Airbnb et impôt 2018 : quels revenus déclarer, combien vais-je payer, quel risque de redressement?

 

Les particuliers multiplient les locations de leur résidence via la plateforme Airbnb. Une pratique de plus en plus fréquente et surveillée de près par le fisc. On fait le point sur ce que vous devez déclarer en cas de location Airbnb avec des simulations chiffrées pour anticiper le montant de l’impôt sur le revenu. Pour les plus téméraires, nous verrons les risques de redressement si vous ne souhaitez pas déclarer vos loyers dans les cases prévues à cet effet. 

Quel impôt sur le revenu vais-je payer sur les loyers perçus ?

En France, le fait de louer un bien en meublé engendre impôt ET prélèvements sociaux. Cela signifie que même les personnes non imposables vont devoir payer les prélèvements sociaux. Que vous louiez via Leboncoin ou Airbnb, les loyers doivent être déclarés. Autant avant on pouvait passer à côté, autant maintenant le fisc surveille de près Airbnb… nous verrons le risque et les contrôles en partie suivante. Fiscalement, c’est le régime de la location meublée qui s’applique. Pour les locations « classiques » des particuliers mettant leur logement à disposition sur Airbnb pendant les vacances ou de temps à autre (si vous avez plus de 23 000 € de loyers, les calculs peuvent varier comme expliqué en fin d’article), l’impôt prélevé sera calculé selon le régime Micro-BIC :

1) On prend les loyers perçus : 8 000 €.

2) Abattement de 50% sur les loyers : 8000*50% = 4 000 €.

3) Sur ces 4 000 €, le fisc prendra les prélèvements sociaux (17.2%) et la tranche d’imposition.

Nous l’avions vu en détaillant le caclul de l’impôt sur le revenu, la tranche d’imposition dépend des revenus du contribuable. Elle peut être de 0%, 14%, 30%, 41% ou 45%. Pour la suite de l’article, nous réaliseront les calculs avec une tranche à 30% (pour connaître votre tranche fiscale, utilisez la formule de calcul rapide de l'impôt 2018). Réalisons la première simulation pour y voir plus clair.

 

Exemple : 

Mr Corrigetonimpôt a loué son bien sur Airbnb en 2017 et a reçu 8 000 € de loyers. Sa tranche est de 30% et il veut savoir combien d’impôt il va payer.

1) 8 000 / 2 = 4 000 €.

2) Impôt : 4 000 * 30% = 1 200 €.

3) Prélèvements sociaux : 4 000 * 17.2% = 688 €.

Lors de la déclaration 2018 d’impôt sur les revenus de 2017, Mr déclarera ses loyers. L’impôt total engendré sera de 1 200 € + 688 € soit 1888 € !

 

La fiscalité augmente rapidement lorsqu’on loue en meublé. Les prélèvements sociaux engendrent de l’impôt même pour ceux qui ont très peu de revenus.

 

 

Je loue ma résidence principale sur Airbnb, serais-je moins imposé ?

Pour toute location meublée, les règles sont les mêmes que ce soit via Airbnb ou autre. En revanche,  la location meublée d’une ou plusieurs pièces de la résidence principale est exonérée d’impôt si et seulement si les loyers annuels n’excèdent pas… 760 € ! C’est l’article 35 bis du Code Général des impôts qui précise qu’en 2017, les produits de la location provenant de la résidence principale sont exonérés d’impôt  s’ils sont inférieurs à 760 € par an. Dans ce cas, vous n’avez rien à déclarer. Dès lors que vous dépassez le seuil de 760 €, la totalité subit impôt/prélèvements sociaux après l’abattement de 50%.

 

Je loue très peu via Airbnb, puis-je être exonéré d’impôt sur le revenu en 2018 ?

Hormis la condition d’exonération que l’on vient de voir sur la résidence principale, les loyers perçus via la location meublée en France doivent être systématiquement déclarés. Pour autant, vous ne subirez pas d’impôt si les loyers perçus sont inférieurs à 305 € par an (résidence principale ou non). Attention à la précision technique ici, il faut quand même déclarer les loyers perçus. C’est l’article 50-O du Code général des impôts qui élimine l’impôt en précisant que l’abattement de 50% sur les loyers est au minimum de 305 €.

 

Exemple :

Mr Corrigetonimpot a perçu 200 € en louant un bien.Comment son impôt sera calculé?

     -Loyers perçus : 200 €.

     - Abattement de 50% sur les loyers : 100 €.

     - Abattement minimum : 305 €.

Le fisc va retenir un abattement de 305 au lieu de 100 €. Soit un impôt calculé sur une base de 200 – 305  soit 0 €. Aucun impôt à payer donc !

 

Au-delà de 305 € de loyers perçus, vous paierez prélèvements sociaux et/ou impôt systématiquement. 

 

En 2018, dans quelle case dois-je déclarer les loyers sur la déclaration d’impôt (en ligne)?

Rien de bien compliqué pour déclarer, il faut indiquer les loyers perçus en case 5ND (ou 5OD pour le conjoint). Renseignez bien le total des loyers, le fisc fera l’abattement de 50% tout seul. Idem si vos loyers sont de 305 € ou moins, vous pouvez mettre le montant total dans la case 5ND et vous ne subirez pas d’impôt. Cette case se trouve sur la déclaration d’impôt des revenus complémentaires (2042C). 

 

Pour y avoir accès sur la déclaration en ligne « impôt.gouv », il faut cocher la ligne « revenu des locations meublées non professionnels » à l’étape 3. Attention, par défaut cette case n'est pas cochée si vous n'avez jamais déclaré de loyers.

 

Pour une démarche pas à pas, le détail figure en vidéo ici :

Est-ce que Airbnb transmet les informations aux impôts ?

Ce n’est pas encore le cas mais ça ne saurait tarder. Dès 2019, Airbnb remontera systématiquement l’information à l’administration fiscale. Autant vous dire que les contrôles deviendront très faciles ! Le contrôleur aura juste à vérifier que le loyer perçu (dont il aura connaissance) a bien été indiqué dans la case 5ND. Il pourrait être tentant d’attendre 2019 pour commencer à déclarer les loyers mais sachez que le délai en terme de prescription est de trois ans ! Le contrôleur a connaissance des loyers en 2019 et peut vérifier que vous les déclarez… il pourra aussi se dire que vous louiez certainement les années passées et creuser un peu pour voir si il y’a matière à redressement.

 

Je n’ai pas envie de payer l’impôt et de déclarer, qu’est-ce que je risque ?

Comme indiqué, le fisc peut redresser 3 ans : la déclaration de l’année en cours et les deux précédentes. Il va bien entendu recalculer l’impôt engendré par les loyers et le réclamer. Là-dessus, comptez une majoration de 10% et des intérêts de retard de 0.4% par mois. Vous pouvez relire notre article sur la meilleure façon de réagir en cas de contrôle fiscal pour échapper à ces pénalités.

 

Exemple :

Mr Corrigetonimpot (tranche fiscale à 30%) à perçu 1 000 € en louant sa résidence principale sur Airbnb en 2017. Il n'est pas exonéré (supérieur à 760 €) et doit donc normalement tout déclarer. Il ne souhaite pas le faire et n'indique rien sur sa déclaration d'impôt 2018 sur les revenus 2017. Un an plus tard, le fisc effectue un redressement car il a connaissance des loyers perçus. 

1) Le contrôleur recalcule l’impôt :

Abattement : 1000 / 2 = 500. Impôt : 500 * 30% = 150 €. Prélèvements sociaux : 500 * 17.2% = 86€.

Total de 236 €.

 

2) Intérêt de retard de 0.4% par mois sur 12 mois

236*0.4%*12 = 11 €

3) Majoration de 10%

(236+11)* 10% = 25€.

 

Mr devra payer un total de 236 + 11 + 25 = 272 €. Si le fisc ne le redresse pas dans les trois ans, Mr aura économisé 236 € en omettant de déclarer.

 

J’ai entendu dire que les règles changent si je perçois beaucoup de loyers, est-ce le cas ?

Effectivement, deux régimes coexistent pour la location meublée. Le régime micro-Bic que nous venons de voir (abattement de 50%) et le régime réel. Ce dernier consiste à enlever les charges payées réellement sur le bien des loyers. Si vos revenus tirés d’Airbnb dépassent 32 900 € en 2017, le régime micro-BIC ne sera plus accessible et vous devrez déclarer au régime réel. La déclaration fiscale devient alors bien plus compliquée. Direction notre article sur la fiscalité « vide/meublée » si vos loyers excédent 33 200 € (seuil potentiellement doublé suite à l’annonce du gouvernement de doubler les plafonds).

Notons également qu’au-delà de 23 000 €, il conviendrait normalement pour le loueur de payer des cotisations sociales. Cela signifierait s’affilier au RSI comme un professionnel (que ce soit avec un statut d’autoentrepreneur ou autre). Nous répondons à vos questions à ce sujet en commentaire.

 

Dès lors que vos revenus dépassent le seuil de 23 000 € (et 33 900 € ou le double), il devient nécessaire de passer par un professionnel ou de se renseigner sérieusement sur les régimes fiscaux. Pour ceux qui louent via Airbnb occasionnellement avec des revenus inférieurs à 23 000 € par an, nous ne pouvons que vous conseiller de remplir la case 5ND et d’anticiper l’impôt via nos simulations pour éviter tout redressement futur.

