Immobilier

Tout sur le plafond des loyers Pinel : calculs, exemples, zones, impôt…

Si vous achetez un bien sous le dispositif Pinel dans le but de le louer, sachez que les loyers sont plafonnés. Cela veut dire que vous ne pourrez pas demander le loyer qui correspond au prix du marché, vous aurez un maximum à ne pas dépasser qui est souvent relativement faible. On fait le point sur ce plafond des loyers Pinel qui est très complexe : quels risques s’il n’est pas respecté, comment faire le calcul, que retenir pour la surface… On reprendra des exemples étapes par étapes avec un maximum de détails pour tout connaitre de ce point technique primordial. Le BOFIP (bulletin officiel des finances publiques) concerné est joint en fin d’article.

Le plafond des loyers PINEL : pourquoi et comment selon les zones ?

Afin que la location soit accessible aux plus modestes, le gouvernement impose aux biens Pinel un loyer plus faible que le marché. De fait, ils ont mis en place un plafonnement. Autant vous le dire tout de suite, inutile de chercher à tricher. Par exemple, si le plafond des loyers pour votre bien est de 500 € par mois, il est impossible de louer plus que 500 €. Vous risquez la requalification fiscale des réductions Pinel en cas de contrôle et ne pourrez de toute manière pas remplir la feuille d’impôt 2044EB qui sert à déclarer le Pinel la première année. Vous pouvez juste noter que le plafond concerne uniquement le loyer et non les charges. Vous avez la main sur les charges mais pas sur les loyers.

Pour déterminer le plafond des loyers, le calcul est complexe. Il va dépendre de deux variables : la zone où est située votre bien (a bis, a, b1, b2, c) et la surface. On va détailler ces deux notions qui sont grandement complexifiées par le fisc.

Loyers de votre Pinel : que retenir selon les zones (A bis, A, B1, B2 et C)?

Le gouvernement a délimité des zones géographiques. Selon le lieu de votre bien, vous achetez un Pinel qui est dans une zone Abis, A, B1, B2 ou C. Que ce soit Lyon, Toulouse, Marseille… chaque ville a des biens Pinel situés dans une des différentes zones. Informez-vous auprès de votre promoteur pour connaître la zone dans laquelle figure votre bien Pinel. Le fisc a déterminé un plafond des loyers par mètre carré selon la zone. En 2018, le plafond au m² est le suivant

Prix maximum du loyer par mètre carré selon la zone

Zone A bisA B1 B2 C
Prix au mètre carré 16.96 € 12.59 € 10.15 € 8.82 € 8.82 €

A priori, ça parait donc assez simple. Si mon bien fait 50 mètres carrés et qu’il est en zone B1, le calcul du plafond des loyers donne 50 * 10.15 = 507.5 € par mois à ne pas dépasser. Hélas non !! C’était trop simple pour le fisc qui a décidé d’appliquer un coefficient multiplicateur en plus du tableau joint. Le calcul présenté n’est pas le bon…

Plafond des loyers Pinel 2019 : où le trouver?

Si vous commencez à louer votre bien en 2019, sachez que le barème évolue chaque année. Les chiffres en vigueur sont publiés au bulletin officiel que vous trouverez ici : BOFIP plafond loyer Pinel. C’est à l’alinéa 150 qu’on trouve le plafond pour l’année 2019.

Plafond des loyers Pinel pour les baux conclus en 2019.

Zone A bisA B1 B2 C
Prix au mètre carré 17.17 € 12.75 € 10.28 € 8.93 € 8.93 €

Je poursuis les calculs avec les plafonds pour les baux conclus en 2018. Si votre bien est loué depuis cette année, il suffit de prendre les chiffres du tableau ci-dessus.

Comment calculer le coefficient multiplicateur pour trouver le loyer maximum possible sur mon Pinel ?

