'imposition/ taux pour 2018.

 

La déclaration d'impôt sur le revenu réalisée en 2018 engendrera l'impôt sur les revenus perçus en 2017. Le gouvernement a décidé d'augmenter les tranches d'imposition de 1% avec la justification habituelle qui est de tenir compte de l'inflation. Les taux prélevés restent les mêmes.

 

Barème 2018 de l'impôt sur les revenus de 2017

Revenu net imposable   Taux d'imposition                
De 0 € à 9 807 €     0%
De 9 807 € à 27 086 € 14%
De 27 086 € à 72 617 € 30%
De 72 617 € à 153 783 € 41%
Au-delà de 153 783 € 45%

 

Pas de grand changement à ce niveau. Pour mémoire, l'ancien barème était celui-ci

 

Barème 2017 de l'impôt sur les revenus de 2016

Revenu net imposable   Taux d'imposition                
De 0 € à 9 710 €     0%
De 9 710 € à 26 818 € 14%
De 26 818 € à 71 898 € 30%
De 71 898 € à 152 260 € 41%
Au-delà de 152 260 € 45%

 

Notez que c'est bien le revenu net imposable qui subit les tranches pour calculer l'impôt. Le revenu net imposable est le revenu retenu après imputation des déductions existantes sur les revenus déclarés.

 

Les plafonds du quotient familial en 2018

 

Pour ceux qui veulent aller au bout des choses, les plafonds du quotient familial sont également évoqués dans le projet de loi des finances. Ils augmenteront de 1%. Rappelons qu'ils servent à plafonner l'avantage fiscal procuré par les parts supplémentaires. Les montants retenus en 2018 seront donc :

 

- 1527 € (contre 1 512 € en 2017) : Avantage fiscal maximum sur chaque demi-part supplémentaire pour personne à charge (enfant).

 

- 912 € (contre 903 € en 2017) : Avantage maximum pour les personnes qui peuvent cocher la case L. C'est la demi-part accordée aux contribuables qui ont élevé un enfant seul pendant au moins 5 ans et qui vivent seuls.

 

- 3 602 € (contre 3 566 € en 2017) : Avantage pour les personnes qui peuvent cocher la case T. Le fait de vivre seul et d'avoir un (ou plusieurs) enfant à charge vous donne droit à cette demi-part supplémentaire. Le plafonnement de 3 602 € concerne la part entière (demi-part pour premier enfant à charge + demi-part pour la case T).

 

- 3 050 € (contre 3 020 € en 2017) : Avantage de la demi-part pour les personnes titulaires de la carte d'invalidité, les anciens combattants...

 

 

Pour aller plus loin et comprendre le fonctionnement, cliquez ici pour revoir notre article : comment est calculé l'impôt en France? Direction la rubrique "impôt" de notre site si vous souhaitez découvrir les astuces et niches fiscales à connaître pour minorer votre fiscalité.

 


     Auteur de l'article Thibault DIRINGER

              Conseil auprès de Cabinets en Gestion Patrimoine Indépendants

             Formateur en Banque et Assurance - Master Gestion de patrimoine  


Écrire commentaire

Commentaires : 0