Impôt

Impôt et personne vivant seule : demi-part « parent isolé » ou « enfant élevé seul cinq ans »?

En France, le fait de vivre seul peut vous donner le droit à une demi-part supplémentaire auprès des impôts. Malheureusement ce n’est pas la seule condition. On fait le point sur les possibilités permettant d’avoir une demi-part en plus quand on vit seul et toutes les règles des dispositifs : que se passe-t-il si on a un conjoint en cours d’année, quelles conditions respecter avec un enfant en garde alternée, quelle case cocher… ?

Impôt et personne seule : deux possibilités  pour avoir une demi-part!

Pour bénéficier d’une demi-part supplémentaire en tant que personne vivant seul, il existe deux dispositifs. Le premier concerne ceux qui ont des enfants à charge et le second ceux qui n’en ont plus. 

Demi-part pour parent isolé : vivre seul avec des enfants à charge

Si vous avez un ou plusieurs enfants à charge, vous pouvez avoir une demi-part en plus au titre de « parent isolé ». Il faut donc respecter la double condition suivante :

 – Vivre seul au 1er janvier (ou 31 décembre si séparation/divorce) de l’année d’imposition ;
 – Avoir des enfants à charge sur la déclaration d’impôt.

Il est primordial de vivre seul si vous souhaitez l’avantage fiscal. Ce n’est pas le mariage ou le pacs qui compte ici, il faut vraiment que vous habitiez seul dans votre maison. Le fait de vivre avec votre conjoint même si vous êtes seulement concubin vous fait perdre le bénéfice de la demi-part supplémentaire. Le fisc n’hésitera pas à vérifier le bail, la taxe d’habitation ou n’importe quel justificatif en cas de contrôle fiscal. Pour percevoir l’avantage fiscal, il suffit de cocher la case T « parent isolé ».

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt vit seule au 1er janvier 2018 et est mère d’un enfant. Lors de sa déclaration 2019 sur les revenus 2018, elle pourra cocher la case T car elle remplit les deux conditions. Elle aura une demi-part supplémentaire et paiera ainsi moins d’impôt.

Demi-part pour parent (père ou mère) ayant élevé un enfant seul pendant 5 ans.

La seconde possibilité si vous vivez seul pour avoir une demi-part de plus concerne ceux qui n’ont plus d’enfant à charge … autrement dit ceux qui ont un enfant majeur qui n’est plus sur la déclaration d’impôt. Le fisc autorise alors l’accès à une demi-part supplémentaire sous conditions, il faut : 

 – Vivre seul au 1er janvier (ou 31 décembre si séparation/divorce) de l’année d’imposition ;
 – Avoir supporté à titre exclusif ou principal la charge d’au moins un enfant, pendant au moins cinq années au cours desquelles vous viviez seul.

Une fois encore, il faut déjà vivre seul (pas de concubinage). Ensuite, il faut avoir supporté la charge effective d’un ou plusieurs enfants durant 5 ans où on était seul. Le fisc détaille les conditions dans les textes que vous trouverez en fin d’article. On peut retenir les points suivants : 

 – Il faut avoir la charge de l’enfant pendant 5 ans où on était seul mais pas forcément de manière continue. Si vous avez élevé votre enfant seul 2 ans, puis étiez en couple, puis suite à rupture l’avez élevé seul 3 ans, la condition des 5 ans est bien validée.
 – Avoir supporté la charge de l’enfant signifie pour le fisc : « Le parent doit avoir assumé, à titre exclusif ou principal, la charge de l’enfant, c’est-à-dire avoir supporté la responsabilité de son éducation et avoir pourvu à ses besoins matériels….. le contribuable doit avoir assumé, outre la responsabilité de l’éducation de l’enfant, une partie au moins de ses besoins matériels. Dès lors, le parent qui a assumé la responsabilité intellectuelle et morale de l’enfant mais n’en a pas supporté effectivement la charge matérielle ne peut prétendre à l’avantage de quotient familial »
 – Le fait d’avoir élevé un enfant seul 4 ans et un autre 2 ans ne permet pas d’avoir l’avantage. Il faut avoir élevé seul le même enfant 5 années.
 – Il s’agit des propres enfants du contribuable.