 

Pour aller plus loin, découvrez comment sont imposés les locations meublées avec les régimes fiscaux possibles et le calcul de l'impôt.

 

Je vous invite à consulter les E-book suivants.

Optimisez seul vos déclarations d'impôts PINEL



     Auteur de l'article Thibault DIRINGER

              Conseil auprès de Cabinets en Gestion Patrimoine Indépendants

             Formateur en Banque et Assurance - Master Gestion de patrimoine  


Écrire commentaire

Commentaires: 140
  • #1

    Jacques L (vendredi, 04 août 2017 13:26)

    Bonjour,
    Merci, j'y vois enfin clair sur ce qui nous attend via Airbnb! Comment faire pour avoir notre tranche fiscale? Merci

  • #2

    Corrigetonimpôt (vendredi, 04 août 2017 13:43)

    Bonjour Jacques,
    La tranche ne figure pas sur l'avis d'impôt. Pour la calculer, il me faut votre revenu imposable (au centre de l'avis d'imposition) et votre nombre de parts. Vous pouvez m'écrire depuis la rubrique contact si vous ne souhaitez pas donner ces chiffres en commentaires.
    Cordialement.

  • #3

    Jacques L (vendredi, 04 août 2017 23:36)

    Aucun problème pour ici. J'ai 2 parts et mon revenu net imposable est de 62 000 €

  • #4

    Corrigetonimpot (samedi, 05 août 2017 17:26)

    Bonjour Jacques,
    Vous être dans le début de la tranche à 30%. Soyez certains que tous vos revenus supplémentaires imposés subiront un impôt de 30%. Vous pouvez reprendre les calculs présentés dans l'article pour évaluer l'impôt de vos loyers : loyers * 50% * (30% + 15.5%).
    Cordialement.

  • #5

    Marie L. (samedi, 26 août 2017 13:42)

    Bonjour,
    Au sujet d'airbnb, mon compagnon et moi même qui ne sommes ni mariés ni pacsés avons acheté une maison en indivision (c'est notre résidence principale) et nous louons un studio au sein de cette maison. Seul mon nom est indiqué sur le compte airbnb, mais nos 2 comptes bancaires sont utilisés par airbnb pour les versements. Lors de la déclaration aux impôts que nous faisons de manière séparée, est il possible que chacun déclare ce qu'il a reçu réellement sur son compte en banque ou bien est ce que les sommes seront toutes imputées à mon seul compte? Merci pour votre réponse. Cordialement

  • #6

    Corrige ton impôt (samedi, 26 août 2017 22:46)

    Bonjour,
    Pour faire dans les règles, il faudrait déclarer selon le prorata de ce que chacun a reçu (on est imposé sur les revenus qu'on perçoit). Maintenant, le contrôle sur Airbnb ne va pas encore si loin à mon avis, je pense que l'essentiel est que ce soit déclaré. Vous pouvez tenter de "choisir" celui qui déclare sans trop trop de risque à mon sens, en cas de contrôle et si le contrôleur va jusqu'à redresser ça (j'en serais surpris mais bon...), la bonne foi sera de votre côté pour éviter les majorations importantes.
    Merci de partager le site s'il vous aide.
    Cordialement.

  • #7

    Marie L. (jeudi, 31 août 2017 09:31)

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse et de tous vos conseils sur les autres sujets tels que l'indivision sans être mariés ou pacsés. Je connaissais le risque induit mais ne savais exactement comment ça s'articulait. Grâce à vos exemples précis, je sais à quoi m'en tenir et vais agir en conséquence. J'ai déjà partagé le lien de votre site à plusieurs de mes connaissances et ne vais pas manquer de le faire connaître encore plus.
    Cordialement

  • #8

    Margaux C. (mardi, 10 octobre 2017 10:54)

    Bonjour,
    Merci pour ces explications simples et précises.

    Je perçois 5000€ par an de revenus Airbnb pour une durée de location n'excédant pas 2 mois. Le bien que je loue est ma résidence principale. D'un point de vue fiscal, serait-il intéressant de déclarer mon bien en meublé de tourisme auprès de ma mairie de résidence afin de bénéficier des 71% d'abattement? Quels seraient alors les conséquences en matière de fiscalité et de démarches administratives (constitution d'une SCI...?)?
    Cordialement.

  • #9

    Corrige ton impôt (mardi, 10 octobre 2017 10:56)

    Bonjour,

    Je vous invite à passer par la rubrique contact et à suivre la rubrique 6 "je souhaite une réponse gratuite". Votre question demande un peu de temps et de recherche, j'y répondrai dès que possible.
    Cordialement.
    Thibault

  • #10

    Margaux C. (mercredi, 11 octobre 2017 16:28)

    Bonjour,
    Je vous ai envoyé un message via le lien indiqué néanmoins entre temps, j'ai trouvé les réponses à mes questions. En effet, le fait de déclarer son logement en meublé de tourisme permet un abattement fiscal de 71%, contre 50% sans déclaration. Cette déclaration est à effectuer auprès de sa mairie de résidence sans nécessité de constituer une SCI ou autre. Par ailleurs, si les revenus sont inférieurs à un certain seuil, il n'y a pas de déclaration fiscale supplémentaire à effectuer. Si j'ai bien tout compris.
    Cordialement

  • #11

    Edgar (lundi, 16 octobre 2017 10:27)

    Bonjour Corrigetonimpot,
    Merci pour cet article qui éclaire bien.
    Mon cas est différent de ceux en commentaire, je loue sur airbnb une dépendance qui appartient à mes parents. Dans ce cas, qui doit déclarer les revenus (que je touche, étant l'annonceur sur airbnb).
    Merci pour votre réponse

  • #12

    Cécile C. (mardi, 17 octobre 2017 11:50)

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ces explications qui sont très claires, enfin :) !
    Vous omettez de parler de l'obligation de s'inscrire auprès greffe du Tribunal de Commerce avec attribution d'un n° de Siret etc..
    Déclarer mes revenus sur la feuille d'impôts oui, déclarer une activité professionnelle parce que quelq'un dort dans la chambre d'ami de temps en temps... non merci. L'Etat nous décourage vraiment avec toutes ces démarches.
    J'ai loué cette année, mais je pense arrêter au 31 décembre. En ce qui concerne ma déclaration 2018 sur 2017, pourriez-vous me donner ma tranche d'impôts svp? (Je n'en paye pas habituellement) . RF :14669 pour 2 parts.
    Faut-il également déclarer ces revenus à la CAF ? (prime d'activité)
    Merci d'avance pour votre réponse.
    Cordialement
    Cécile

  • #13

    Corrige ton impôt (mardi, 17 octobre 2017 13:23)

    @Edgar : bonjour. En France, c'est la personne qui perçoit les revenus qui doit les déclarer! L'impôt sera donc pour vous :)

    @Cécile :
    Bonjour. Merci pour vos encouragements. Effectivement, la location meublée doit s'accompagner de la déclaration via le formulaire POi et du paiement de la CFE! Aujourd'hui, quasiment aucun loueur en AirBNB ne le fait. Je n'ai pas encore eu de cas ou de retour sur des contrôles fiscales à ce sujet d'où la non évocation dans l'article. Je ne serai pas étonné que les impôts s'assurent d'abord que les gens déclarent puis ils passeront à la CFE!
    Si vous ne payez pas d'impôt, la tranche est de 0%. Avec un revenu imposable de 14 600 € pour 2 parts vous avez du temps avant d'atteindre la tranche à 14%. Vous paierez seulement les prélèvements sociaux (15.5% voir 17.2% l'an prochain) sur vos revenus AirBNB.
    Au niveau de la CAF, désolé mais ce n'est pas mon domaine :( J'imagine que oui mais je n'en suis pas certain.
    Merci de partager le site si la réponse vous a aidée. Je vous conseille vivement de lire mon dernier article sur la taxe d'habitation et de tenter la demande de remise gracieuse évoquée au point 4! Avec vos revenus, cela peut être accepté par le fisc!
    Cordialement.
    Thibault

  • #14

    Gérard (mercredi, 01 novembre 2017 09:52)

    Bonjour,
    merci pour cet article éclairant, c'est évident que je vais en parler autour de moi.
    ma question : je loue un appartement via AirBnB dans la cadre d'une SCI (qui est propriétaire), je fais ma déclaration trimestrielle pour la taxe de séjour, la recette annuelle sera de 10.000€ ; louer par la SCI est-il la meilleure solution, Louer à titre personnel (en payant un loyer à la SCI) serait-il plus avantageux ?
    Merci
    Gérard

  • #15

    Corrige ton impôt (mercredi, 01 novembre 2017 10:36)

    Bonjour Gérard,
    Si la SCI est à l'IR, la fiscalité est la même. Que vous louiez directement ou que la SCI loue, la fiscalité à l'IR est similaire.
    Après sur un montage avec une SCI où on envisage l'IS, ça dépasse mes compétences. Je suis spécialisé sur la fiscalité du particulier comme vous vous en rendrez compte en lisant mes articles. Un avocat fiscaliste serait plus à même d'étudier ce point. Cela étant, de tels montages sont souvent envisagés quand on a beaucoup de biens et des problématiques d'impôt énorme; je doute qu'il faille aller jusque là pour 10 000 € de revenus annuels.
    Cordialement.

