Impôt

Auto-entrepreneur : comment remplir la déclaration d’impôt sur les revenus? Montant, case et accès au formulaire 2042C.

Je vois de plus en plus de redressement fiscal auprès des auto-entrepreneurs. C’est malheureusement souvent à cause d’une simple erreur administrative lors de la déclaration d’impôt sur les revenus. Les cases à remplir sont difficiles à trouver et il en existe plusieurs. D’une part les auto-entrepreneurs peuvent être sous des régimes différents (BNC, BIC) et d’autre part il existe deux fiscalités différentes selon ce que vous avez choisi pour votre auto-entreprise. Pour chaque situation, la case à remplir lors de la déclaration d’impôt en mai n’est pas la même. Une erreur dans le choix de la case et l’impôt calculé peut changer de plusieurs centaines d’euros expliquant la possibilité d’un redressement. Je vous explique dans cet article en détail :
– Comment savoir de quel régime fiscal on dépend en tant qu’auto-entrepreneur (prélèvement libératoire ou non)?
– Quelle case doit-on remplir lors de la déclaration d’impôt sur le revenu et avec quel montant?
– Comment trouver les cases sur la déclaration d’impôt en ligne sur le site « impôt.gouv » (formulaire 2042C Pro)?
– Comment remplir les nouvelles cases de la déclaration d’impôt 2019 pour bénéficier de l’année sans impôt 2018?

Auto-entrepreneur : comment savoir de quel régime fiscal vous dépendez et quel choix vous avez fait pour vos impôts ?

Avant toute chose, sachez que je vous explique dans cet article uniquement comment remplir correctement la déclaration d’impôt sur le revenu en trouvant la bonne case. Si vous voulez connaître l’impact du choix fiscal, je l’ai développé ici : auto-entrepreneur : faut-il choisir le prélèvement libératoire de l’impôt ou choisir le régime normal?. Pour comprendre quelle case vous concerne sur la déclaration d’impôt, il faut que vous identifiiez la nature de vos revenus et le choix que vous avez fait lors de l’inscription pour la fiscalité. Vous devez avoir ces deux informations pour faire votre déclaration d’impôt correctement.

Auto-entrepreneur : avez-vous opté pour le prélèvement libératoire de l’impôt ou pour le régime normal ?

La première question primordiale est de connaître votre mode d’imposition.
– Soit vous êtes au prélèvement libératoire : on vous a déjà ponctionné l’impôt. Vous remplirez quand même une case dans la déclaration d’impôt car le fisc fait un calcul spécifique pour les autoentrepreneurs en couple ou ayant d’autres revenus (voir : auto-entrepreneur en couple/salarié : attention au calcul de l’impôt au taux effectif si vous optez pour le prélèvement libératoire). Ce mode de calcul vient faire augmenter votre impôt sur le revenu mais vous devez remplir la case sous peine de redressement.
– Soit vous êtes au régime normal : vous n’avez pas encore payé l’impôt. Vous remplirez alors une autre case sur la déclaration qui va engendrer la fiscalité sur l’avis d’imposition.

Autant vous dire que si vous confondez les cases, la différence sera énorme et le redressement douloureux. Pour savoir si vous êtes ou non au prélèvement libératoire, je vous invite à vous connecter sur votre espace en ligne sur « lautoentrepreneur » ou « netentreprise » et à cliquer sur la rubrique « Télédéclaration en cours ».
Vous verrez sur la ligne tout en haut si vous êtes ou non au prélèvement libératoire. Soit il y’a la phrase « vous avez opté pour le prélèvement libératoire » comme sur l’image ci-dessous. Soit elle n’y est pas, auquel cas vous êtes sous le régime normal. 
Une autre astuce consiste à regarder ses relevés mensuels/trimestriels de déclaration du chiffre d’affaire. Ceux qui ont opté pour le prélèvement libératoire verront qu’on leur a ponctionné l’impôt. Soit à un taux de 2.2%, soit 1.7%, soit 1% selon votre activité.

Maintenant que vous connaissez votre mode d’imposition, il faut déterminer la nature de vos revenus.

