Impôt

Pension alimentaire à un enfant majeur et impôt en 2019 : quels sont les plafonds, que peut-on déduire?

Si vous aidez un enfant majeur financièrement pour le logement, l’habillement ou la nourriture, vous avez la possibilité de déduire une pension alimentaire en espèce ou en nature. On fait le point sur le maximum déductible pour la déclaration d’impôt 2019 sur les revenus 2018.

Pension alimentaire en espèce à un enfant. Quel est le maximum déductible des impôts en 2019?

Si vous avez versé une somme à votre enfant majeur dans le besoin, vous pourrez la déduire de vos impôts. Chaque année, le fisc plafonne cet avantage fiscal. En 2019 (déclaration d’impôt 2019 concernant les pensions versées en 2018), la pension alimentaire déductible maximum pour l’entretien d’un enfant est de 5 888 €. Ce plafond est pour chaque foyer fiscal mais vaut pour chaque enfant. Il faut bien entendu avoir les justificatifs nécessaires pour prouver que la somme a été versée en 2018.

Exemple :
Mr Corrigetonimpôt a deux enfants majeurs. Il a donné 6 000 € au premier et 5 700 € au second en 2018. Quelle somme sera déduite des impôts?
1) La pension versée au premier enfant dépasse le plafond. Mr peut déclarer 6 000 € de pensions versées mais le fisc retiendra une déduction de 5 888 €.
2) La second pension versée est déductible aussi car le plafond se renouvelle pour chaque enfant. Mr peut déduire 5 700 €.
Au total, Mr va pouvoir déduire 5 888 + 5 700 soit 11 588 €.

L’enfant devra de son côté indiqué qu’il a reçu la pension dans son revenu imposable en case 1AO. Pour mémoire, le plafond de 2018 était de 5 795 €.

Pension alimentaire forfaitaire pour enfant majeur habitant sous votre toit.

Dans le cas où vous hébergez un enfant majeur sous votre toit, vous pouvez déduire une pension forfaitaire de 3 500 € sans justificatifs. Cela vaut aussi si vous hébergez vos parents. Si votre enfant a habité chez vous une partie de l’année, vous pouvez tout à fait faire une prorata sur ce forfait.

Exemple :
Mr Corrigetonimpôt a hébergé son fils majeur de janvier à août 2018. Il souhaite déduire la pension forfaitaire lors de sa déclaration d’impôt 2019.
Mr a hébergé son fils 8 mois sur 12. Il peut donc déduire 8/12ème du montant forfaitaire.
3500*8/12 = 2 333 €.
Mr va déduire 2 333 €.

Une fois encore, l’enfant doit ajouter la pension reçue en case 1AO de sa propre déclaration fiscale.

Dans quelle case déclarer les pensions sur la déclaration d’impôt en ligne?

Lors de la déclaration d’impôt en ligne 2019, il faudra être attentif lors de l’étape 3. Il faudra cocher la case « charges déductibles » à l’étape 3. Cela vous donnera accès au formulaire qui était situé avant à la page 4 de la déclaration d’impôt en ligne. Vous pourrez alors indiquer la pension à déduire dans la case 6EL. La pension en espèce plafonnée à 5 888 € ou la pension forfaitaire pour hébergement de 3 500 € sont à indiquer dans cette case.

Pour aller au bout de la technique, sachez que les deux pensions peuvent se cumuler. Si vous avez hébergé votre enfant toute l’année et que vous lui avez versé 2 000 € pour l’habillement, vous pouvez déduire 3 500 + 2 000 soit 5 500 €. Vous mettrez 5 500 € dans la case 6EL.

Quelles sont les conditions pour déduire une pension versées à un enfant majeur en 2019?

Le fisc autorise la déduction de la pension pour les sommes versées concernant le logement, la nourriture ou l’habillement de l’enfant… Concernant les autres frais, le texte officiel précise que : « l’obligation de fournir des aliments comprend la nourriture et le logement mais aussi tout ce qui est nécessaire à la vie – exemples : habillement/frais de santé/dépenses de scolarité ».

