Déclaration des revenus, Impôt

Impôt et personne vivant seule : demi-part « parent isolé » ou « enfant élevé seul cinq ans »?

En France, le fait de vivre seul peut vous donner le droit à une demi-part supplémentaire auprès des impôts. Malheureusement ce n’est pas la seule condition. On fait le point sur les possibilités permettant d’avoir une demi-part en plus quand on vit seul et toutes les règles des dispositifs : que se passe-t-il si on a un conjoint en cours d’année, quelles conditions respecter avec un enfant en garde alternée, quelle case cocher… ?

Impôt et personne seule : deux possibilités  pour avoir une demi-part!

Pour bénéficier d’une demi-part supplémentaire en tant que personne vivant seul, il existe deux dispositifs. Le premier concerne ceux qui ont des enfants à charge et le second ceux qui n’en ont plus. 

Demi-part pour parent isolé : vivre seul avec des enfants à charge

Si vous avez un ou plusieurs enfants à charge, vous pouvez avoir une demi-part en plus au titre de « parent isolé ». Il faut donc respecter la double condition suivante :

 – Vivre seul au 1er janvier (ou 31 décembre si séparation/divorce) de l’année d’imposition ;
 – Avoir des enfants à charge sur la déclaration d’impôt.

Il est primordial de vivre seul si vous souhaitez l’avantage fiscal. Ce n’est pas le mariage ou le pacs qui compte ici, il faut vraiment que vous habitiez seul dans votre maison. Le fait de vivre avec votre conjoint même si vous êtes seulement concubin vous fait perdre le bénéfice de la demi-part supplémentaire. Le fisc n’hésitera pas à vérifier le bail, la taxe d’habitation ou n’importe quel justificatif en cas de contrôle fiscal. Pour percevoir l’avantage fiscal, il suffit de cocher la case T « parent isolé ».

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt vit seule au 1er janvier 2018 et est mère d’un enfant. Lors de sa déclaration 2019 sur les revenus 2018, elle pourra cocher la case T car elle remplit les deux conditions. Elle aura une demi-part supplémentaire et paiera ainsi moins d’impôt.

Demi-part pour parent (père ou mère) ayant élevé un enfant seul pendant 5 ans.

La seconde possibilité si vous vivez seul pour avoir une demi-part de plus concerne ceux qui n’ont plus d’enfant à charge … autrement dit ceux qui ont un enfant majeur qui n’est plus sur la déclaration d’impôt. Le fisc autorise alors l’accès à une demi-part supplémentaire sous conditions, il faut : 

 – Vivre seul au 1er janvier (ou 31 décembre si séparation/divorce) de l’année d’imposition ;
 – Avoir supporté à titre exclusif ou principal la charge d’au moins un enfant, pendant au moins cinq années au cours desquelles vous viviez seul.

Une fois encore, il faut déjà vivre seul (pas de concubinage). Ensuite, il faut avoir supporté la charge effective d’un ou plusieurs enfants durant 5 ans où on était seul. Le fisc détaille les conditions dans les textes que vous trouverez en fin d’article. On peut retenir les points suivants : 

 – Il faut avoir la charge de l’enfant pendant 5 ans où on était seul mais pas forcément de manière continue. Si vous avez élevé votre enfant seul 2 ans, puis étiez en couple, puis suite à rupture l’avez élevé seul 3 ans, la condition des 5 ans est bien validée.
 – Avoir supporté la charge de l’enfant signifie pour le fisc : « Le parent doit avoir assumé, à titre exclusif ou principal, la charge de l’enfant, c’est-à-dire avoir supporté la responsabilité de son éducation et avoir pourvu à ses besoins matériels….. le contribuable doit avoir assumé, outre la responsabilité de l’éducation de l’enfant, une partie au moins de ses besoins matériels. Dès lors, le parent qui a assumé la responsabilité intellectuelle et morale de l’enfant mais n’en a pas supporté effectivement la charge matérielle ne peut prétendre à l’avantage de quotient familial »
 – Le fait d’avoir élevé un enfant seul 4 ans et un autre 2 ans ne permet pas d’avoir l’avantage. Il faut avoir élevé seul le même enfant 5 années.
 – Il s’agit des propres enfants du contribuable.