Si vous répondez aux conditions, c’est la case L de la déclaration d’impôt qu’il faut cocher. De nombreux justificatifs peuvent faire foi : avis d’imposition passés avec la case « parent isolé » cochée, copie du jugement de divorce ect…. C’est au fisc de prouver que vous ne viviez pas seul quand vous éleviez l’enfant en cas de contrôle ce qui vous facilite la tâche (de votre côté, une déclaration sur l’honneur suffit). Ce point étant plus technique, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires si vous souhaitez vérifier que vous êtes bien éligibles. Il est important de ne pas passer à côté puisque tant que vous vivez seul, vous avez cet avantage fiscal à vie! Il suffit de cocher la case L pour l’obtenir.

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt est une femme seule au 1er janvier 2018. Elle a supporté les dépenses pour son fils pendant 5 ans où elle était célibataire. Aujourd’hui, son fils a 30 ans et fait sa propre déclaration d’impôt. Mme peut cocher la case L et aura une demi-part supplémentaire.

Demi-part pour personne seule : combien d’impôt en moins ?

Le gain en impôt va varier selon votre revenu. Une personne qui ne paie pas d’impôt n’aura aucune baisse de l’impôt avec la demi-part supplémentaire. Une personne qui paie beaucoup d’impôt aura une baisse importante grâce à la demi-part. Notons que la baisse de l’impôt est différente selon que vous cochiez la case T ou la case L (dans les deux cas vous avez une demi-part mais le gain en impôt est différent). Impossible de vous donner le montant exact mais je peux vous donner le maximum possible. Les plafonds prévus pour 2019 sont de :

 – 927 € d’impôt en moins maximum pour ceux qui cochent la case L : vivre seul et avoir élevé un enfant seul pendant cinq ans.
– 2 109 € d’impôt en moins pour ceux qui peuvent cocher la case T : les parents isolés ont un gain supplémentaire.

Bien entendu, je ne compte pas dans le gain fiscal la part pour l’enfant à charge. C’est véritablement l’avantage en impôt maximum procuré par la case « parent isolé » qui est de 2 109€ maximum. Si on cumule les deux, on arrive alors à un gain maxi de 3 660 €. La réduction de l’impôt est donc conséquente et atteint plusieurs centaines d’euros pour ceux qui répondent aux conditions. La case parent isolé est bien plus efficace fiscalement que la case « élevé un enfant seul pendant cinq ans » malgré le fait qu’elles procurent toutes les deux une demi-part supplémentaire. Si vous avez oublié de la cocher les années précédentes, je vous conseille vivement de faire un courrier de rectification pour récupérer le trop d’impôt payé comme nous l’avions vu ici.

Exemples : 

Mr Corrigetonimpôt a le droit de cocher la case L. Grâce à la demi-part, son impôt peut baisser jusqu’à 927€ maximum.

Mr Corrigetonimpôt a des enfants à charge et peut cocher la case « parent isolé ». Grâce à la demi-part de la case T, son impôt peut baisser jusqu’à 2 109€ maximum.

Puis-je avoir la demi-part « parent isolé » sur une résidence alternée ?

La question ne se pose pas pour ceux qui cochent la case L puisqu’ils n’ont plus d’enfants à charge. En revanche, il est tout à fait possible d’avoir un ou plusieurs enfants à charge en garde alternée et de vivre seul ! Que faire alors vis-à-vis de la case T ? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez la cocher. La résidence alternée n’empêche pas d’avoir le bénéfice de la case « parent isolé » si vous vivez seul. La mauvais nouvelle, c’est que le fisc ne fait pas de cadeau et va diviser l’avantage de la demi-part en deux ! Vous aurez donc une baisse de l’impôt maximum qui ne sera plus de 2 109€ via la case T mais de 1 054€ ! 

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt est mère d’un enfant et vit seule, elle pouvait cocher la case T en 2017 ce qui diminuait son impôt de 1 000 €. En 2018, un changement fait que l’enfant est déclaré en garde alternée. Sur la déclaration 2019 des revenus 2018, Mme peut toujours cocher la case T malgré le fait que son enfant soit déclaré en garde alternée mais son impôt diminuera de seulement 500 € au lieu de 1 000 €.

