Épargne, Plan Epargne Retraite PER

Déduction fiscale via le versement sur un PER individuel.

Le fait de placer sur le plan épargne retraite individuel permet d’avoir une déduction de son impôt. Se pose alors la question du gain fiscal réel, notamment pour les investissements sur un PERin en 2023. Entre la notion de déduction, l’apparition de la tranche fiscale à 11%, le taux à la source etc… Difficile de savoir combien d’impôt vous allez payer en moins en plaçant sur le plan épargne retraite. La réponse en détail : Combien allez-vous payer d’impôt en moins en mettant de l’argent sur un PERin en 2023? Quand recevrez vous ce gain fiscal ?

Le plan épargne retraite individuel permet d’obtenir une déduction d’impôt. Ce n’est pas une réduction !

En plaçant de l’argent sur le PER, vous avez la possibilité d’obtenir une déduction fiscale. Cette notion est importante. Ce n’est pas une réduction d’impôt ni un crédit d’impôt qui seraient rendus entièrement.

Exemple

Mr Corrigetonimpot verse 1 000 € sur un plan épargne retraite en 2023. Son impôt est de 3 000 €. Le versement PERin ne permettra pas de faire passer la fiscalité de 3 000 € à 2 000 € car ce n’est pas une réduction. Le PER ouvre droit à une déduction. Cela signifie que le gain fiscal sera inférieur au montant placé.

La déduction sera retirée du revenu imposable AVANT le calcul de l’impôt. Cela signifie que la somme placée sur votre PER permettra de diminuer la base qui sert de calcul à l’impôt.

Suite de l’exemple

Mr Corrigetonimpot a un salaire imposable de 32 000 € ce qui engendre 3 000 € d’impôts. En versant 1 000 € sur un PERin, il aura une déduction de 1 000 €. Cela signifie que le fisc retiendra 31 000 € et non pas 32 000 € pour calculer la fiscalité. En revanche, l’impôt ne va pas baisser de 1 000 € mais de moins.

Vos versements sur un plan épargne retraite vont permettre de diminuer le revenu imposable servant au calcul de l’impôt.

Le gain fiscal en investissant sur le PER individuel dépend de votre tranche marginale d’imposition.

Pour comprendre de combien va baisser l’impôt si vous placez l’argent sur un plan épargne retraite, il faut s’attarder sur le calcul de l’impôt.

Calcul de la baisse de l’impôt acquise via le plan épargne retraite individuel selon votre taux fiscal.

Le revenu imposable va subir des tranches d’imposition permettant de déterminer l’impôt. Via la déduction du PER, vous baissez le revenu imposable. Ce revenu imposable en moins ne subira pas votre taux fiscal d’où la baisse de l’impôt en partie à terme.

Exemple

Supposons que Mr Corrigetonimpot soit dans une tranche marginale d’imposition à 30%. Il place 1 000 € sur un PERin. La déduction fait que le revenu imposé va baisser de 1 000 €. Cela signifie 1 000 € de moins fiscalisés à 30%. L’impôt va baisser de 1000 * 30% = 300 €.

La baisse de l’impôt en plaçant sur un PERin va dépendre de votre tranche marginale d’imposition. Plus elle est élevée, plus le gain fiscal sera important. Il est nécessaire d’étudier le gain fiscal pour étudier la pertinence de l’investissement en amont. Nous avions vu aussi que vous pouviez refuser la déduction fiscale pour éviter une imposition trop forte à la sortie d’où l’importance de l’évaluer.

Quel sont les tranches d’imposition retenues pour le calcul de la déduction du PERin en 2023 ?

Il faut absolument connaître votre tranche marginale d’imposition avant de verser sur un plan épargne retraite individuel. C’est le seul moyen d’anticiper le gain fiscal exact. Le fait de placer de l’argent sur un plan épargne retraite individuel en 2023 permettra d’avoir une déduction selon les taux d’imposition : 0%, 11%, 30%, 41% ou 45%.
Le barème en vigueur pour les revenus 2023 qui servira à calculer votre gain fiscal PERin est connu depuis peu. Vous le trouverez ici : barème de l’impôt 2023 sur les revenus 2022.

Malheureusement, le fait d’avoir plusieurs parts fiscales vient compliquer le calcul. Il y’a aussi plusieurs subtilités qui jouent sur le calcul de la déduction du PER : décote, plafond du quotient, changement de tranches etc… Placer de l’argent sur un plan épargne retraite individuel en 2023 nécessite de connaître votre tranche d’imposition mais aussi d’autres aspects. Le meilleur moyen pour évaluer le vrai gain fiscal est d’utiliser mon simulateur qui prend en compte tous les aspects : Simulateur de la baisse de l’impôt en plaçant sur un plan épargne retraite PER.