Si vous répondez aux conditions, c’est la case L de la déclaration d’impôt qu’il faut cocher. De nombreux justificatifs peuvent faire foi : avis d’imposition passés avec la case « parent isolé » cochée, copie du jugement de divorce ect…. C’est au fisc de prouver que vous ne viviez pas seul quand vous éleviez l’enfant en cas de contrôle ce qui vous facilite la tâche (de votre côté, une déclaration sur l’honneur suffit). Ce point étant plus technique, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires si vous souhaitez vérifier que vous êtes bien éligibles. Il est important de ne pas passer à côté puisque tant que vous vivez seul, vous avez cet avantage fiscal à vie! Il suffit de cocher la case L pour l’obtenir.

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt est une femme seule au 1er janvier 2018. Elle a supporté les dépenses pour son fils pendant 5 ans où elle était célibataire. Aujourd’hui, son fils a 30 ans et fait sa propre déclaration d’impôt. Mme peut cocher la case L et aura une demi-part supplémentaire.

Demi-part pour personne seule : combien d’impôt en moins ?

Le gain en impôt va varier selon votre revenu. Une personne qui ne paie pas d’impôt n’aura aucune baisse de l’impôt avec la demi-part supplémentaire. Une personne qui paie beaucoup d’impôt aura une baisse importante grâce à la demi-part. Notons que la baisse de l’impôt est différente selon que vous cochiez la case T ou la case L (dans les deux cas vous avez une demi-part mais le gain en impôt est différent). Impossible de vous donner le montant exact mais je peux vous donner le maximum possible. Les plafonds prévus pour 2019 sont de :

 – 927 € d’impôt en moins maximum pour ceux qui cochent la case L : vivre seul et avoir élevé un enfant seul pendant cinq ans.
– 2 109 € d’impôt en moins pour ceux qui peuvent cocher la case T : les parents isolés ont un gain supplémentaire.

Bien entendu, je ne compte pas dans le gain fiscal la part pour l’enfant à charge. C’est véritablement l’avantage en impôt maximum procuré par la case « parent isolé » qui est de 2 109€ maximum. Si on cumule les deux, on arrive alors à un gain maxi de 3 660 €. La réduction de l’impôt est donc conséquente et atteint plusieurs centaines d’euros pour ceux qui répondent aux conditions. La case parent isolé est bien plus efficace fiscalement que la case « élevé un enfant seul pendant cinq ans » malgré le fait qu’elles procurent toutes les deux une demi-part supplémentaire. Si vous avez oublié de la cocher les années précédentes, je vous conseille vivement de faire un courrier de rectification pour récupérer le trop d’impôt payé comme nous l’avions vu ici.

Exemples : 

Mr Corrigetonimpôt a le droit de cocher la case L. Grâce à la demi-part, son impôt peut baisser jusqu’à 927€ maximum.

Mr Corrigetonimpôt a des enfants à charge et peut cocher la case « parent isolé ». Grâce à la demi-part de la case T, son impôt peut baisser jusqu’à 2 109€ maximum.

Puis-je avoir la demi-part « parent isolé » sur une résidence alternée ?

La question ne se pose pas pour ceux qui cochent la case L puisqu’ils n’ont plus d’enfants à charge. En revanche, il est tout à fait possible d’avoir un ou plusieurs enfants à charge en garde alternée et de vivre seul ! Que faire alors vis-à-vis de la case T ? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez la cocher. La résidence alternée n’empêche pas d’avoir le bénéfice de la case « parent isolé » si vous vivez seul. La mauvais nouvelle, c’est que le fisc ne fait pas de cadeau et va diviser l’avantage de la demi-part en deux ! Vous aurez donc une baisse de l’impôt maximum qui ne sera plus de 2 109€ via la case T mais de 1 054€ ! 