Demi-part pour parent isolé et impôt à la source.

La mise en place du prélèvement à la source ne change rien. Il faudra faire la déclaration d’impôt en 2019 et je vous invite à bien cocher la case T ou L si vous y avez droit. De fait, l’impôt diminuera et votre taux pris à la source en tiendra compte. En cas de changement sur une année (case T ou L perdue ou acquise), vous constaterez un décalage car le fisc prend un taux à la source calculé d’après la déclaration des revenus N-2 et régularise avec l’avis d’imposition un an après comme je l’explique dans mes articles situés sur la rubrique impôt à la source.

Textes en vigueur : BOI-IR-LIQ-10-20-20-10-20140326

294 Commentaires
  1. Bonjour,

    Les enfants sont déclarés en garde alternée sur les deux déclarations et un seul bénéficie des allocations .
    Cordialement

  2. Corrige ton impôt

    @Isabelle : c’est l’une ou l’autre. Si il y’a un enfant à charge, c est la T.
    Cordialeement

  3. Corrige ton impôt

    Si les enfants sont sur votre déclaration et que vous vivez seule, la case T est possible.
    Cordialement.

  4. Bonjour,

    Je bénéficie des allocations familiales pour mes deux enfants garde alternée suite divorce et vit seule , je peux donc cocher la case t ?

  5. Bonjour,

    Je suis seule et j’ai eu mes 2 enfants en garde alternée sans versement de pension alimentaire de la part de mon ex mari. Mon fils ainé (22 ans) fait des études à Paris (il était rattaché « jeune
    majeur » à ma déclaration d’impôt jusqu’à maintenant et je déclarais la pension que son père lui versait pour financer ses études).
    Mon 2ème fils (15 ans) est toujours en garde alternée.

    Cette année mon fils va faire sa propre déclaration d’impôt puisqu’il est en contrat de professionnalisation en alternance, je voulais savoir si je peux cocher la case T et la case L ?

  6. Corrige ton impôt

    Bonjour Marie,
    Très bonne question, là vous me posez une colle! Je n’en sais rien…
    Je vous invite à contacter les impôts par téléphone ou par écrit (messagerie sécurisée sur votre compte « impôt.gouv ») afin qu’ils se prononcent pour un cas aussi spécifique.
    Cordialement.

  7. Bonjour,
    J’aurai besoin de vos lumières pour une situation assez complexe.J’ai la garde des mes enfants, pas de concubin. Est-ce que on a le droit de coché la case T quand on a nos parents retraités ,vivent
    chez nous. sachant que bail est à mon nom

  8. Je vous remercie infiniment pour votre conseil que je vais suivre. Mes très cordiales salutations.

  9. Corrige ton impôt

    Bonjour Mireille,
    Vous avez bien compris la problématique de la case L… Je ne peux contourner le texte. En revanche, je vous conseille la chose suivante : interroger les impôts par écrits pour avoir leur
    position.
    Pour cela, courrier recommandé ou alors :
    1) vous vous connectez sur votre espace « impôt.gouv »
    2) vous leur écrivez depuis la rubrique « messagerie sécurisée ».
    Cordialement.

  10. Bonjour,
    Mon frère suite à un divorce il y a plus de 20 ans, a trois enfants dont il a eu la garde, leur mère les ayant abandonnés sans avoir jamais versé aucune pension alimentaire. Ma Maman veuve, a
    recueilli mon frère sans travail pendant toutes ces années, et 2 de ses enfants pendant plus de 10 ans. Moi-même ai élevé pendant 7 ans le 3ème enfant. Cette décision familiale prise sans décision de
    justice, mon frère ne pouvant financièrement assumer la charge de ses enfants. Bien que j’en doute, puisqu’il s’agit pour bénéficier de la case L que ce soit réellement les propres enfants du
    contribuable et non ni les petits enfants, ni les neveux/nièces comme dans notre cas personnel, pensez vous néanmoins qu’il nous soit possible à Maman âgée maintenant de 90 ans et à moi même de
    cocher la case L, et demander au centre des impôts avec lettre explicative un remboursement éventuel d’impôts sur 3 ans? Avec tous mes remerciements pour votre réponse.

