Articles récents, Impôt à la source

Impôt à la source en janvier 2019 sur les salaires/retraites issus de décembre 2018 : est-ce normal?

Vous avez perçu votre salaire du mois de décembre en janvier 2019 et le fisc vient vous imposer dessus immédiatement!? Une problématique qui arrive à beaucoup de contribuables qui se demandent si c’est normal. En effet, avec la mise en place du prélèvement à la source, vous payez la fiscalité immédiatement. Plusieurs contribuables s’interrogent sur la normalité ou non de ponctionner un salaire dès janvier 2019 alors que celui-ci provient du mois de décembre 2018 quand l’impôt à la source n’était pas en place. La question est la même pour ceux qui ont reçu en janvier des loyers, retraites etc… issus de décembre.

L’impôt à la source s’applique sur les revenus dès janvier 2019 même s’ils viennent de l’an passé.

C’est tout à fait normal que vous subissiez l’impôt à la source sur vos revenus perçus en janvier 2019. En fait, cela n’a aucune importance qu’ils proviennent de votre retraite, loyers ou salaires de décembre 2018. Le fisc retient uniquement l’année où le contribuable reçoit les sommes sur son compte bancaire. A partir du moment où vous recevez une somme en 2019, l’année d’imposition retenue est 2019 et le fisc vient donc imposer à la source. Même en cas de décalage temporelle, on retiendra la date où vous avez reçu la somme.

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt est retraitée. Un bug de sa caisse de retraite fait que sa pension de septembre 2018 est versée sur son compte bancaire en janvier 2019.
Le fisc retient la date à laquelle la somme arrive sur le compte de Mme soit 2019. La pension est donc fiscalisée sur l’année 2019; comme l’impôt à la source commence sur cette année, le fisc impose la pension à la source.

Vous l’avez compris, toutes les sommes perçues en 2019 subiront l’impôt à la source. Reste à savoir si c’est normal et si vous n’êtes pas perdants avec ce système.

Imposer à la source en janvier 2019 les salaires issus de 2018 ne change pas la continuité fiscale.

Beaucoup pensent qu’ils sont perdants avec ce système. En effet, comme la fiscalité de 2018 est annulée, il aurait été préférable que le salaire ou la retraite issus de décembre 2018 ne soient pas imposés à la source. En fait, si vous avez ce revenu de manière régulière, cela ne change rien car l’impôt a toujours été calculé de cette manière. Cela veut dire que votre salaire du mois de décembre de l’an passé (2017) vous a été versé en janvier 2018 et n’a pas encore été imposé. En effet, l’année fiscale est alors 2018 et ce fameux salaire issu de votre travail en décembre 2017 va passer sur l’année blanche 2018. L’impôt concerné sera annulé. Vous aurez donc bien une exonération fiscale via l’année blanche sur 12 mois et le commencement de l’impôt à la source en janvier 2019.

Quid des loyers et des salaires/retraites exceptionnels.

Vous l’avez surement compris, si vous avez eu un salaire ou une pension de retraite qui varie dans le temps, le système devient beaucoup moins juste :
– Si vous avez eu un salaire/retraite plus élevé qu’habituellement en décembre 2018 et qu’il a été versé en 2019, vous êtes perdants. Ce surplus est imposé à la source et ne sera pas exonéré via l’année blanche.
– Si vous avez eu un revenu de décembre 2017 plus élevé qu’habituellement, vous êtes gagnant car il sera exonéré s’il a été versé en janvier 2018. Notons quand même que le fisc a prévu d’imposer les revenus exceptionnels au taux moyen pour minimiser cet avantage.

Pour ceux concernés par le premier cas, il n’y malheureusement pas de recours. Un revenu perçu en 2019 est imposé en 2019 et subit l’impôt à la source. Il sera déclaré en mai 2020 lorsqu’on déclarera les revenus 2019. 