Auto-entrepreneur : vos revenus dépendent t’ils des BNC ou BIC?

Selon votre activité, le fisc va classifier vos revenus. Certains perçoivent des « BNC : bénéfices non commerciaux ». D’autres ont des « BIC : bénéfices industriels et commerciaux ». Il est important de savoir lequel des deux vous concerne car les abattements fiscaux ne sont pas les mêmes. Une personne qui perçoit des BNC peut avoir un abattement avant impôt de 34% alors qu’un autre avec des BIC aura 50% d’abattement (prestations de services et locations meublées) voir même 71% (vente de marchandises). Impossible de vous tromper de case à ce niveau sans venir fausser la fiscalité. C’est la nature de votre activité qui va conditionner le régime, vous ne pouvez pas choisir. Selon votre métier lors de l’inscription, l’Urssaf vous a enregistré comme BIC prestation de service ou BIC vente de marchandises ou BNC. Si vous ne savez pas dans quelle classe vous êtes, vous avez plusieurs choix :
– De manière générale, les BIC sont les activités commerciales, artisanales, industrielles et les prestations de services (ventes de marchandises, activités liées aux bâtiments etc…). Les BNC sont les activités libérales, de conseils ou professions intellectuelles (conseil d’entreprise, traducteur etc….).
– Sur les documents de l’Urssaf, vous trouverez parfois la mention BNC ou BIC notamment sur les relevés fiscaux.
– Sur votre espace « lautoentrepreneur », vous pouvez aller dans la rubrique « échanges avec mon Urssaf » et « Relevé de situation comptable ». Vous aurez alors accès à un document Pdf indiquant la nature des revenus en page 2.

Maintenant que vous avez identifié la nature des revenus ET le choix fiscal, nous pouvons voir la déclaration d’impôt sur le revenu.

Auto-entrepreneur : quel montant faut-il mettre dans quelle case dans la déclaration d’impôt sur le revenu (en ligne et sur la 2042C Pro)?

Réglons un premier problème : les autos-entrepreneurs doivent remplir le montant total du chiffre d’affaire de l’année passée. Le fisc fera les abattements tout seul, il prendra en compte le prélèvement libératoire payé l’année d’avant tout seul etc… Quelle que soit la case, vous y indiquerez le montant total du chiffre d’affaire de l’année passée, impossible d’en déduire quoi que ce soit (c’est le principe et la limite de l’auto-entreprise, on ne peut pas déduire de charges pour l’impôt). 

Vous avez opté pour le prélèvement libératoire de l’impôt : cases 5TA, 5TB ou 5TE.

Les auto-entrepreneurs ayant opté pour le prélèvement libératoire vont devoir remplir les case 5TA, 5TB et 5TE de la déclaration d’impôt 2042C-Pro.
5TA : concerne ceux qui font de la vente de marchandises (BIC avec abattement de 71%).
5TB : concerne ceux qui font de la prrestation de services (BIC avec abattement de 50%).
5TE : pour les bénéfices non commerciaux.

Pour trouver ces trois cases, il faudra être attentif à l’étape 3 de la déclaration d’impôt en ligne sur « impôt.gouv » et cocher la rubrique « Auto-entrepreneur ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt ». Une vidéo est jointe en fin d’article reprenant la démarche pas à pas.

Vous n’avez pas pris le prélèvement libératoire de l’impôt : cases 5KO, 5KP ou 5HQ.

Les cases à remplir pour la déclaration d’impôt ne sont plus les mêmes. Il faudra alors trouver les cases 5KO, 5KP ou 5HQ du formulaire 2042C-Pro.
5KO : concerne ceux qui font de la vente de marchandises (BIC avec abattement de 71%).
5KP : concerne ceux qui font de la prestation de services (BIC avec abattement de 50%).
5HQ : pour les bénéfices non commerciaux.

Pour avoir accès à ces cases, c’est un peu plus compliqué. Soit vous dépendez des bénéfices industriels et commerciaux. Les cases 5KO ou 5KP apparaitront si vous cochez la rubrique « revenus industriels et commerciaux » à l’étape 3 de la déclaration d’impôt en ligne. Soit vous dépendez des bénéfices non commerciaux. Vous devez alors cocher la rubrique « revenus non commerciaux professionnels » pour que la case 5HQ apparaisse.