  11. Corrige ton impôt

    Bonjour Gabrielle,
    La seule possibilité pour l’avoir est de respecter les conditions que je donne dans l’article pour la case « L ».
    Cordialement

  12. divorcée depuis plus de 30 ans,2 enfants, ayant percue à l’époque une pension alimentaire
    seule depuis mon divorce, puis je prétendre à une demi part supplémentaire?
    j’ai eu cette avantage jusqu’en 2012, puis l’avantage à été supprimé
    cordialement

  13. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Je ne peux pas vous dire. Je vois des gens qui s’essaient au courrier ou qui se déplace et qui n’arrivent pas à obtenir gain de cause. De la même manière, j’en vois qui font l’une des deux démarches
    et qui obtiennent la restitution immédiatement. Tout dépend de comment vous présentez la chose, de la réaction du fisc, de votre réponse à leur demande de documents etc….
    C’est pour ça que je propose des devis, le dossier est plus facilement accepté quand un professionnel à la main. Une fois que le contribuable lance la procédure et n’arrive pas au bout, je ne peux
    plus le reprendre.
    SI vous souhaitez gérer seule, je conseillerai en priorité d’aller aux impôts. J’ai vu beaucoup de cas où un controleur « sympa » régularise tout de suite la situation avec le contribuable. S’ils
    refusent, vous aurez encore la possibilité de passer par un courrier AR avec un pro. Si vous envoyez un courrier vous-même qui amène mal le dossier, il ne sera plus possible de revenir en
    arrière.
    Cordialement.

  14. J’ai oublié de vous demander s’il est préférable que je me déplace aux services des impôts
    ou bien envoyer un courrier.
    Merci bcp

  15. Merci beaucoup. Si j’ai un souci, je reviens vers vous; Cdlt

  16. Corrige ton impôt

    Bonjour Silvy,
    Tant que vous respectez les conditions de l’article ce qui semble être le cas, vous pouvez effectivement cocher la case L. On peut corriger l’année en cours et les 2 passées (ça fait 3 mais celle de
    l’année en cours est à venir). Pour la correction des deux années passées, vous pouvez me solliciter si vous souhaitez être accompagné. Direction la rubrique contact si vous souhaitez un devis.
    Cordialement.

  17. Bonjour, Je me suis mariée en 1972 (sont nés 2 enfants en 72 et 76). Veuve en 1984, j’ai élevé seule mes 2 enfants (8 et 12 ans) pendant 11 ans. Je me suis remariée en 1997 et malheureusement,
    retrouvée une seconde fois veuve en 2009. Depuis je vis seule. Je voulais savoir si j’avais droit à une demi part supplémentaire. Si oui puis je demander rectification sur les années précédentes (je
    pense que c’est 3 ans !!). Merci de votre réponse

  18. Corrige ton impôt

    Bonjour Fred,
    Tant que vous respectez les conditions que je détaille dans cet article, la case L est possible.
    Cordialement.

  19. Bonjour.
    Je me pose la question sur la demi part case L. Je suis divorcé depuis 2003, j’ai versé une pension alimentaire pour mes deux enfants qui vivaient avec leur mère, et pour lesquels j’ai un droit de
    visite classique ( un Week end sur deux et vacances scolaires ), a l’époque je versais déja une autre pension pour un enfant mineur et devenu majeur pour lequel je payais toujours, et je vivais
    SEUL.
    lors d’un entretien au centre des impots de mon lieux d’habitation, l’employé m’a informé que vu ces conditions, j’avais le droit à une demi part supplémentaire, et m’a même obtenu un dégrèvement et
    un remboursement sur deux ans antérieurs; sur ma déclaration apparaissait ensuite la case E, il me semble, c’était en 2008 ou 2009 je crois;
    Depuis, j’ai toujours bénéficié de cette demi part, car je paye encore mes pensions pour mes enfants, majeurs aujourd’hui, et la case E a été convertie en case L.
    je vis seul depuis mon divorce, et paye toujours cette pension alimentaire pour mes deux enfants majeurs, pour lesquels l’autorité parentale est partagée depuis le début du divorce.
    j’aide également matériellement mes enfants, par dons d’argent, pour le loyer de mon fils, par exemple, et autres choses parfois pour ma fille ( permis de conduire, achat de téléphone, etc etc
    ).
    De plus, en novembre 2017, les impôts m’ont demandé des justificatifs pour mettre à jour mon dossier ( copie du divorce, justificatif de paiement de pension alimentaire, extraits de naissance des
    enfants ) et aujourd’hui, cette demi part case L, apparaît toujours sur ma déclaration.
    j’ai cru comprendre aussi, que depuis l’obtention de cette case E, la demie part est donnée à vie.
    Voilà, en discutant avec des gens, certains disent que je n’y ai plus le droit, alors je voudrais savoir quoi?
    merci de répondre, mais de façon certaine, par un expert en conseil financier.

