Impôt

Pension alimentaire à un enfant majeur et impôt en 2019 : quels sont les plafonds, que peut-on déduire?

Si vous aidez un enfant majeur financièrement pour le logement, l’habillement ou la nourriture, vous avez la possibilité de déduire une pension alimentaire en espèce ou en nature. On fait le point sur le maximum déductible pour la déclaration d’impôt 2019 sur les revenus 2018.

Pension alimentaire en espèce à un enfant. Quel est le maximum déductible des impôts en 2019?

Si vous avez versé une somme à votre enfant majeur dans le besoin, vous pourrez la déduire de vos impôts. Chaque année, le fisc plafonne cet avantage fiscal. En 2019 (déclaration d’impôt 2019 concernant les pensions versées en 2018), la pension alimentaire déductible maximum pour l’entretien d’un enfant est de 5 888 €. Ce plafond est pour chaque foyer fiscal mais vaut pour chaque enfant. Il faut bien entendu avoir les justificatifs nécessaires pour prouver que la somme a été versée en 2018.

Exemple :
Mr Corrigetonimpôt a deux enfants majeurs. Il a donné 6 000 € au premier et 5 700 € au second en 2018. Quelle somme sera déduite des impôts?
1) La pension versée au premier enfant dépasse le plafond. Mr peut déclarer 6 000 € de pensions versées mais le fisc retiendra une déduction de 5 888 €.
2) La second pension versée est déductible aussi car le plafond se renouvelle pour chaque enfant. Mr peut déduire 5 700 €.
Au total, Mr va pouvoir déduire 5 888 + 5 700 soit 11 588 €.

L’enfant devra de son côté indiqué qu’il a reçu la pension dans son revenu imposable en case 1AO. Pour mémoire, le plafond de 2018 était de 5 795 €.

Pension alimentaire forfaitaire pour enfant majeur habitant sous votre toit.

Dans le cas où vous hébergez un enfant majeur sous votre toit, vous pouvez déduire une pension forfaitaire de 3 500 € sans justificatifs. Cela vaut aussi si vous hébergez vos parents. Si votre enfant a habité chez vous une partie de l’année, vous pouvez tout à fait faire une prorata sur ce forfait.

Exemple :
Mr Corrigetonimpôt a hébergé son fils majeur de janvier à août 2018. Il souhaite déduire la pension forfaitaire lors de sa déclaration d’impôt 2019.
Mr a hébergé son fils 8 mois sur 12. Il peut donc déduire 8/12ème du montant forfaitaire.
3500*8/12 = 2 333 €.
Mr va déduire 2 333 €.

Une fois encore, l’enfant doit ajouter la pension reçue en case 1AO de sa propre déclaration fiscale.

Dans quelle case déclarer les pensions sur la déclaration d’impôt en ligne?

Lors de la déclaration d’impôt en ligne 2019, il faudra être attentif lors de l’étape 3. Il faudra cocher la case « charges déductibles » à l’étape 3. Cela vous donnera accès au formulaire qui était situé avant à la page 4 de la déclaration d’impôt en ligne. Vous pourrez alors indiquer la pension à déduire dans la case 6EL. La pension en espèce plafonnée à 5 888 € ou la pension forfaitaire pour hébergement de 3 500 € sont à indiquer dans cette case.

Pour aller au bout de la technique, sachez que les deux pensions peuvent se cumuler. Si vous avez hébergé votre enfant toute l’année et que vous lui avez versé 2 000 € pour l’habillement, vous pouvez déduire 3 500 + 2 000 soit 5 500 €. Vous mettrez 5 500 € dans la case 6EL.

Quelles sont les conditions pour déduire une pension versées à un enfant majeur en 2019?

Le fisc autorise la déduction de la pension pour les sommes versées concernant le logement, la nourriture ou l’habillement de l’enfant… Concernant les autres frais, le texte officiel précise que : « l’obligation de fournir des aliments comprend la nourriture et le logement mais aussi tout ce qui est nécessaire à la vie – exemples : habillement/frais de santé/dépenses de scolarité ».

Par ailleurs, le fisc estime aussi que l’enfant doit être dans le besoin (étudiant, emplois précaires). Des situations un peu floues qui sont déterminées au cas par cas si l’administration fiscale estime qu’il y’a matière à contrôle.