Une fois cela fait, notez bien qu’il faudra continuer à faire vos déclarations mensuelles ou trimestrielles auprès de l’URSAFF.

Déclaration d’impôt 2019 : nouvelles cases pour les micro-entreprises avec le prélèvement à la source.

La mise en place du prélèvement à la source ne vous dispense pas de la déclaration. Pire encore, tous les auto-entrepreneurs de 2018 doivent remplir la déclaration d’impôt 2019 en mettant leur chiffre d’affaire dans une des cases que je viens d’évoquer mais de nouvelles cases sont à remplir. Il est très important de le faire car elles serviront à annuler l’impôt.

Je me focalise sur la façon de remplir la déclaration d’impôt 2019. Pour comprendre, je vous invite à lire : Impôt des micro-entrepreneurs : comment être exonéré en 2018 avec la mise en place du prélèvement à la source et l’année blanche?
Rappelons juste que l’impôt engendré par le chiffre d’affaire 2018 sur la déclaration d’impôt 2019 est annulé via un crédit d’impôt (CIMR alias crédit d’impôt modernisation recouvrement). Pour cela, il faut que le chiffre d’affaire du micro-autoentrepreneur en 2018 ne soit pas supérieur à celui des 3 années passées. A défaut, le fisc retiendra un impôt pour la partie du CA 2018 qui dépasse via la déclaration d’impôt 2019 et il faudra le réclamer l’an prochain sous conditions (voir article joint ci-dessus).

1- Auto-entrepreneur au prélèvement libératoire : déclaration d’impôt 2019 sur revenus 2018 classique.

Si vous avez subi le prélèvement libératoire en 2018, la déclaration d’impôt 2019 ne présente pas de nouvelles cases. Il suffit de remplir les cases 5TA, 5TB ou 5TE comme nous l’avons vu et c’est terminé. Notons que le passage au prélèvement à la source ne vous permet pas d’être exonéré du prélèvement libératoire sur les revenus 2018. L’année blanche ne vous concerne pas.
Nous avions vu que les micro-entrepreneurs dans cette position étaient parfois lésés avec l’impôt à la source : qui sont les perdants avec l’année blanche?
Notons enfin que la case 8UY qui permet d’avoir une restitution via un crédit d’impôt du prélèvement libératoire payé en N-1 n’a pas du tout vocation à être utilisé pour l’année blanche. Elle sert uniquement aux auto-entrepreneurs qui ont payé le prélèvement libératoire à tort avant de basculer au régime réel pendant l’année. Eux-seuls peuvent la remplir et obtenir un remboursement du prélèvement libératoire payé.

2- Les micro-entrepreneurs BIC doivent remplir les cases BIA, 5TJ .. sur la déclaration 2019 pour bénéficier du CIMR

Si vous exercez une activité en BIC et que vous avez dû remplir les cases 5KO ou 5KP, un nouveau cadre apparaît sur la déclaration d’impôt 2019. Le micro-entrepreneur doit le remplir car il va servir à annuler l’impôt. Selon la situation, vous devez :

  • Votre bénéfice de 2018 est inférieur ou égal à l’un de ceux des 3 années passées : il suffit de cocher la case BIA. Vous serez alors exonéré d’impôt via le crédit d’impôt modernisation recouvrement. Notons que la case BIA n’apparaît pas forcément, le fisc peut l’avoir cochée d’office s’il connait vos revenus des années passées. L’important est juste de vérifier que l’impôt final est bien annulé.
  • Votre chiffre d’affaire 2018 est supérieur à ceux des années passées : il faut alors remplir les cases 5TJ, 5UV et 5UW avec le CA de l’année concernée (cases pré-remplies normalement). Le CIMR ne viendra pas annuler totalement l’impôt, vous serez imposé sur la partie du CA 2018 qui dépasse la moyenne des années passées. Il faudra penser à demander un remboursement en N+1.
  • Votre activité commence en 2018 : il faut cocher la case 5HN. Vous serez alors exonéré via le CIMR.