  20. Corrige ton impôt

    Bonjour Annick,
    Si l’enfant est rattaché et que vous vivez seule, il faut cocher la case T.
    S’il n’y a plus d’enfant à charge et que vous vivez seule, vous pouvez cocher la case L si vous répondez aux conditions que je détaille dans l’article.
    Cordialement.

  21. Je suis séparée depuis le 20 novembre 2012. Je vis seule depuis cette date. J’ai eu mes 3 enfants à charge. Pour le 3ème (âgé de 25 ans au 16 novembre 2016) il a toujours été rattaché à mon foyer
    fiscal jusqu’en 2016. Il est étudiant jusqu’en juin 2018. je voudrais savoir si je réunis déjà les conditions pour bénéficier de la demi-part supplémentaire – case L – s’il fait sa propre déclaration
    ou si je dois le rattacher à mon foyer fiscal pour les revenus 2017 pour avoir ce bénéfice.

    Je vous remercie de votre réponse.

  22. Corrige ton impôt

    Bonjour Eda,
    Là vous me posez une colle! Je vous conseille d’écrire aux impôts pour avoir leur position sur un point aussi précis.
    Cordialement.

  23. Bonjour,
    Je suis mariée depuis avril 2017 sous le régime de la séparation des biens et je ne vis pas avec mon mari , donc nous ferons deux déclarations sur le revenu distinctes . Je n’arrive pas à savoir,
    vivant toujours seule, si je peux continuer à cocher la case T….
    Merci pour votre éventuelle réponse .

  24. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Si vous avez vécu seule en les élevant et que vous vivez seule aujourd’hui, vous avez droit à la case L. Il peut même s’avérer judicieux de rectifier les deux années passées. Si vous souhaitez un
    devis pour un accompagnement, direction la rubrique contact du site.
    Cordialement.

  25. Bonjour:
    Je me suis séparée de mon mari en 2005 et j’ai élevé mes deux filles seule jusqu’en 2012, sans pensions alimentaire, mon mari étant reconnu impécunieux , n’étant pas au courant de cette possibilité
    de demi part supplémentaire, je n’ai jamais coché la case L dans ma déclaration d’impôt, à ce jour mes enfants sont majeurs et font leur déclaration de leur coté
    Puis-je prétendre à cette demi part supplémentaire?
    Je suis toujours seule, merci de votre réponse

  26. Merci à vous

  27. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    Il n’y en a pas mis à part les travaux que j’ai cité. RGE = reconnu garant de l’environnement.
    Cordialement.

  28. Bonjour,
    Merci à vous pour cette réponse aussi rapide. Oui cet appartement est ma résidence principale. Par contre que signifie RGE ? D après vous, comment pouvoir bénéficier d une baisse d impôt vis à vis de
    ce bien ? Merci d avance Monsieur pr l intérêt porté à ma demande

  29. Corrige ton impôt

    Bonjour Chloé,
    Aujourd’hui, plus rien n’est déductible si vous parlez de résidence principale hormis les travaux normes handicapés ou RGE.
    Si votre bien est loué, merci de poser la question sur les articles associés.
    Cordialement.

  30. Bonsoir,
    Je suis propriétaire de mon appartement dont je rembourse mon prêt (seule) depuis qlqs années déjà (6ans). Puis je déclarer mes intérêts d emprunt ?
    De plus, cet appartement a été acheté en co propriété, puis je déclarer certaines charges ou alors les « avances travaux » (conséquentes) prévus et votés pour l année ??
    Un grand merci à vous

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.