Cette possibilité de déduction laisse apparaître une question primordiale pour optimiser l’impôt à laquelle nous avons répondu sur cet article : Comment déclarer l’enfant majeur sur les impôts? Faut-il le rattacher ou déduire une pension?

Les deux questions ci-dessous reviennent souvent dans les commentaires. Je les ajoute ici pour ceux concernés.
1) Comment savoir si mon enfant est « dans le besoin »? 
En effet, cet aspect est important car la déduction est possible si et seulement si l’enfant est dans le besoin. Le texte en vigueur précise sur le sujet qu’il faut : « que le créancier soit dans le besoin, c’est-à-dire démuni de ressources lui assurant des moyens suffisants d’existence. La notion de besoin présente un certain caractère de relativité, elle dépend notamment de la situation de famille du créancier et, dans une certaine mesure, de sa situation sociale ». Autrement dit, le fisc se laisse la possibilité d’étudier la situation au cas par cas et de juger si la déduction de la pension est justifiée ou non. Inutile de m’interroger sur le sujet, je ne suis pas en mesure de vous dire si la situation financière de votre enfant permet la déduction de la pension. En cas de contrôle, c’est l’inspecteur qui jugera s’il trouve acceptable la déduction ou non au vu de votre situation particulière. Il va de soi que si l’enfant perçoit un équivalent du RSA, la déduction de la pension ne pose pas problème. En revanche, que penser d’une personne percevant à peine le SMIC, étant en CDD etc… impossible de dire si vous pouvez déduire la pension sans risque car le texte ne le précise pas. De fait, vous avez deux solutions :
– Soit vous déduisez la pension. En cas de contrôle, une négociation s’engagera avec l’inspecteur et il faudra prouver que l’enfant est dans le besoin.
– Soit vous interrogez le fisc en amont pour savoir s’ils acceptent la déduction d’une pension au vu des ressources de l’enfant. Je vous conseille de suivre cette démarche qui donne le meilleur taux de réponse : comment contacter les impôts rapidement?

2) Les parents sont séparés et versent chacun une pension à l’enfant majeur qui à son propre foyer fiscal. Est-ce que chaque parent peut alors déduire 5 888 €?

A priori, le texte autorise chacun des parents à déduire 5 888 € s’ils ne sont plus sur une imposition commune (il faut bien sur toujours pouvoir prouver les sommes versées, que l’enfant soit dans le besoin et ce dernier doit rajouter toutes les pensions reçues sur son avis d’imposition). Le fisc précise que : « La limite légale s’applique par contribuable. Si les parents de l’enfant (ou du jeune couple) sont séparés ou divorcés, chacun d’eux peut déduire les dépenses qu’il expose pour l’entretien de celui-ci dans la limite de 5 888 €. »
Le texte est vigueur est ici : BOI-IR-BASE-20-30-20-30-20180206 à l’alinéa 230

Attention, le traitement des pensions alimentaires change avec l’impôt à la source pour les versements effectués en 2018. Tout le détail ici : pensions alimentaires et prélèvement à la source : tout ce qu’il faut savoir pour les pensions versées et reçues.

177 Commentaires
  1. bonjour
    j’ai 2 enfants majeurs en juillet 2017
    sont ils à ma charge pour la déclaration de revenus 2017 et puis je déduire la somme forfaitaire
    de 3445 €;pour les 2. sachant qu’il y en a un en interim depuis juillet et le second en contrat professionnalisation depuis septembre;
    merci

  2. Il s’agit de parts sociales d’une société (dont je suis gérant) soumise à l’IR .Ma fille est simplement détentrice de ces parts sociales. Elle n’a aucune fonction. Elle peut avoir des revenus comme
    des déficits à déclarer selon les années. En 2016 par exemple, la société était déficitaire, et elle a donc du déclarer un déficit. Difficile donc de se déterminer car selon les années, elle peut
    être dans le besoin ou pas…De plus, il est possible que le  » patrimoine » lié à la possession de ces parts nuit à la notion du « besoin ».

