Prélèvement à la source de l'impôt : date de paiement, déclaration et calendrier 2018- 2019.

 

La mise en place du prélèvement à la source de l'impôt se précise pour un lancement en 2018/2019. Nous avions évoqué le sujet récemment et avions vu qu'il y aurait très peu de place à l'optimisation fiscale. En revanche, toutes les astuces présentées sur mon site restent d'actualité et il tiendra toujours aux contribuables de les connaitre et les déclarer pour en profiter. Le prélèvement à la source aura pour impact principal un décalage de trésorerie. Vous comprendrez facilement mes dires et le fonctionnement du système avec le détail de la mise en place du système dans le temps. On se focalise sur le calendrier et les dates importantes à retenir lors de la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt en 2018 et 2019.

 

Paiement de l'impôt aujourd'hui : comment ça se passe avant le prélèvement à la source?

 

A ce jour, tout le monde remplit une déclaration présentant les revenus de l'année précédente. En mai 2017, nous déclarons les revenus perçus en 2016. Un avis d'imposition est émis en septembre 2017 précisant le montant à payer. 

Pour le paiement, les impôts se basent aussi sur l'année précédente. Vous avez commencé à payer l'impôt de 2017 (celui qui est calculé en septembre sur l'avis d'imposition) dès le début de l'année. Certains sont mensualisés (ils paient un peu tous les mois) et d'autres versent par tiers (un paiement en février puis un en mai). En septembre, le fisc régularise la situation : soit il vous demande le reste si vous n'avez pas terminé de payer, soit il vous redonne de l'argent si vous avez trop payé. Le montant de ce que vous avancez chaque mois ou en février/mai dépend du montant d'impôt de l'année passée.

 

Exemple :

 

Mr Corrigetonimpôt a eu un impôt de 1 200 € en septembre 2016 sur les revenus 2015. Les impôts estiment que son impôt sera le même en 2017. Ils vont donc lui prélever en amont :

 - soit 100 € chaque mois dès janvier 2017;

 - soit 400 € en février et en mai 2017.

Finalement, il s'avère que suite à sa déclaration faite en mai 2017 (sur les revenus 2016), Mr Corrigetonimpot a un impôt total de 850 € sur l'avis d'imposition 2017 qu'il reçoit en septembre. Il a déjà payé 800 € dans l'année (100 € sur 8 mois ou 400 € * 2), il va donc payer seulement les 50 € restants en septembre. L'année suivante, le fisc recalculera sa mensualité sur une base de 850 €.

 

Paiement et déclarations d'impôt avec le prélèvement à la source : les changements en 2018 et 2019.

 

Le prélèvement à la source devrait être mis en place pour l'année 2019. Pour faciliter la compréhension, nous allons nous focaliser sur le calendrier des années 2018 et 2019.

En 2018, cela se passera comme expliqué au point précédent. Vous allez donc faire une déclaration en mai en indiquant les revenus perçus de 2017. Vous recevrez un avis d'imposition en septembre 2018 et vous paierez l'impôt (dont une partie aura déjà été payée chaque mois de 2017 ou en février/mai).

La fameuse année blanche est celle de 2018. Cette année blanche ne concerne en gros que les salaires. Toutes les autres sources de revenus ainsi que les réductions/crédits d'impôts seront pris en compte. Dès janvier 2019, votre salaire subit le prélèvement à la source. Les impôts se baseront sur la fiscalité 2018 des revenus 2017 pour estimer le taux à prendre sur vos salaires. Même chose en février, mars... chaque mois l'impôt estimé est pris sur votre salaire. 

