Articles récents, Immobilier

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 pour la location meublée non professionnelle LMNP ou AIRBNB?

La déclaration d’impôt 2019 sur les revenus 2018 est particulièrement compliquée avec la mise en place de l’impôt à la source. De nouvelles cases apparaissent pour les loueurs en meublés LMNP ou les contribuables qui ont reçu des loyers via AirBNB en 2018. Il faudra être particulièrement attentif car ces rubriques permettent d’être exonéré d’impôt sur les loyers perçus via la fameuse année blanche 2018. Bien entendu, c’est au propriétaire de remplir correctement la déclaration pour éviter l’impôt. Je me focalise ici sur un tutoriel pratique : comment remplir la déclaration d’impôt 2019 si vous avez eu des loyers en 2018 via une location meublée non professionnelle ou via AIRBNB?

Des nouvelles cases sur la déclaration d’impôt 2019 pour les loyers de la location meublée perçus en 2018.

Rappelons le fonctionnement pour les déclarations passées. Le loueur en meublé professionnel avait deux options. Soit il optait pour le régime micro-BIC et se contentait d’indiquer les loyers dans la case 5ND de la déclaration 2042 C-pro. Soit le régime réel s’appliquait et il fallait alors remplir plusieurs formulaires dont le Cerfa 2031 et 2033. Le revenu foncier imposable subissait alors impôt selon la tranche fiscale et prélèvements sociaux de 17.2%.

Tout change pour la déclaration d’impôt 2019 avec la mise en place de l’impôt à la source et l’année blanche 2018. Pour le LMNP et les locations AirBNB, l’impôt généré par les loyers 2018 peut être annulé sous conditions afin d’éviter une double imposition. J’ai expliqué en détail les conditions à respecter sur les trois dernières années pour éviter la fiscalité ici : Location meublée LMNP et AirBNB : les loyers 2018 sont-ils exonérés d’impôts? Je vous laisse le lire si vous souhaitez comprendre la théorie, le présent article se consacre uniquement à l’aspect pratique : comment remplir la déclaration d’impôt pour éviter la fiscalité?

Déclaration d’impôt 2019 pour le LMNP et la location AirBNB : deux nouveaux cadres pour bénéficier du CIMR.

En premier lieu, sachez qu’il faudra toujours remplir les anciennes cases comme auparavant. Il faudra dans un premier temps remplir la case 5ND si vous optez pour le micro-BIC (voir AirBNB, location meublée non professionnelle et impôt) ou les déclarations 2031 et annexes au régime réel (ou 5NG pour les locations meublées ayant l’abattement de 71%). De fait, la déclaration d’impôt 2019 va engendrer un impôt calculé exactement comme les dernières années.

Afin que cet impôt soit annulé, la déclaration 2019 va permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt nommé « modernisation recouvrement » (CIMR). Si par exemple l’impôt engendré par les loyers est de 500 €, un CIMR de 500 € sera calculé et viendra l’annuler (500 – 500 = 0). Il faudra donc remplir deux nouveaux cadres pour que le CIMR soit calculé et s’applique.
Le premier va servir à calculer un crédit d’impôt modernisation recouvrement qui va annuler l’impôt sur le revenu engendré par vos loyers 2018.

La seconde rubrique devra être remplie afin d’avoir un second crédit d’impôt « prélèvements sociaux » (CIPS) qui lui va annuler les prélèvements sociaux de 17.2% engendrés par vos loyers meublés de 2018.

Déclaration d’impôt 2019 du loueur meublé : il faut remplir les deux cases « crédit d’impôt modernisation du recouvrement » pour éviter tout bug.

Premier aspect important : il faudra remplir les deux cadres correctement. Le fait d’en remplir un seul va engendrer une erreur dans le calcul et un rejet de la déclaration d’impôt. C’est nécessaire car le LMNP ou la location meublée AirBNB engendrent deux impôts différents.

Exemple

Mr Corrigetonimpot loue un bien meublé en Airbnb et déclare ses loyers 2018 en micro-BIC sur la déclaration 2019. Cela engendre 500 € d’impôts et 400 € de prélèvements sociaux.
1- Il devra d’abord remplir le cadre CIMR pour les revenus industriels et commerciaux avec les cases BIA, 5TJ, 5HN etc…. Ces rubriques vont permettre d’annuler les 500 € d’impôts.
2- Il devra aussi remplir le cadre « annulation des prélèvements sociaux sur les location meublées non professionnelles 2018 : crédit d’impôt modernisation du recouvrement » avec les cases LMA, 5QX, 5DH… Cela permettra d’annuler les 400 € de prélèvements sociaux via le CIPS.