L’administration fiscale impose donc de retenir le prix au mètre carré présenté précédemment mais de lui appliquer un coefficient multiplicateur. Celui-ci est calculé ainsi :
0.7 + 19 / Surface

Exemple 

Mr CorrigeTonImpot a acheté un bien Pinel où la surface (notion détaillée ci-après) fait 50 mètres carrés en zone B1.

1) On calcule le coefficient : 0.7 + 19 / 50 = 1.08
2) On applique le coefficient au tableau précédent (10.15 € par mètre carré en zone B1) : 1.08 * 10.15*50 = 548.10€.

Les loyers de Mr CorrigeTonImpot devront être au maximum de 548 € par mois.

Attention à une précision primordiale, il faut que ce coefficient soit inférieur à 1.2 ; s’il dépasse, on retiendra 1.2. C’est indispensable de connaitre cette particularité si votre bien fait moins de 38 mètres carrés pour ne pas surestimer les loyers et éviter un redressement!

Exemple 

Mr CorrigeTonImpot loue un bien Pinel en zone B2 avec une surface retenue de 35 mètres carrés.

1) Il calcule le coefficient : 0.7+19 / 35 = 1.24
2) On retient seulement 1.2 et non 1.24 car le coefficient est plafonné à 1.2. On l’applique au tableau des zones (8.82 € par m² en zone B2) : 1.2 * 8.82 * 35 = 370 €.

Mr devra louer au maximum son bien à 370 € par mois. Si Mr CorrigeTonImpot n’avait pas pensé à cette particularité technique et appliqué le calcul habituel en retenant le coefficient calculé de 1.24, il obtenait un loyer maximum de 1.24 * 8.82*35 = 382 €. Il était certain d’avoir un redressement fiscal avec annulation du Pinel.

Le calcul est complexe mais reste compréhensible une fois les exemples détaillés et l’exception du coefficient plafonné à 1.2 compris (soit les biens dont la surface est inférieure à 38 m²). Malheureusement, vous n’être pas au bout de vos peines. Le fisc continue à complexifier la chose avec la notion de « Surface ». Je l’ai surlignée dans ce paragraphe pour une bonne raison. La superficie exacte de votre bien Pinel ne sera pas équivalente à la surface retenue pour le calcul du plafond des loyers. Si votre bien fait 40 mètres carrés, ce ne sera pas forcément 40 qu’il faudra retenir et utiliser pour déterminer le plafond des loyers. Vous allez donc devoir prendre le temps d’identifier et de calculer la « surface » au sens du calcul des plafonds des loyers.

Que retenir pour trouver la Surface et pouvoir calculer le plafond des loyers Pinel?

Le fisc précise que la surface au sens du plafond des loyers s’entend de la surface habitable du logement à laquelle on peut ajouter la moitié de la surface annexe. La surface annexe est plafonnée à 8 mètres carrés. Il faut donc définir la notion de surface habitable et la notion de surface annexe.

La surface habitable est composée de la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres. Sont exclus, la superficie des combles non aménagés, caves, sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs au logement, vérandas, locaux communs et autres dépendances des logements ainsi que les parties de locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 m.

Les surfaces annexes comprennent les caves, les sous-sols, les remises, les ateliers, les séchoirs, les celliers intérieurs ou extérieurs au logement, les resserres, les combles et greniers aménageables, les balcons, les loggias et les vérandas. Les parties de terrasses accessibles en étage ou aménagées sur ouvrage enterré ou à moitié enterré sont retenues dans une limite de 9m². Le fisc précise que la surface des annexes s’entend de la somme des surfaces réservées à l’usage exclusif de l’occupant du logement et dont la hauteur sous plafond est au moins égale à 1,80 m.

Une exception technique existe pour les parkings et garages, n’hésitez pas à me solliciter en commentaire si vous voulez la précision.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour trouver vos plafonds de loyer. Les étapes sont les suivantes :

1) Déterminer la surface (S) au sens des plafonds. Elle comprend la surface habitable + la moitié des surfaces annexes (plafonnée à 8 mètres carrés).
2) Calculer le coefficient : 0.7+19/S. On retient le résultat ou 1.2 si le résultat dépasse ce montant.
3) Calculer le plafond des loyers selon la zone via le tableau présenté.