La difficulté se situe en mai 2019. Vous allez faire une déclaration d'impôt de vos revenus... 2018! C'est une année blanche seulement pour la partie salaire. Il va de soi que la déclaration d'impôt est maintenue afin de pouvoir déclarer les frais réels, les réductions d'impôt, les revenus bancaires ect.... Ainsi, le fisc va pouvoir calculer l'impôt comme il le faisait avant sur l'avis d'imposition 2019 des revenus 2018 que vous recevrez en septembre 2019. Dès septembre, le fisc ajustera le taux du prélèvement à la source pris sur vos salaires. Il le fera chaque année en septembre. En parallèle, les impôts vous rendront de l'argent en septembre ou en prendront plus si l'impôt engendré par la déclaration fiscale 2019 ne correspond pas à celui prélevé à la source depuis le début de l'année. Prenons un exemple pour y voir plus clair.

 

Exemple :

 

Mr Corrigetonimpôt est salarié et gagne 20 000 € par an. On suppose qu'il a fait sa déclaration normale en mai 2018. Son impôt sur cette déclaration 2018 sur les revenus 2017 est de 2 000 € (payés en septembre 2018). L'année blanche inquiète beaucoup Mr Corrigetonimpôt car il a eu une employé à domicile en 2018 ce qui lui permettrait d'avoir un crédit d'impôt en 2019. Il espérait 1 500 € d'impôt en moins si il n'y avait pas le prélèvement à la source. Va t'il le perdre à cause de l'année blanche?

 

1) Dès janvier 2019, Mr paie le prélèvement à la source. Les impôts calculent que l'impôt en 2018 représentait 10% des salaires de 2017. Ils vont donc prendre 10% des salaires de Mr au titre du prélèvement à la source.

2) Mr paie donc 200 € en janvier, février, mars...2019. Au total, il aura payé 1 600 € d'ici le mois de septembre 2019.

3) Durant le mois de mai 2019, Mr Corrigetonimpôt doit faire la déclaration d'impôt des revenus 2018. Il y indiquera tous ses revenus de 2018 ainsi que son crédit d'impôt de 1 500 € pour employé à domicile.

4) En septembre 2019, Mr Corrigetonimpôt reçoit son avis d'imposition. Ce dernier indiquera que son impôt devrait être de 2000 € sur les revenus 2018. Cela étant, il est ramené à 0€ d'impôt via l'année blanche. En revanche, le fisc restitue le crédit d'impôt de 1 500 € acquis en 2018. Mr reçoit un chèque de 1 500 €.

5) A partir de septembre 2019, le fisc va recalculer le taux du prélèvement à la source. Il prendra en compte que Mr aurait du payer 2 000 € sur les revenus 2018 et le taux pris chaque mois sur les salaires de Mr reste donc identique.

6) Le même schéma se fait chaque année. Le fisc régularise en septembre selon la déclaration faite en mai puis il recalcule le taux du prélèvement à la source.

 

Notons que sur des situations inverses où Mr Corrigetonimpot aurait perçu un revenu important en 2018 en espérant profiter de l'année blanche, le même système s'applique empêchant toute optimisation fiscale. Les revenus hors salaires de 2018 sont déclarés dans la feuille d'imposition de mai 2019. Le fisc calcule l'impôt avec ce revenu exceptionnel 2018 en tenant compte des salaires 2018 malgré l'année blanche. Seuls les salaires 2018 sont exonérés, le reste subit l'impôt. Il régularisera en septembre en demandant à Mr Corrigetonimpot de payer la fiscalité pour ce revenu exceptionnel issu de l'année blanche et recalculera le taux du prélèvement à la source. 

 

2018 : Calendrier de l'impôt et mise en place du prélèvement à la source.

 

- Janvier à Septembre 2018 : Paiement chaque mois de l'acompte si vous êtes mensualisé. Vous payez un acompte pour l'impôt 2018 sur les revenus de 2017 qui sera connu en septembre 2018. Le montant de l'acompte est calculé selon l'impôt que vous avez payé en septembre 2017.

- Février et Mai 2018 : Deux paiements d'acompte si vous avez opté pour le versement par tiers. Vous payez un acompte pour l'impôt 2018 sur les revenus de 2017 qui sera connu en septembre 2018. Le montant des tiers est calculé selon l'impôt que vous avez payé en septembre 2017.

