Impôt : Quels sont les plafonds maximums pour la déduction des 10% et des frais réels sur les salaires?

 

Les salariés bénéficient d'un abattement de 10% sur les salaires déclarés avant de subir l'impôt. Ces 10% représentent les frais professionnels que l'on paie pour aller au travail, manger ... Chaque salarié peut les refuser pour opter à la place pour une déduction des frais réels supportés dans l'année. On se focalise ici sur le minimum et le maximum possible pour chaque option.

 

Plafond de la déduction d'impôt de 10 % sur les salaires.

 

Si vous retenez l'abattement de 10%, sachez qu'il est plafonné. Il était de maximum 12 183 € pour la déclaration 2017 sur les revenus 2016. Ce plafond augmente chaque année en fonction de la hausse de la première tranche du barème fiscale. Le plafond pour la déduction des 10% est de 12 305 € en 2018 car le gouvernement a prévu que le barème de l'impôt pour 2018 subirait une hausse de 1.1%.

 

Exemple : 

Mr Corrigetonimpôt a déclaré 150 000 € de salaires en 2018 sur les revenus 2017. L'abattement de 10% ne sera pas de 15 000 € mais de 12 305€ via le plafond. Mr est imposé sur une base de 150 000 - 12 305 = 137 695 €.

 

Une notion qui ne concerne bien entendu que les très gros revenus. Si votre salaire annuel est inférieur à 120 000 €, vous n'avez pas de problème de plafond. Ce plafond se calcule pour chaque personne du foyer fiscal.

Plafond de la déduction d'impôt des frais réels sur les salaires : pas de maximum!

 

La liste des frais réels est longue et il est souvent plus avantageux de les déduire à la place des 10%. Nous avions vu en détail tous les frais réels déductibles des impôts existants. Comme ils sont très nombreux, il arrive plus fréquemment que le plafond précédent soit atteint. Bonne nouvelle, rien n'est prévu dans les textes pour plafonner cette déduction. Il n'y a pas de maximum possible sur les frais réels déductibles, vous pouvez défalquer autant que possible.

 

Exemple : 

Mr Corrigetonimpôt a 150 000 € de salaires en 2018 et calcule qu'il peut déduire 20 000 € de frais réels. Il ne prend pas l'abattement de 10% et opte pour l'option frais réels. Il sera imposé sur une base de 150 000 - 20 000 soit 130 000 €.

Y'a t'il un minimum de déduction sur les salaires?

 

Figurez-vous que le fisc prévoit un maximum mais également un minimum! La déduction sur les salaires est de 430 € minimum. Les personnes demandeurs d'emploi depuis plus d'un an verront même ce seuil augmenter à 947 €. Un aspect intéressant pour les enfants rattachés au foyer fiscal des parents qui ont peu de revenus ou les travailleurs à temps partiel.

 

Exemple : 

Mr Corrigetonimpôt a gagné 1 500 € sur l'année 2017. Lors de sa déclaration 2018, il opte pour l'abattement de 10%. Il ne sera pas imposé sur une base de "1500-150" mais sur une base de "1 500 - 430 = 1 070 €" car le minimum s'applique. Si Mr était chômeur depuis plus d'un an, la base imposable aurait été de "1 500 - 947".

 

Un calcul attractif même si vous n'êtes pas imposable. Cela permettra de baisser votre revenu fiscal de référence ce qui sera bénéfique pour vos aides sociales.

 

Textes en vigueur : BOI-RSA-BASE-30-50-20-20170224


     Auteur de l'article Thibault DIRINGER

              Conseil auprès de Cabinets en Gestion Patrimoine Indépendants

             Formateur en Banque et Assurance - Master Gestion de patrimoine  


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    salariat + microentreprise (mercredi, 29 août 2018 19:43)

    Bonjour,

    les frais réels (notamment les kilométriques car je fais 130 km / jour pour travailler pour mon contrat salarié sont-ils déductibles des revenus de mon activité de microentrepeneurs (si je ne choisis pas l'imposition en versement libératoire sur le revenu) ? Je précise que je fais exactement le même métier via mes deux statuts.
    Cordialement