Terminons avec un exemple concret complet qui prend en compte toutes les exceptions et vous guidera dans la façon de calculer.

Exemple : calcul du plafond des loyers Pinel pour les impôts.

Mr Corrigetonimpôt a acheté un studio Pinel en zone B1. La surface habitable fait 20 mètres carrés. Le studio comprend une cave de 10 mètres carrés ainsi qu’un balcon de 10 mètres carrés. Quel loyer maximum peut-on demander ?

1) Calculons la surface S au sens des loyers Pinel.

La surface habitable est de 20 m².
Les surfaces annexes sont de 10 + 10 = 20. Cependant, il faut garder la moitié des annexes : 20/2 = 10. Il se trouve que les annexes sont plafonnés à 8 m² retenus. Mr Corrigetonimpot ne peut retenir 10 m² en surface annexe, il retient donc le plafond soit 8 m².

La surface totale S au sens du plafond des loyers est de 20 + 8 = 28 m².

2) Calcul du coefficient multiplicateur.

Il est de 0.7+19 / S soit 0.7+19/28 = 1.37. N’oublions pas que le coefficient est plafonné à 1.2. Mr Corrigetonimpot doit donc retenir 1.2 dans ce cas et non 1.37.

Coefficient multiplicateur : 1.2

3) Calcul des loyers maximums possibles selon la zone :

En zone B1, il faut retenir un plafond de 10.15 par m². On applique le coefficient calculé et bien sur la surface retenue.

10.15 * 28 * 1.2 = 341 €

Mr Corrigetonimpot peut louer son bien jusqu’à 341 € par mois. Au-delà, il ne pourra pas prétendre à la réduction d’impôt Pinel.

Le calcul du plafond des loyers est donc une notion technique qui est très importante. Mal calculée, vous risquez soit de perdre la réduction Pinel, soit d’avoir un manque à gagner en proposant un loyer trop faible. 

Textes en vigueur : BOI-IR-RICI-360-20-30-20170710 et suivants

Afin d’optimiser vos déclarations d’impôts Pinel, prenez le temps de vous renseigner sur les déclarations d’impôts! L’important est surtout de les remplir correctement pour minorer la fiscalité! Pour vous aider, j’ai créé ce livre qui vous accompagnera pas à pas et vous donnera toutes les astuces fiscales à connaître pour optimiser vos déclarations Pinel. Découvrez les bonnes questions à se poser : faut-il intégrer les charges dans la réduction d’impôt ou les déduire du foncier? comment corriger si j’ai oublié de déclarer le prêt l’année du déblocage? où trouver les cases sur la déclaration en ligne ect…? Des réflexes à avoir au moment de la déclaration d’impôt qui permettront plusieurs centaines d’euros d’économie.

77 Commentaires
  1. Corrige ton impôt

    Bonjour Sabrina,
    Le calcul me parait correct si vous êtes en zone B1. Pour les terrasses, vous pouvez l’ajouter aux surfaces annexes si elles répondent aux conditions exposées dans mon article.
    N’hésitez pas à jeter un oeil à mon livre : « comment optimiser seul ses déclarations Pinel? » et aux commentaires des anciens acheteurs.
    https://www.corrigetonimpot.fr/livre-comment-faire-declaration-impot-pinel/
    Cordialement.

  2. Bonjour

    Sur mon PINEL de 21,35M2 en zone A.BIS j’applique un coefficient de 16,83e x (070+19/21,35) sans dépasser le plafond de 1,20 (à la base je suis à 1,53 ) j’arrive à un loyer de 25,62/ M2 soit
    431E/MOIS .