Par ailleurs, le fisc estime aussi que l’enfant doit être dans le besoin (étudiant, emplois précaires). Des situations un peu floues qui sont déterminées au cas par cas si l’administration fiscale estime qu’il y’a matière à contrôle.

Cette possibilité de déduction laisse apparaître une question primordiale pour optimiser l’impôt à laquelle nous avons répondu sur cet article : Comment déclarer l’enfant majeur sur les impôts? Faut-il le rattacher ou déduire une pension?

Les deux questions ci-dessous reviennent souvent dans les commentaires. Je les ajoute ici pour ceux concernés.
1) Comment savoir si mon enfant est « dans le besoin »? 
En effet, cet aspect est important car la déduction est possible si et seulement si l’enfant est dans le besoin. Le texte en vigueur précise sur le sujet qu’il faut : « que le créancier soit dans le besoin, c’est-à-dire démuni de ressources lui assurant des moyens suffisants d’existence. La notion de besoin présente un certain caractère de relativité, elle dépend notamment de la situation de famille du créancier et, dans une certaine mesure, de sa situation sociale ». Autrement dit, le fisc se laisse la possibilité d’étudier la situation au cas par cas et de juger si la déduction de la pension est justifiée ou non. Inutile de m’interroger sur le sujet, je ne suis pas en mesure de vous dire si la situation financière de votre enfant permet la déduction de la pension. En cas de contrôle, c’est l’inspecteur qui jugera s’il trouve acceptable la déduction ou non au vu de votre situation particulière. Il va de soi que si l’enfant perçoit un équivalent du RSA, la déduction de la pension ne pose pas problème. En revanche, que penser d’une personne percevant à peine le SMIC, étant en CDD etc… impossible de dire si vous pouvez déduire la pension sans risque car le texte ne le précise pas. De fait, vous avez deux solutions :
– Soit vous déduisez la pension. En cas de contrôle, une négociation s’engagera avec l’inspecteur et il faudra prouver que l’enfant est dans le besoin.
– Soit vous interrogez le fisc en amont pour savoir s’ils acceptent la déduction d’une pension au vu des ressources de l’enfant. Je vous conseille de suivre cette démarche qui donne le meilleur taux de réponse : comment contacter les impôts rapidement?

2) Les parents sont séparés et versent chacun une pension à l’enfant majeur qui à son propre foyer fiscal. Est-ce que chaque parent peut alors déduire 5 888 €?

A priori, le texte autorise chacun des parents à déduire 5 888 € s’ils ne sont plus sur une imposition commune (il faut bien sur toujours pouvoir prouver les sommes versées, que l’enfant soit dans le besoin et ce dernier doit rajouter toutes les pensions reçues sur son avis d’imposition). Le fisc précise que : « La limite légale s’applique par contribuable. Si les parents de l’enfant (ou du jeune couple) sont séparés ou divorcés, chacun d’eux peut déduire les dépenses qu’il expose pour l’entretien de celui-ci dans la limite de 5 888 €. »
Le texte est vigueur est ici : BOI-IR-BASE-20-30-20-30-20180206 à l’alinéa 230

Attention, le traitement des pensions alimentaires change avec l’impôt à la source pour les versements effectués en 2018. Tout le détail ici : pensions alimentaires et prélèvement à la source : tout ce qu’il faut savoir pour les pensions versées et reçues.

174 Commentaires
  1. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Même réponse qu’aux commentaires précédents… impossible pour moi d’interpréter votre situation pour savoir si l’enfant est dans le besoin. Il faut prendre le risque ou interroger le fisc via le
    lien que j’ai joint aux autres commentaires.
    Cordialement.