Exemple :

Mme Corrigetonimpôt est mère d’un enfant et vit seule, elle pouvait cocher la case T en 2017 ce qui diminuait son impôt de 1 000 €. En 2018, un changement fait que l’enfant est déclaré en garde alternée. Sur la déclaration 2019 des revenus 2018, Mme peut toujours cocher la case T malgré le fait que son enfant soit déclaré en garde alternée mais son impôt diminuera de seulement 500 € au lieu de 1 000 €.

Demi-part pour parent isolé et impôt à la source.

La mise en place du prélèvement à la source ne change rien. Il faudra faire la déclaration d’impôt en 2019 et je vous invite à bien cocher la case T ou L si vous y avez droit. De fait, l’impôt diminuera et votre taux pris à la source en tiendra compte. En cas de changement sur une année (case T ou L perdue ou acquise), vous constaterez un décalage car le fisc prend un taux à la source calculé d’après la déclaration des revenus N-2 et régularise avec l’avis d’imposition un an après comme je l’explique dans mes articles situés sur la rubrique impôt à la source.

Textes en vigueur : BOI-IR-LIQ-10-20-20-10-20140326

298 Commentaires
  1. Bonjour,
    Je vis depuis septembre 2013 seule avec mes 2 enfants et n’ai pensé à cocher la case t seulement sur mon IRPP 2018 des revenus 2017 donc puis je faire une correction pour les années antérieures ?? Merci

  2. Bonjour

    votre site est il payant si l’on veut des renseignements ?

  3. Bonjour,
    Je suis divorcée depuis 2004. Je coche la case T depuis le début, ce qui donne une 1/2 de plus.
    Depuis, je vis seule avec mes deux enfants âgés de 27 et 20 ans.
    Mon ainé se déclare seul depuis 5 ans, car alternance il touche un salaire. Par contre, je déclare une pension au titre d’hébergement gratuit, nourriture, etc…J’ai perdu une 1/2 part.
    Pour 2018, mon second enfant a travaillé en intérim et vu les montants touchés, je pense qu’il va devoir faire sa propre déclaration.
    J’ai donc 2 questions :
    1 – Aurais je pu cumuler 1/2 parent isolé et 1/2 part personne vivant seule avec enfant(s) depuis plus de 5 ans?
    2 – Mon second enfant se déclarant seul, quel impact aura sur mon niveau d’imposition ? Si ou que me préconisez vous pour être impactée le moins possible?
    Dans l’attente de vos bons conseils, Cordialement.

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Le cumul est impossible, c’est la case T tant qu’il y’a un enfant rattaché et la L seulement au départ des 2. Pour le reste, il vous faut faire des simulations pour trouver la meilleure solution.
      Cordialement.

  4. Bonsoir
    Je suis divorcée depuis Avril 2018, mon fils vit avec moi (donc case T cochée) , aujourd’hui je ne paye pas d’impôt. Professionnellement je compte demander une augmentation, mais je souhaiterais savoir, en cas d’acceptation de cette augmentation, cela risquait de me faire passer dans une tranche supérieure et devenir imposable .
    Cordialement

  5. Bonjour,
    Je suis parent isolé et bénéficie de l’avantage fiscal.
    J’ai le projet de vivre avec mon ami, ce qui me fera perdre cet avantage.
    Je trouve que ce n’est pas normal car mon ami n’est pas le père de mon enfant et ne subviendra pas à ses besoins ni à ses études (je n’ai aucune pension alimentaire mais l’allocation de soutien de la CAF que je perdrai également).
    Par contre, son ex-femme, à qui il verse des pensions alimentaires pourra prétendre à l’avantage fiscal de parent isolé.
    Ne marche t-on pas sur la tête ?
    Cordialement,