 

- Mai 2018 : Déclaration des revenus perçus en 2017. La déclaration établira l'impôt à payer en septembre mais aussi le taux du prélèvement à la source.

 

- Septembre 2018 : Réception de l'avis d'imposition 2018 sur les revenus 2017. D'une part, vous payez le solde de l'impôt (ou le fisc vous rend l'argent) selon les acomptes versés en début d'année. D'autre part, vous êtes informé du taux du prélèvement à la source (vous pourrez le garder ou opter pour un taux neutre par défaut).

 

Rien d'autre à noter pour cette fin d'année 2018. Le fisc transmettra le taux retenu pour le prélèvement à la source à votre employeur en octobre.

 

2019 : Dates et paiements du prélèvement à la source de l'impôt.

 

- Janvier 2019 : Prélèvement à la source de l'impôt sur votre salaire. Le taux est donc calculé via la déclaration 2018 des revenus 2017.

 

- Février 2019 ...Septembre 2019: idem. Prélèvement chaque mois à la source de l'impôt sur votre salaire.

 

- Mai 2019 : Déclaration des revenus perçus en 2018. Malgré l'année blanche, on déclare tout pour que le fisc impose les revenus autres que les salaires et qu'il prenne en compte les réductions/crédits d'impôt de l'année blanche.

 

- Septembre 2019 : Réception de l'avis d'imposition 2019 (sur les revenus 2018 hors salaire/salaire 2019). Restitution des niches fiscales ou du trop payé le cas échéant. Calcul du nouveau taux du prélèvement à la source selon votre fiscalité.

 

- Octobre 2019 ... Décembre 2019 : prélèvement à la source de l'impôt sur votre salaire. Le taux est donc calculé via la déclaration 2019 qui dépend de vos revenus 2018 hors salaire et de vos salaires 2019.

 

On constate bien que l'année blanche ne change rien. Le fisc impose tous les autres revenus de 2018 et rétablit les niches fiscales via la régularisation en septembre 2019. Bien entendu la déclaration d'impôt sera toujours à faire. De même, la continuité du paiement ne change pas car on paie de l'impôt en 2018 (les acomptes sur les revenus de 2017) et on paie de l'impôt en 2019 (le prélèvement à la source). La seule question sera de savoir si les impôts pourront faire en sorte de régulariser un changement de situation rapidement plutôt que d'attendre chaque année le mois de septembre. C'est normalement un des seuls avantages pour les particuliers. En cas d’événement modifiant la fiscalité (enfant à charge, divorce, perte d'un revenu...), le fisc pourra moduler le prélèvement à la source rapidement pour en tenir compte. Le texte prévoit aujourd'hui la régularisation en septembre via l'avis d'imposition mais il devrait normalement être possible à terme de moduler le taux du prélèvement à la source en quelques mois sur demande du particulier.

 


     Auteur de l'article Thibault DIRINGER

              Conseil auprès de Cabinets en Gestion Patrimoine Indépendants

             Formateur en Banque et Assurance - Master Gestion de patrimoine  


Écrire commentaire

Commentaires: 46
  • #1

    NICOLLE (samedi, 23 décembre 2017 15:50)

    Quid des défiscalisations immo type SCELLIER? le prélèvement à la source tient il compte des dispositifs de défiscalisations?
    Car à ce jour, je ne paie aucun impôt grâce à ce dispositif...

  • #2

    Corrigetonimpôt (samedi, 23 décembre 2017 19:48)

    Bonjour Nicolle,
    Aucun problème, le Scellier, Pinel ect... sont des réductions d'impôts. Ils sont donc pris en compte dans le calcul. . Pour la réduction Scellier de l'année blanche, elle vous sera rendue sous forme de crédit d'impôt si nécessaire (mais à priori si vous ne payez pas d'impôt,de fait votre prélèvement à la source sera nul).
    Cordialement.

  • #3

    Nico (mercredi, 27 décembre 2017 13:31)

    Bonjour,
    Que va-t-il se passer pour les auto entrepreneurs qui auront opté pour le versement fiscal libératoire en 2018 ?