  2. Bonjour,
    Ma fille a 27 ans, elle réside chez nous, elle est apprenti en alternance gagne moins de 1000 euro par mois. Est-ce que je peux déclarer la pension forfaitaire de 3445 euro sur ma déclaration sans
    justificatif . De son côté elle doit déclaré cette somme sur sa déclaration ?
    Nous avons dû aider notre fille aînée qui ne vit plus chez nous, suite à son chômage nous avons financer sa formation ( 2700 euro avec justificatif ) grâce à laquelle elle à retrouver un emploi et
    que pôle emploi avait refuser de financer même une petite partie. Est-ce que je peux aussi la déclarer?. Est ce qu’elle doit de son côté la déclarer sur sa déclaration?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

  3. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    @Hélène : vous ne souhaitez plus le rattacher? Si c’est le cas, je ne sais plus de mémoire si des règles spécifiques s’appliquent l’année des 18 ans. Il faudrait interroger le fisc sur cet sujet via
    cette démarche ou consulter le BOFIP que j’ai joint sur un des commentaires plus haut : https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    @Manu: il faut que l’enfant soit dans le besoin… si votre fille a des revenus etc… ce n’est pas possible. Si elle vous parait dans le besoin mais qu’il y’a quand même quelques revenus, il faut
    interroger le fisc via le lien ci-dessus pour savoir s’ils acceptent la déduction.
    Cordialement.

  4. Bonjour
    j ai heberge ma fille et mes 2 petites filles de janvier à novembre 2017 suite à une séparation et en attente d’un logement social .Puis je déclaré la somme de 3445e sur ma déclaration.
    Merci
    Cordialement

  5. poire bel hélène

    bonjour,
    j’ai un problème : mon fils majeur en juillet 2017 quel somme dois-je mettre pour déclarer la pension alimentaire puisqu’il était mineur la moitié de l’année mais vit toujours sous notre toit merci
    d’avance

  6. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Le fisc précise que la condition de savoir si l’enfant est dans le besoin s’apprécie au cas par cas… je ne peux pas trop me prononcer sur le sujet. De mémoire, je sais qu’il y’a effectivement un
    avantage supplémentaire dans certaines situations mais je n’ai plus les chiffres en tête. Un coup d’oeil dans le Bofip devrait répondre à la question :
    http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/4930-PGP
    Cordialement.

  7. Bonjour,
    Ma fille majeure divorcée avec 2 enfants à charge vit dans un appartement dont je suis propriétaire selon un « bail » de type COMMODAT (prêt à usage) pour lequel elle ne paye pas de loyer. Compte tenu
    du fait que je l’aide financièrement sous l’angle du logement (elle ne paye aucun loyer) puis je déclarer une aide alimentaire d’un montant maximum de 5795€ pour l’IR 2017?
    Par ailleurs, j’ai lu que « Le plafond est également doublé quand l’enfant, célibataire, divorcé ou veuf, a lui-même des enfants » ce qui est le cas pour ma fille, et donc puis je déclarer non plus 5
    795€ mais 11 590€?
    Bien entendu, ma fille déclarera la même somme (5 795€ ou 11 590€) en ligne 1A0 de sa déclaration que moi en ligne 6EL de ma déclaration.
    Concernant les justificatifs en cas de contrôle, en fait ce serait notre COMMODAT que nous avons signé lors de l’entrée de ma fille et de mes petits enfants dans l’appartement que je mets à leur
    disposition
    Merci pour votre support.
    Cordialement

  8. merci beaucoup bon dimanche

  9. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    @Pierre : il me semble que le plafond est par foyer fiscal, tant que l’enfant déclare toutes les pensions qu’il perçoit. Pour être certain, il est possible d’interroger le fisc via cette démarche :
    https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    @patou : je ne sais pas trop, peut-être avec les retraits… Difficile à dire, tout dépendra du contrôleur si le contrôle vient un jour.
    @Caro : c’est à l’interprétation du fisc… c’est eux qui déterminent s’ils trouvent la pension justifiée ou non. Si vous souhaitez être certaine, il est possible de les interroger en amont via le
    lien que j’ai mis ci-dessus.
    Cordialement.