Enfin, ceux percevant des loyers issus de 2018 en 2019 sont concernés avec un fonctionnement différent. Le loyer perçu en 2019 sera obligatoirement imposé sur l’année 2019. Pour autant, l’impôt à la source ne s’applique pas dessus directement car le propriétaire paie des acomptes par virement bancaire qui dépendent de la déclaration de l’an passé (voir impôt à la source et revenus fonciers). Lors de la déclaration 2020 vous devrez déclarez ce loyer 2019 et le fisc l’imposera. Il vous demandera alors un surplus si jamais l’acompte pris à la source n’était pas suffisant.

17 Commentaires
  1. Bonjour
    J’avais en 2018 un impôt avant réduction de 3 200 € ma réduction Pour dons est de 3200 € donc mon impôt à payer égal 0 D’après mon avis d’imposition mon taux de prélèvement sera de 0% mais je pensais avoir compris que ce taux était calculé avant réduction ce qui ne semble pas le cas je n’ai donc sûrement pas droit au versement de l’acompte Pourquoi donc ce taux 0% D’avance merci

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Effectivement, j’ai vu plusieurs déclarations avec cette étrangeté. Je pense que quand l’impôt était ramené à 0 €, le logiciel du fisc établissait parfois à tort un taux à 0%. Cela même sur des déclarations où le RFR était supérieur à 25k ce qui suppose normalement que le taux à la source ne puisse être de 0%.
      Je n’ai pas d’explications, c’est simplement une bonne nouvelle pour vous. Il n’y a rien à faire et vous ne risquez rien puisque ça vient de chez eux (et qu’au final c’est bien plus logique que vous n’avanciez rien).
      En revanche, je suis très curieux de savoir s’ils vont en plus vous versez l’acompte de 60%!! Pourriez-vous me tenir informé?
      Cordialement.

      • Le taux de prélèvement est à zéro si le contribuable est non imposable deux années de suite avec un RFR inférieur à 25000€ par part

        Le II de l’article 204 H du CGI prévoit qu’un taux nul est déterminé pour les contribuables qui remplissent cumulativement les deux conditions suivantes :

        – l’impôt sur le revenu, avant imputation du prélèvement à la source, mis en recouvrement au titre des revenus des deux dernières années d’imposition connues est nul ;

        Remarque : Pour l’impôt sur le revenu calculé sur les revenus de l’année 2018, le crédit d’impôt modernisation du recouvrement prévu au A du II de l’article 60 modifié de la loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017 (BOI-IR-PAS-50-10) et le crédit d’impôt complémentaire prévu au 3 du E du II du même article (BOI-IR-PAS-50-10-20-20) ne sont pas pris en compte.

        – le montant du revenu fiscal de référence, au sens du 1° du IV de l’article 1417 du CGI, de la dernière année d’imposition connue est inférieur à 25 000 euros par part de quotient familial.

  2. Ma mère a du reverser en 2018 à la caisse de retraite une pension de reversion perçue à tort depuis quelques années. Cette somme peut-elle être déductible des impôts sur 2019 ? Sachant qu’elle payait jusqu’à présent des impôts, le calcul de l’impôt à la source a été calculé sur les revenus 2017. Or, Ne percevant plus cette pension de reversion depuis elle ne devrait plus être imposable. Comment intégrer la totalité du remboursement effectué (sachant qu’elle a payé des impôts sur cette somme qu’elle a remboursé en totalité) ? Merci

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Alors là bonne question… j’avance une réponse mais je ne suis pas certain. Je vous conseille d’écrire aux impôts depuis votre espace « impôt.gouv » pour vérifier avec eux. A mon avis, il faut demander une correction de la déclaration où les revenus ont été imposés à tort. Si ce n’est pas possible (prescription), il faut voir si les impôts acceptent une déduction quelconque en contrepartie. Le problème est que comme l’impôt des revenus 2018 est annulé, la déduction sera inutile. Pour la modification du taux à la source, j’ai écrit un article sur le sujet dans la rubrique « impôt à la source ».
      Cordialement.

