Articles récents, Impôt à la source

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 pour les salaires, pensions et retraites reçus en 2018? Cases 1AX, 1AD et 1AU.

La déclaration d’impôt 2019 sur les revenus 2018 présente de nouvelles cases à remplir. Celles-ci sont nécessaires pour la transition avec le passage au prélèvement à la source de l’impôt et l’annulation de la fiscalité engendrée par les revenus 2018. Je me focalise sur les nouvelles cases si vous déclarez des salaires, des pensions (de retraite ou versée par un tiers) et des rentes viagères. Il vous faudra jongler avec les cases 1AX, 1AD et 1AU!

La déclaration d’impôt 2019 des revenus 2018 : crédit d’impôt modernisation de recouvrement CIMR et revenus exceptionnels.

Avant de voir comment remplir la déclaration pas à pas, je me permets un bref rappel pour que vous compreniez pourquoi ces nouvelles cases doivent être remplies.

  • La déclaration d’impôt 2019 des revenus 2018 verra l’impôt calculé puis annulé. C’est le crédit d’impôt modernisation recouvrement (CIMR) qui va annuler la fiscalité. Si par exemple vos salaires engendrent 1 500 € d’impôt, un CIMR de 1 500 € sera présent et le montant final sera donc de 1 500 – 1 500 = 0€.
  • Certains revenus 2018 restent imposés sur la déclaration d’impôt 2019. La fiscalité qu’ils engendrent n’est pas annulée par le CIMR. Ils sont appelés « revenus excetionnels ».

Les nouvelles cases vont permettre d’identifier les revenus habituels des revenus exceptionnels. Cela permettra de calculer le CIMR afin qu’il annule la fiscalité engendrée par les revenus classiques. La déclaration d’impôt 2019 engendrera un impôt final si et seulement si vous avez des revenus exceptionnels en 2018. Je ne vais pas plus loin et vous laisse lire les nombreux articles sur le sujet sur mon site si vous souhaitez plus de précisions; voyons comment remplir les nouvelles rubriques sur la déclaration d’impôt 2019.

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 pour les salaires perçus en 2018? Les revenus exceptionnels vont en case 1AX.

De la manière habituelle, vos salaires seront pré-remplis dans la case 1AJ ou c’est à vous de les indiquer si le montant est faux ou si c’est votre première déclaration. Il reste possible d’opter pour les frais réels et je vous conseille de le faire (voir pourquoi optimiser les frais réels sur la déclaration 2019 et plus de 20 frais déductibles des salaires). L’impôt engendré par le montant déclaré sera annulé par le biais du crédit d’impôt modernisation recouvrement.

En revanche, il faut absolument remplir la nouvelle case 1AX si vous avez eu des revenus exceptionnels. Vous l’avez compris, le fait de remplir cette case va engendrer de l’impôt à payer qui ne sera pas annulé. Pour autant je vous conseille de le faire car vous risquez un redressement et le trésor public a allongé le délai de rectification de 3 à 4 ans pour cette déclaration d’impôt… autant dire qu’ils seront attentifs.

1- Quels salaires remplir dans la case 1AX de la déclaration d’impôt 2019?

Il suffit de faire le cumul de vos revenus exceptionnels et d’indiquer le montant en case 1AX. Attention, cela signifie que ces revenus seront déjà déclarés de manière habituelle dans la case 1AJ ET figureront aussi dans la case 1AX. Il ne faut pas dissocier les deux.

Exemple

Mr Corrigetonimpot a perçu 25 000 € de salaires et 5 000 € de primes exceptionnelles.
1- Il indiquera 30 000 € dans la case 1AJ (total des revenus salariés).
2- Il prendra le soin de remplir la case 1AX en indiquant 5 000 € (les revenus exceptionnels déjà présents dans le total déclaré).

Le résultat de la déclaration d’impôt 2019 devrait présenter un impôt qui sera annulé seulement partiellement par le crédit d’impôt modernisation recouvrement. Les 5 000 € de revenus exceptionnels seront imposés malgré l’année blanche.

2- Quels sont les revenus exceptionnels à reporter en case 1AX?

Le gouvernement a dressé une liste des revenus exceptionnels qui donneront lieu à impôt. Il faudra indiquer en case 1AX :

  • Les indemnités de rupture imposables.
  • Les primes de déménagements.
  • Les versements retraites sous forme de capital.
  • Les salaires perçus en 2018 provenant d’une autre année (avance ou retard de paiement).
  • Participation ou intéressement non versés sur un PEE/PERCO ou retirés hors cas habituels etc….

On retrouve d’autres cas plus particuliers comme les cessions de clientèles ou de cessation de fonction pour les dirigeants, la monétisation des CET au-delà de 10 jours etc…

Pour être clair, le fisc précise que tout revenu qui n’est pas recueilli annuellement est considéré comme exceptionnel. De fait, c’est très simple. Si une partie de vos revenus salariés n’était pas présente l’année passée et ne le sera pas l’année suivante, il est très probable que ce soit un revenu exceptionnel et qu’il faille le déclarer en case 1AX. Nul doute que le fisc fera un contrôle simple en regardant la déclaration N-1 et N+1 pour savoir si vous aviez un revenu exceptionnel 2018 à déclarer ou non.