  10. Bonjour peut on considérer un enfant majeur qui a eu des revenus de 15800 euros pour 2017 et qui vit sous mon toit comme étant dans le besoin afin que je puisse déduire le forfait de 3445 euros sur
    ma déclaration ? Merci d’avance pour votre réponse cordialement

  11. Bonsoir, grand merci pour votre réponse
    je pense opter pour la pension alimentaire
    je donne à mon enfant de l’argent en espèce pour vivre afin qu’il gère mieux ce qu’il a réellement.En lui donnant de l’argent en espèce pour vivre, comment puis-je le justifier aux impôts svp sachant
    qu’il est étudiant et sans revenus ?
    merciiiii

  12. Bonjour,

    Le plafond s’entends par foyer fiscal, en tant que parents divorcés, chaque parents a t il droit a la moitié du plafond ou chacun un plafond ?
    Cordialement

  13. Corrige ton impôt

    Bonjour Eric,
    La variation du RFR est normal étant donné que la pension est une déduction.
    En revanche, il est difficile voir impossible de mesurer l’impact des parts sur la TH (personnellement, je ne saurais pas ou alors ça me prendrait un temps énorme pour éplucher le texte). Regardez
    quand même si cette baisse de RFR ne vous permet pas d’être dans le champs de la nouvelle exonération Macron (voir mon article sur l’exo de TH cette année qui doit être dans la rubrique « impôt »).
    Sinon, je ne saurais pas lequel des 2 est mieux (peut-être qu’au niveau de la CAF une des solutions est mieux pour l’enfant mais je ne suis alors plus spécialisé).
    Cordialement.

  14. Bonsoir,
    les calculs détaillées de l’IR pour déterminer laquelle des deux solutions (1 enfant étudiant rattaché / détaché) étaient la plus intéressante me donnent un résultat identique à 30 euros près.
    1.) Dans mes calcul, le RFR diffère entre les 2 de la valeur de la pension versée dans le cas du détachement, c’est correct ?
    2.) Comment puis-je désormais mesurer/calculer l’impact de la perte d’une demi part sur la taxe d’habitation (1252€ en 2017 avec 3 parts; mariés 2 enfants)?

    Merci,
    Cordialement

  15. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Cela se passe exactement comme je l’explique dans l’article pour chaque parent.
    Cordialement.

  16. Bonsoir,
    enfant étudiant majeur non rattachée fiscalement et parents séparés, peux t-on lui verser chaque parent une pension alimentaire svp ? A hauteur de quel montant doit-on justifier (factures …) aux
    impôts ? j’ai cru comprendre que jusqu’à 3445 euros, on ne devait rien justifier et au-delà jusqu’à 5795 euros, on devait apporter des justificatifs écrits. Qu’en pensez-vous svp ?
    merci beaucoup

  17. Corrige ton impôt

    Bonjour Jean-Yves,
    Pour votre fille, il faut choisir entre le forfait et les 1800 € étant donné qu’elle vivait chez vous…
    Pour votre fils, vous avez droit au forfait divisé par 3 vu qu’il a vécu chez vous un tiers de l’année et vous pouvez ajouter les 250 € sur les 8 mois restants.
    Bien entendu, il faut que les 2 soient dans le besoin et ajoutent la pension déclarée sur leurs avis d’imposition.
    N’hésitez pas à lire cet article pour faire le bon choix entre rattachement ou non : https://www.corrigetonimpot.fr/comment-declarer-enfant-majeur-impot-rattachement-reduire/
    Cordialement.

  18. Bonjour

    Ma fille majeure,étudiante en alternance, non rattachée et ayant touché moins d’un SMIC/Mois en 2017, vivant sous mon toit, a qui j’ai versé 1800€ sur l’année : Que puis je déduire, le forfait ou
    seulement ce que je lui ai versé ?
    Mon fils majeur, étudiant en alternance, rattaché et ayant vécu en résidence étudiante 8 mois avec le loyer à ma charge puis 4 mois chez moi en 2017+ versement de 250/€/mois ; Que puis je déduire
    ?
    Merci, je suis perdu !