A quelle date allez-vous recevoir l’avantage fiscal en plaçant de l’argent sur le plan épargne retraite ?

La déduction ne sera pas effective immédiatement. Il faudra attendre la déclaration d’impôt pour que le fisc en prenne connaissance. En alimentant un PERin en 2023, vous aurez un gain fiscal qui sera versé en 2024 seulement. En effet, vous ferez la déclaration d’impôt en mai de l’année N+1 et le fisc la traitera dans les mois qui suivent.

Exemple

Mr Corrigetonimpot est dans une tranche fiscale à 30%. Il verse 3 000 € sur son PERin en 2023. Il sait qu’il va recevoir 3000 * 30% soit 900 € mais se demande à quelle date.
La déduction acquise en 2023 sera à remplir sur la déclaration 2024 des revenus 2023. La déclaration sera faite en mai 2023 et le fisc la traitera dans les mois suivants. Mr Corrigetonimpot recevra son gain fiscal à la fin de l’été 2023.

Comment marche le prélèvement à la source de l’impôt avec la déduction du versement sur le plan épargne retraite individuel ?

Le taux à la source n’est qu’une avance mais le versement sur un PERin va l’affecter. L’impact dans le temps étant complexe, je préfère faire un exemple concret en amont.

Exemple

Mr Corrigetonimpot fait un versement sur le plan épargne retraite individuel en 2023. Comment son taux à la source sera impacté par la déduction ?
1- Le taux à la source de 2023 ne change pas suite au versement car le fisc n’en a pas encore connaissance.
2- De janvier à septembre 2024, le prélèvement ne tient toujours pas compte du versement PERin de 2023 car le fisc se base sur la déclaration 2023 des revenus 2022 pour calculer le taux.
3- En septembre 2024, le fisc traite la déclaration des revenus 2023. Il apprend que Mr a une déduction PERin acquise en 2023. D’une part, il va la restituer à Mr. D’autre part, il va la prendre en compte pour le taux prélevé à la source.
4- De septembre 2024 à l’année suivante, le taux pris à la source de Mr baisse car il comprend la déduction PERin de 2023.
5- En septembre 2025, le fisc fera le point entre l’impôt final pour les revenus 2024 et le taux pris à la source en 2023. Il fera une régularisation.
6- Cela signifie que si Mr continue à verser la même chose sur son PERin en 2025, il ne se passera rien. Si Mr a moins versé en 2024 qu’en 2023, une régularisation aura lieu en septembre 2025 en la faveur du fisc. Si Mr a versé plus, il aura le reliquat lors de cette régularisation.

Si vous versez sur un plan épargne retraite individuel, le fisc vous rendra l’avantage fiscal en septembre N+1. Il intégrera aussi la déduction PERin dans votre taux à la source à partir de septembre N+1. Une régularisation du montant et du taux aura alors lieu chaque année en septembre si vos versements sur le PERin changent d’une année l’autre.

Avant de vous lancer, prenez bien le temps de comprendre le produit et d’estimer la fiscalité à la sortie. Voir : Tout sur le plan épargne retraite PER.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 Commentaires
  1. Palpa

    La première question à se poser avant de souscrire un PER. Est-ce que je vais hériter ? En effet à quoi bon bloquer des dizaines d’années son argent si l’on a moins de 40 ans pour un avantage fiscal qui sera en grande partie repris. C’est quand on est jeune qu’il faut profiter. J’ai 70 ans.

  2. Anonyme

    Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance de mon taux de prélèvement à la source (PS) dans mon avis d’IR sur les revenus 2022. Dans le taux du PS, l’avantage fiscal lié aux versements sur mon PER n’est pas entièrement comptabilisé. Du coup, j’ai repris la formule du fisc pour le calcul du taux de PS et là il semblerait que pour obtenir le taux effectivement calculé, le fisc retranche le montant total déductible des versements PER des revenus nets imposables (soumis aux PS + ceux soumis au barème). Cela vous semble-t-il cohérent?
    Cordialement
    Vincent

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Je ne sais plus si c’est le cas ou pas de mémoire. Cela ne m’étonnerait pas car le PER est déjà la seule déduction non comptabilisée dans le calcul du revenu fiscal.

