Articles récents, Impôt à la source

Déclaration d’impôt 2019 pour les dirigeants de société : comment remplir les nouvelles cases 1AN, CAA etc…

Avec le prélèvement à la source et l’année sans impôt, les dirigeants de sociétés devront être particulièrement attentifs au moment de la déclaration d’impôt 2019 des revenus 2018. De nouvelles cases apparaissent et devront être remplies pour bénéficier du CIMR (crédit d’impôt modernisation recouvrement) qui vient annuler la fiscalité des revenus 2018. Il va falloir faire avec les nouvelles cases 1AN, CAA, 1AV et 1AY. On fait le point sur la démarche à suivre pas à pas.

Rappel : la déclaration d’impôt 2019 des professionnels percevant des salaires.

L’article se concentre sur l’aspect pratique, à savoir comment remplir cette nouvelle déclaration d’impôt. Rappelons rapidement la théorie en amont afin de bien comprendre l’utilité de ces nouvelles cases.
1- Les indépendants devront indiquer le montant des revenus perçus en 2018 sur la déclaration d’impôt 2019.
2- Le Crédit d’impôt modernisation recouvrement va annuler l’impôt engendré si et seulement si le revenu est inférieur à l’une des trois dernières années.
3- A défaut, un impôt au taux moyen sera pris sur la partie des revenus 2018 qui dépasse la moyenne des trois dernières années. Il faudra alors demander un remboursement en 2020 sous conditions.
J’ai expliqué en détail ces aspects dans plusieurs articles : professionnels et impôt à la source ou les indépendants devront réclamer l’impôt pris en 2020.
La théorie est déjà compliquée mais dans la pratique ce sera pire. Tout se passe dans la déclaration d’impôt 2019 avec l’apparition de nouvelles cases.

1- Les dirigeants de société devront d’abord remplir le salaire comme auparavant.

Cet article concerne uniquement les dirigeants de société ou gérants percevant des salaires. Pour les professionnels non salariés (auto-entrepreneurs, BNC, BIC, location meublée…), direction la rubrique recherche de mon site pour trouver l’article similaire qui vous correspond.
En premier lieu, il faut indiquer les salaires perçus en 2018. Une démarche habituelle : vous remplissez la case 1AJ. Soit vous ne faites rien et vous aurez l’abattement de 10%, soit vous indiquez aussi les frais réels en remplissant la case 1AK.

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 pour que les dirigeants de société aient le CIMR?

Les professionnels ne pourront pas s’en tenir là. Un nouveau cadre leur est consacré pour gérer le prélèvement à la source et l’année blanche. Ces cases sont sur la déclaration 2042C. Elles apparaissent en cochant la petite croix sous la case 1Aj dans la déclaration en ligne.

2- Il faut remplir les cases 1AN et 1BN.

En premier lieu, la case 1AN « rémunération non exceptionnelle nette de 2018 » apparaît. Il faut à nouveau y indiquer le salaire de l’année passée. Attention cependant à la notion de « nette » qui vous permettra d’éviter un bug dans les calculs. Il faut y mettre le montant des salaires APRES abattement de 10% ou frais réels.

Exemple

Mr Corrigetonimpot est dirigeant et a perçu 40 000 € de salaires en 2018 avec 10 000 € de frais réels. Il a indiqué 40 000 € en case 1AJ et 10 000 € en case 1AK.
Il devra mettre 40 000 – 10 000 soit 30 000 dans la case 1AN.

Sur le même exemple sans les frais réels, il aurait fallu indiquer 36 000 dans la nouvelle case 1AN du fait de l’abattement de 10%. Pour les grosses rémunérations, pensez au plafonnement de la déduction sur les frais réels qui peut engendrer l’erreur en remplissant la case 1AN.

3- Si l’entreprise existe depuis plus d’un an : case CAA, 1AY et suivants

Dans l’optique où vous aviez déjà des salaires en tant que dirigeant avant 2018, il faudra cocher ou non la case CAA. Si votre revenu déclaré de 2018 est inférieur ou égal à celui de l’une des 3 années passées, vous pouvez cocher la case CAA. La déclaration est alors terminée, le fisc exonérera totalement vos revenus salariés de la déclaration 2019 via le CIMR.
Dans le cas contraire (donc si le salaire 2018 est plus haut que toutes les autres années), vous n’avez pas à cocher la case. Il faudra alors remplir les cadres 1AY, 1UA et 1UB (je ne serais pas surpris qu’ils soient pré-remplies). Cela permettra au fisc de prendre connaissance de la moyenne des revenus des trois dernières années. Il considérera alors qu’une partie des salaire 2018 est exceptionnelle et elle ne sera pas exonérée d’impôt via le CIMR. L’imposition sera prise cette année et vous pourrez demander un remboursement l’an prochain sous conditions (voir l’article joint ci-dessus).

4- Si l’entreprise est créée en 2018 : case 1AV

Enfin, si votre société est nouvelle, il suffira de cocher la case 1AV sans se soucier du point précédent. Sachez que vos revenus vont bénéficier du CIMR et seront exonérés pour l’année blanche. La déclaration d’impôt 2019 doit donc afficher un impôt nul.

5 Commentaires
  1. GUY GIRAUDIER

    DEVENU AUTO ENTREPRENEUR A LA DATE DU 04/04/2018 . J’AI REGLE TOUTES CHARGES CHAQUES TRIMESTRE Y COMPRIS 1% POUR IMPOTS. JE DISPOSE DES JUSTIFICATIFS.JE SOUHAITERAIS CONNAITRE DANS QUELLE RUBRIQUE METTRE CETTE SOMME SUR LA DECLARATION 2042 C. JE VOUS REMERCIE

  2. Bonsoir,
    Les cadres 1AY, 1UA et 1UB aussi APRES abattement de 10% ou frais réels ?

    Jaroslaw

  3. Bonsoir,
    En tant que dirigeant contrôlant ma société et en tant que mandataire social assimilé salarié, comment doit-je traiter le versement au titre de l’Article 82 fait en 2018 pour ma déclaration de revenus. Doit il être traiter en rémunération « exceptionnelle » ou doit il être traiter en rémunération ordinaire et le comparer aux salaires nets perçus au titre des 3 dernières années ? Merci d’avance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.