  19. Compris. C’est soit la demi part (rattaché), soit la pension (détaché). La demi part est considérée comme couvrant nourriture/logement/habillement, au même titre que la pension.
    Bonne soirée et merci de vos réponses.

  20. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Oui bien sur, il faut choisir entre les deux options. Je l’ai expliqué en détail ici : https://www.corrigetonimpot.fr/comment-declarer-enfant-majeur-impot-rattachement-reduire/
    Cordialement.

  21. Merci.
    Il est précisé dans l’article 170 du BOI-IR-LIQ-10-10-10-20-20140502 (http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2175-PGP.html) :
    «  »Il est précisé que la déduction de la pension ne peut se cumuler avec le rattachement. Les intéressés doivent donc choisir entre ces avantages. Cette règle du non-cumul s’apprécie par année et par
    enfant. » »
    Cela signifie-t-il qu’avec un enfant étudiant (sans salaire) rattaché, on ne peut déduire la pension forfaitaire de 3445€ (voire portée à 5795€ avec justificatif) ? Ou bien j’ai mélangé pension et
    pension…?
    Très cordialement

  22. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Aucun problème ici, vous pourrez facilement prouver que c’est vous qui payez. Bien entendu, il faut que l’enfant soit dans le besoin.
    Cordialement.

  23. Bonjour,
    Vos articles sont les plus riches et intéressants trouvés sur le net; bravo et merci !
    Nous avons une fille de 20 ans étudiante en BTS en région parisienne; nous lui louons un appartement proche de son école; autrement-dit il n’y a pas de versement vers son compte, nous payons
    directement le loyer à l’agence de location. Ces coûts, ce loyer, sont ils ainsi déductibles au titre d’une pension « versée ».
    Très cordialement

  24. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Il me semble que vous pouvez de faire bénéficier de la réduction d’impôt pour « dépenses en établissement d’accueil et de soins ». C’est la case 7CD.
    Je vous invite à interroger le fisc en amont pour être certain que c’est bien vous qui y avez droit et pas votre mère. La démarche ici :
    https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  25. bonjour,
    ma mère âgée de 85 ans habite dans une résidence pour personne âgée. elle est handicapée et ne possède aucune ressources. en raison de son âge, elle n’est plus autonome.
    toutes ces dépenses (loyer, nourritures, médicaments) sont assurées par mes soins.
    pourrais je bénéficier d’une réduction d’impôts en 2018 d’une part ou dois je la déclarer fiscalement
    merci

  26. Bonjour
    Comment faire sa déclaration si la pension à l’enfant majeur est versée par chacun des 2 parents à 50/50 et que les parents sont séparés et font donc une déclaration chacun de leur côté ?
    Je suppose que le plafond de 5 795 € est global pour l’enfant majeur et que donc ce plafond est à diviser par 2 pour chaque parent. Comment faire apparaître cela dans la déclaration ?
    Merci

  27. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Je ne suis pas certain car aucune case ne permet cela dans la déclaration. A mon avis, les 2 peuvent déclarer 5 795 €. C’est relativement rare car l’enfant va devoir déclarer plus de 11 000 € de
    pension ce qui peut amener impôt et empêcher toute aide de la CAF.
    Pour en être certain, vous pouvez interroger le fisc par écrit via cette démarche : https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  28. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Si vous avez l’enfant à charge, impossible de déduire une pension si elle habite chez vous. En revanche, il faut déclarer la pension reçue car vous serez imposé dessus (case 1AO de mémoire).
    Cordialement.

  29. Bonjour,
    Je perçois une pension alimentaire pour une enfant majeure étudiante rattachée à mon foyer fiscal, dois-je l’inscrire dans la case1CO, 1ère personne à charge ou la case declarant 1 ?
    Et ensuite déduire la somme forfaitaire de 3445€ en charges déductibles case 6 EL, merci

  30. Corrige ton impôt

    Bonjour François,
    Si vous les gardez à charge, inutile de déduire une pension cela sera sans effet. Vous trouverez un article dans ma rubrique impôt sur les stratégies de rattachement ou non des enfants majeurs.
    Cordialement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.