Année 2023, Articles récents, Impôt

Barème et tranches de l’impôt 2023 sur les revenus 2022.

La nouvelle loi des finances est en cours de rédaction et on connait le barème de l’impôt 2023. Celui-ci servira à calculer la fiscalité à payer en mai 2023 quand on déclarera les revenus de 2022. On fait le point sur les nouvelles tranches d’imposition, le changement sur le calcul et les nouveaux seuils.

Barème et tranches de l’impôt 2023

Les tranches d’imposition seront utilisées lors de la déclaration 2023 sur les revenus 2022. La revalorisation par rapport à l’an passé dépend de l’inflation (hausse de 5.4%). Cela signifie donc que les tranches augmentent de 5.4% et donc que l’impôt va baisser à revenu équivalent par rapport aux années passées.

Barème et tranche fiscales 2023.

Revenu net imposable   Taux d’imposition                
De 0 € à 10 777 € 0%
De 10 777 € à 27 478 € 11%
De 27 478 € à 78 570 € 30%
De 78 570 € à 168 994€ 41%
Au-delà de 168 994€ 45%

Il faut donc utiliser ces nouvelles tranches d’imposition si vous cherchez à connaître l’impôt 2023 qui sera engendré par vos revenus perçus en 2022. L’an passé, les taux étaient les mêmes mais les tranches étaient un peu plus faibles : 10 225, 26 070, 74 545… vous trouverez le barème précédent ici : barème de l’impôt 2022 sur les revenus 2021.

Comment calculer la fiscalité 2023 avec le nouveau barème?

Attention, je vous déconseille d’estimer votre impôt futur en tenant compte du barème. Ce dernier est juste mais il y’a d’autres facteurs qui vont jouer sur le calcul. Les parts mais surtout d’autres variables qui changent aussi en 2023 : la décote et le plafond du quotient familial. En effet, il y’a deux calculs qui sont faits pour estimer l’impôt et on garde le pire des deux. Le second calcul tient compte du barème fiscal 2023 que j’ai indiqué mais aussi de plafonds déterminés selon votre situation personnelle. Ces plafonds ont aussi été réévalués pour l’année 2023 et je vous les indique ci-dessous.

Je viens de finaliser le simulateur de l’impôt pour 2023 en tenant compte de toutes ces variables afin qu’il soit juste à l’euro près. Vous le trouverez ici : simulateur gratuit de l’impôt 2023 sur les revenus 2022.

Découvrez mon guide : tout ce qui existe pour payer moins d’impôt

Plafonnement du quotient familial 2022.

Le plafond du quotient familial suit aussi l’évolution de l’inflation. Cette donnée est importante car elle nous informe de la baisse maximum possible de l’impôt pour chaque part ficale. Un aspect technique mais qui explique souvent pourquoi l’impôt s’envole rapidement sur des revenus élevés. Je donne les chiffres pour les puristes qui auront besoin des seuils pour faire des simulateurs précis ou évaluer à quel moment le calcul via les tranches fiscales s’arrête au profit du calcul via les plafonds. J’ai donné des exemples de calcul de l’impôt et du plafond du quotient ici : quelle est votre tranche marginale d’imposition?

Plafond du quotient familial 2023 – Avantage maximum par demi-part.

  • 1 678 € (contre 1 592 € l’an passé) : avantage fiscal plafonné pour chaque demi-part issue des enfants à charge.
  • 3 959 € (contre 3 756 €) : plafond pour ceux qui cochent la demi-part parent isolé (case T). Le plafond comprend bien sur la demi-part T ET celle pour l’enfant concerné.
  • 1002 € (contre 951€) : plafond pour la case L.
  • 3 351 € (contre 3 179 €) : plafond pour la demi-part carte invalidité, ancien combattant…

Prenez garde avant de consulter tout simulateur; ces seuils sont modifiés pour 2023 et il en va de même pour d’autres aspects comme la décote par exemple. Vous trouverez bon nombre de simulateurs sur mon site qui tiennent tous compte de ces nouveaux aspect pour la déclaration 2023.

Taux de la taxe sur les hauts revenus 2023.

Le projet de loi nous informe également du montant de la taxe sur les hauts revenus.

Taxe sur les hauts revenus 2023

Cet impôt supplémentaire est évalué en tenant compte du revenu fiscal de référence et non plus du revenu imposable.

  • Célibataire ou personne seule : 3% si le revenu fiscal est compris entre 250 000 € et 500 000 €. 4% au-delà.
  • Couple: 3% si le revenu fiscal est compris entre 500 000 € et 1 000 000 €. 4% au-delà.

A ce niveau, le barème est le même que celui de l’année passée.

Texte en vigueur : projet de loi des finances 2023

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.