    Ma question est ce qu’il existe une formule pour les charges ? car à ce loyer je dois ajouter les charges locatives.

    Merci pour votre retour

    CORDIALEMENT

  3. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Vous êtes tout à fait libre pour vos charges. Etant donné que le locataire avance les charges parce que vous les payez et qu’il y’aura une régularisation, vous n’avez pas un « gain » comme pour les
    loyers. Aucun plafond n’existe.
    Cordialement.

  4. Bonsoir,
    Je vais louer un studio de 25 m2 avec une terrasse attenante entrez de chaussée de 5m2. Je peux rajouter 2,5 à ma surface de 25 pour le calcul?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  5. Je suis en train d’acheter un appartement en rdc avec une terrasse. Je ne comprend pas ceci « Les parties de terrasses accessibles en étage ou aménagées sur ouvrage enterré ou à moitié enterré sont
    retenues dans une limite de 9m².  » Ma terrasse sera posée sur des dalles sur plot au ras su terrain qui sera en pelouse, puis je la compter dans la surface annexe ?
    Merci d’avance

  6. Corrige ton impôt

    Bonjour Caroline,
    Je ne peux pas vraiment m’avancer sur une interprétation du texte pour un cas spécifique. Le plus simple est d’aller sur votre espace « impôt.gouv » et d’interroger le fisc sur votre situation
    personnelle. Ils devront se prononcer et répondent en général sous un mois.
    Cordialement.

  7. Bonjour,
    Suis je obligé de modifier le loyer de mon investissement en Pinel en cas de modification du zonage en cours de période de défiscalisation. En d’autres termes est ce que le niveau du zonage du loyer
    est garanti sur la durée de la défiscalisation. Je cherche à mesurer le risque sur la rentabilité du projet.

    merci d’avance
    merci d’avance

  8. Corrige ton impôt

    BOnjour Samuel,
    Aucune idée! Côté déclaratif, on déclare seulement la surface la première année. Après est-ce que les impôts peuvent faire un contrôle en cas de changement de la surface… je n’en sais rien. Bien
    entendu, les textes ne disent rien sur un cas aussi spécifique.
    Cordialement.

  9. achat au 30/12:2017
    location le 23/03:2018
    appartement en zone B1
    loyer de ref 10,07 pour 2017
    loyer de ref 10,15 pour 2018
    lequel dois-je prendre??????
    mon calcul 0,7+19: 46,97=1,10
    1,10×10,07×46,97 = 520€

  10. Bonjour et merci pour votre reponse
    Cordialement

  11. Corrige ton impôt

    Bonjour Pat,
    De mémoire, il me semble qu’on retient la date de dépôt du permis de construire pour les biens construits et la date de signature de l’acte authentique d’achat pour les autres.
    Cordialement.

  12. Corrige ton impôt

    Pardon Pat, j’ai répondu un peu vite en traitant deux demandes en même temps. Pour le plafond du loyer, on retient la date de signature du bail bien entendu. Vous pouvez le vérifier à l’article 2
    terdicies D du code généra

  13. Bonjour pourriez vous m’informer sur les questions suivantes
    – pour le calcul loyer max Pinel, le résultat ne doit pas dépasser 1,2?
    – pour le calcul de l impôt foncier avant de faire la réduction Pinel, le calcul prend en compte la tranche marginal d imposition, prend t il en compte la CSG?
    – l excédent de réduction ou la réduction non utilisé sur une année est elle reportable?
    – enfin si l on est au régime micro foncier sur un bien investit en pinel, le plafond de loyer est il à prendre en compte?
    Merci

  14. Corrige ton impôt

    Bonjour Lopes,
    1 : le coefficient ne doit pas dépasser comme je l’explique dans l’article.
    2 : vous payez bien sur des PS de 17.2% sur votre revenu foncier imposable
    3 : non, elle est perdue
    4 : oui.
    Je vous invite à jeter un oeil à la préface de mon guide qui pourra surement vous aider : https://www.corrigetonimpot.fr/livre-comment-faire-declaration-impot-pinel/