  • #16

    Gérard (mercredi, 01 novembre 2017 22:14)

    Merci à vous

  • #17

    Claudine (vendredi, 10 novembre 2017 19:58)

    Bonjour, est-ce pour démarrer louer chez Airbnb c'est correct que je dois remplir le formulaire Cerfa N. 14004 02 (pour la mairie) et le formulaire Cerfa n°11921*04 (declaration debut d’activité)? J'ai trouvé des tonnes des Infos mais nulle part c'est vraiment précis...;-(. Es-ce Necessaire même si on compte de louer seulement très occassionel?
    cordialement

  • #18

    Corrige ton impôt (samedi, 11 novembre 2017 01:09)

    Bonjour Claudine,
    Difficile à dire vu que l'activité est nouvelle. C'est une location meublée donc normalement oui. Mais quand on voit que le fisc doit déjà batailler pour faire payer l'impôt sur le revenu... il ne sont pas prêt de s'attaquer à ceux qui n'ont pas fait le formulaire (et donc ne paie pas la CFE). Enfin espérons le!

  • #19

    Jammes Roselyne (lundi, 13 novembre 2017 10:34)

    Où puis je trouver le récapitulatif de mes revenus 2017 ?

  • #20

    Corrige ton impôt (lundi, 13 novembre 2017 13:29)

    Bonjour,
    Il suffit de suivre la démarche que j'ai faite en vidéo! https://www.youtube.com/watch?v=AORphcwfang
    Cordialement.

  • #21

    jean-marc peltier (dimanche, 19 novembre 2017 14:11)

    Doit on remplir les loyers location en meublé et loyer airbn dont la case 5ND de la feuille d impôts

  • #22

    Corrige ton impôt (dimanche, 19 novembre 2017 20:52)

    Pour Airbnb, oui comme expliqué dans cet article.
    Pour la location meublée, oui si vous avez opté pour le régime micro-bic. Je suis en train de préparer un article qui revient sur les choix fiscaux possibles pour la location meublée, il sortira cette semaine.
    Cordialement.
    Thibault

  • #23

    jb (lundi, 20 novembre 2017 18:54)

    Bonjour Corrige ton impôt,
    Je commence tout juste avec Airbnb et je me pose cette grande question qui est :
    Je vie avec ma copine et nous ne sommes ni pacsé ni marié et nous louons une chambre meublé dans notre appartement .
    Je voulais savoir si il y avait une durée à ne pas dépassé en tant de location à la nuité ?
    Et quel était le seuil à ne pas dépassé pour payer des impots?
    A savoir que nous déclarons 13000 et 19000 sur une année en impôt sur le revenu

  • #24

    Corrige ton impôt (lundi, 20 novembre 2017 23:13)

    Bonjour,
    Je ne comprends pas votre problématique de "durée". Concernant le seuil, il faudrait faire le calcul.J'en ferai un article prochainement indiquant les revenus à ne pas dépasser pour être non imposable en 2018. En revanche, il faudra de toute manière payer les prélèvements sociaux s'il y'a location.
    Cordialement.

  • #25

    Martin (mercredi, 29 novembre 2017 17:17)

    Bonjour, pensez vous que le fait de s'enregistrer à la Mairie de Paris comme cela s'avère désormais obligatoire pourrait faciliter un éventuel contrôle fiscal dès 2018 ?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement

  • #26

    Corrige ton impôt (mercredi, 29 novembre 2017 18:00)

    Bonjour Martin,
    Aucune idée à ce sujet, désolé!
    Cordialement.

  • #27

    lenne (dimanche, 17 décembre 2017 12:41)

    doc

  • #28

    Benedicte (vendredi, 22 décembre 2017 12:08)

    Je suis resident a l'etranger et impose fiscalement dans ce pays. Si je loue mon appartement a Paris avec Airbnb, quelle sera ma tranche d'impot? Si je ne paye aucun impot sur le revenu en France est ce que ma tranche est 0?
    merci beaucoup!

  • #29

    Corrigetonimpôt (vendredi, 22 décembre 2017 16:04)

    Bonjour Benedicte,
    Tout dépend des conventions fiscales. Vous pouvez être dans une TMI à 14%, 30% ou plus même si vos impôts sont payés ailleurs.
    Cordialement.

  • #30

    Benedicte (vendredi, 22 décembre 2017 19:37)

    Merci de votre reponse! J'ai consulte la convention fiscale entre la France et le Liban et n'arrive pas a trouver l'information! Pouvez-vous m'aider la-dessus?
    Votre site est vraiment tres informatif, c'est super.

  • #31

    Corrigetonimpôt (vendredi, 22 décembre 2017 20:29)

    A ce niveau, il vous faut un expert-comptable ou un avocat fiscaliste spécialisé sur la convention.
    Cordialement.

  • #32

    Hermine (lundi, 01 janvier 2018 23:01)

    Bonjour,

    Juste pour vous encourager. Vos articles sont tops. Et je les partage chaque fois que je peux. Bravo et bonne continuation.

  • #33

    Corrigetonimpot (lundi, 01 janvier 2018 23:26)

    Merci beaucoup Hermine!
    Le développement du site augmente de jour en jour, nul doute que je continuerai au maximum en 2018. Bonne année à vous.
    Thibault

  • #34

    Bérengère (mardi, 02 janvier 2018 17:37)

    Bonjour,

    Ma plus grosse tranche imposable est de 14% et je dois avoir 30% sur même pas un quart
    Laquelle dois je prendre ?
    Cordialement

    Bérengère

  • #35

    Corrige ton impôt (mardi, 02 janvier 2018 17:39)

    Bonjour.
    C'est 30%! Tous vos revenus supplémentaires sont imposés à 30%.
    Cordialement.

  • #36

    Bérengère (mardi, 02 janvier 2018 17:55)

    Merci pour votre réponse

  • #37

    Michel (dimanche, 14 janvier 2018 19:59)

    Bon alors je loue en meublé depuis 3 ans, je déclare en micro-bic et cette semaine j'ai reçu une injonction des impôts de remplir le formulaire POi.. avec donc obtention d'un numéro Siret et indication que la CFE sera à payer.. merci si vous pouvez faire un article sur le sujet

  • #38

    Corrige ton impôt (dimanche, 14 janvier 2018 23:11)

    Bonjour Michel,
    En effet, tout locataire meublé doit payer la CFE : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/04/24/location-en-meuble-qui-doit-payer-la-taxe-d-habitation-et-la-cotisation-fonciere-des-entreprises/

    En cas de redressement des années passées (à prévoir), n'hésitez pas à demander une remise des majorations.
    Cordialement.

  • #39

    Victoria (vendredi, 19 janvier 2018 12:24)

    Bonjour à vous,
    Merci pour cet article fort intéressant. Je me permets une petite question, ne trouvant pas de réponses très claires dans la masse d'infos du net.
    Je souhaite sous-louer via Airbnb une chambre meublée, située dans mon logement principale dont je suis locataire. J'ai pour ce faire l'autorisation de mon propriétaire. Le but étant simplement de me permettre d'honorer un loyer un peu au-dessus de mes moyens actuels. Je suis bénéficiaire d'une indemnité de retour à l'emploi. Je n'arrive pas bien à saisir la question du régime micro-bic, voici donc ma question : Si je comprends bien : dans mon cas de figure, il s'agit de location de meublé dont les revenus entrent dans la catégorie des bénéfices industrielles et commerciaux : est-il obligatoire de me déclarer auto-entrepreneur (ou statut similaire) pour cette activité ? mon inquiétude étant que ces revenus seront sans doute dans ce cas déduits de mon ARE, et rendra donc l'opération inutile pour moi (je ne souhaite pas en faire une industrie, mais un simple revenu d'appoint, qui ne dépassera pas, dans tous les cas, 5000 euros à l'année). Pouvez-vous m'éclairer?
    Victoria

  • #40

    DeScourant (samedi, 20 janvier 2018)

    Bonjour,
    Je loue actuellement ma résidence principale à Paris 16 sur Airbnb dont ma mère est propriétaire à hauteur de 70%. J'ai touché des revenus airbnb en 2015,2016,2017 (des revenus très importants même si l'appartement a été loué moins de 120 jours pas an). Je n'ai n'y déclaré les revenus airbnb ni déclaré l'appartement en meublé touristique (obligatoire à Paris).

    Plusieurs questions se posent alors:
    - dois-je déclarer mon bien en meublé touristique maintenant ou à fin 2018 ou même en 2019? Il semblerait plus judicieux de le déclarer seulement en meublé touristique (à la mairie) fin 2018 et de déclarer les revenus qu'à partir de fin 2018 pour payer le moins et éviter le moindre soupçon. Ça permettrait d'éviter trop de questions par rapport à si je déclare mon bien en 2019 au moment où les revenus seront transmis au fisc...et ça évite d'offrir au fisc la possibilité de vérifier mes revenus cette année (2018) ainsi que se demander si j'en ai perçu les autres années...
    - si je déclare mon bien en meublé touristique maintenant ou fin 2018 ou en 2019, comment le fisc peut-il savoir si j'ai perçu des revenus en 2015, 2016, 2017 et combien j'ai reçu? A t il vraiment un moyen de le savoir? Vérifiera t il sur des comptes bancaires? TRAFIN a t il pu informer le fisc sur des entrées importantes d'argent? Parfois de 7000 euros en un virement?
    - je suis sur la tranche à 45% et ma mère sur la tranche à 14%, ayant perçu l'argent sur mon compte et l'appartement appartenant principalement à ma mère, puis-je faire croire que c'est elle qui a perçu les revenus en cas de contrôle fiscal afin qu'on paye moins au final? Je suppose que oui, ils ne pourront jamais vérifier si j'ai pu donner en main propre de l'argent à ma mère ou pas..d'autant plus que je peux faire croire que c'est elle qui bénéficiait de l'argent en tant que propriétaire à 70%.

