Articles récents, Succession

Comment trouver et choisir un bon notaire?

De nombreuses situations peuvent vous amener à devoir choisir un notaire : ouverture d’une succession, donation, achat ou vente d’un bien… Les particuliers sont alors souvent perdus car ils peuvent choisir le professionnel de leur choix. Difficile de trouver le bon notaire et de choisir celui qui sera le plus efficace. On fait le point sur tout ce qu’il faut savoir pour choisir le bon notaire. Cela vous permettra de réduire les coûts et de faire avancer votre dossier rapidement.

Quand choisir son notaire?

Vous devez obligatoirement passer par un notaire dans les cas suivants :

  • vente ou achat d’un bien immobilier.
  • succession en présence d’un testament, d’un bien immobilier ou d’un régime matrimonial particulier.
  • mariage en communauté universelle ou séparation des biens.
  • donation partage, démembrée, au dernier vivant…

Le notaire est nécessaire pour établir les actes. Notons qu’il est aussi judicieux de passer par ce professionnel dans d’autres situations bien que ce ne soit pas obligatoire : succession importante, divorce non résolu, conseils etc…

Pourquoi choisir un notaire?

Bien que le notaire ait le pouvoir d’authentifier les actes, il reste un professionnel à son compte. Vous allez donc pouvoir choisir celui qui vous apparaît comme le plus à même de vous accompagner. Sachez que chaque notaire peut avoir un domaine où il est spécialisé : immobilier, droit de la famille, succession etc…. Nous allons aussi voir que le tarif peut parfois varier. Comme dans tout métier, il existe d’excellents professionnels et d’autres plus discutables. Il est important de prendre le temps de trouver le notaire adapté à votre besoin ; chacun aura une approche différente et des compétences particulières.

Comment choisir un notaire?

Pour choisir le bon notaire, je vous recommande de vérifier les 5 poins suivants.

Trouver un professionnel disponible.

Les dossiers traités chez le notaire sont souvent longs et nécessitent du travail et de la réflexion. Il est rarement possible de traiter votre dossier en un rendez-vous et la plupart des problématiques nécessitent d’être étudiées. De fait, il est important de retenir une personne disponible. Un notaire qui prend le soin de vous rappeler avant un premier contact et qui est à l’écoute sur les premiers rendez-vous sera à retenir. Attention à ne pas confondre disponibilité et réactivité. Il est parfaitement normal que le notaire choisi ne vous réponde pas immédiatement à chaque question ou chaque appel. En revanche, le professionnel disponible prendra le temps de vous rappeler ou vous recevoir pour répondre à vos problématiques quand il aura pris connaissance de vos besoins.

Quel notaire choisir : pédagogue et patient.

C’est surement le critère que je trouve le plus important. Le notaire jongle avec des termes juridiques qu’il va devoir vous expliquer simplement. Il doit prendre connaissance et comprendre chaque situation particulière pour donner le bon conseil. Les stratégies, les calculs des frais, impôts etc… sont compliqués à comprendre pour le particulier. Tout cela fait qu’un notaire sera particulièrement apprécié s’il est patient, à l’écoute et pédagogue. La pédagogie est primordiale pour que vous puissiez comprendre ce qui va se passer, comment cela va se passer et pourquoi. Un client qui comprend ce que fait son notaire sera rassuré et se sentira bien accompagné.
Lors des premiers rendez-vous, si vous vous sentez écouté et que les explications du notaires sont claires, il faut surement le choisir! Un notaire pédagogue saura vous expliquer de manière simple les points importants de votre dossier, les axes de réflexion qu’il envisage et le déroulement dans le temps de votre situation.

Choisir un notaire compétent.

Comme je l’ai expliqué, un notaire peut être spécialisé dans les successions, un autre dans les régimes matrimoniaux etc… Dès lors que vous avez une situation compliquée ou particulière, il ne faut pas hésiter à choisir un notaire selon son champs de compétence. Autant choisir un notaire spécialisé dont le domaine de prédilection correspond à notre besoin.