    Cordialement.
    Thibault

  15. Bonjour,
    Je n’ai pas très bien saisi car dans votre article vous évoquez le fait qu’il faut prendre la superficie d’une annexe comme suit : ‘Les parties de terrasses accessibles en étage ou aménagées sur
    ouvrage enterré ou à moitié enterré sont retenues dans une limite de 9m²’.
    En fait, j’ai une terrasse, donnant sur toute la longueur de l’appartement, d’une superficie totale de 40m². Dois-je prendre dans mon calcul 9m²/2=4,5m² ou 8m² pour cette annexe ?
    Mon appartement fait 62,70 m² est en zone A (12,50€/m²).
    Le calcul du coefficient sera donc :
    1 – 0,7 + (19/62,70+8) ou
    2 – 0,7 + (19/62,70+4,5)

    La différence sur le loyer sera d’environ 40€ selon si l’on prend le 1er ou le second calcul du coefficient.
    Merci pour votre réponse.
    Stéphane
    P.S : Dans d’autres articles sur le net, ils parlent de la limite de 8m²/2 pour le calcul du coeff… Pas évident de savoir qui dit vrai 🙂

  16. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Pour le fait de savoir si la terasse est éligible ou non, j’y ai répondu (commentaire 35 et 36).

    Pour les 8et 9m², relisez bien l’article pour ne les confondre.
    « on peut déduire 8m² de surface annexe maximum ». La surface annexe peut comprendre la terrasse mais aussi d’autres choses (garages…) et on ne retient que 50%.
    « on peut retenir 9m² de terrasse maximum ». Là on ne parle QUE de la terasse!
    Exemple :
    J’ai une terrasse de 25 m² et un garage de 10 m². La terasse est plafonnée à 9 donc on ne retient que 9 et non 25 pour ma terasse. Du coup, la surface annexe est de 9 + 10 soit 19. On retient 50% de
    la surface annexe soit 9.5. Attention, la surface annexe est plafonnée cette fois à 8. On retient donc 8 au lieu de 9.5! On voit bien la différence entre les deux plafonds. Sinon j’ai joint le BOFIP
    en fin d’article qui fait foi et qui est en vigueur aujourd’hui.
    N’hésitez pas à jeter un oeil à mon guide pinel pour optimiser vos déclarations.
    Cordialement.

  17. Bonjour,

    Entre le texte de loi et votre réponse faite à Silver, je me suis perdue. Pouvez vous me confirmer les affirmations ci-dessous ?

    1. les stationnements en place libre en sous-sol d’un immeuble ne sont pas considérés comme des annexes de l’appartement et donc, le propriétaire ne peut demander une somme en plus pour le parking.
    Ainsi, le loyer sera fixé en fonction de la surface habitable bien que loué avec une place de parking, sans autres annexes.

    1bis : si le propriétaire veut avoir un bénéfice sur sa place de parking, il doit faire un bail à part.

    2. Pour les maisons individuel, les garages sont considérés comme une annexe (plafonner à 12m² au lieu de 8m² des autres annexes).

    3. En revanche, si il s’agit d’un garage fermé ou d’un box loué avec un appartement, le garage ou le box est considéré comme une annexe du logement et est pris en compte (en suivant les plafonds et
    autres calculs) dans la surface utile du logement.

    Merci d’avance pour vos confirmations / infirmations !