    Merci de votre aide, avis, retours.

  • #41

    Corrige ton impôt (samedi, 20 janvier 2018 00:28)

    Bonjour Victoria,
    Aucun lien avec une auto-entreprise, vous déclarez simplement ces 5 000 € comme indiqué dans l'article. Si vous souhaitez être 100% réglo, vous pouvez solliciter les impôts pour voir si vous devez remplir le formualaire Poi (normalement oui) ce qui vous fera la CFE à payer en plus.

    @DeScourant : je n'ai pas les informations que vous demandez malheureusement.
    Cordialement.

  • #42

    Victoria (dimanche, 21 janvier 2018 20:25)

    Merci infiniment d'avoir pris le temps de me répondre, ça m'aide beaucoup!
    Cordialement,

  • #43

    Amélie (mardi, 23 janvier 2018 15:43)

    Bonjour,
    J'ai bien lu votre article, merci beaucoup, ça m'a beaucoup aidé !
    Encore un point reste en suspens : je vis avec mon conjoint et nous louons notre résidence principale de temps en temps; le minimum de loyer perçu pour le déclarer aux impôts est donc de 760 euros/an. Nous ne sommes pas mariés, avons nous donc droit à 760 euros sans déclarer chacun, soit 1520 euros de loyer perçu ? ou s'agit-il de 760 euros pour l'appartement, indifféremment de qui vit à l'intérieur ?

  • #44

    Corrige ton impôt (mardi, 23 janvier 2018)

    Bonjour Amélie,
    Alors là, bonne question! Je pense que comme vous constituez deux foyers fiscaux, il est probable que vous ayez chacun l'exonération de 760 €. Maintenant comme cela concerne le même bien, je n'en mettrai pas ma main à couper.... Il serait judicieux d'appeler les impôts (ou de demander par écrit, ce sera plus sur et vous aurez une trace) leur position. Si vous le faites et que vous avez la réponse, je suis preneur!
    Cordialement.

  • #45

    chauvin (dimanche, 28 janvier 2018 14:27)

    Bonjour
    Moi et ma compagne ne payons pas d impots sur le revenu , moi étant au chomage et elle en retraite avec 62e de retraite par mois !..nous louons par Airbab une chambre qui nous a rapporté 3500e en 2017 . Croyez vous que nous serons imposable ? Que va calculer le fisc puis ensuite envoyer a la C A F comme revenus ?
    Merci pour la réponse

  • #46

    Corrige ton impôt (dimanche, 28 janvier 2018 18:29)

    Vous pouvez faire le calcul sur mon simulateur ou celui mis en ligne sur "impôt.gouv". https://www.corrigetonimpot.fr/2017/11/28/impot-2018-revenu-simulateur-calcul-excel/

    Tout revenu AirBNB déclaré sera transmis à la CAF puisqu'ils auront l'avis d'imposition.
    Cordialement.

  • #47

    Steph (dimanche, 04 février 2018 18:14)

    Bonjour

    Merci pour votre site plein de bon conseil

    Je voulais avoir votre avis je possede un statut de loueur meuble non pro mais au regime reel avec lequel je declare la location d un studio en meuble.
    Je loue egalement ma résidence principale sur airbnb mais je ne sais pas ou declarer ses revenus (si je peux indiquer les revenus dans la déclaration de l autre appartement ) ou si je dois le faire dans la case que vous indiquez?
    Que me conseillez vous ? Merci pour vos reponses

  • #48

    Corrige ton impôt (dimanche, 04 février 2018 18:16)

    Bonjour,
    Sauf erreur de ma part, je ne pense pas que l'on puisse cumuler un bien meublé au réel et un bien meublé au micro-BIC... de fait il va falloir intégrer le AirBNB au réel. Sur ce genre de "nouvelles" problématiques, vous pouvez tout à fait écrire au fisc pour avoir leur position mais j'imagine qu'ils vont s'aligner sur ce que j'avance.
    Cordialement.
    Thibault

  • #49

    Uka (jeudi, 08 février 2018 10:49)

    Bonjour,
    J'ai loué ma maison (mon logement individuel principal) pendant l'été 2017 lors de mes absences pour un montant de 2300€ environs
    J'ai vu plusieurs informations, soit le déclarer dans la case 4BE soit dans la case 5ND ? quelle est la différence entre les deux, s'il vous plaît.
    Cordialement

  • #50

    Corrige ton impôt (jeudi, 08 février 2018 22:11)

    Bonjour,
    4Be est pour la location vide et 5ND pour le meublé. Vous trouverez deux articles qui vous expliquent la différence entre les deux régimes dans la rubrique "immobilier".
    Cordialement.

  • #51

    Patrick (dimanche, 11 février 2018 09:48)

    Bonjour,
    Vous dites qu'à partir de 2019 les revenus seront tranmis au fisc directement, mais cette nouvelle règle concerne elle les revenus tirés de 2018 ou 2019?
    Merci

  • #52

    Corrige ton impot (dimanche, 11 février 2018 12:21)

    Bonjour,
    J'entends pas là les revenus de 2019, du moins c'est comme ça que je l'ai compris à la lecture des échanges officiels.
    Cordialement.

  • #53

    flais (mardi, 13 février 2018 17:44)

    Bonjour,
    Etant donné que, du fait du prélèvement à la source prévu en 2019, les revenus de 2018 ne serviront pas de référence pour le calcul de l'impôt en 2019 , est-ce que cela signifie que les revenus airbnb en 2018 ne seront jamais imposés ?
    Merci de votre réponse

  • #54

    Corrige ton impôt (mercredi, 14 février 2018 22:42)

    Bonjour,
    Les revenus AirBNB sont catégorisés "exceptionnels" et ne seront donc pas concernés par l'année blanche!
    Cordialement.

  • #55

    Tipiak (samedi, 03 mars 2018 23:09)

    Bonjour,
    Merci pour l'article. Dans mon cas je suis hébergée à titre gracieux dans un appartement. Le locataire me laisse faire du Airbnb en son absence (6mois de l'année dû à son travail) ce qui me fais un revenu. Comment les impôts s'appliquent dans ce cas? Merci ;)

  • #56

    Corrige ton impôt (dimanche, 04 mars 2018 14:52)

    Bonjour,
    Cela s’appliquera comme je l'explique dans l'article.
    Cordialement.

  • #57

    Aiko (mardi, 06 mars 2018 13:09)

    Bonjour,

    Je suis dans une interrogation car actuellement on me propose un investissement interessant. 2 studios. Cependant je serais intéressé par le fait d'être en résidence principale dans l'un et de me servire du 2eme en airbnb. Cependant suis je considérée comme dans une gestion professionnel si je dispose d'une résidence principale et d'un logement en location?
    Est ce possible de loué les deux logement en courte durée tant que je ne depasse pas le montant maxi?

    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.

  • #58

    Corrige ton impôt (mardi, 06 mars 2018 22:39)

    Bonjour Aiko,
    Sur un tel projet, je ne m'avance pas et vous invite à contacter un expert-comptable pour valider votre schéma.
    Cordialement.

  • #59

    SUKH (lundi, 12 mars 2018 05:03)

    Bonjour,

    je voudrais savoir si les plateformes en ligne transmettront au fisc les revenus de 2018 debut 2019

    Merci pour votre réponse
    Cordialement
    Cordialement

  • #60

    Corrige ton impôt (lundi, 12 mars 2018 12:08)

    Bonjour,
    Je n'ai pas plus d'information que ce que j'ai mis dans l'article. Je ne sais pas si cela concernera les futurs revenus ou aussi les anciens.
    Cordialement.

  • #61

    carole (vendredi, 16 mars 2018 11:39)

    bonjour et merci pour toutes ces infos sur AIRBNB.....j ai commencé la location via Airbnb en 10/2017. Pourrais je quand même bénéficier de la reduction d impots pour ma facture d isolation (environ 6500€) faite en 05/2017, soit avant de commencer AIRBNB car j ai lu quelque part sur le net, qu on ne pouvait cumuler???......
    merci de votre précieuse aide
    Cordialement
    Carole

  • #62

    Corrigetonimpôt (vendredi, 16 mars 2018 12:25)

    Bonjour Carole,
    Difficile à dire, je doute que le fisc accepte un crédit d'impôt pour travaux dans la résidence principale si le bien est loué directement après... vous pouvez toujours les interroger depuis votre espace en ligne pour avoir leur position.
    Cordialement.

  • #63

    prunebleu (lundi, 19 mars 2018 10:20)

    Bonjour,
    Je ne suis pas imposable au titre de l'impôt sur le revenu RF : 12 000€/an . J'ai loué pour la première fois l'année dernière durant l'été sur Airbnb ma résidence principale . Le montant était de 2 700€ .
    Pourriez-vous m'indiquer comment faire le calcul de ce que je vais payer?
    Vous en remerciant par avance de votre réponse
    Cdt

  • #64

    Corrige ton impôt (lundi, 19 mars 2018 16:19)

    Bonjour,
    Vous ajoutez 50% de 2700 dans le revenu imposable pour faire la simulation de l'impôt.
    Et bien sur; vous ajoutez les prélèvements sociaux ce 2 700 *50% * 17.2%.
    Cordialement.