Second point : si vous ne remplissez ni l’un ni l’autre, le CIMR ne pourra pas être calculé et vous subirez une fiscalité inutile. Nous allons donc voir pas à pas comment remplir chacune de ces rubriques et je vous conseille de vous assurer qu’un crédit d’impôt modernisation recouvrement vient bien annuler l’impôt ET les prélèvements sociaux à la fin de la déclaration d’impôt 2019. Je détaille tous les cas de figure pour que chacun s’y retrouve.

1- Les loyers meublés ou AirBNB 2018 sont inférieurs aux années passées : case BIA, 5TJ, LMA, 5QX…de la déclaration d’impôt 2019.

Si vos loyers meublés perçus en 2018 sont inférieurs à l’un de ceux des trois dernières années, l’année blanche s’applique pleinement et la totalité de la fiscalité engendrée sera annulée par le biais du CIMR. Vous devez alors remplir les rubriques suivantes sur la déclaration d’impôt 2019 après avoir déclaré vos loyers.

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 si mes loyers meublés LMNP ou AirBNB 2018 sont inférieurs à l’une des trois années passées?

  • Cocher la case BIA dans le cadre « Annulation de l’impôt sur les revenus industriels et commerciaux 2018 : CIMR ».
  • Indiquer vos bénéfices de 2015 à 2017 dans les cases 5TJ, 5UV et 5UW. Elles sont normalement pré-remplies en ligne. On indique bien ici le total des loyers perçus les années passées et non pas le revenu foncier imposable après abattement de 50%, 71% ou frais réels.
  • Cocher la case LMA dans le cadre « prélèvement sociaux et CIMR pour la location meublée non professionnelle 2018 ».
  • Indiquer vos bénéfices en case 5QX, 5RX et 5SU si non remplie (même montant que précédemment).

La déclaration d’impôt est alors valide. L’impôt et les prélèvements sociaux engendrés par la location meublée LMNP ou AirBNB 2018 doivent être annulés via le crédit d’impôt modernisation recouvrement et le crédit d’impôt prélèvements sociaux. En cas de bug, c’est que vous n’avez pas coché les deux cases BIA et LMA ou que vos loyers déclarés sont supérieurs à l’un de ceux des trois dernières années.

2- Location meublée non professionnelle et loyers de 2018 en hausse : la déclaration d’impôt 2019 engendre de la fiscalité.

Dans l’optique où les loyers perçus via le meublé en 2018 sont strictement supérieurs à ceux des trois années passées, la déclaration d’impôt 2019 présentera un impôt à payer. Le CIMR va s’appliquer partiellement seulement. Il sera possible de le réclamer en N+1 (voir mon article annexe cité plus haut pour les explications). Il faut quand même prendre le temps de bien remplir les cadres afin que le fisc vous impose seulement sur la partie des loyers 2018 (« exceptionnelle ») qui est supérieure à la moyenne des trois années passées. Si vous ne faites rien, l’impôt sera calculé sur tout vos loyers et sera bien plus élevé.

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 si mes loyers meublés LMNP ou AirBNB 2018 sont supérieurs à l’une des trois années passées?

  • Ne pas cocher les cases BIA et LMA.
  • Indiquer les bénéfices des années passées (loyers perçus et non pas loyers après abattements) dans les cases 5TJ, 5UV, 5UW et 5QX, 5RX, 5SU.

Dans une telle situation, vous bénéficierez quand même du crédit d’impôt modernisation recouvrement et de son homologue pour les prélèvements sociaux. Ils doivent apparaître à la fin de la saisie de la déclaration. En revanche, ils n’annuleront pas toute la fiscalité. Il est parfaitement normal que vos loyers meublés 2018 engendrent un peu d’impôt et de prélèvements sociaux en plus du prélèvement à la source.

3- Déclaration d’impôt 2019 pour les locations meublées non professionnelles et AirBNB débutées en 2018.

Dernière situation : vous avez commencé à louer un bien meublé en 2018. Avant toute chose, notez que le fisc traite vos revenus fonciers provenant des immobiliers meublés au global. Si vous aviez un bien meublé et qu’un second s’est ajouté en 2018, vous relevez des points précédents. Cette rubrique ne s’applique qu’aux personnes qui louent un premier bien meublé en 2018. Le fisc va alors appliquer l’année blanche pleinement et vous devriez alors voir tout l’impôt annulé par le CIMR si vous remplissez les cases de la déclaration d’impôt 2019 correctement.

Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 si mes locations meublées non professionnelles LMNP ou AirBNB sont les premiers en 2018?

  • Cochez la case 5HN.
  • Cochez la case 5DH.