Prenez bien le soin de remplir ces cases pour bénéficier de l’année blanche ou éviter tout redressement futur.

3- Déclaration d’impôt 2019 pour les auto-entrepreneurs BNC : remplir la case 5HQ ne suffit pas.

De la même manière, les professionnels sous le régime BNC aura un cadre similaire à remplir. La logique est la même, seul le nom des cases changent.

  • Votre bénéfice de 2018 est inférieur ou égal à l’un de ceux des 3 années passées : il suffit de cocher la case BNA. Exonération d’impôt via le CIMR. Notons que la case BNA n’apparaît pas forcément, le fisc peut l’avoir cochée d’office s’il connait vos revenus des années passées. L’important est juste de vérifier que l’impôt final est bien annulé.
  • Votre chiffre d’affaire 2018 est supérieur à ceux des années passées : il faut alors remplir les cases 5QS, 5QR et 5QT avec le CA de l’année concernée (cases pré-remplies normalement). Le CIMR ne viendra pas annuler totalement l’impôt, vous serez imposé sur la partie du CA 2018 qui dépasse la moyenne des années passées. Il faudra penser à demander un remboursement en N+1.
  • Votre activité commence en 2018 : il faut cocher la case 5KG. Vous serez alors exonéré d’impôt.

Ces démarches particulières n’ont pas vocation à se reproduire l’année prochaine. Elles sont spécifiques à la déclarations d’impôt 2019 sur les revenus 2018.

La vidéo ci-dessous reprend les étapes à respecter pas à pas sur le site « impôt.gouv ». N’oubliez pas de remplir les nouveaux cadres pour la déclaration 2019.

 

 
 
137 Commentaires
  1. Bonjour, je dois déclarer des revenus Prestations BIC pour l’année 2018. Mon activité a commencé en septembre 2017, mais sans aucun CA sur 2017, et je n’ai donc rien déclaré aux impôts (à part Pole emploi).
    Je dois donc déclarer mon CA 2018 en case 5KP, mais dois-je indiquer CA 0€ en 2017, ou puis-je indiquer un début d’activité en 2018, correspondant au début de facturation ?
    Merci pour votre aide !

  2. Bonjour,
    Je dois cette année remplir les cases 5TJ 5UV et 5UW pour 2015, 2016 et 2017.
    C’est un peu confus, ils parlent d’abord de chiffre d’affaire et dans les cases à remplir ils parlent de bénéfices… Cela veut il dire qu’il faut remplir dans ces cases le chiffre d’affaire moins l’abattement? Bénéfice veut il dire chiffre d’affaire mois abattement? Ou alors faut il remplir le chiffre d’affaire de 2015, 2016 et 2017 directement dans les cases?
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement

  3. Bonjour Thibault,

    J’ai une petite question à vous poser concernant la déclaration d’impôt 2018.
    Voilà le topo :
    J’ai une entreprise en Micro BNC que j’ai crée en janvier 2017. J’ai cependant commencer à exercer (et à facturer) mes clients en janvier 2018.
    Mon revenu imposable de 2017 est de 0€ mon revenu imposable de 2018 est donc bien supérieur.
    À l’étape 3 de la déclaration, je suis priée de remplir les cases sur « le double prélèvement », mais je ne sais que faire.
    Dois-je remplir la case 5QT = 0€ ou bien cocher la 5KG car j’ai démarré concrètement mon activité en 2018 ?
    Si je remplis la case 5QT=0€ cela veut-il dire que tout mon revenu 2018 est considéré comme un revenu exceptionnel et sera donc imposable ?