  • #65

    Luke (jeudi, 22 mars 2018 12:04)

    Bonjour,

    Concernant la location de la résidence principale qui permet de ne pas payer d'impôts jusqu'à 760€ de loyer, est-il possible de multiplier cette somme par deux pour un couple (non marié, non pacsé) en louant notre appartement à l'aide de deux comptes airbnb différents et en recevant donc les revenus sur deux comptes différents ?

    Techniquement, nous aurions chacun 760€ de loyers non imposables car nous déclarons nos impôts séparément non ?

    Merci d'avance pour votre réponse

  • #66

    Corrige ton impôt (jeudi, 22 mars 2018 19:56)

    Bonjour Luke,
    A mon sens, c'est effectivement une idée intéressante dans la mesure où vous avez deux foyers fiscaux (si pacs ou mariage, c'est sur que non). Il est certain que si vous déclarez 760 € sur votre déclaration et que si Mme le fait sur la sienne, personne ne paiera d'impôt.
    En revanche, c'est pour la location d'un même bien et là je ne sais pas; le texte ne précisant pas trop. Si vous voulez être certain, je préconiserais donc de vous connecter sur votre espace "impôt.gouv" et d'interroger le fisc via la "messagerie sécurisé" pour avoir leur position.
    Cordialement.

  • #67

    solene (samedi, 31 mars 2018 21:56)

    bonjour,
    j'envisage de louer ma maison l'été prochain pour arrondir mes fins de mois. Il s'agit de ma résidence principale où je suis hébergé à titre gratuit; la maison appartient à mes parents et je suis exonéré de loyers. Je ne suis pas imposable également. Dans cette situation, pensez vous que je paierai un impôt? Vous remerciant par avance de votre réponse.

  • #68

    Corrige ton impôt (samedi, 31 mars 2018 23:35)

    Bonjour Solène,
    Relisez bien l'article. Dans tous les cas, vous paierez des prélèvements sociaux. Pour l'impôt, tout va dépendre de la tranche d'imposition (va t'elle rester à 0 ou passer à 14%...).
    Cordialement.

  • #69

    Alex (mardi, 03 avril 2018 20:16)

    Bonjour,


    J'ai gagné 1442€ en 2017 avec Airbnb, est-ce le montant que je dois déclarer ?
    A combien estimez-vous l'impôt sur cette somme, ne sachant pas les réductions qui sont appliquées ? d'ailleurs dois-je déduire des choses le cas échéant ?

    Vous remerciant,

  • #70

    Anthony F (mardi, 03 avril 2018 21:21)

    Bonjour,
    Je souhaite mettre en location un appartement attenant a ma maison sur airbnb:

    Dois je faire une déclaration en mairie? ( declaration dune chambre d'hote, gite ou autres?)

    Dois je faire payer une taxe de séjour? si oui, comment connaitre le montant?

    Enfin pour ne pas sauter une tranche fiscale, je souhaite anticiper et ne pas louer excessivement mon appartement, donc à mes revenus dois je ajouter la totalité des loyers, ou la moitié de ceux ci ?

    Merci.

  • #71

    Tim (mercredi, 04 avril 2018 02:50)

    Bonsoir,
    tout d'abord merci pour votre excellent article, car il illumine bien ce brouillard qui gravite autour de Airbnb et le fisc depuis deux ans. Finalement! Un grand merci.

    Personnellement je suis dans un dilemme: j'ai commencé à sous-louer (avec autorisation du propriétaire) une chambre de ma résidence principale, via Airbnb, en juillet 2016. Dans l'année 2016 mes revenus Airbnb ont été inférieurs à 760e, du coup je ne les ai pas déclarés dans ma déclaration 2017.
    En fin 2017 la mairie de Paris a obligé les utilisateurs de Airbnb de déclarer leur activité: meublé touristique. En bonne foie je l'ai fait en déclarant mon début d'activité Airbnb en Janvier 2017, étant elle plus régulière et surtout imposable en termes de revenus (3300e environs) à partir de cette date. Un peu stupidement je n'ai pas déclaré le début de mon activité en juillet 2016, j'ai pensé que vu que l'année 2016 avait été inférieure au seuil de 760e et que je n'avait donc pas du la déclarée au fisc, cette année 2016, au final, était comme "nulle", inexistante.
    En soit ce n'est pas grave, vu que cette déclaration à la mairie n'a aucun impact; mais les doutes arrivent quand on rajoute la prime d'activité de la CAF dans tout ce marasme!

    J'essaie d'expliquer la situation le plus simplement possible: au début la question ne m'est même pas venue à l'esprit, vu que c'était vraiment minime ce que je percevais de ces sous-locations, je n'imaginait même pas que Airbnb devait être déclaré à la Caf, je me posait même pas la question. C'est seulement vers juin 2017, quand j'ai commencé à sous-louer avec plus de constance et de revenus, que je me suis posé la question, de but en blanc.
    J'ai contacté alors la Caf pour avoir des renseignements et ils m'ont dit qu'il n y a avait pas de case prévue pour le revenus Airbnb dans la déclaration trimestrielle de la prime d'activité, de joindre donc à la déclaration un mail avec les détails des revenus de Airbnb. Je l'ai fait, en leurs donnant aussi mes revenus Airbnb antérieurs, mais que ceux à partir de Janvier 2017.
    Pour rester cohérent avec ma déclaration à la mairie (début d'activité en Janvier 2017) - découlé de ma non-déclaration aux impôts pour les revenus 2016 - j'ai omit à la Caf d'avoir perçus de revenus Airbnb en juillet/décembre 2016, en "effaçant" ce 2016, qui était un peu un début boiteux de mon utilisation de Airbnb. C'est là où je me sens d'avoir agit qu'à moitié en bonne foie, malheureusement.
    Finalement la Caf a réagi à mes mails de chaque déclaration trimestrielle et cette semaine m'a formellement demandé quand est-ce que j'ai commencé ma sous-location sur Airbnb: jour, mois, année. Pour mettre à jour mon dossier.
    Cette fois-ci je ne sais pas quoi faire. Je n'ai pas envie de déclarer le faux en déclarant Janvier 2017. Déjà dans mon premier mail je n'avait pas été complètement vrai, j'avais omit les mois du 2016.
    Que dois-je faire selon vous?
    Est-ce que si je déclare à la Caf le début d'activité en juillet 2016, ceci peut avoir une conséquence fiscale? Enfin, est-ce que je peux être sûr que ma non-déclaration au fisc des revenus Airbnb du 2016 ait été juste et que je ne crains aucun redressement? J'ai lu dans d'autres sites que même si en dessous de 760e, il faut tout déclarer, et c'est le fisc qui ferait le calcul et l'exonération éventuelle...

    Voilà, j'espère avoir été clair. Désolé pour ce roman..

    Merci d'avance pour l'aide

    Tim

  • #72

    Corrige ton impôt (mercredi, 04 avril 2018 22:33)

    Bonjour,
    @Alex : il faut bien déclarer le montant total perçu et l'impôt sera calculé comme expliqué dans l'article.
    @Anthony : le changement de tranche n'est pas impactant, il vaut mieux louer au mieux et on déclare toujours 100%.
    @Tim : je ne gère pas les problématiques de CAF qui sortent de mon domaine de compétence. Côté fiscal, je ne peux que vous inviter à déclarer sauf à prendre les risques que je donne dans l'article.
    Cordialement.

  • #73

    Lo31 (mardi, 10 avril 2018 11:52)

    Bonjour
    avec un meublé de tourisme classé engendrant des revenus supérieurs à 23000€, j'ai dû m'afilier à l'URSSAF au dernier trimestre 2017;
    Je dois désormais déclarer mes revenus (ou plutôt mon chiffre d'affaire puisque la notion de rentabilité leurs est étrangère!) chaque trimestre. Mais quid si une année mon chiffre d'affaires tombe en dessous de cette limite? D'autres parts, je me demande si la communication entre les centres des impôts et l'URSSAF va être correcte afin de ne pas se retrouver doublement prélevé. (et devoir encore se battre pour récuperer les trop perçus).
    merci. cordialement

  • #74

    Corrige ton impôt (mardi, 10 avril 2018 15:03)

    Bonjour,
    Normalement il n'y a pas d'erreur entre les deux....

  • #75

    Maya (lundi, 16 avril 2018 09:25)

    Bonjour,

    Merci pour cet article, quelques éclairages tout de même :

    Vous écrivez d'une part : "les produits de la location provenant de la résidence principale sont exonérés d’impôt s’ils sont inférieurs à 760 € par an. Dans ce cas, vous n’avez rien à déclarer."

    D'une autre part :" vous ne subirez pas d’impôt si les loyers perçus sont inférieurs à 305 € par an (résidence principale ou non). Attention à la précision technique ici, il faut quand même déclarer les loyers perçus. "

    Je ne comprends pas... Déclarer ou ne pas déclarer en dessous de 760€ ?!

    Merci

  • #76

    Corrige ton impôt (lundi, 16 avril 2018 11:08)

    Bonjour Maya,
    Si c'est votre RP qui est louée, pas de déclaration en-dessous de 760 €. Si ce n'est pas la RP, déclaration obligatoire même si l'impôt sera nul jusqu'à 305 € de déclaré.
    Cordialement.

