Succession

Découvrez vos héritiers en un clic! Notre simulateur Excel gratuit pour connaître les successeurs légaux en toute situation.


Télécharger

Découvrez vos héritiers en quelques secondes!

Aujourd’hui, nous mettons à votre disposition un simulateur qui vous permettra de connaître vos héritiers au décès en quelques clics!

Le fonctionnement est simple, ludique et prévoit tous les situations possibles de la dévolution légale.

Comment ça marche?

Le simulateur est gratuit; il suffit de le télécharger ci-joint au format Excel. Le logiciel vous pose de 2 à 10 questions auxquelles il faut répondre par « oui » ou « non ». Nous vous invitons à remplir uniquement les cases en bleues. La première question est toujours « êtes-vous marié? »; il faut donc saisir « oui » ou « non » dans la case bleue adjacente entourée ci-dessous.

Selon votre réponse, le simulateur affiche alors une autre question. Il faut toujours compléter la case bleue située en face de la dernière question affichée. Dans l’exemple ci-dessous on a déjà répondu à trois questions et la quatrième est en attente.

Dès que le logiciel peut déterminer les héritiers du défunt simulé, il affiche les résultats. La simulation est alors terminée et les héritiers s’affichent (cadre en rouge dans l’image ci-dessous). Des remarques peuvent intervenir afin que rien ne soit omis et que vous soyez à même de savoir exactement ce qui se passe.

Exemple ici d’une personne non mariée, sans enfants, ni descendances, ni parents mais qui a encore des frères et sœurs vivants. Son héritage ira alors à ses frères et sœurs par parts égales lors du décès comme indiqué.

Si vous voulez refaire une autre simulation par curiosité ou pour appréhender le droit successoral, il vous suffit de cliquer sur le bouton « nouvelle simulation ». Vous repartez à l’étape 1 et pouvez alors étudier une autre situation familiale.

Est-ce fiable? Toutes les situations sont-elles bien prévues?

L’ensemble des situations et exceptions de la dévolution légale est intégré. Cela signifie que le logiciel est parfaitement fiable pour les successions où rien n’a été prévu! Le simulateur est réalisé pour sensibiliser les personnes n’ayant pas pensé à leur succession afin qu’elles puissent comprendre ce qui va se passer. Elles pourront alors prendre des dispositions de leur vivant pour organiser la transmission d’une autre manière si elles le souhaitent via nos conseils ou par le biais d’un notaire ou d’un professionnel de la gestion de patrimoine.
La partie du patrimoine qui a déjà été organisée pour prévoir la succession n’est bien entendu pas concernée. On appelle cela la dévolution testamentaire et le patrimoine va alors aux personnes qu’on a choisi de privilégier. Entre autres, les actes et sommes suivantes relèvent de la dévolution testamentaire :
– Les donations (don manuel, donation partage, donation dernier vivant….);
– Les assurances-vies;
– les prévoyances ou assurance-décès;
– le patrimoine légué par voie testamentaire.

A votre décès, le patrimoine ne relevant pas des variables ci-dessous sera transmis aux héritiers indiqués par le simulateur. La transmission se prépare tôt (à partir de l’achat immobilier pour les jeunes couples, dès 50 ans pour transmettre aux enfants et avant 70 ans dans l’idéal) et doit être vue avec un professionnel régulièrement.


Télécharger

Découvrez vos héritiers en quelques secondes
4 Commentaires
  1. Bonjour, j’ai un exemple de succession à vous proposer :
    mon père s’est marié avec ma mère en 1946 et ils ont eu 2 enfants : ma sœur et moi.
    Ma mère a deux sœurs : une s’est mariée en 1968 et ils ont eu un enfant : ma cousine. L’autre est célibataire.
    Ma mère décède en 1987. Mon père se remarie ensuite en 1992 avec sa belle-sœur, celle qui était célibataire, donc ma tante. Cette dernière devient donc ma belle-mère (!)
    Mon père décède en 1995.
    Ma tante/belle-mère est toujours en vie mais ma sœur décède en 2015.
    Au décès de ma tante/belle-mère, comment se passe sa succession ? Est-ce qu’on privilégie d’abord la relation tante/neveu-nièce, alors dans ce cas ma cousine et moi sommes héritiers ?
    Ou alors on privilégie le fait que c’est parce qu’elle est la veuve de mon père que je suis le seul héritier, et que ma cousine n’aura alors rien ?
    Merci pour votre réponse éclairée 😉

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Alors là, bonne question! Je suis sur le carreau 🙂 Je ne sais pas quelle lien va primer sur la succession; à voir avec un notaire! Désolé
      Cordialement.

  2. Très utile. Auriez-vous un fichier qui intégre les impôts à payer?

  3. Impressionant, bravo et merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.