Épargne

Simulateur Excel : quel impôt choisir pour vos rachats d’assurance-vie : PFL ou IRPP ?


Télécharger

PFL ou IRPP? Réponse en un clic.

Feuille de calcul Microsoft Excel
200.5 KB

Mise à jour en janvier 2018. Le logiciel ne prend pas en compte le nouveau choix PFU (prélèvement forfaitaire unique) car celui-ci impacte l’assurance-vie mais également tous vos autres placements. Cet article vous éclairera à ce sujet : « la nouvelle fiscalité de l’assurance-vie avec la mise en place du PFU ».

Faire un rachat sur un contrat d’assurance-vie entraîne le paiement de l’impôt sur le revenu si on a réalisé des plus-values. Le contribuable doit choisir entre deux fiscalités : PFL ou IRPP. Une option lourde de conséquence qui peut engendrer le paiement d’un impôt trop important. Grâce à notre logiciel gratuit vous opterez toujours pour la bonne fiscalité!

PFL ou IRPP? Un simulateur Excel simple qui prend en compte toutes les variables.

Afin de faire le bon choix lors de vos rachats en assurance-vie, nous mettons un simulateur Excel qui vous dira si vous devez opter pour le PFL ou l’IRPP. Le logiciel va :
– calculer l’impôt sur le revenu du rachat si vous optez pour le PFL;
– calculer l’impôt sur le revenu du rachat si vous optez pour l’IRPP;
– vous indiquer lequel choisir pour optimiser l’impôt.
Etant donné que l’IRPP dépend de votre déclaration fiscale, le logiciel va calculer de manière exacte l’impôt lors de la déclaration avec et sans le rachat. Il vous faut donc indiquer votre statut, le nombre d’enfant et votre revenu imposable afin que tout soit pris en compte. Le simulateur est calqué sur celui d’ impôt.gouv afin que la décote, le changement de tranche d’imposition et le statut familial soit pris en compte. 

Rien de compliqué pour le fonctionnement, il vous suffit de remplir les cases bleues et le résultat s’affiche en rubrique rouge. En plus du choix fiscal (PFL ou IRPP), vous connaissez également le montant de l’impôt qui sera prélevé sur votre rachat en assurance-vie. Des informations complémentaires sont disponibles en vert comme les prélèvements sociaux estimés.

PFL ou IRPP? Un choix compliqué qui ne dépend pas que de l’assurance-vie.

En France, les deux fiscalités disponibles sur un rachat d’assurance-vie sont :
– Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) dont le taux fiscal dépend de l’antériorité du contrat (35%, 15% ou 7.5% après abattement).
– L’IRPP (impôt sur le revenu des personnes physiques). Le taux d’imposition dépend alors des revenus du contribuable puisque la plus-value est ajoutée dans la déclaration d’impôt l’année suivante (0, 14%, 30%, 41%, 45% ou autre si cas spécifique comme nous l’avions vu en détaillant le calcul de l’impôt).
La mauvaise nouvelle, c’est que le choix entre ces deux options est très complexe. D’une part le taux fiscal dépend dans un cas de l’ouverture du contrat et dans l’autre des revenus annexes du contribuable. D’autre part, il est très compliqué de connaître le taux d’imposition de l’IRPP : entre les parts, la décote, les déductions, les changements de tranche d’imposition ect… il est très facile de se tromper sur l’estimation de la fiscalité. Enfin, une variable s’ajoute : des abattements avant impôt de 4 600 € et 9 200 € sont disponibles après 8 ans et renouvelables chaque année.
Du fait de ces aspects complexes, le mauvais choix fiscal est une erreur fréquente qui peut coûter cher.
Notons aussi que des situations particulières doivent aussi être étudiées avec précaution. Par exemple : que choisir si l’on ne paie pas d’impôt grâce aux abattements? Cocher IRPP ou PFL n’est pas sans conséquence, cela aura un impact différent sur le revenu fiscal de référence et donc sur les aides sociales. Tous ces points techniques sont pris en compte dans le fonctionnement du simulateur de la fiscalité à choisir pour vos rachats en assurance-vie.

Les limites du simulateur

L’outil est très précis mais fait face à deux limites que l’on ne peut maîtriser ce jour.

1) Le gouvernement a mis en place une baisse de 20% de l’impôt sur le revenu pour les ménages modestes qui existe en 2018 sur les revenus 2017. Nous avons fait le choix de ne pas l’intégrer dans le calcul car elle dépend du revenu fiscal de référence qui diffère pour chaque personne.

2) Avant de calculer l’impôt, le logiciel doit trouver la partie du rachat qui est imposée : la plus-value imposable. Si vous avez déjà effectué des rachats sur le contrat, il est impossible de la déterminer par le calcul. Seul votre assureur peut vous donner la plus-value imposable qui sert de base au calcul de la fiscalité.
Le logiciel marche pour le premier rachat uniquement! Si vous faites un second rachat, il vous faut appeler l’assureur en amont afin de connaître la plus-value imposable. Vous pourrez alors utiliser le logiciel en modifiant les cases C10 à C12 de façon à ce que la bonne plus-value imposable (le montant donné par l’assureur) apparaisse en case C29. Sous cette condition, les personnes qui ont déjà effectué un rachat sur l’assurance-vie peuvent suivre le conseil du simulateur.


Télécharger

PFL ou IRPP? Réponse en un clic.
 
Feuille de calcul Microsoft Excel
200.5 KB

8 Commentaires
  1. Merci beaucoup pour votre simulateur. Êtes-vous bien certain que l’impôt est exact? Puis je l’utiliser avec la plus-value donnée par la banque?

  2. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Aucun problème, le logiciel fonctionne parfaitement et est utilisé par plusieurs banques. Vous pouvez l’utiliser directement avec la plus-value connue oui. N’hésitez pas à me contacter si vous
    souhaitez que je regarde votre rachat en détail et que je vous fasse un retour.
    Cordialement.

  3. Bonjour,
    impossible d’ouvir le simulateur il est protégé par un mot de passe
    Cordialement

  4. Corrige ton impôt

    Bonjour Pierre,
    Vous pouvez ouvrir le logiciel et utilisé les cases de saisies. Le logiciel fera alors le travail pour lequel il a été conçu et vous indiquera le meilleur choix fiscal. Seules les cases de calculs
    sont protégées par un mot de passe.
    Cordialement.

  5. Merci pour cette calculette très utile.
    Juste une question il semble que une réforme prévoit de distinguer les versements avant et apres sept 2017. Qu’en est-il concernant ce logiciel?
    Merci

  6. Corrige ton impôt

    Bonjour Jérome,
    Effectivement, le logiciel ne calcule pas le choix PFU dispo après sept 2017. Je ne vais pas l’ajouter car le PFU impacte les rachats en ass-vie mais aussi tous les autres placements (impossible de
    dissocier, si on prend PFU, tous les revenus de placements sont au PFU). J’ai peur que ça engendre un mauvais choix pour les utilisateurs du logiciel.
    Vous pouvez lire cet article qui explique la fiscalité en assurance-vie via le PFU pour vous aider à faire le bon choix :
    https://www.corrigetonimpot.fr/assurance-vie-macron-flat-tax-fiscalite-pfu-strategie/
    Cordialement.

  7. Bonjour il est impossible de taper sur les cases de saisies bleues et la flèche des choix est bloquée
    Cordialement

  8. Corrige ton impôt

    Bonjour Marc,
    Il faut cliquer sur « activer la modification » en ouvrant le fichier. Si ça ne marche pas, essayez de jongler entre le format xls et xlsx.
    Cordialement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.