  • #77

    Francois (mercredi, 18 avril 2018 17:53)

    Bonjour,
    Tout d'abord merci pour ce blog trés bien fait.

    Dans l'aide de la déclaration d'impots, rubrique :Revenus des locations meublées non professionnelles; est indiqué :
    "Les revenus tirés de la location ou sous-location en meublée d’une ou plusieurs pièces faisant partie de votre habitation principale sont exonérés d’impôt sur le revenu :
    - si la pièce louée constitue la résidence principale du locataire (ou la résidence temporaire du salarié saisonnier);
    - et si le loyer annuel par m2 (charges non comprises) ne dépasse pas, pour 2017, 184 € en Ile de France et 135 € dans les autres régions."
    Est ce applicable pour une location Airbnb ?

    D'autre part, si j'ai bien compris, les revenus issus de Airbnb entrent dans la location meublé non professionnelle régime micro entreprise qui sous entend paiement de la Cotisation Fonciére des entreprises CFE?
    Donc un revenu annuel AirBnb d'une chambre en province de 10m2 de ma résidence principale ayant dégagé 1000€ sont donc éxonérés d'impots (135€ *10m2 = 1355 €) mais pas de CSG (1000€*50%*17,2% = 86€) ni de CFE en fin d'année (330€ dans ma commune en 2017)
    Payant déja la CFE en tant qu autoentrepreneur, je n'aurais pas à la payer une 2éme fois ?
    Merci pour votre aide
    Francois

  • #78

    Corrige ton impôt (mercredi, 18 avril 2018 23:19)

    Bonjour François,
    Voilà deux excellentes questions auxquels je n'ai pas la réponse. Côté CFE, je peux m'avancer car j'ai vu bon nombres de personnes en payer 2. A ma connaissance il n'y a pas d'interaction entre le LMNP et l'AE qui permettraient d'espérer une seule CFE mais je suis assez peu spécialisé sur cet impôt donc je peux me tromper.
    La première question mérite d'être creusée. Les plafonds restent très très bas mais ça pourrait être très intéressant pour certains loueurs Airbnb. Si vous avez le courage, il est possible d'interroger le fisc pour qu'ils prennent position par écrit. La démarche est ici, si vous le faites et que vous souhaitez faire un retour, n'hésitez pas; je l'ajouterai dans l'article avec plaisir : https://www.corrigetonimpot.fr/2018/04/16/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Désolé de ne pouvoir vous aider.
    Cordialement.

  • #79

    carole (jeudi, 19 avril 2018 17:56)

    quid du deficit foncier d'un bien loué en premier lieu en airbnb de façon occasionnelle donc sur la décla 2044 alors que depuis 2017 obligation de gérer les revenus en bic sur la décla 2042c?
    Le déficit reste acquis sur la décla 2044 et imputable sur les autres revenus fonciers?

  • #80

    Corrige ton impôt (jeudi, 19 avril 2018 20:06)

    Bonjour,
    Un bien airbnb ne peut être déclaré sur la 2044. On y déclare seulement le vide (à moins que vous louiez un bien vide sur airbnb???). Cette problématique "n'existe pas" sauf grosse erreur de déclaration.
    Cordialement.

  • #81

    carole (vendredi, 20 avril 2018 09:08)

    cad que le bien était destiné à la location nue et impossible de trouver un locataire malgré diligences sérieuses donc changement de qualité et on décide de louer en meublé via airbnb
    en conséquence, le deficit a été constaté sur la 2044 et qu'est ce que j'en fais?

  • #82

    Elodie (vendredi, 20 avril 2018 13:48)

    Bonjour,

    Je loue une chambre et parfois notre maison entière sur Airbnb depuis aout 2017 et je dois déclarer nos revenus, j'ai plusieurs questions à vous poser.
    Je n'ai rien déclarer en mairie car la communauté d'agglomération qui gère se genre de chose m'a précisé que je louais moins de 120 jours par ans donc pas d'obligation de déclarer les revenus pour la taxe de séjours ? Pouvez-vous me le confirmer ?
    J'ai lu que la location d'une chambre dans une résidence principale n'était pas à déclarer. Est-ce vrai ou faut-il déclarer et les revenus de la chambre et les revenus de la maison.

    Merci de votre aide précieuse.
    Bonne journée.


  • #83

    Corrige ton impôt (vendredi, 20 avril 2018 15:48)

    Bonjour,
    @Carole : un déficit sur du vide s'il a été validée (voir mon article de la rubrique immobilier sur le déficit et la condition de louer le bien 3 ans) sera imputé uniquement sur un revenu locatif vide. Il faudra relouer un bien vide ou faire de l'usufruit pour l'utiliser.
    @Elodie : Pour la taxe de séjour, aucune idée ça ne rentre pas dans mes compétences. Pour la location de la RP (chambre ou pas), ça se passe comme je l'explique dans l'article.
    Cordialement.

  • #84

    claude (lundi, 23 avril 2018 08:10)

    Bonjour,
    j'envisage de louer ma maison quelques week end par an.
    Mon revenu imposable est de 28200 € et j 'ai 1.5 part
    Pouvez vous me dire quel est mon taux d'imposition et dans quelle tranche je me situe?
    et quel est le montant de revenue de location qui me ferais changer de tranche?
    Cordialement

  • #85

    Corrige ton impôt (lundi, 23 avril 2018 22:19)

    Bonjour Claude,
    Vous êtes au beau milieu de la tranche à 14%.
    Cordialement.

  • #86

    Alloing (mardi, 24 avril 2018 12:48)

    Bonjouir,
    On veux me faire remplir une annex n° 2044 EB pour mes locations , c'est très compliqué , beaucoup de choses et de détails a donne... pouvez vous me dire si c'est normal ? merci

  • #87

    Corrige ton impôt (mardi, 24 avril 2018 19:15)

    Bonjour,
    La 2044Eb concerne uniquement les biens sous le dispositif Pinel. Le Airbnb n'est pas concerné.
    Cordialement.

  • #88

    Rémi (mercredi, 25 avril 2018 23:25)

    bonsoir
    On vient acheter un maison avec un sous sol total, je l'ai mis sur airbnb en temps que chambre à louer.On gagne 350€/mois, combien d'impots je devrais payer ?
    cdt rémi

  • #89

    Corrige ton impôt (mercredi, 25 avril 2018 23:53)

    Bonjour Rémi,
    Relisez bien l'article. Je ne peux pas vous dire car ça dépend de votre tranche fiscale.
    Cordialement.

  • #90

    Louise (samedi, 28 avril 2018 14:01)

    Je loue un studio meublé à l'année scolaire et l'été je le loue à la semaine sur airbnb, comment dois je le déclarer svp ? merci beaucoup.

  • #91

    Corrige ton impôt (dimanche, 29 avril 2018 00:35)

    Bonjour Louise,
    Pour le micro-BIC, vous pouvez déclarer tous les loyers comme expliqué dans l’article.
    Cordialement.

  • #92

    Alain (dimanche, 29 avril 2018 07:16)

    Bonjour,

    il manque une partie importante concernant les meublés de tourisme classé qui permettent d'obtenir un abattement de 71% .

    Alain

  • #93

    Célia (vendredi, 04 mai 2018 15:51)

    Bonjour,
    J'ai lu avec attention votre article, instructif mais quelques doutes planent encore. Je me permets donc une petite question, ne trouvant pas de réponses très claires dans la masse d'infos du net.
    Je souhaite sous-louer via Airbnb deux chambres meublées dans ma résidence principale (je suis locataire à titre gratuit en attendant de devenir propriétaire). Le chiffre annuel des Airbnb, dans les meilleurs estimations, pourrait atteindre les 30 000 € / an.
    Donc, dans mon cas de figure ces revenus Airbnb entrent dans le régime micro-BIC et d'après les infos recueillies je devrais me déclarer en tant que "chambre d'hôte" et me créer un statut d'auto-entrepreneur. Est-ce bien cela ?
    Merci d'avance pour votre aide,
    Cordialement,
    Célia

  • #94

    Charles (samedi, 05 mai 2018 20:30)

    Bonjour,
    Si j'ai investi dans un appartement â usage locatif en LMNP (location longue durée standard) et qu'en plus je fais du AirBnB, j'imagine que j'additionne les revenus de mon investissement et de mon AirBnB dans la fameuse case 5ND? Et vu que je veux déclarer en reel pour utiliser les avantages de défiscalisation du LMNP est-ce Que je peux déduire en plus des déductions de mon investissement locatif les charges de ma résidence principale (utilisée pour le AirBnB) ainsi qu'utiliser l'amortissement de ma residence principale?
    Merci d'avance

  • #95

    Bénédicte (vendredi, 11 mai 2018 11:49)

    Bonjour,
    Je loue mon appartement sur Airbnb. Pour la déclaration de revenu, dois-je inclure les frais de ménage facturés aux vacanciers ou seulement le montant de la location ?

  • #96

    Corrige ton impôt (vendredi, 11 mai 2018 20:08)

    Bonjour Bénédicte,
    Bonne question, à mon sens ils sont dans les revenus et il faut les inclure. Vous pouvez interroger le fisc sur le sujet si vous voulez être certaine via cette démarche : https://www.corrigetonimpot.fr/2018/04/16/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    N’hésitez pas à partager votre réponse ici si vous le souhaitez.
    Cordialement.