  • #4

    Corrigetonimpot (mercredi, 27 décembre 2017 23:55)

    Bonjour Nico,
    Rien ne changera pour les auto-entrepreneurs au prélèvement libératoire. Ils paieront l'impôt sur leur CA chaque mois (ou trimestre) comme avant. Et pour ceux qui sont en couple, les impôts régulariseront comme ils le font déjà au moment de la déclaration.
    Cordialement.

  • #5

    Nico (jeudi, 28 décembre 2017 09:28)

    Bonjour et merci pour votre réponse.
    Ma question concernait spécifiquement l'année de transition 2018 (année blanche).
    Avec le versement fiscal libératoire, le micro entrepreneur paiera un impôt sur les revenus 2018 alors que les contribuables ne seront pas imposés au titre des revenus perçus en 2018.

  • #6

    NICOLLE (jeudi, 28 décembre 2017 17:32)

    ... merci pour la réponse...
    question subsidiaire : si je comprends bien, la première année, mon employeur appliquera le prélèvement en fonction de mon taux d'imposition hors défiscalisation, le fisc me remboursera en sept 2019, compte tenu de ma défiscalisation (impôt = 0), et l'année suivante, mon employeur appliquera un taux 0%, pour ne plus subir le prélèvement à la source (car si l'employeur conserve chaque mon taux d'imposition hors défiscalisation et que le fisc me rembourse chaque année, je fais en fait un crédit permanent au Trésor public... que je ne récupèrerai jamais).
    Merci pour votre confirmation

  • #7

    Corrige ton impôt (jeudi, 28 décembre 2017 18:57)

    @Nico : les revenus de l'auto-entreprise ne sont pas concernés par l'année blanche! Vraiment rien ne change pour les autos-entrepreneurs.

    @Nicolle : j'ose espérer que ça se passera comme ça. Mais connaissant le fisc, on pourrait imaginer qu'ils ne prennent jamais en compte les crédits d'impôt pour gagner une année à chaque fois. Mais à la lecture du texte, je pense vraiment que le taux sera de 0 car basé sur l'impôt de l'année précédente.

  • #8

    Louis (jeudi, 11 janvier 2018 15:31)

    pour les travaux d'isolation réalisés en 2018 par exemple qui donnent droit à un credit d’impôt, serait ils toujours valable et comment les déclarer ?

  • #9

    Corrige ton impôt (jeudi, 11 janvier 2018 23:51)

    Bonjour Louis,
    Bien sur, comme expliqué dans l'article ils seront valables. Ils seront déclarés sur la déclaration réalisées en mai 2019 (sur les revenus exceptionnels 2018). Le crédit d'impôt sera restitué en septembre 2019! N'hésitez pas à partager le site si la réponse vous aide.
    Cordialement.

  • #10

    Rudy (mercredi, 07 février 2018 01:36)

    Pour une première déclaration en 201 faut remplir un formulaire au bien c'est l'employeur qui envoie automatiquement

  • #11

    Corrige ton impôt (mercredi, 07 février 2018 16:34)

    Bonjour Rudy,
    POur la première année, c'est à vous de faire la démarche en vous procurant le formulaire et en le remplissant à la main. Vous pouvez aussi aller aux impôts pour qu'ils émettent vos identifiants avant la déclaration.
    Cordialement.
    Thibault

  • #12

    jean claude (dimanche, 11 février 2018 19:09)

    Bonjour ,
    2 questions :
    1 - Pour les revenus fonciers , l'impot correspondant entre t'il dans le taux retenu sur salaire/retraite , ou le fisc appelle t'il des acomptes trimestriels/mensuels ? sachant en plus que les travaux chaque année varient ainsi que les loyers a cause des vacances locatives
    2 - Pour la réduction d'impot Girardin , si le montant défiscalisé est égal au revenu , on ne paie pas d'impot . Le dispositif en tient il compte ? année blanche et/ou suivantes .
    Le taux est il calculé en tenant compte de la defisc ? si oui ,l'année d'apres le taux transmis a l'employeur est égal a 0 ?