  3. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    @Karine : il faut que l’enfant soit dans le besoin. Il faut aussi faire le prorata car il n’a pas vécu toute l’année chez vous (en gros, environ 3445*11/12).
    @lissandre : 5500 de revenus de parts sociales! ça me semble beaucoup pour un tel produit 🙂 Enfin peu importe. Ici, il faut voir si le fisc considère l’enfant dans le besoin. J’ai envie de dire que
    oui mais si vous souhaitez être certaine, vous pouvez les interroger par écrit ici : https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  4. ma fille 25 ans a terminé ses études et est inscrite comme demandeur d’emploi. Elle loue un petit appart 380€/mois en coloc.et je lui verse 700 €/mois pour subvenir à ses besoins, le temps de trouver
    un travail. Sur sa feuille de déclaration de revenus la somme de 5500 euros figure au titre de revenus de parts sociales, desquels il convient de déduire la CSG.
    Est-elle dans le besoin et suis-je en droit de déduire le forfait de 5795 euros? Merci d’avance pour vos précieuses infos.

  5. Bonjour,
    Pouvez vous m’indiquer si mon calcul est bon, mon fils vivait chez nous de janvier 2017 à début décembre 2017 et a ensuite pris un logement à compter du 9 décembre 2017.Je peu donc déduire le montant
    forfaitaire de 3 445€ (car il a 23ans et sans emploi) du coup m’est il possible d’ajouter tous les frais que j’ai réglé à son arrivé dans le logement, loyer en cours plus le mois suivant ainsi que
    les frais d’agence qui s’élèvent à 989€ soit 3 445 + 989 !? Merci beaucoup pour votre retour. Bien cordialement,

  6. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    @Zander : je n’ai pas de solution magique, il faut voir avec votre ex-mari qui le rattache.
    @lilipi : pour la période où il habite chez vous, le calcul est bon. Pour les sommes versées, elles ne correspondent pas aux dépenses retenues par le fisc (logement, habillement, nourriture) donc non
    déductibles.
    @OBM : sur un tel cas, on peut effectivement parler de personne dans le besoin. La déduction peut se faire mais il faut bien que vous ayez versé les sommes pour logement, habillement ou
    nourriture.
    Cordialement.

  7. ma fille de 24 ans est étudiante (5eme année de pharmacie en 2017 puis interne en pharmacie en CHU depuis novembre 2017). Elle n’est plus rattachée à notre foyer fiscal. En 2017 elle a perçu au titre
    de ses revenus d’interne (2 mois) + stage de 5eme année + petits boulots un total de 6374 €. Ramené sur 12 mois on est bien inférieur au smic et donc je pense qu’on est en droit de déduire une
    pension de 5795€ (qu’elle déclare sur son avis d’imposition). Confirmez vous mon point de vue (notion d’étudiant dans le besoin). Merci pour vos conseils. Cdlt

  8. J’héberge mon fils étudiant et celui-ci est parti en stage à l’étranger de fin mai à decembre. Puis-je calculer une pension = 5/12 de 3445 et ajouter les virements, billets d’avion, téléphone que
    j’ai réglé durant son stage à l’étranger? Merci

  9. Bonjour,
    J’ai un fils, de 19 ans qui est lycéen en classe terminale.

    Je suis divorcée et sur le jugement nous étions en garde alternée sauf que à la demande de Jean il réside chez moi la semaine et le week-end chez son père, les vacances sont partagées.

    Je règle tous les frais (cantine, mutuelle, dépassements d’honoraires, son abonnement téléphone, vêtements…)

    Mon soucis est que je ne sais pas comment le déclarer. Les impôts m’ont répondus :
    « Pour votre fils, vous ne pouvez plus le déclarer en garde alternée. L’un des deux parents doit le déclarer en enfant majeur rattaché. Si vous le déclarez covous ne pouvez déclarer une pension
    alimentaire mais si le père le déclare vous pouvez déclarer une pension alimentaire qui devra apparaître comme pension alimentaire sur la déclaration du père.  »

    Sauf que nous sommes en très mauvais terme avec mon ex mari comment puis je faire ?
    Merci pour votre aide

  10. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    A mon sens vous avez raison. Qui plus est, on est sur une problématique différente de l’article. Ici je traite le cas où l’enfant est sortidu foyer. Ici, il est sur le votre donc le fisc considère
    qu’il n’est pas dans le besoin. Il faudrait plutot voir quelles sont les régles de déduction des pensions entre divorcés/séparés. La question ici est de savoir ce que Mr peut déduire en vous versant
    de l’argent (et donc vous allez l’ajouter). Ce que Mr verse à l’enfant ne compte pas fiscalement. Je n’ai malheureusement pas fait d’articles sur la pension entre divorcés mais vous en trouverez sur
    google facilement.
    Cordialement.