  3. Sophie L

    Bonjour,
    merci pour vos information utiles.
    j’ai un montant de « plafond pour les cotisations versées en 2022 » de 30 418 €
    Pour bénéficier d’une réduction de montant imposable maximum l’année prochaine, quel est le montant maximum que je puisse mettre sur un PER ? 30 418 € ? ou 10% de mon salaire ?
    D’avance, je vous remercie pour votre retour
    Bien à vous
    Sophie

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      C’est surement 30 418 mais ce serait une erreur, il vaut mieux calculer pour verser uniquement afin que la déduction s’applique sur votre tranche la plus haute.

  4. Olivia

    Bonjour.
    Merci pour cet article très instructif et précis. Il me reste toutefois une question.
    J’ai créé un fichier excel il y a quelques années, pour comprendre mon imposition en tenant compte de ma situation particulière : déclaration commune avec mon mari, nous avons des revenus salariés, mais aussi une micro-entreprise avec prélèvement libératoire de l’IR. Pour la première fois, nous avons fait un versement sur PER. Et là, mon fichier ne donne plus le bon montant de l’impôt avant décote, imputations… (si je corrige manuellement cette somme, tout le reste est ok). J’ai bien tenu compte du prélèvement libératoire, du plafonnement du quotient familial (2 enfants), de l’évolution annuelle des barèmes, de l’éventuelle décote, et bien intégré le versement PER comme une diminution du revenu fiscal qui sert au calcul…
    Sachant que nous sommes dans la tranche 30%, qu’on tienne compte ou non du versement sur PER, sauriez-vous me dire quelle subtilité m’échappe ?
    D’avance merci. Très cordialement

  5. Christel

    Bonjour,
    J’ai souscrit un PER individuel en 2022 avec l’option déduction fiscale.
    Ayant eu la même année un crédit d’impôts, je n’ai finalement pas d’impots à payer sur 2022.
    Le fait de déclarer les sommes versées du PER dans la case 6NS ne m’octroie donc aucune réduction d’impot. Dois-je quand même déclarer les sommes versées au PER dans ma déclaration de revenue ou puis-je simplement décider de ne rien déclarer vu qu’il n’y aura aucun avantage pour moi ?
    En vous remerciant d’avance pour votre aide
    Cordialement

  6. LIERRE

    Bonjour Mr
    En 2022, mon épouse a ouvert un PER et à versé 4200 Euros.
    Sur la déclaration en ligne reçue an Avril 2023 pour les revenus 2022 je ne retrouve pas de réduction d’impôts afférentes à la somme versée au titre de ce Per, le calcul de l’impôt semble ne pas avoir tenu compte de la somme afférente au versement du Per en 2022.
    Nous n’avons pas ‘touché’ à nos plafonds de réduction depuis 2019.
    Si j’en crois votre exemple, cette réduction sera visible sur la déclaration de revenus 2023 qui sera reçue en Avril 2024, est ce bien le cas ?
    D’avance, Merci pour votre réponse.

  7. PORTRAT

    Bonjour,
    J’ai quitter une société dans laquelle j’avais un PEE que j’ai entièrement reversée sur un PERin en 2022.
    Suis je en droit de déduire cette cotisation de mon revenu sur la déclaration 2023 ?
    Merci

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Si le PEE est cloturé et que vous avez eu l’argent en perso puis que vous avez fait un PERin alors la déduction sera surement possible. Si c’est un transfert direct, je ne sais pas mais j’en doute. Le mieux est d’interroger l’organisme qui a fait la transaction.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Tout à fait, merci beaucoup je corrige

  8. Pascal GRANDIDIER

    Bonjour,
    Nous plaçons ma femme et moi depuis quelques années sur un PERCO à mon nom seul, et je déduis le montant sur mon avis d’imposition en déclarant 1.
    Est-ce possible de répartir ce montant sur déclarant 1 et déclarant 2, vu que mon épouse et moi avons tout en commun et une seule déclaration ?
    Merci

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      BOnjour,
      Attention il me semble que le PERCO n’ouvre pas droit à la déduction contrairement au PErin ou ancien PERP. Pour votre question, vous avez une case pour mutualiser les plafonds à cocher. Par contre il faut laisser le montant chez vous.
      Cordialement.