Une démarche assez simple, prenez bien soin de vous assurer que rien n’est rempli dans les cases 5TJ ou 5QX et suivants. Vous pouvez vérifier le bon fonctionnement en vous assurant à la fin de la déclaration que l’impôt et les prélèvements sociaux issus de votre bien meublé ont été annulés par le CIMR et le CIMR spécial prélèvements sociaux. Comme expliqué dans mon article annexe, le fisc pourra revenir sur cette exonération s’il s’avère que vos loyers ne perdurent pas l’année suivante.

La déclaration d’impôt 2019 sera la seule particulière pour les revenus issus de la location meublée non professionnelle ou AirBNB. A partir de l’année suivante, vous retrouverez la formalité habituelle; seul la date de paiement va changer avec l’impôt à la source : Impôt à la source et location meublée non professionnelle : comment ça marche?

9 Commentaires
  1. Bonjour,
    Merci pour cet article très utile !
    Il me reste cependant une interrogation.
    J’ai commencé à louer de temps en temps mon logement principal via AIRBNB en 2018 (revenus de 705€ pour 2018).
    Pour effectuer ma déclaration d’impôts, dois-je faire une demande de SIRET auprès du greffe du tribunal de commerce ?
    Le service d’impôts de ma ville m’affirme que je dois le faire, pourtant comme l’indique son nom c’est une location meublée non professionnelle non ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Pauline

  2. Merci pour vos conseils précieux; le CIMR à remplir a été un vrai casse tête, et vos explications sont limpides pour les locations vides, j’espère avoir bien compris pour le meublé BIC non professionnel

  3. Bonjour,
    Il semble qu’ une erreur se soit glissée quand vous écrivez qu' »on doit indiquer en 5TJ, 5UV et 5UW le total des loyers perçus les années passées et non pas le revenu foncier imposable après abattement de 50% ». hors c’est le contraire qui est pré rempli sur ces cases dans ma déclaration, est reporté le montant de mes loyers perçus après abattement de 50%. Est ce une erreur de l’administration ?
    Bien cordialement

    Comment remplir la déclaration d’impôt 2019 si mes loyers meublés LMNP ou AirBNB 2018 sont inférieurs à l’une des trois années passées?

    Cocher la case BIA dans le cadre « Annulation de l’impôt sur les revenus industriels et commerciaux 2018 : CIMR ».
    Indiquer vos bénéfices de 2015 à 2017 dans les cases 5TJ, 5UV et 5UW. Elles sont normalement pré-remplies en ligne. On indique bien ici le total des loyers perçus les années passées et non pas le revenu foncier imposable après abattement de 50%, 71% ou frais réels.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Quand j’ai écrit l’article, seul le simulateur était disponible et il fallait procéder ainsi. Peut-être y’a t’il eu une mise à jour sur l’espace en ligne. Je n’ai pas de tels revenus mais si j’en créé et que je regarde les cases, la notice dit bien de mettre le bénéfice (donc avant abattement). Si vous laissez tels quels (donc case 5TJ etc… après abattement), n’avez vous pas de l’impôt et des PS non annulés par le CIMR étant donné qu’en case 5ND vous déclarez tous les loyers?
      Cordialement.

  4. Bonjour,
    Merci pour votre réponse; non, si je fais une simulation en ligne en reportant les montants qui apparaissent preremplie sur ma déclaration (dont chiffre 2015/2016/2017 après abattement de 50% et chiffre en ND bien sur sans abattement, identique à celui des années antérieures) mon impôt 2018 a bien été annulé.
    Pour les revenus des années précédentes à reportés si besoin dans la déclaration, l’imprimé parle bien de BENEFICE donc c’est bien les revenus diminués de l’abattement. A voir !
    Dans tout les cas un grand merci pour le travail que vous faites, et pour le faire partager en ligne.
    Bien cordialement

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Merci pour votre retour. J’en attends un autre et essaie d’en trouver un de mon côté avant de mettre l’article à jour!
      Cordialement.

  5. Bonjour
    Je pense avoir suivi vos conseils à la lettre
    Toutefois, j’ai commencé mon activité de loueur meuble en janvier 2018 avant rien
    Je ne suis pas imposable car 3 enfants
    Il me mets impot sur revenu 0!
    Mais acompte à partir de septembre sur (BIC…) 106 par mois
    J’ai commencé mon activité en janvier 2018
    Vous dites pourtant qu’il doit s’appliquer l’année Blanche?
    Merci pour votre réponse

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Oui c’est normal. L’impôt est annulé mais sert à calculer les acomptes pris à la source à partir de septembre 2019. Ce sera régularisé une fois qu’on connaîtra l’impôt engendré par les revenus 2019 avec la déclaration 2020.
      Cordialement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.