  • #13

    Corrige ton impôt (dimanche, 11 février 2018 19:49)

    BOnjour Jean-Claude,
    Aucune idée encore!! J'attends que l'on connaisse le traitement des revenus fonciers pour publier un article. Il sera publié dès que nous connaîtrons les règles.
    Cordialement.

  • #14

    NICOLLE (jeudi, 15 février 2018 17:33)

    Merci pour toutes ces infos. Je suis impatient de savoir si les dispositifs de défiscalisation tels que SCELLIER ou PINEL sont pris en compte dans le calcul du prélèvement à la source. Et ce dès le départ ! Car si le fisc calcule dès mai 2018 le taux, il devrait me dire en sept 2018, qu'en janvier 2019, je reste dans la situation actuelle, c'est à dire sans prélèvement (pas d'impôt à payer chaque année).

  • #15

    NICOLLE (mardi, 06 mars 2018 15:39)

    Bonjour
    je viens de lire votre dernière analyse sur le prélèvement à la source... me voilà bien floué par le fisc. Je vais faire une avance permanente au trésor public puisque chaque année, seul le taux d'imposition avant réduction sera pris en compte, alors que mon impôt réel est nul. Ce qui m'étonne, c'est que personne ne réagit, aucun média ne parle de ça, et aucun pro de la défisc ne crie au-secours. Pour moi c'est un énorme trou dans ma trésorerie de 7000 euros, autant dire que cette année, je ne vais pas dépenser beaucoup.

  • #16

    Corrige ton impôt (mardi, 06 mars 2018 22:50)

    Bonjour Nicolle,
    Je suis bien d'accord, c'est parfaitement malsain. Peut-être qu'un nouveau calcul se fera pour 2020, espérons le! J'ai beau diffuser l'article, il n'est pas tant partagé que ça, à croire que ça ne gène pas beaucoup de monde :)
    Cordialement.

  • #17

    jacques (vendredi, 09 mars 2018 17:30)

    Un moyen éventuel: supprimer les mensualisations des impôts fonciers et habitation et les remplacer par le prélèvement à l’échéance. Au moment de payer cet impôt foncier et habitation on aura déjà été remboursé du crédit d’impôt sur le revenu
    Cordialement

  • #18

    Corrige ton impôt (vendredi, 09 mars 2018 18:05)

    Bonjour Jacques,
    Excellente idée! J'en ferai surement un article si le temps me le permet.

  • #19

    Queva (samedi, 17 mars 2018 14:18)

    Pour l'année 2019 je ne serais plus imposable car je suis en retraite comment faire pour ne pas avoir de prélèvement à la source

  • #20

    Corrige ton impôt (samedi, 17 mars 2018 22:37)

    Bonjour,
    Malheureusement l'Etat fait tout pour prendre le maximum et surtout vous empêcher de pouvoir annuler l'impôt à la source. Je l'ai expliqué ici : https://www.corrigetonimpot.fr/2018/02/25/impot-prelevement-source-taux-personnalise-neutre-individualise-calcul/
    Cordialement.

  • #21

    Pierre (mardi, 20 mars 2018 11:10)

    Bonjour,

    Dans le cadre d'un projet de voyage, nous envisageons de stopper nos activités (donc plus de revenus) autour de début 2019 - pour faire simple, disons qu'au 31/12/18, nous recevons nos derniers bulletins de salaires et que nous ne reprenons pas d'activité en 2019.