  • #97

    Delphine (lundi, 14 mai 2018 14:40)

    Bonjour,

    Merci pour cet article!
    Une petite question.. J'ai loué ma RP avec airbnb en 2017 via une agence qui s'occupait de la gestion des voyageurs. Je touchais la totalité des revenus airbnb mais leur reversais 25% de ce que je gagnais. Est-ce que je peux déduire les frais d'agence (dont j'ai les factures) de la somme à renseigner dans la déclaration d'impot?
    merci pour votre aide!

  • #98

    Corirge ton impôt (lundi, 14 mai 2018 14:51)

    BOnjour Delphine,
    J'ai envie de dire que non. Au micro-BIC, on est imposé sur les loyers avant charge et le principe est justement qu'on a 50% d'abattement mais qu'on ne déduit rien. Il faut déclarer les loyers totaux perçus.
    Cordialement.

  • #99

    david (mardi, 15 mai 2018 07:17)

    Bonjour, Thibault. J'ai lu que "le bailleur d'une ou plusieurs pièces de sa
    propre habitation n'est pas considéré comme exerçant la profession
    commerciale de loueur en meublé". Est-ce vrai? Et est-ce considéré comme un revenu foncier? Merci bcp.

  • #100

    Corrige ton impôt (mardi, 15 mai 2018 11:47)

    Bonjour.
    Quelle est votre source? Me concernant, je ne peux que vous ramener à l'article, fiscalement ça se passe comme je l'explique.
    Cordialement.

  • #101

    Caro (mardi, 15 mai 2018 13:11)

    Bonjour,

    J'ai une question ,
    Je suis propriétaire d'un studio que je loue sur Airbnb, mais je suis encore sur les impots de mes parents, je suis étudiante, et je n'ai pas de revenue. Du coup, est ce que je dois le declarer et comment ?

    Merdi d'avance,
    Caroline

  • #102

    Corrige ton impôt (mardi, 15 mai 2018 13:38)

    Bonjour,
    Dans ce cas, il faut déclarer chez vos parents de la manière indiquée dans l'article.
    Cordialement.

  • #103

    Philippe (mardi, 15 mai 2018 20:29)

    Bonjour,
    je viens de louer en 2017 par Airbnb, cependant j'ai du faire des travaux d'aménagement pour le louer. Puis je déduire les frais de travaux des revenus.

  • #104

    Corrige ton impôt (mardi, 15 mai 2018 20:40)

    Bonjour,
    Au micro-BIC, ce n'est pas possible. Vous avez un article sur le locatif meublé et l'impôt dans ma rubrique "immobilier" si vous voulez prendre connaissance des conditions pour louer au réel.
    Cordialement.

  • #105

    david (jeudi, 17 mai 2018 18:34)

    Merci, Thibault
    Ma source, c'est: http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3610-PGP/version/6?branch=2&language=2.
    Je lis également: http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/3610-PGP.html, qui semble dire la même chose, paragraphe 60 (exonérations).

  • #106

    Corrige ton impôt (jeudi, 17 mai 2018 22:15)

    Bonjour,
    On retrouve bien l'exonération de la RP sous couvert que le loyer n'excède pas 760 € comme je l'explique dans l'article.
    Cordialement.

  • #107

    aix (samedi, 19 mai 2018 00:10)

    Bonjour,
    J'ai commencé à louer un appartement sur Airbnb en novembre 2017, je l'ai loué une dizaine de jours (revenu 1000€) Par contre, je ne penche que maintenant sur la manière de déclarer ces revenus. J'ai bien compris que pour si peu de revenus, le régime micro-bic était le mieux. Par contre, je pense que pour la suite, il serait préférable que je déclare au réel (ma tranche d'imposition est 30%)
    J'ai un soucis, car j'ai lu que pour passer au réel, il fallait en faire la demande avant le 1er février. Cela veut-il dire que si je déclare au micro-bic mes revenus 2017 aujourd'hui, je ne pourrai pas déclarer au réel mes revenus de cette année?
    Pouvez-vous me renseigner à ce sujet?
    Cordialement

  • #108

    Corrige ton impôt (samedi, 19 mai 2018 17:20)

    Bonjour,
    Vous aurez jusqu'au 1er février 2019 pour opter pour le réel de la déclaration 2019 sur les revenus 2018. Qui plus est, il me semble que le délai va jusqu'en mai la première année (à vérifier, je ne suis pas certain).
    Cordialement.

  • #109

    aix (samedi, 19 mai 2018 17:57)

    Bonjour,
    Tout d’abord merci de votre réponse rapide!
    Et merci pour vos articles qui m’ont déjà grandement aidé à m’y retrouver.
    J’ai essayé de retrouver où j’avais lu quelquechose sur le passage au réel. Je me suis dit que j’avais du mal lire mais j’ai retrouvé un exemple dans votre article du 26 novembre 2017 sur l’imposition en LMNP où vous écrivez : «  - Le passage du régime Micro-BIC vers le régime réel implique de prévenir les impôts avant le 1er février de l’année des revenus. Par exemple, si vous prévenez le fisc avant le 1er février 2018 que vous passez au réel, ce choix s’appliquera sur la déclaration 2019 des revenus 2018 »
    Du coup je suis un peu perplexe :-/

  • #110

    Corrige ton impôt (samedi, 19 mai 2018 18:15)

    BOnjour,
    Oui je peux me tromper (et d'ailleurs, je me suis trompé dans l'un ou l'autre des 2 commentaires). Comme expliqué, le meublé au réel implique un expert-comptable et je m'efface systématiquement sur ces déclarations. Du coup, je suis beaucoup moins au fait des règles. J'imagine qu'une rapide recherche google permettra d'avoir la précision (je viens d'en faire un et à priori, c'est à vous que j'ai dit une bêtise). Et un expert-comptable aura peut-être une manière de contourner ce délai.
    Cordialement.

  • #111

    aix (samedi, 19 mai 2018 18:46)

    Oui, pour le réel, je comptais bien faire appel à un expert-comptable.
    J’avais l’espoir d’une confirmation que l’on pouvait bien contourner cette date butoir.
    Merci en tous cas
    Cordialement

  • #112

    sabrina (dimanche, 20 mai 2018 00:13)

    Bonjour, je suis volontaire internationale à l'étranger, et j'ai loué la chambre d'amis de l'appartement que j'occupe (à l'étranger donc)sur airbnb. Les revenus du volontariat sont exonérés d'impôts. Dois-je quand même déclarer ceux d'airbnb?

    Merci d'avance.

  • #113

    Corrige ton impôt (dimanche, 20 mai 2018 21:40)

    Bonjour,
    Désolé je ne maîtrise pas du tout cette double problématique (étranger et volontariat). il faut voir directement avec le fisc : https://www.corrigetonimpot.fr/2018/04/16/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  • #114

    Emmanuel (mercredi, 23 mai 2018 13:32)

    Bonjour,
    Si notre logement locatif est classé UDOTSI, l'abattement n'est plus de 50 % mais de 71 %.
    Comment déclarer que notre logement est classé UDOTSI ?
    Merci bcp pour votre travail.

  • #115

    bubulle (lundi, 28 mai 2018 15:47)

    bonjour mon revenu de est de 14000 euros cette année , mes revenu airbnb sont de 6500 euros de ma résidence principale , j'ai deux part et demi d'impots car je suis veuve parent isolé et j'ai un enfant a charge qui fait des études supérieure quel serait mon imposition sachant que je n'ai rien a déduire merci d'avance.

  • #116

    Elo (mercredi, 30 mai 2018 01:17)

    Bonjour,
    Je loue une chambre dans ma résidence principale et également la maison entière depuis septembre 2017. Suite à vos conseils je n'ai pas déclaré les revenus de la chambre puisqu'il ne dépassaient pas les 700 euros.

    J'ai donc saisi dans la case 5nd le montant des revenus pour mon logement entier d'un montant de 2000 euros. Et à la fin de ma déclaration les impôts expliquent qu'ils vont me prélever chaque mois 17 euros en plus de l'imposition au titre que je suis une micro bic !
    Est normal ?
    Et est normal tous les mois alors que je n'ai loué que de septembre à décembre 2017 ?

    Merci de vos précieux conseils car nul part on parle de ce prélèvement supplémentaire.

  • #117

    Corrige ton impôt (mercredi, 30 mai 2018 22:31)

    Bonjour,
    @bubulle : suite à la saisie de l'impôt en ligne, on vous donnera le montant de l'impôt. A vue d'oeil, je pense que vous paierez seulement les prélèvements sociaux (6500/2 * 17.2%).
    @Elo : si vos revenus sont de 2 700 € pour la location de la RP, vous dépassez largement le seuil. Il faut tout déclarer. Le fisc vous prélèvera à la source l'impôt engendré par la location et comme il ne peut le ponctionner directement sur les loyers, il vous le prend sur votre compte bancaire. C'est malheureusement parfaitement normal.
    Cordialement.

  • #118

    Elo (vendredi, 01 juin 2018 13:23)

    Merci pour votre retour.

    Concernant les revenus à declarer du coup je ne comprends plus.
    J'ai gagné 2000 pour la maison entière et 700 pour le chambre uniquement.
    D'après la loi, il n'est pas obligé de déclaré la location d'une chambre de sa résidence principale si elle ne dépasse pas 730 euros.
    Pourquoi devrais-je les declarer comme vous me le precisez puisque je ne dépasse pas la somme donnée par la loi ?