    Cordialement,

    Mme BA

  18. Bonjour

    Je cais me lancer dans un dispositif pinel et souhaiterais connaitre le dispositif technique pour pouvoir prendre en compte la superficie du parking svp.
    Vous pouvez me Répondre en MP à: weteh1@yahoo.fr

  19. Corrige ton impôt

    Bonjour,

    Je vous transmets les textes en vigueur à ce sujet :
    « . Emplacement de stationnement et garages
    350
    Seules la surface habitable ainsi que celle des annexes sont prises en compte, dans les conditions et limites exposées aux IV-C-1-a § 330 et b § 340, pour la détermination du plafond de loyer.
    360
    La surface des emplacements de stationnement et des garages n’est quant à elle pas prise en compte pour la détermination du loyer plafond, étant donné que ces lieux ne constituent pas des locaux à
    usage d’habitation. Cette règle concerne aussi bien les logements situés dans un immeuble collectif que les maisons individuelles.
    370
    Cela étant, compte tenu des difficultés à distinguer, dans les maisons individuelles, les parties des annexes affectées à usage de stationnement de celles effectivement utilisées à usage d’annexes,
    il a paru possible, à titre de règle pratique, de fixer forfaitairement à 12 m² la partie à usage de stationnement. Pour l’application de cette mesure, il n’est pas tenu compte du nombre de véhicules
    susceptibles d’être stationnés, ni de la configuration ou de la destination initiale des locaux.
    Cette mesure de tempérament ne vaut que pour les annexes dont la configuration permet une utilisation à usage d’emplacement de stationnement. En revanche, la surface des annexes qui ne sont pas
    accessibles à un véhicule est prise en compte pour la détermination du loyer plafond dans les conditions définies ci-dessus. »
    Très cordialement.
    Thibault

  20. Bonjour
    Achat d’un bien en pinel zone À.
    Or sur lyon, il semblerait que le coef ne soit pas de 12,5 mais de 11,9.
    On puis je trouver l’info officielle?
    Merci

  21. Bonjour,

    Concernant les garages… Bien lu le texte sur la prise en compte du garage mais pas super clair.

    J’ai une maison individuelle avec un garage intérieur de 15m2 (que mon architecte appelle célier au passage… erreur). La question est : Combien de surface habitable puis je rajouter ?

    Il me semble au paragraphe 370 qu’il est possible de prévoir 3 m2 en surface annexe pour un garage de 15m2 (15 moins les 12 de stationnement) situé dans une maison individuelle pour définir le loyer
    en loi pinel.

    Donc cela fait 3m2 d’annexe… donc en divisant /2 les annexes 1,5m2 à rajouter à la surface habitable ??

    Par avance merci.

  22. Autre question svp. J’ai une cabane de jardin de 4m2… C’est bien une annexe ? Donc 4 / 2 = 2m2 à rajouter ?

    Par avance merci.

  23. bonjour , j’ai réalisé une construction d’un bâtiment de 4 maisons en 2017, je suis en zone b2 malheureusement je me suis mal renseigné je peux disposer seulement pour 2 maisons , j’ai mis les loyers
    a 650€ mais en remplissant cette année (donc ma 1ere fois en pinel)ma fiche d’impôt pour bénéficier de la loi pinel d’une durée de 9 ans je m’aperçois que mon loyer est trop haut pour bénéficier du
    credit d’impôt, que puis faire? baisser le loyer ? ajouter des charges donc mettre le loyer a 610€ et 40€ de charges ( du genre entretien de la chaudière , entretien des extérieurs… mes logements
    font 72m2 habitable chaques
    par contre j’ai réalisé 1 place de parking pour chaque maisons et il y a en commun un local poubelle de 15m2 et une terrasse de 6m2 est ce cela compte en annexe?
    dans l’attente de vous lire merci

  24. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Maintenant que le loyer est mis en place et a déjà été payé, je ne peux que vous conseiller de voir avec le fisc comment réagir afin de savoir s’ils acceptent ou non le Pinel dans votre cas. Le
    meilleur moyen est un recommandé ou cette démarche : https://www.corrigetonimpot.fr/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  25. bonjour,
    pour les maisons individuelles,
    en ce qui concerne la prise en compte des garages dans les surfaces annexes, l’exemple de l’article des impôts est très clair : il faut soustraire la surface forfaitaire de 12 m2. Donc si le garage
    est de 20 m2, alors on prend en surface annexe 20-12 =8 m2 soit 4 m2 à ajouter.
    Maintenant si quelqu’un a une réponse écrite des impôts qui dit le contraire je suis preneur.
    je crois qu’il y a beaucoup de mauvaise info à ce sujet.