  11. Bonjour
    Mon fils, etudiant, âgé de 20 ans depuis le mois de février ne perçoit pas de revenu. Je l’ai rattaché à mon foyer fiscal. En 2017 il était en garde alternée de janvier au mois d août puis à partir
    du mois de septembre il a choisi de vivre chez moi. Son père m a versé une pension alimentaire de 170 € par mois. J’ai donc déclarer 680 € de pension alimentaire perçue. Il me demande de déclarer en
    plus 1148, 33 € (somme forfaitaire sur 8 mois), 218, 05 € correspondant à la moitié des frais d inscription à la faculté et 725.15 € de frais de transport ( essence et moitié facture assurance
    voiture de mon fils). Ce qui fait un total de 2771 €.
    Quel montant dois-je déclarer 680 € ou 1828 € (1148,33 + 680) ? Car je ne pense pas que les frais de transport et de scolarité peuvent être déduits par le père.
    Merci d’avance de bien vouloir m aider.

  12. Corrige ton impôt

    @Petitblond :
    pour la déduction, il faut que la notion d’enfant dans le besoin soit présente. Ici, j’ai peur que ce soit très discutable…
    Cordialement.

  13. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    A ma connaissance, ce n’est pas déductible. Vous pouvez toujours interroger le fisc sur le sujet :
    https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  14. Bonjour
    Mes 2 enfants sont actuellement hébergés chez nous
    Mon fils 29 ans a travaillé en 2017 jusqu’en septembre puis chômage ensuite
    Ma fille 26 ans a travaillé la totalité de 2017 mais elle a acheté un appartement en futur état d’achèvement dont elle paye une partie du crédit plus les frais de modification de son futur
    appartement
    Mes 2 enfants sont nourris logés et blanchis sans demande de compensation, est-il possible de déclarer une pension alimentaire pour chacun d’eux de 3445€ ?
    Cordialement

  15. Bonjour,

    Au delà des 3445 € à déclarer comme pension à enfant majeur, puis-je rajouter dans la case 6EL le montant que j’ai réglé en 2017 pour sa mutuelle de santé ?
    Est-il également possible de rajouter dans cette case 6EL des frais d’hospitalisation qui me
    sont restés à charge ?
    Merci pour votre article de qualité. Comme les frais de santé et mutuelle n’y sont pas mentionnés, peut-être pouvez-vous m’éclairer à ce sujet.
    En vous remerciant de votre réponse et bien à vous,
    Henry

  16. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    La verser ne suffit pas, il faut que l’enfant soit dans le besoin et qu’il l’ajoute sur sa propre déclaration. Et le montant n’est pas 2000 (je ne sais pas d’où viens ce chiffre?) mais de ce que vous
    versez avec un plafond max comme dans mon article.
    Depuis que je travaille, cela existe il me semble (plus de 10 ans)… forcément les impôts ne communiquent pas trop dessus… étonnant!
    Cordialement.

  17. Bonjour,
    Ces 2000 € de pension supplémentaire, existait -elle auparavant ? Dans le site impot.gouv ils n’en parlent pas.
    Confirmation : Si j’ai une preuve de versement sur le compte de mon enfant de plus de 2000 €, je peux déclarer en plus cette pension ?
    Merci.

  18. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    S’il n’est pas à charge, vous pouvez mettre le montant versé que vous pouvez justifier comme expliqué dans l’article.
    Cordialement.

  19. Bonjour,
    mon fils est étudiantà lyon, nous sommes sur Paris,il ne travaille pas, donc aucun revenu, il dépend entièrement de nous,que ce soit sur la chambre au crous, de l’alimentation, que de l’habillement,
    quel somme dois-je mettre dans la case 6EL? Merci beaucoup

  20. Merci infiniment pour ces infos
    HT

  21. Bonjour,
    Ces 2000 € de pension supplémentaire, existait -elle auparavant ?
    Merci.

  22. Corrige ton impôt

    Bonjour Pierre,
    Sur la pension « réel », il faut effectivement justifier sur un contrôle. Après est ce que le contrôleur acceptera un relevé de CB de votre mère…. j’en doute fort mais j’espère me tromper.
    Cordialement.