    Un grand merci pour votre retour,
    Eloïse

  4. pierre boutavant

    Bonjour Thibault,
    merci pour votre site qui m’éclaire un peu plus sur une info que je n’arrive pas à obtenir de la part des impots, ce qui est un comble.
    J’aimerais cependant en avoir confirmation.
    Je suis en BNC, j’ai déclaré mes revenus 2018 en ligne sur la 2042 C PRO, sur la page 7, mes revenus de 2015,2016 et 2017 sont renseignés par le fisc, et mon revenu 2018 est inférieur à ceux de 2016 et 2017.
    Logiquement je n’aurai pas d’impot à payer sur 2018.
    Mais je suis censé cocher la fameuse case BNA qui n’apparait pas en ligne.
    Dois je considérer qu’elle est cochée d’office et que je n’aurai pas d’impot à payer puisque mes revenus sont renseignés et inférieurs à ceux de 218 ? Merci. Pierre

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Oui apparemment cette case n’apparaît pas tout le temps… L’important est que l’impôt soit bien annulé.
      Cordialement.

  5. Bonjour Thibault, et merci pour votre aide précieuse!
    Je fais de la loc meublee depuis quelques années (micro simplifié=à 50%) et je déclare donc ces revenus en micro BIC.
    J’ai également commencé mon activité d’agent immobilier en 2018 et je dois donc cocher la case: début d’activité.
    Le hic (est un bug?), c’est que si je la coche, cela fausse ma declaration de meublé puisque 2018 n’est pas un début d’activité (Et les rappel des REVENUS meubles des années précédentes est comptabilisé des 2 cotés).
    Si je decoche cette case (ce qui est faux pour mon activité de microentrepreneur), cela devient correct pour mon meuble.
    Bref, ma declaration est fausse pour l un ou l’autre de mes revenus et surtout le cimr peut ne pas s appliquer sur mon autoentreprise…
    Avez vous une astuce?
    Merci d’avance, cdt
    Mélanie

  6. Bonjour et merci pour toutes vos informations.
    J’effectue une déclaration pour un ami qui est autoentrepreneur (il effectue des travaux de rénovation) donc facture du matériel et des prestations. Doit on remplir les 2 lignes 5KO et 5KP avec les montants de chacune des catégories ? jusqu’à présent il me dit qu’il remplissait uniquement la case 5KC.
    Merci de votre aide.

  7. message pour les auto entreprneurs :

    payez vous la CSG sur vos revenus de l’année enregistré sur la declaration d’impots ? je leur ai posé la question et ils me demandent si il y a la CSG dans mes cotisations trimestrielles..
    quelqu’un a la reponse ? car l’année derniere j’ai payé la CSG alors que je ne paie pas d’impots…
    merci

  8. Bonjour et merci pour tous ces précieux conseils.
    Pouvez-vous spécifier ce que vous entendez par « Déclaration d’impôt 2019 pour les auto-entrepreneurs BNC : remplir la case 5HQ ne suffit pas, il suffit de cocher la case BNA »
    Je ne comprends pas ce que signifient les initiales BNA?
    j’ai cherché partout et n’ai rien trouvé.
    Merci pour votre aide!
    Loïc

  9. Bonjour,
    Merci pour votre article très informatif.
    Moi non plus je ne trouve pas la case BIA …
    Je suis AE au BIC (vente de marchandises), je n’ai pas opté pour le versement libératoire.
    Mon bénéfice de 2018 est inférieur à celui de 2017 mais supérieur aux bénéfices de 2016 et 2015. Est-ce que c’est normal que la cas BIA n’apparaît pas ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  10. Bonjour! Je suis en micro entreprise depuis mars 2017 et non imposable depuis. Je n ai que mon ca comme revenu.. dois je remplir les 2 déclarations ou seulement la declaration professionnelle? Et pour l année blanche comme dois je pratiquer?
    Merci de votre réponse
    Laetitia ĺ

  11. bonjour

    je ne trouve pas la case BIA…
    par contre il me propose de remplir la case 5HY comme l’an passé et du coup j »ai payé la csg sur mes revenus
    que faire ? merci

  12. Bonjour, merci beaucoup pour votre site, c’impec le travail que vous avez fait. Vous aidez beaucoup gens !
    Je suis artiste et je fais et vends mes propres articles. (Pour moi c’est BIC.)

    Pourtant j’ai une question. Sur net-entreprise il dit : Vous n’avez pas opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Mais chaque mois je remplis et chaque mois L’Urssaf fait le virement.