Déclaration d’impôt 2019 et pensions de retraite reçues en 2018 : nouvelle case 1AD.

Le raisonnement est le même que précédemment. Il faut remplir la déclaration de manière habituelle; le CIMR viendra annuler l’impôt engendré par les pensions déclarés; certains pensions exceptionnelles sont à déclarer en case 1AD et engendreront une fiscalité à payer.

Pour les pensions et retraites, la notion de revenu exceptionnel 2018 diffère un peu. On retrouve les pensions suivantes qu’il faudra reporter en case 1AD et qui seront imposées :

  • les pensions versées en 2018 correspondant à d’autres années (retard de paiement).
  • les pensions taxables à 7.5% renseignées en case 1AT. C’est notamment le cas des PERP débloqués en capital.
  • les pensions de retraites versées sous forme de capital.
  • Toute pension versée pour la première fois en 2018 qui n’est pas susceptible d’être reconduite l’année suivante.

La démarche est la même que pour les salaires, il faut reporter le montant des retraites exceptionnelles en case 1AD. L’impôt ne sera alors pas totalement annulé par le CIMR mais vous évitez un redressement pour les années futures.

Exemple

Mr Corrigetonimpot a perçu 20 000 € de retraite en 2018 et 5 000 € versés sous forme de capital imposés à 7.5%.
1- Il indique 20 000 en case 1AS et 5 000 en case 1AT.
2- Il reporte les pensions exceptionnels soit 5 000 € en case 1AD.
Le CIMR annulera seulement l’imposition issue des 20 000 €.

Notons que si vos revenus bénéficient du système du quotient via la case OXX, il n’est pas nécessaire des les mettre en case 1AD : quotient ou étalement pour vos revenus exceptionnels?

Comment déclarer les rentes viagères sur la déclaration d’impôt 2019? Quid de la case 1AU.

Vous avez compris le schéma si vous avez lu les points précédents. Le raisonnement est le même pour les rentes viagères à titre onéreux. De la manière habituelle, les cases 1AW, 1BW et suivantes sont remplies avec les rentes perçues en 2018. La déclaration d’impôt 2019 annulera l’impôt via le CIMR.

Si vous avez perçu une rente viagère susceptible de ne pas être reconduite l’année suivante, vous basculez dans le champs des revenus exceptionnels. Il faudra alors reporter le montant en case 1AU et l’impôt ne sera pas annulé.

8 Commentaires
  1. Bonjour,
    Merci pour votre article.
    Dans le cas où on a monétisé 10j de CET en 2018 et que l’on ne prévoit pas une nouvelle monétisatione en 2019, y-a-t-il un moyen pour que cette somme n’entre pas ds le calcul du nouveau taux de prélèvement à la source qui sera appliqué à partir de 2019?
    Sans quoi, le prélèvement à la source sera majoré d’une somme qui n’existera plus en 2019.

  2. Bonsoir,

    J’estime avoir compris la différence entre un revenu exceptionnel ou pas mais ce qui me turlupine sur le sujet, c’est quel montant indiqué. En effet, étant salariée, le montant que je dois indiquer case 1AJ de ma déclaration d’impôts est le montant net imposable. Je pense donc qu’il en est de même pour la « fameuse » case 1AX = revenus exceptionnels. Hors, sur les bulletins de paies, le montant est brut. Je pense faut donc qu’il faut déterminer un net imposable pour les revenus exceptionnels. Etes-vous d’accord ?.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      C’est une bonne question; je n’avais pas pensé à ce point et je n’ai pas la réponse. Cela mériterait d’interroger le fisc sur le sujet mais j’ai envie de croire que votre logique est la bonne.
      Cordialement.

  3. Bonjour,
    Merci pour ces renseignements précieux. Un précision SVP concernant l’exemple que vous donnez pour ce qui se rapporte à un revenu exceptionnel (retraite complémentaire versé en capital).
    Dans l’exemple que vous donnez (ci-dessous):

    Mr Corrigetonimpot a perçu 20 000 € de retraite en 2018 et 5 000 € versés sous forme de capital imposés à 7.5%.
    1- Il indique 20 000 en case 1AS et 5 000 en case 1AT.
    2- Il reporte les pensions exceptionnels soit 5 000 € en case 1AD.
    Le CIMR annulera seulement l’imposition issue des 20 000 €.

    Pour cette catégorie de revenu peut-on bénéficier du système du quotient ou de l’étalement ? plutôt que de l’imposItion à 7,5
    Merci d’avance, cordialement et bravo.

  4. Bonjour,
    Je confirme que les sommes concernant les revenus exceptionnel sont à inscrire en NET.
    Toutefois, J’ai une interrogation:
    Êtes-vous certain qu’il ne faille pas soustraire ces revenus exceptionnel aux revenus déclarés normalement (1AJ)

  5. Bonjour,
    Pour le cas d’un interessement percu en 2018 ds la case 1AX il faudrait indiquer le NET,non? Si dans la case 1AJ le salaire n’inclus pas cet interessement, faut-il corriger le montant de cette case 1AJ en ajoutant l’interessement NET perçu?
    Merci d’avance. Cordialement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.