  26. Bonjour et merci pour vos articles très instructifs,
    Je suis acquéreur d’un appartement + parking que je compte louer en PINEL dès septembre.
    Le mandataire que je compte prendre pour la gérance m’indique un loyer max de 660 € compte tenu de la surface de l’appartement.
    Il me propose donc 2 options :
    La première solution consiste à louer appart + garage au loyer imposé par le Pinel doit 660 €.
    La deuxième solution consiste à louer l’appartement pour 660 €, Et le garage pour 55 €, soit 715 € en tout.
    Dans le premier cas, je defiscalise mon Pinel sur la totalité du prix appartement plus garage, soit 265 000 € (hors frais de notaire).
    Dans le deuxième cas je ne defiscalise en Pinel que le montant de l’appartement soit 246 000 € (hors frais de notaire).
    Dans les deux cas, je compte partir sur une défiscalisation de neuf ans.

    Si on fait un calcul simple sans compter les impôts sur les loyers, ni les frais de gestion, la deuxième solution semble plus intéressante.
    Toutefois, pensez-vous que cette deuxième solution est la plus intéressante si en prends en compte les aspects fiscaux (je pense à l’imposition sur les loyers).
    De plus si je prends cette option je me demande comment je vais intégrer les frais de notaire dans l’assiette de défiscalisation, puisque je n’ai pas la répartition des frais de notaire entre
    l’appart et le garage. Au prorata du prix de l’appartement ?
    Merci pour votre aide,
    Antoine

  27. Corrige ton impôt

    Bonjour Antoine,
    Impossible de répondre à vos questions sans faire une étude détaillée. La question est effectivement de savoir si le gain en loyer NET (soit après impôt) compense la perte de la réduction Pinel. Si
    vous optez pour la solution, il faudra faire un prorata sur les frais type notaire pour le calcul de la réduction. Je vous invite à jeter un oeil à mon guide, à la lecture de votre texte je note déjà
    quelques erreurs stratégiques qui sont évoquées dans mon guide.
    Cordialement.
    https://www.corrigetonimpot.fr/livre-comment-faire-declaration-impot-pinel/

  28. Merci Thibault pour votre réponse. J’ai réussi à faire le bon choix en m’appuyant sur l’un de vos articles, en calculant l’augmentation d’impots due aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le
    revenu, soit au total environ 50% (sachant que quelque soit la stratégie les charges sont identiques). En conséquence il est préférable pour moi de louer moins cher et de conserver la réduction
    pinel!
    J’ai lu beaucoup de vos articles et par conséquent je ne pensais pas avoir fait d’erreurs stratégiques, mais si vous pouviez m’en dire plus, peut-être que cela m’inciterait à me pencher plus en avant
    sur le livre !
    Merci pour la qualité du site,
    Antoine

  29. Je viens de parcourir l’ensemble des commentaires, et impossible de me faire une opinion sur l’histoire du garage.
    Je ne suis pas le seul à m’etre posé la question.

    Si j’ai une maison individuelle avec un garage dans le bati de la construction, avec une porte donnant acces dans l’habitation et que ce garage sert aussi d’annexe technique : arrivée d’eau, ballon
    d’eau chaude, compteur, etc…

    Est ce que cela est considéré comme de l’annexe plafonné à 1/2 de la surface ou à 12m² ou a rien du tout ?

    Cela serait peut etre utilie d’éditer l’article et de citer les cas d’usage différent qui se sont posés dans l’article, ca permettrait d’étayer l’article et d’éviter de nouveaux commentaires.

    En tout cas, tres bon blog
    Peut etre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.