Un excellent signe que vous avez un bon notaire en face de vous : le professionnel reconnait qu’un sujet particulier n’est pas sa spécialité et qu’il doit faire des recherches en amont. Si votre notaire annonce qu’il a besoin de temps pour être certain de la réponse à vous apporter, c’est un très bon signe et je vous conseille de le garder. Il est impossible pour un notaire de tout maîtriser car les problématiques sont nombreuses et changent sur chaque dossier. Un notaire confiant sur les fondamentaux et prêt à prendre le temps de vérifier les points spécifiques sera très appréciable. Il est même possible qu’un excellent notaire refuse un dossier ou le transfère s’il juge ne pas avoir les compétences nécessaires.

Trouver un bon notaire transparent.

Rien de pire que d’attendre que son dossier avance sans savoir ce qui se passe. Dès le départ, il vous faut choisir un notaire transparent. La transparence passe par deux aspects que vous devez demander dès le premier rendez-vous. En premier lieu, le notaire doit pouvoir vous dire comment se déroulera votre dossier dans le temps. Est ce que ce sera réglé en un mois? Faut-il attendre certains documents pour savoir comment agir? Faudra t’il 1, 2 ou 10 rendez-vous? Est-ce impossible d’ évaluer la tournure que prendra le dossier ou pas etc…. Choisissez un notaire qui saura vous expliquer comment peut évoluer votre dossier et s’il faut vous armer de patience ou non.
En second lieu, le notaire peut-être transparent sur les frais qui vous seront pris. Bien entendu, il ne peut pas vous dire à l’euro près ce qu’il va advenir. En revanche, il peut vous éclairer sur le coût de certains actes, les frais de dossiers, les fourchettes de prix à envisager selon la tournure de votre dossier etc… Il n’est parfois pas possible de savoir comment évoluera un dossier ou le temps qui sera nécessaire. En revanche, le notaire pourra vous prévenir tout de suite et vous expliquer que les frais peuvent alors augmenter. Rien de pire que de recevoir des factures de notaire sans être prévenu ou de ne pas oser contacter le professionnel par peur de devoir payer.

Combien coûte un bon notaire? Oubliez l’expérience et les frais.

Mon dernier conseil est de ne pas vous focaliser sur ces deux points pour choisir un notaire : l’expérience et le coût. Chercher un notaire moins cher ou un notaire expérimenté est souvent contre-productif.

Comment dans tout métier, l’expérience est un atout mais ne fait pas tout. On peut trouver des jeunes notaires très dynamiques, très pointus dans leur domaine et parfaitement efficace. Le métier nécessite une mise à jour perpétuelle, une envie de prendre le temps, de la pédagogie qu’un notaire très expérimenté peut ne pas avoir. Et à l’inverse, on peut trouver ces qualités chez un notaire chevronné et tomber sur un jeune notaire peu compétent. Bref, l’expérience est un plus mais est loin d’être le critère important pour choisir un bon notaire. A mon sens, inutile de vous focaliser là-dessus.

Même raisonnement pour les émoluments. Un bon notaire saura vous expliquer les coûts de sa prestation et les évolutions possibles comme nous l’avons vu. Choisir un bon notaire compétent, disponible, pédagogue implique de payer une prestation de qualité. Inutile donc de chercher une prestation au rabais car ce sera alors surement au détriment de la qualité. « Si vous trouvez la compétence chère, essayez l’incompétence »… ce jargon s’applique parfaitement ici. Croyez-moi, vous n’avez pas envie de subir l’incompétence sur de tels dossiers. Un bon notaire prendra des émoluments et c’est normal si la prestation est de qualité.
Attention, le notaire collecte aussi l’impôt pour l’Etat. Une bonne partie des frais que vous payez au notaire sont en fait pour le trésor public. Un notaire transparent vous informera de la partie des frais qui ne sont pas pour lui ce qui renforcera la confiance. Notez aussi que la plupart des opérations sont réglementées, le notaire ne peut alors pas pratiquer le tarif qu’il souhaite comme nous allons le voir.