    En 2019 :
    - Bénéficions-nous de l'année 'blanche' d'impôts (pas de salaires versés en 2019 i.e. pas de prélèvements possibles ...) ?
    - Devrons-nous tout de même payer notre impôt sur base de notre déclaration de mai 2018 pour ensuite obtenir un remboursement en Sept 2019 (vu que nous n'aurons toujours perçu aucun salaire en 2019) ... ?
    - Serions-nous dans un cas encore différent ?
    Merci si vous pouvez nous éclairer !
    Bien à vous,

  • #22

    Corrige ton impôt (mardi, 20 mars 2018 19:20)

    Bonjour Pierre,
    Sachez que j'ai développé l'année blanche dans plusieurs articles dont celui-ci : https://www.corrigetonimpot.fr/2018/02/25/impot-prelevement-source-taux-personnalise-neutre-individualise-calcul/

    Si vous n'avez vraiment plus aucun revenus, je ne vois effectivement pas comment ils pourront vous ponctionner (vont-ils aller jusqu'à un ponctionnement à la source sur pôle emploi!?). Donc en mai 2019, vous déclarez vos revenus 2018. Soit il y'a de l'impôt (si revenus exceptionnels, voir l'article que je vous donne) et vous le payez en septembre 2019. Soit il n'y a pas d'impôt (annulé via l'année blanche si revenus classiques) et vous ne payez rien. En 2020, reprise du travail : on va vous prendre un taux à la source dépendant des revenus de 2018. En mai 2020, vous déclarez vos revenus de 2019 ce qui donne un impôt de 0 € en septembre 2020. Le fisc va alors vous rendre ce qu'il aura pris à la source depuis la reprise du travail.
    Cordialement.

  • #23

    Didier (mercredi, 21 mars 2018 15:46)

    Bonjour,
    j'ai démissionné (quitté) mon entreprise en février 2018 pour créer ma micro-entreprise (ex autoEntrepreneur). Vous indiquez que les AutoEntrepreneurs ne sont pas concernés par l'année blanche mais qu'en est-il dans ma situation ? Double imposition en 2018 (revenu salarié 2017 + revenu MicroEntreprise 2018, si forfaitisé) ? Vaut-il mieux ne pas opter pour le prélévement forfaitisé ? J'aurais aimé avoir votre avis.
    Merci d'avance, cordialement,
    Didier.

  • #24

    Corrige ton impôt (mercredi, 21 mars 2018)

    Bonjour Didier,
    Finalement le gouvernement a mis en place un système pour les autos-entrepreneurs. Ce sera l'objet d'un article à venir. Concrètement, les AE auront l'année blanche mais seront imposés si le CA de 2018 dépasse celui des 3 années précédentes. Donc si vous aviez 20k de CA en 2015, 2016, 2017 et que vous sortez 30k en 2018 : la partie dépassant soit 10k sera imposée selon un calcul spécifique.
    Cordialement.

  • #25

    Bob (mardi, 27 mars 2018 21:09)

    Je suis medecin et j'ai décidé de prendre ma retraite. Y aura t il une année blanche 2018 pour les revenus des professions libérales ?
    Cordialement

  • #26

    Corrige ton impôt (mardi, 27 mars 2018 23:40)

    Bonjour,
    Oui je n'ai pas encore fait l'article sur l'année blanche et les professions libérales. Concrètement, vous aurez l'année blanche pour la partie de vos bénéfices non commerciaux si ils ne dépassent pas ceux des 3 dernières années. Si le BNC de 2018 dépasse, seule la partie au-dessus subira l'impôt via le calcul sur les revenus exceptionnels (voir mon article numéro 5).
    Cordialement.

  • #27

    Kty (mercredi, 04 avril 2018 02:47)

    Bonjour, mon conjoint avec lequel j'étais pacsée est décédé en décembre 2017. Nous faisions une déclaration commune. Je suis fonctionnaire avec un revenu mensuel de 1900 euros. Avec les revenus de mon conjoint qui étaient beaucoup plus élevés que les miens et prélevés sur son compte le prélèvement mensuel était de l'ordre de 1200 euros par mois. Comment cela va t il se passer pour moi en 2019? Le fisc va t il continuer les premiers mois à prélever cette même somme sur mes revenus? Si oui je risque d'être très embêtée...