  23. Plus haut vous avez ecris ceci :
    Faut-il un justificatif pour les 2000€ car je payais directement avec la CB de ma Mère !
    Merci

    Pour aller au bout de la technique, sachez que les deux pensions peuvent se cumuler. Si vous avez hébergé votre enfant toute l’année et que vous lui avez versé 2 000 € pour l’habillement, vous pouvez
    déduire 3 445 + 2 000 soit 5 445 €. Vous mettrez 5 445 € dans la case 6EL

  24. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Comme expliqué, la déduction est possible si et seulement si l’enfant est dans le besoin. Il faut appuyer votre défense là-dessus car apparemment l’inspectrice utilise cet aspect pour le
    redressement. Il faut vraiment répondre aux conditions que je donne dans l’article pour pouvoir déduire.
    Cordialement.

  25. Bonjour,
    l’administration fiscale me redresse sur la pension alimentaire que j’ai versée à ma fille en avançant qu’elle à gagné 9200 e dans l’année (somme que je ne retrouve d’ailleurs pas sur sont
    compte…vu avec elle, elle à perçu 7900e net). J’ai déclaré 3340 e + 2500e de virement bancaire et frais de santé. Donc preuve à l’appuie des versements sur 12 mois. Tout cela jeté d’un revers de
    main par l’inspectrice estimant que ma fille avait donc des ressources suffisantes (chômage + petits boulots …) .Hors J’ai lu dans un article que l’administration acceptait jusqu’à la valeur d’un
    smic par mois. Est-ce donc faux ? quel est le plafond de ressource ? car étant inscrit nulle part on ne sait plus quoi faire et on se fait contrôlé puis redresser avec 10%….

    D’avance merci pour vos conseil afin de pouvoir contester ce redressement.

    thierry

  26. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Je ne comprends pas trop. Comment votre fille peut-être rattachée à votre foyer fiscal si elle a aussi une fille qui a plus de 18 ans? Votre fille est supposé avoir plus de 25 ans et vous ne pouvez
    donc pas la rattacher à votre déclaration d’impôt.
    Merci de vos précisions.
    Cordialement.

  27. Ma fille divorcée reçoit une pension alimentaire de son ex mari pour leur fille majeure de 24000 euros.(fille majeure étudiante mais vivant sous le toit maternel) Quel montant le père doit il
    déclarer en déduction d’impôts ?et quel montant la mère doit elle déclarer en revenu pension alimentaire si rattachement fiscal de la fille ?et, si pas de rattachement fiscal, quel montant doit
    déclarer la fille ?(24000 ou 5795 euros ?)Merci

  28. Bonjour Danielle,
    Si vous déduisez bien pour lui le montant de la pension alimentaire forfaitaire de 3445 € pour les revenus 2017 (qu’il doit donc déclarer en pension perçue sur sa propre déclaration), la CAF ne fera
    aucune régularisation sur le montant de son RSA (et/ou la prime d’activité) qui lui a été versé en 2017. C’est seulement si cette pension déduite est supérieure au montant forfaitaire qu’il y a un
    recalcul. Malheureusement, les gens ne voient pas l’incidence sur ces prestations au moment de la déclaration car la préoccupation première est de payer moins d’impôts. J’espère avoir répondu à votre
    question.
    Cordialement,

  29. Corrige ton impôt

    Bonjour Danielle,
    Si votre fils déclare cette pension reçue, le fisc peut effectivement faire un rapprochement avec la CAF et la CAF peut alors recalculer les aides de votre fils. J’ai eu le cas chez un proche qui a
    vu son RSA diminuer.
    Il faut donc s’assurer que le gain fiscal via la déduction compense la diminution du RSA si on inclue la pension.
    Cordialement.

  30. Bonjour
    mon fils touche le RSA, si je déduis une pension alimentaire forfaitaire de 3445 € de mes
    impots est ce que mon fils risque t-il de le perdre ?
    Et la CAF peut-elle lui demander de rembourser les droits perçus ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.