    Merci pour votre aide et vos réponses car les services des impôts sont injoignables !


  • #119

    Elo (vendredi, 01 juin 2018 13:28)

    Un dernier point est il normal que les impôts me prélèvent les 17 euros au titre de la micro bic chaque moi alors que je mois moins de 120 jours par an ?

  • #120

    Corrige ton impôt (vendredi, 01 juin 2018 22:52)

    A mon sens, vous louez la RP et avez retiré plus de 760 € dans l'année. Cela m'étonnerait que vous puissiez dissocié les 2 revenus car tout deux proviennent de la location d'un bien meublé. J'ai déjà répondu pour le prélèvement plus haut.
    Cordialement.

  • #121

    Audrey (dimanche, 03 juin 2018 20:34)

    Bonjour,
    Merci pour votre article il est vraiment très bien expliqué! Cependant j'ai une question concernant votre dernier paragraphe : "Pour ceux qui louent via Airbnb occasionnellement avec des revenus inférieurs à 23 000 € par an, nous ne pouvons que vous conseiller de remplir la case 5NP et d’anticiper l’impôt via nos simulations pour éviter tout redressement futur."

    J'ai regardé à quoi me ramène la case 5NP et il s'agit de la case Prestations de Services... Est-ce une erreur de frappe pour dire 5ND ? Pour 2017 nous avons perçus pour la location de notre maison principale 3800€ et jusqu'à ce paragraphe j'aurais pensé devoir stipuler dans la case 5ND...
    Par avance, merci beaucoup pour votre réponse

  • #122

    Corrige ton impôt (dimanche, 03 juin 2018 20:37)

    Bonjour Audrey,
    Oui tout à fait, c'était une coquille qui est corrigée. La case à remplir est bien celle que vous voyez sur l'image et dans la vidéo.
    Cordialement.

  • #123

    Aurélie (mardi, 05 juin 2018 08:50)

    Bonjour,

    Merci pour votre article.

    Petite question car je n’ai certainement pas saisi la subtilité...

    Je loue une chambre via Airbnb dans ma résidence principale avec accès collectif aux sanitaires, est-ce considéré comme bien vide ou meublé ?

    Merci pour votre réponse !

  • #124

    Corrige ton impôt (mardi, 05 juin 2018 23:46)

    Bonjour,
    Via Airbnb, on est sur du meublé.
    Cordialement.

  • #125

    Michel (vendredi, 08 juin 2018 21:35)

    Bonjour,

    Je loue actuellement une partie de ma résidence principale aménagée en studio à des étudiants. Pour cela j'utilise des bails de 9 mois, en proposant un loyer en deça des 185 euros/m2 hors charges par an (logement situé en région parisienne), afin d'être exempt de déclaration d'impôts.

    Ma question est: pendant la période ou le logement est vacant entre 2 locations, est-ce que je peux louer le logement en location saisonnière pour un montant inférieur à 760 euros et être toujours exempt de tout impôts pour la location de ce studio?

    Bien cordialement,

    Michel

  • #126

    Corrige ton impôt (samedi, 09 juin 2018 00:06)

    Bonjour Michel,
    Je pense qu'on retient ici les loyers perçus globaux.
    Cordialement.

  • #127

    Michel (samedi, 09 juin 2018 10:47)

    Merci pour la réponse rapide.

    Dommage car le niveau de location de 185 euros/m2 m'amène à proposer un loyer presque 2x moindre que le prix du marché, sinon je paye 17% de charges sociales + impôts à 30%.

    J'en suis amené à laisser le studio non occupé plusieurs mois par an pour rester en deça du seuil de non imposition, ce qui rend contre productif la mesure initiale de proposer des loyers à bas coût dans des zones en tension de logements disponibles.

    L'idéal serait de pouvoir moduler le montant du loyer durant les neuf mois tout en restant sous le seuil annuel (variation des montants connus lors de l'établissement du bail)permettant d'optimiser la disponibilité de son bien tout en restant au tarif bas qui permet un loyer faible pour l'étudiant (au cas où les responsables de la politique du logement auraient la bonne idée de lire votre forum).

    Bien cordialement.

  • #128

    Corrige ton impo^t (samedi, 09 juin 2018 12:38)

    Oui,
    Après je peux aussi me tromper. Il reste possible d'interroger le fisc via cette démarche pour être certain : https://www.corrigetonimpot.fr/2018/04/16/comment-joindre-contacter-centre-impot-mail-ecrit-question/
    Cordialement.

  • #129

    Nathalie (dimanche, 17 juin 2018 09:41)

    Bonjour,
    J'ai pris connaissance des différentes informations ci-dessus qu'une amie vient de m'envoyer.
    Comme je suis non imposable (Revenus 9000) et j'ai généré 5000e de revenus airbnb en 2017 donc j'ai cru qu'il n'était nécessaire de les déclarer.
    J'ai fait ma déclaration en ligne et j'ai opté pour le prélèvement à la source.
    Que me conseillez vous ? De faire une correction dans la case nd ou est ce que cela se fera automatiquement par le biais des impots ?
    Egalement je viens de recevoir un courrier concernant la taxe de séjour qui m'informe que je loue un logement et que je dois me déclarer en mairie. Mon adresse est masquée sur le site airbnb, comment l'organisme a pu connaître mon adresse exacte ?
    Merci d'avance pour vos réponses.

  • #130

    Corrige ton impôt (dimanche, 17 juin 2018 17:01)

    Bonjour,
    Je vous invite à le corriger vous même rapidement en ligne tant que c'est possible. Si vous attendez que le fisc le remarque, ils réclameront les prélèvements sociaux mais pourront aussi ajouter 10% de majoration et les intérêts de retard de 0.4% par mois.
    Cordialement.

  • #131

    Nathalie (lundi, 18 juin 2018 16:00)

    Comment les impots peuvent le remarquer est ce que Airbnb remet des comptes ?
    Merci

  • #132

    Marie (dimanche, 24 juin 2018 16:45)

    Bonjour,
    Je loue actuellement un appartement meublé en micro BIC.
    Il va se libérer en juillet et août.
    Puis-je fiscalement le louer durant ces deux mois sur airbnb puis dès septembre le louer comme avant avec un contrat de bail ?
    Merci pour votre réponse.

  • #133

    Corrige ton impôt (dimanche, 24 juin 2018 23:34)

    Bonjour,
    Au niveau de la fiscalité ça ne posera pas de problème car tout sera déclaré en micro-BIC. Après côté législation immobilière, c'est moins mon domaine et je ne connais pas les modalités à suivre pour valider le schéma.
    Cordialement.

  • #134

    Julien (mercredi, 27 juin 2018 15:15)

    Bonjour,
    Concernant les prélèvements sociaux, d'où est tirée ce taux de 17,2% svp?
    Est ce que vous pouvez me confirmer que ce taux est appliqué sur 50% des revenus locatifs dans le cadre d'une micro-BIC?
    Merci pour vos renseignements

  • #135

    Corrige ton impôt (jeudi, 28 juin 2018 17:21)

    Bonjour Julien,
    C'est le taux en vigueur des prélèvements sociaux depuis cette année. Il sera bien pris sur 50% des loyers.
    Cordialement.

  • #136

    DIDIER Corinne (vendredi, 29 juin 2018 11:12)

    Bonjour,
    que ce passe-t-il lorsqu'on loue un bien à l'étranger (en ce qui me concerne l'Espagne) via AIRBNB.
    Doit-on déclarer les revenus au fisc français ???
    Cordialement
    Mme DIDIER

  • #137

    Julien (samedi, 30 juin 2018 08:00)

    Bonjour,
    Par quel biais AirBNB va déclarer nos revenus?
    Mis à part mon nom et prénom je n'ai rien renseigné...

  • #138

    Corrige ton impôt (lundi, 02 juillet 2018 21:46)

    Bonjour,
    @Corinne : de manière générale, il faut toujours déclarer les revenus étrangers pour un résident français. Après, la case et le mode d'imposition varient selon les pays et il vous faut un spécialiste fiscal de la convention France/votre pays (Espagne) si vous souhaitez aller plus loin.
    @Julien : C'est à vous de déclarer vos revenus. Airbnb n'est pas responsable de votre déclaration et se chargera juste de transmettre les infos au fisc.
    Cordialement.

  • #139

    Anaïs (mercredi, 18 juillet 2018 00:06)

    Bonjour,

    Mon conjoint et moi avons investi dans un appartement en indivision.
    L'appart est loué à la semaine en saison, sur mon compte Airbnb ;
    Il est loué le reste de l'année en meublé à un étudiant.
    Je ne suis pas imposable et mon conjoint est imposable.
    - allons nous être exonérés d'impôts via Airbnb (mon nom, mon compte)?
    - pour le reste de l'année, quel est le calcul à faire dans notre cas?

    Merci beaucoup par avance :)
    Anaïs

  • #140

    Corrige ton impôt (mercredi, 18 juillet 2018 12:14)

    Bonjour,
    Normalement, chacun doit déclarer les revenus qu'il perçoit (par exemple 50/50 si vous êtes en indivision 50/50).
    Sachez que même si vous n'êtes pas imposable, vous aurez les prélèvements sociaux à payer comme je l'explique dans l'article.
    Cordialement.