  • #28

    Corrige ton impôt (mercredi, 04 avril 2018 23:35)

    Bonjour Madame,toutes mes condoléances.
    Effectivement, cela sera problématique car vous allez déclarer en 2018 tous les revenus de 2017. La solution est simple : je vous conseille d'opter pour le taux de prélèvement à la source "individualisé" lors de la déclaration d'impôt 2018 et non pour le taux "personnalisé".
    Ainsi, le taux de prélèvement à la source dépendra de vos seuls salaires et non des deux.
    Très cordialement.

  • #29

    Hélène (mardi, 10 avril 2018 19:36)

    Excellente idée Jacques (#17). En procédant ainsi, les prélèvements à la source prévus dès janvier 2019 devraient être moins lourds à supporter car cela nous permettra de jongler avec les mensualités dédiées à la taxe d'habitation et aux impôts fonciers.
    Et après tout, pour quelle raison les vaches à lait devraient-elles continuer à se faire traire sans meugler en avançant mensuellement des fonds au fisc alors que celui-ci ne va pas se gêner pour les ponctionner directement à la source qui risque de se tarir très rapidement.
    Merci pour ce précieux tuyau digne d'Huggy !

  • #30

    Corrige ton impôt (mardi, 10 avril 2018 20:05)

    Oui, là tout le monde va faire un prêt à taux 0 à l'Etat. L'impôt foncier permet encore d'ajuster mais ça devient assez fastidieux.

  • #31

    Sylfaen (mardi, 17 avril 2018 15:14)

    Bonjour,
    Je perçois actuellement la prime d'activité de la CAF, calculée pour mon salaire de moins de 1500€. Avec le prélèvement à la source, mon salaire sera donc diminué du montant de l'impôt, mais du coup, est-ce que le montant de la prime d'activité va s'adapter et augmenter ?
    Merci d'avance.

    Cordialement

  • #32

    René (mercredi, 02 mai 2018 17:44)

    ma belle fille ne travaille que ponctuellement pour l'organisation de manifestations. Souvent 2 semaines à chaque fois en CDD mais avec souvent des employeurs différents. Comment l'employeur sera-t-il informé du taux de retenue à la source? Ou mon fils a-t-il quelque chose à faire pour compenser ?
    Merci de votre réponse.

  • #33

    Corrige ton impôt (mercredi, 02 mai 2018 18:14)

    Bonjour,
    @Sylfaen : je ne pense pas ... votre salaire brut reste le même.
    @René : je ne sais pas encore mais j'imagine que les organismes pourront connaître le taux de prélèvement de leurs salariés même nouveau pour faire le prélèvement.
    Cordialement.

  • #34

    Serge (mercredi, 02 mai 2018 18:42)

    Bonjour,
    Prime de départ en retraite en plus des salaires en 2017, paiement des impôts 2017 en septembre 2018, ai-je bien compris ?
    Seulement en janvier 2019, ce sont les revenus de 2018 que l'on commence à payer, basés sur ceux de 2017, quand il y a une très grande différence de revenu mensuel entre 2017 et 2018, peut-on corriger le prélèvement ? Le prélèvement à la source n'était-il pas à la base pour payer le réel et non plus sur l'année précédente ?
    Merci pour votre dévouement et surtout de votre façon d'expliquer.

  • #35

    Rick (mercredi, 02 mai 2018 18:59)

    Bonjour

    Ma question est la suivante, admettons que mon taux de prélèvement est de 8% il va être calculé sur quoi concrètement sur mon net fiscal 2017?? Je gagne environ 2100 € par mois net mais avec mes primes et mon 13eme mois je déclare 39000 euros sur l’année. Donc si je prends 8% de 39000/12 ça fait 260€ et si je le calcule de mon net mensuel ça fait 168€ et dans ce cas ça voudrait dire que les mois de primes je paierai plus en proportion. Pouvez vous me dire quel est le bon calcul??? Merci d’avance

  • #36

    Corrige ton impôt (mercredi, 02 mai 2018)

    Bonjour Serge,
    J'ai peur qu'il soit impossible de baisser le prélèvement dans la plupart des cas (notamment pour ceux qui ont des réductions, crédits d'impôts...). Pour l'instant, le texte prévoit que les contribuables pourront le baisser sous conditions que la baisse soit de plus de 10% ou 200 €. Affaire à suivre....
    Bonjour Rick,
    Je vous avoue ne pas trop savoir encore... je dirais bien que tout est concerné vu la tournure fiscale actuelle qui est de ponctionner au maximum. J'espère me tromper.
    Cordialement.