  6. Bonjour Monsieur, je me demande si je rentre dans les conditions de la case L que je coche depuis plusieurs années. En effet mon ex mari me versait une pension alimentaire et participait aux frais d études. Ai-je fait une erreur ? Qu est-ce que je risque svp ? Merci

  7. Bonjour Thibault,
    Je vis en concubinage (pas de PACS) avec mon compagnon depuis septembre 2015. J’ai toujours réglé mes impôts en déclarant que j’avais un statut « célibataire » par opposition au statut « mariée » ou « pacsée ». Je ne pensais que l’information « vivre en couple » pouvait avoir un impact sur ma déclaration d’impôt.
    Aujourd’hui, j’ai besoin de baisser mon taux de prélèvement à la source car j’ai perdu mon emploi et donc mes revenus sont réduits quasiment de 50%. Mon taux est élevé car en rapport avec mes précédentes rémunérations.
    Je n’arrive hélas pas à joindre le numéro 0809401401 qui est saturé
    Dois-je déclarer que je ne vis pas seule et si oui, puis-je bénéficier d’une demi-part supplémentaire? Je précise que mon compagnon n’est pas imposable pour cette année. Cela aura t-il un impact sur lui?
    C’est une question obligatoire lorsque l’on souhaite une baisse du taux.
    Je vous remercie par avance pour vos explications,
    Bien cordialement,
    Aurore

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Malheureusement, le concubinage ne permet pas d’avoir les demis-parts évoqués dans l’article. Pour la modification du taux, je n’ai pas encore regardé; j’écrirai sur le sujet rapidement.
      Cordialement.

  8. Bonjour Thibault,
    Mon pacs a été rompu en décembre 2015, la garde alternée de ma fille officialisée chez le Jaf en janvier 2016.
    (Documents officiels disponibles…)
    La garde alternée a commencé en octobre 2015 à compter du moment où j’ai eu un appartement seul …
    Ne sachant pas que cette situation s’appliquait à moi; je n’ai pas coché « parent isolé » sur ma déclaration d’impôts et j’ai donc payé trop 3 années de suite.
    Est-ce que je peux récupérer cet argent ?

    Merci
    Cdlt,
    Gilles

  9. bonbjour

    j ai une demi part supplémentaire car j ai elevé seule mon fils pendant au moins 5 ans si je me pacs est ce que je perd cette demi part merci

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour,
      Oui tout à fait, attention au PACS qui vous supprimera cette part et qui peut être source d’augmentation d’impôt si l’un des membres du couple à la décote.
      Cordialement.

  10. Bonjour,

    J’ai été sur plusieurs site concernant le calcul de part en cas de garde alternée et suis toujours aussi perdue pour savoir si j’ai le droit à 1,5 parts ou 2.
    Ma situation : rupture de PACS, 2 enfants, Garde alternée et je vis seule.
    Ai-je droit à 1,5 part car la garde de mes 2 enfants mineurs est alternée, ou à 2 parts car j’ai 0,5 part de plus lié au fait que je vive seule ?

    Merci beaucoup pour votre retour et pour votre site qui est très bien fait !

    • Thibault Diringer - Corrigetonimpot

      Bonjour. Je dirai 2 parts : 0.25 pour la première garde alternée + 0.25 pour la seconde + 0.5 pour la case T. Une simple simulation via le simulateur « impôt.gouv » vous confirmera mon raisonnement.
      Cordialement.

  11. Marisol (mardi, 13 novembre 2018 13:44)

    Bonjour Thibault,
    Je découvre votre site très intéressant et précieux en information!
    Je suis divorcée depuis 1995 avec 2 enfant, vivant seule et je ne jamais cocher la case L (je ne savais pas que j’avais droit), par contre la case T j’ai bien coché jusqu’au 2010 (au départ de ma
    fille). J’ai vient d’appeler au impôts pour demander un RDV et la conseillère qui a pris l’appel m’a dit d’une part que que cette demi-part supplémentaire n’est pas à vie( et qu’en principe je n’ai
    pas droit à cette demi-part supplémentaire cependant, elle m’a conseillé d’écrire une lettre. Est-ce-que c’est vrai que la demi-part n’est as à vie et je n’ai pas droit, puisque mes enfants sont
    adultes et travaillent?
    Je vous remercie par avance!!!