  9. Michel

    Bonjour,
    Lors de l’établissement de ma déclaration 2022 sur les revenus de 2021, j’ai demandé à bénéficier du plafond de déduction Perin de mon épouse en complément du mien.
    Sur mon avis d’imposition la déduction n’a été appliquée qu’à concurrence de mon plafond
    Ai-je intérêt à demander à corriger mon imposition considérant que :
    Le montant de déduction possible pour mon épouse en 2021 est de 16 062 €
    le montant restant potentiellement à déduire est de 17 000 €
    Que le montant de mon impôt avant crédit d’impôt et après décôte et de 1390 €
    Que je n’envisage pas d’abondement de mon Per pour 2022
    Vous remerciant par avance pour votre réponse,
    Michel

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Désolé mais je préfère ne pas répondre car l’impact est loin d’être neutre et il me faudrait voir la déclaration en détail pour donner le bon choix. Je peux éventuellement vous proposer une formation personnalisée sur le sujet : https://www.corrigetonimpot.fr/formation-et-coaching-par-telephone/

  10. Seigneurie

    Bonjour

    J ai débloqué un PER en 2021 pour 42000€. La compagnie ne m a versé que 36 200€.
    Sur la déclaration de impôt apparaît la somme de 42ke en case1AI et 5797€ en retenue à la source. Pouvez vous me préciser si cela signifie que les 42 ke s ajoutent à ma base imposable?
    Si oui faut il ensuite retrancher sur le montant de l impôt à payer les 5797€ déjà retenus?
    Merci

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      A ce niveau j’aimerais bien vous aider mais il faudrait que je puisse voir en détail ce qui a été fait pour ne pas dire de bêtises. Je vous oriente vers ma formation par téléphone sur ce sujet (comptez 1 ou 2h) : https://www.corrigetonimpot.fr/formation-et-coaching-par-telephone/

  11. JK

    Bonjour Thibault,

    Merci pour votre article. J’ai une question, j’espère que vous pourrez m’aider à répondre.

    Ma femme et moi sommes étrangers vivant en France. En raison de la nature de mon travail (diplomatique), mon salaire est libre d’impôt. Cependant, ma femme a un petit salaire (< 5 000 €). De plus, j'ai des revenus de dividendes et de plus-values de 5 000 à 10 000 €. Je n'ai pas de pension. Cependant, j'envisage d'en créer un.

    Si je cotise à un PEA puis-je réduire mes impôts sur les plus-values / dividendes, ou les impôts de mon épouse. Ou est-ce que la réduction s'applique aux impôts sur les salaires en particulier (qui est nul pour moi) ?

    Alternativement, si je commence une pension dans mon pays d'origine (dans l'UE), puis-je l'utiliser pour réduire mon impôt français, ou la réduction ne s'applique-t-elle qu'aux pensions en France ?

    J'espère que c'était intelligible.

    Merci d'avance

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Merci pour votre question, c’est clair et limpide. Malheureusement il m’est impossible de vous répondre. Une telle demande nécessite de faire des simulations détaillées et surtout d’étudier la convention fiscale (les règles changent selon le pays habité). Vous pouvez me solliciter moi (https://www.corrigetonimpot.fr/formation-et-coaching-par-telephone/) ou un avocat fiscaliste mais une telle étude s’élèvera sans nul doute à plusieurs centaines d’euros voir plus avec la nécessité d’avoir un très bon expert. Le jeu peut en valoir la chandelle mais il faut faire l’étude pour en être certain. Désolé de ne pouvoir faire mieux.
      Cordialement.

  12. DEVOUASSOUX

    Bonjour,

    Merci pour cet article, je ne savais pas qu’il y avait des gains fiscaux en plus d’une régularisation en Septembre n+ 1.
    C’est sur la régularisation que je n’ai pas très bien compris.
    La seule chose dont je sui sûr dans mon cas, c’est que j’ai bien moins versé en 2021 qu’en 2020 : j’ai versé 7000 € en 2020 et 3000 € en 2021, soit une différence de 4000 € (l’ensemble des chiffres sont fictifs).
    Du coup, je ferais ma déclaration d’impôt en Mai 2022, et la régularisation se fera en Septembre.
    Sachant que je peux déduire en frais réels et en rachat de trimestres (achat au comptant, là aussi fictifs) mon revenu net imposable, j’arriverais à quelque euros d’impôt à payer et les taux du PAS à 0%. Mais comment va s’appliquer la régularisation en Septembre 2022 ? Est-ce que j’aurais à rendre l’intégralité du gain fiscal obtenu en Septembre 2021 ou rendre la différence (déduire le gain fiscal de 2022 du gain fiscal de 2021) ?
    Dernière question : comment le fisc va relever mon taux de PAS à la hausse en Septembre 2022 ?
    Cordialement.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Le gain fiscal acquis via le versement en fin d’année 2021 sera acquis en septembre 2022 lors de la régularisation de la déclaration fiscale.
      Pour vos questions sur l’impact du prélèvement à la source et sa régularisation, c’est autre chose. Je vous invite à consulter la rubrique « impôt » puis « impôt à la source »; il y’a plusieurs articles qui expliquent le détail et répondront à vos questions.
      Cordialement.