    Ça c’est déjà l’impot, non ?

    Merci et cordialement Monique

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Non, c’est sont les contributions sociales (prélèvements sociaux, cotisations retraites etc…). L’impôt arrive en plus!!
      Merci de partager les pages de corrigetonimpot si la réponse vous aide, c’est d’une grande aide pour son développement.
      Cordialement.

    • Bonsoir Monique,
      comme dit par Thibault l’impôt sur le revenu n’est pas inclus dans ce que vous réglez tous les mois. Par contre vous auriez intérêt à vérifier si vous n’y êtes pas éligible car c’est souvent plus avantageux (sauf quand on est non imposable, évidemment !).
      Bien à vous,
      Marc

  13. SEBASTIEN BOUDES

    Bonjour,
    Merci pour votre site et les explications dispensées.

    Je suis agent commercial (en tant qu’autoentrepreneur – mandataire immobilier) depuis le avril 2018.
    Je n’ai pas opté pour le prélèvement libératoire de l’impôt.
    Je paye TOUS LES MOIS mes cotisations et contributions sur mon CA mensuellement.
    Je relève des BNC et doit donc renseigner mon chiffre d’affaires (CA) en case 5HQ.

    MA QUESTION est : en case 5HQ, je renseigne mon CA BRUT ou mon « CA-les cotisations déjà payées » ?

    Merci pour votre réponse.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      C’est bien le brut malheureusement.
      Merci de partager les pages de corrigetonimpot si la réponse vous aide, c’est d’une grande aide pour son développement.
      Cordialement.

    • Bonsoir Sébastien,
      c’est bien le CA brut qu’il faut déclarer, le fisc tiendra compte de l’abattement (34% dans votre cas) pour déterminer le bénéfice forfaitaire (donc 66%) et vous serez imposé sur cette somme et non sur la totalité.
      Marc

  14. Bonjour
    Sur la déclaration d’impot sur le revenu (en ligne ) , une fois arrivé sur la 2042C pro complémentaire , le fisc a deja renseigné dans les cases nos 3 dernières années de chiffre d’affaire auto-entrepreneur.
    Hors je me rend compte que ces montants de chiffre d’affaire sont des montants avec l’abbattement effectué et donc minoré ( c’est à dire pas le chiffre d’affaire réel de ces années).
    je me dis donc, dois-je renseigner pour 2018 mon chiffre d’affaire réel, ou déduire l’abbatement directement ?
    Merci de vos éclaircissements, j’en ai bien besoin……cordialement

    • Bonsoir Alex,
      les cases des 3 dernières années contiennent le bénéfice forfaitaire, c’est à dire le CA déclaré par vos soins au fil des années dont l’abattement est déduit. C’est tout à fait normal ! Il n’en demeure pas moins que pour 2018 vous devez déclarer le CA total, abattement non déduit, le fisc le calculant ensuite en fonction de votre activité.
      Marc

  15. fougerat charles

    bonjour votre site et vraiment genial mercie a vous

  16. Merci pour votre réponse, votre altruisme vous honore.
    Le service en ligne a rempli préalablement les cases 5QS, 5QR, 5QT et, une fois la déclaration validée, la case BNA n’apparait pas cochée sur le document disponible en consultation. J’ai tenté d’effacer le contenu des cases 5QS, 5QR et 5QT mais le service ne propose pas d’autre case alternative.
    Je n’obtiens aucun impôt à payer à la fin mais c’est parce que mes chiffres d’affaires sont assez faibles.

  17. Bonjour,

    Je suis également AE et j’ai profité de ces belles journées de soleil pour m’adonner aux joies de la déclaration en ligne. Comme chaque année, j’ai rempli la case 5HQ mais, en 2018, mon «bénéfice» est inférieur à celui des trois années précédentes. Pourtant, à ce stade, il m’est impossible de cocher la case «BNA» comme c’est indiqué dans cet article (très précis et pertinent d’ailleurs, merci). Apparemment, le service de déclaration en ligne ne met pas à disposition cette fonctionnalité tout en pré-remplissant les cases 5QS, 5QR et 5QT. Est-ce qu’il y a une manipulation particulière à réaliser?