Comment changer de notaire?

Si vous n’êtes pas satisfait, il est tout à fait possible de changer de notaire. Tout dossier peut-être transféré ou remit à plat par un autre professionnel. Bien entendu, le changement de notaire est plus compliqué si le dossier est avancé. Vous aurez surement des frais (facture pour le temps passé par le premier et pour la prise de connaissance du dossier par le second).

Quel notaire choisir en cas de vente immobilière?

La transaction immobilière est une opération classique pour un notaire. Que vous soyez acheteur ou vendeur, vous aurez besoin d’un notaire. Bien que mes conseils précédents restent valables, voici quelques précisions pour bien choisir son notaire en cas d’achat ou de vente d’un bien.

Est-ce l’acheteur ou le vendeur qui choisit le notaire?

Régulièrement, c’est l’acheteur du bien qui choisi le notaire et ce dernier s’occupe alors de toute la transaction. Cela étant, le vendeur est tout à fait libre de trouver un autre notaire qui lui convient mieux. Il est possible que deux notaires doivent alors travailler ensemble au moment de la signature de l’acte de vente. Bonne nouvelle, les émoluments sont partagés entre les notaires et non pas doublés.

Combien coûte un notaire quand on achète ou vend un logement?

Vous pouvez appeler plusieurs notaires mais vous verrez que pour une transaction immobilière, le tarif sera similaire selon les professionnels. Vous paierez entre 7 à 8% du prix du bien si vous achetez un bien ancien et 3 à 4% sur un logement neuf.
Parmi ces frais, la majorité selon reversés à l’Etat par le professionnel. Pour vous donner une fourchette, le notaire percevra de 15 à 20% des frais que vous lui versez; le reste ira au trésor public. Ces émoluments sont réglementés et seront les mêmes à l’euro près d’un notaire à l’autre. Si vous achetez ou vendez un bien, la seule chose qui peut changer d’un notaire à l’autre est éventuellement des frais de dossier ou des honoraires de négociation/transaction. A titre d’exemple, la rédaction d’un compromis de vente coûte en moyenne de 300 à 500 €.

Quand faut-il un notaire si j’achète un bien immobilier?

En premier lieu, vous ferez une promesse de vente ou un compromis. Cet acte n’est pas à faire nécessairement par le notaire et d’autres professionnels de l’immobilier sauront le produire. Notez tout de même que le notaire reste conseillé pour rendre cet acte authentique. Qui plus est, il faut un compromis de vente authentique si l’acte de vente intervient plus de 18 mois après.

En second temps, il faudra obligatoirement un notaire pour terminer la vente. Le professionnel doit gérer l’acte définitif de vente. Il se chargera ensuite d’informer les services de publicité foncière, de payer l’Etat etc…

Notons aussi qu’il est souvent conseillé de faire un PACS et un testament; le notaire peut vous accompagner à ce niveau. Voir pacs et concubinage : comment protéger le conjoint au décès?

Où trouver un notaire?

Maintenant que vous connaissez les points importants, il ne reste plus qu’à trouver le bon notaire. Vous avez plusieurs solutions :

  • le bouche à oreille. Tout le monde a besoin d’un notaire un jour ou l’autre et vos proches sauront vous dire s’ils en ont un à choisir.
  • consulter le Conseil Supérieur du Notariat. Cet organisme et quelques autres répertorient tous les notaires. Il faut ensuite les appeler un à un et prendre rendez-vous jusqu’à trouver celui qui vous convient.
  • demander conseil à votre banquier, expert-comptable, conseiller en gestion indépendant…. Le notaire est souvent en relation avec ces professionnels. Si vous avez un banquier ou un conseiller qui vous accompagne déjà, il saura surement vous orienter vers un notaire compétent qu’il connait.
Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.