Épargne, Placer son argent

Possibilité de débloquer son PERP et récupérer l’argent : comment faire?

Le principal avantage du placement PERP venant de la possibilité de déduire les sommes, il est réservé aux contribuables aisés qui ont une tranche d’impôt élevée. 
Pour ceux qui s’en souviennent, le placement n’était pas forcément bien compris lors du lancement et beaucoup de contribuables français non imposables y ont investi leur épargne il y’a quelques années. Manque de chance, le placement est bloqué jusqu’à la retraite et ces personnes sont passées à côté du seul avantage du produit puisqu’elles ne pouvaient rien déduire étant non imposables. Pour certains, l’argent végète depuis 10 ans et n’est pas prêt d’être disponible au vu de l’âge de la retraite. Un nouvel amendement a ouvert une possibilité de déblocage anticipé afin que les contribuables aux revenus modestes ayant besoin de l’argent bloqué sur leur PERP puisse enfin le récupérer.

Qui peut débloquer son PERP et récupérer jusqu’à 2 000 €?

La première condition est bien entendu d’avoir ouvert ce placement auprès de votre banque. Faites le tour de vos comptes et si vous constatez la présence d’un PERP au milieu de vos Livret A, LDD ou autres assurances-vie, vérifiez si vous pouvez le clôturer. Afin d’avoir accès à cet avantage et récupérer vos fonds il vous faut respecter les conditions suivantes :
– PERP valorisé à moins de 2 000 € le jour de la demande de clôture;
– Aucun versement depuis 4 ans sur le PERP (ou ouverture depuis plus de 4 ans si versements programmés);
– Le revenu fiscal de référence du contribuable doit être inférieur au montant prévu à l’article 1417-II du CGI.
Le seuil du revenu fiscal de référence à respecter est accessible à beaucoup puisqu’il est de 25 130 € pour la première part fiscale avec des majorations de 871 € à 2 311 € par demi-part supplémentaire. 
Énormément de contribuables sont concernés et ont la possibilité de récupérer jusqu’à 2 000 €. A l’époque les opérations marketing autour du produit étaient très nombreuses et les ventes de PERP par les établissements bancaires ont touché tout le monde. Si vous n’être pas concerné, l’un de vos proches l’est sans aucun doute et gagnera à connaître cette disposition. La clôture peut être faite les yeux fermés afin de rendre votre argent disponible que ce soit pour l’utiliser ou la mettre sur un autre livret.

Il faut débloquer le PERP et récupérer l’argent si vous le pouvez.

Cette mesure mise en place par la loi Sapin est vraiment une bonne chose et va permettre aux personnes qui en ont besoin de mettre la main sur leur argent bloqué à tort. Encore faut-il savoir que ce droit existe et avoir conscience que le fait de pouvoir débloquer un PERP sans conditions est une aubaine rare et qui ne va peut-être pas perdurer. C’est ici une occasion pour tout banquier d’allier un conseil client irréprochable avec la possibilité pour lui de vendre un nouveau placement. Conseiller la clôture du PERP pour tout particulier pouvant le faire respecte en tout point le devoir de conseil : les personnes aux revenus modestes retrouvent de la disponibilité sur de l’épargne dont elles ont besoin. Qui plus est, c’est l’occasion de faire amende honorable si le produit non disponible a été vendu à tort à un particulier ayant besoin de trésorerie disponible. Les français se retrouvent alors avec des liquidités que le professionnel pourra essayer de réemployer dans son portefeuille. Chacun jugera bon de ce qu’il veut faire des sommes mais à partir du moment où votre banque vous propose un nouveau placement qui, entre autre, est liquide, vous serez gagnant vis-à-vis du PERP. Nul doute qu’avec les bases de données des conseillers bancaires sur leurs clients, un mailing ou une opération marketing pour inviter chacun à se débarrasser des petits PERP sera une opération gagnant-gagnant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

3 Commentaires
  1. JOCELYNE BRIEN

    Bonjour,
    Je viens de demander la liquidation de ma rentre PREFON et une personne au téléphone me dit que je n’aurais pas une rente mais un capital de 7500€.
    Etant maintenant à 70% au niveau de mon travail, je devais repasser de la tranche à 30% à celle à 14% (ou 11%).
    Ce capital de 7500€ va me remettre sur la tranche à 30% immanquablement.
    Ai je droit d’étaler ce capital sur plusieurs années fiscales?? et quel sera l’imposition de ce capital au niveau impôts et prélèvements sociaux??
    Merci de votre aide.
    cordialement

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Pour toutes les questions relatives au produit retraite, je vous invite à les poser sur mon nouveau site afin que la réponse aide plus de particuliers : https://www.preparetaretraite.fr/
      Cordialement.

  2. Marc

    Bonjour Monsieur Diringer,

    J’aimerais savoir s’il est toujours possible de débloquer un PERP ou si cette possibilité a été arrêtée car je ne trouve aucun article récent sur internet concernant le déblocage.

    De plus, sur les mauvais conseils de mon banquier, j’ai versé 1000€ sur un PERP il y a quelques années alors que ma TMI était de 14%. Il y a actuellement 1300€ sur mon PERP.

    Si je le ferme mon PERP, devrai-je « rendre » les 140€ de réduction d’impôt dont j’avais profité à l’époque ?

    Enfin, sur les 300€ de plus-value, je devrai payer 17,2% de prélèvement sociaux + TMI ou 30% si je choisis le forfait libératoire. C’est bien ça ?

    Merci d’avance pour votre aide.

    Cordialement,

    Marc