    Cordialement,
    Joffrey

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Je me suis basé sur le formulaire du simulateur avant que le service en ligne ne soit ouvert. Peut-être que le logiciel coche la case par défaut. Obtenez-vous un impôt à payer à la fin? S’il est annulé entièrement, c’est que c’est ok.
      Cordialement.

  18. Bonjour,
    D’après votre article, on paierait de l’impôt sur le dépassement du CA 2018 par rapport à la moyenne des 3 années précédentes ? et qu’entendez-vous par  » il faudra penser à demander le remboursement en N+1″ ?
    C’est possible ? comment ?

    Merci d’avance de votre réponse

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Oui ce sera possible l’an prochain comme je l’explique sur l’article joint (il suffit de cliquer sur le texte en bleu).
      Cordialement.

  19. Bonjour,
    Merci pour vos différents articles. Je suis AE et je n’avais pas beaucoup de chiffre d’affaire en 2017 (démarrage)
    Pour le calcul de CIMR, est-ce que le fisc considère que mon revenu de 2018 est un surplus? ( >> exceptionnel?) par rapport à 2017, ou il considère comme un revenu normal?
    J’ai reçu également une petite pension alimentaire de mes parents, est-ce un revenu exceptionnel ?
    Je ne comprends pas bien le calcul de CIMR sur le site des impôts quand je déclare mes chiffres avec ou sans pension. J’ai essayé avec la formule que vous donnée dans vos articles, mais je ne trouve jamais pareil que celui issu de la simul des impôts

    Merci beaucoup de votre réponse

  20. Bonjour

    Merci d’avoir pris le temps de faire ce post , c est bien expliqué et j y vois un peu plus clair .

    Bonne journée

  21. Bonjour, salarié, j’ai créé une auto-entreprise en tant que Formateur très occasionnel en octobre 2018 pour compléter mes revenus.
    Je relève des BNC et déclare donc mon CA en 5HQ.
    Cependant, en 5XI doit être indiqué le nombre de mois.
    Lorsque logiquement j’inscris 3 mois, le calcul des acomptes d’impôt prélevé à partir de septembre 2019 se base alors sur un CA théorique reconstitué d’une année entière, revenant à multiplier ce CA de 3 mois par 4 ! …Ces acomptes sont alors très élevés. (4 x plus élevé …) Or mon activité est très très occasionnelle, et le CA 2019 sera très proche de celui réalisé sur ces 3 derniers mois de 2018, ou très légèrement supérieur dans le meilleur des cas…les acomptes prévisionnels seraient donc plus proches de porter 12 mois dans la case 5XI… En ai-je le droit ?
    Merci pour votre réponse et votre article très clair.
    Cdt

  22. Bonjour,
    je voulais votre avis concernant le CIMR : pour les cases contenant les bénéfices des années 2015, 2016 et 2017, l’administration les préremplit en tenant compte des BNC/BIC connus par elle, c’est à dire les revenus qui ont été imposés par le barème classique. Elle semble ne pas tenir compte des revenus imposés via le versement libératoire, qui figurent dans une autre rubrique de l’avis d’IR, et de ce fait les montants préremplis des années où le VL était actif sont bas voire nuls. Faut-il modifier les montants et inclure les BNC/BIC imposés par le VL ? Il me semble que oui puisque ces revenus ont bien été imposés, certes par une modalité différente, mais ils ont effectivement subi l’impôt.
    Merci !
    Marc

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Très bonne question, on dirait que le fisc n’a pas prévu le cas où des revenus antérieurs ont subit le PL. Je n’y avais pas songé non plus. J’ai envie de dire que vous avez raison mais il faudrait une confirmation du fisc. A mon sens, il faut intégrer les bénéfices de 2015 à 2017 qui ont subi le PL en corrigeant les cases de la déclaration d’impôt. Si j’ai le temps, je vérifierai les textes et mettrai l’article à jour mais j’ai peur d’en manquer.
      Cordialement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.