  • #37

    claude (lundi, 07 mai 2018 14:59)

    mon mari est décédé début mars 2018. comment se calculera l'impot à la source 2019 sachant que mes revenus 2018 seront bien moins importants ? Merci d'avance

  • #38

    Corrige ton impôt (lundi, 07 mai 2018 20:05)

    Bonjour,
    Pour 2019, le taux dépend des revenus 2017 donc de la déclaration commune. Cela se passera de manière normale car le taux est un pourcentage et impactera uniquement vos revenus. En revanche,je ne sais pas comment sera calculé le taux de 2020 qui va dépendre des revenus 2018. Il faut attendre la mise en place et demander au fisc.
    Très cordialement.

  • #39

    Laëtitia (mercredi, 09 mai 2018 14:07)

    Bonjour,
    Suite à une erreur de l'administration, j'ai eu un trop-perçu sur mes salaires de novembre et décembre 2017, d'un montant total de 2000 euros. J'ai remboursé la somme par prélèvement sur mes salaires de 2018. Cela engendre un gonflement artificiel de mes revenus 2017 et augmente mon impôt d'environ 300 euros. Cela ne s'équilibrera pas de façon automatique l'année prochaine (salaires plus faibles) puisqu'il y a l'année blanche.
    Est-il possible de récupérer ces 300 euros payés en plus suite à cette erreur administrative et quelle serait la procédure à suivre ?
    Merci d'avance pour votre réponse,
    Bien cordialement.

  • #40

    Corrige ton impôt (mercredi, 09 mai 2018 20:29)

    Bonjour Laetitia,
    J'ai peur que non car on déclare selon la date de paiement ou de réception... la situation n'est pas favorable pour vous. Vous pouvez toujours interroger le fisc mais je ne pense qu'ils peuvent faire quoi que ce soit.
    Cordialement.

  • #41

    edith (samedi, 12 mai 2018 12:30)

    Bonjour,
    les crédits d'impôt de 2018 seront reversés en septembre 2019. mais qu"en est-il des dépenses de 2019 ?(emploi à domicile, dons...)?

  • #42

    Corrige ton impôt (samedi, 12 mai 2018 15:13)

    Bonjour,
    Ils vous seront reversés en septembre 2020.
    Cordialement.

  • #43

    William (jeudi, 17 mai 2018 12:31)

    Bonjour,
    J'ai déjà versé 4 mensualités pour l'impôt sur le revenu 2018.
    Je viens d'arrêter les mensualités.
    Puis réclamer ces mensualités déjà effectuées vu qu'elles vont être réeffectuées en 2019 à la source ?

    Cordialement
    William

  • #44

    Corrige ton impôt (jeudi, 17 mai 2018 22:52)

    Bonjour,
    La situation sera régularisée en septembre 2018 avec l'avis d'imposition.
    Cordialement.

  • #45

    Dana (jeudi, 24 mai 2018 08:14)

    Bonjour,
    Depuis des années mon mari et moi ne payons pas d’impôts grâce aux défiscalisations Robin et Scellier. Est-ce qu’avec le prélèvement à la source on va en devoir payer?
    Merci à vous

  • #46

    Corrige ton impôt (jeudi, 24 mai 2018 23:58)

    Bonjour,
    Vous allez en tout cas devoir payer à la source et le fisc vous remboursera un an plus tard comme je l'explique dans mon dossier sur l'année blanche.
    Cordialement.