  3. Bonjour,
    je suis surprise à la lecture de l’article concernant le prélèvement d’impôt sur des revenus 2018 perçus en janvier 2019.
    Jusqu’à présent ma déclaration d’impôt était préremplie avec les infos communiquées par mon employeur d’après la DADS soit les salaires du 01/01 au 31/12 (même si le dernier mois était versé début janvier). Pour les retraites il en était de même avec les déclarations établies par les caisses de retraite.
    Je considère donc que 2018 sera une année blanche moins 1 mois!…..
    Cordialement,

  4. Encore une petite question que je me pose depuis quelque temps.
    je suis invalide de + 80 % et reçois donc un 1/2 part en plus. Par contre j’ai éduqué ma fille seule,pendant beaucoup plus de 5 années et j’ai donc également droit à 1/2 part pour cela. mais le fisc ne le donne jamais. pourtant je le coche chaque année Pourquoi je reçois 1 1/2 part pendant que j’ai droit à 2 parts? Merci.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Oui effectivement, je le constate après simulation quand j’ai lu votre demande. A priori ce n’est pas cumulable bien que je ne comprenne pas vraiment pourquoi.
      Cordialement.

  5. Bonjour,
    Ayant perdu mon emploi en 2018, j’ai effectivement payé mes impôts pour le mois de Décembre 2017.
    Ayant perçu mon ARE de Décembre 2018 en Janvier 2019, je suis à nouveau imposé pour Décembre 2018, car la somme est perçue en 2019.
    Donc 2018 est une année blanche sauf pour les demandeurs d’emploi ayant perdu leur emploi au cours de l’année 2018, ces derniers étant imposés sur les mois de Décembre 2017 et 2018.
    Cordialement,

  6. bonsoir mr corrigetonimpot,
    mon salaire de décembre 2018 fut doublé grace à une prime de 1900 euro Bruts.
    sur ma fiche de paie, c’est écrit « par virement le 31 decembre 2018 » mais on a été payé le 3 janvier (entre le 2 et le 5 en général)
    si je comprend bien, je suis gagnant car c’est ecrit sur ma fiche de paie virement fait le 31 decembre 2018? ou c’est le jour ou j’encaisse l’argent soit le 3 janvier 2019 qui compte?

  7. Bonsoir
    J ‘ai démissionné (d’un CDI) le 31 12 2018. J ‘ai touché mon solde de tout compte début le 03 12 2019 avec le PAS. Le 07 01 2019 , j ‘ai retrouvé un CDI dans une nouvelle société – ce nouvel employeur me paiera avant le 31 01 2019. Est ce que cette paie de Janvier 2019 (du nouvel employeur) sera t-elle imputée aussi du PAS. ?
    Si oui , j ‘aurais donc payé 2 fois des impôts en Janvier 2019. Est ce bien ce qu’il devrait se passer ?
    merci pour votre confirmation.
    Cordialement

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Je pense que le PAS sera prélevé. Si vous avez trop payé, vous serez remboursé en 2020. Cela étant je ne suis pas certain car vous payez le même impôt sur 2 revenus différents. Il est certain qu’il aurait été plus optimal de percevoir le solde de tout compte en 2018…
      Cordialement.

  8. Pourquoi la retraite de la sécurité sociale du mois de décembre payée le 08 01 19 à subit le prélèvement ce n’est pas normal

  9. Bonjour,
    je reformule ma question au complet.
    Sur mon salaire de décembre j’ai été prélevé de l’impôt à la source est-ce normal ?
    J’ai consulté votre article sur le sujet et la date de versement de mon salaire est au 28/12/2018.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Si ça a été versé le 28 décembre (sur votre compte bancaire), je ne comprends pas pourquoi on vous a pris l’impôt à la source. Ca a démarré en janvier. A voir avec le fisc pour annuler; de toute manière si rien n’est fait, ce sera régularisé mais en septembre 2020 seulement.
      Cordialement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.