  12. Bonjour Thibault,
    Je découvre votre site très intéressant et précieux en information!
    Je suis divorcée depuis 1995 avec 2 enfant, vivant seule et je ne jamais cocher la case L (je ne savais pas que j’avais droit), par contre la case T j’ai bien coché jusqu’au 2010 (au départ de ma
    fille). J’ai vient d’appeler au impôts pour demander un RDV et la conseillère qui a pris l’appel m’a dit d’une part que que cette demi-part supplémentaire n’est pas à vie( et qu’en principe je n’ai
    pas droit à cette demi-part supplémentaire cependant, elle m’a conseillé d’écrire une lettre. Est-ce-que c’est vrai que la demi-part n’est as à vie et je n’ai pas droit, puisque mes enfants sont
    adultes et travaillent?
    Je vous remercie par avance!!!

  13. Bonjour,
    Au cours de l’année, je suis passé en garde alternée de mes 3 enfants j’étais en union libre avant.
    La situation s’apprécie au 31/12/2017 donc. Dois-je cocher la case T ? car je ne l’ai pas fait et à force de relire je me dis que j’ai fait une erreur/ De plus je verse une pension. Il semble qu’il
    n’y ait plus de déduction de la pension quand on est en garde alterné mais que l’on bénéficie d’une 1/2 part en plus. Est-ce bien cela ?. Mon revenu déclaré est de 64197.
    Merci pour votre retour.

  14. Bonjour

    Etant veuve j’ étais exonérée de la taxe d habitation depuis 4 ans car ayant élevé seule mon fils pendant plus de 5 ans. Or mon fils qui a aujourd’hui 28 ans est revenu vivre à la maison.
    Les impôts me demandent maintenant de repayer cette taxe. Dois je la payer?
    Merci pour votre réponse

  15. bonjour
    Jusqu a présent j etais declarée parent isolé fiscalement.
    mais le pere de mon fils veut declarer maintenant en garde alternee.j avais deja une majoration sur le fait de l avoir déclaré plus de cinq ans seule.
    donc je cache T ou L? en residence alternee? et ou puis je faire cette modification immediatement?
    merci de votre reponse.

  16. …Merci pour votre aide.Cordialement.

  17. bonjour,je suis hésitant sur ma situation au regard des impôts cette année(déclaration de 2019).
    Depuis plus de 5 ans je suis divorcé et célibataire et j’élève seul mon fils(qui vit en résidence alternée mais c’est moi qui le déclare entièrement à charge).J’ai donc toujours coché la case T et
    bénéficié de 2 parts.
    Mon fils à eu 18 ans en aout cette année et travaille depuis octobre.Il continue à vivre chez moi la moitié du temps(l’autre moitié chez sa mère).Il compte travailler jusqu’au mois d’aout 2019 et
    reprendra des études en semptembre 2019.
    Dois-je continuer à cocher la case T dans ma prochaine déclaration 2019?Dois-je inclure ses revenus dans ma déclaration ou est-ce qu’il déclare ses revenus seul de son coté?Quelle est la meilleure
    solution dans ce cas?

  18. Mon fils majeur que j’ai élevé seul est décédé en 2018. Je cochais la case L comme je dois faire pour ma prochaine déclaration.
    Merci

  19. Bonjour
    divorcée depuis 2005 janvier,j’ai élevée seule en garde alternée mon fils pendant 8 ans.Ai-je droit à 1/2 part supplémentaire alors qu’il n’est plus à ma charge et étant toujours seule?

    merci

  20. Bonjour,
    Le site est en cours de transfert. Comme je l’explique ici, je vous invite à reposer votre question après la mise à jour :
    https://www.corrigetonimpot.fr/corrigetonimpot-change-transfert-site-internet/
    Cordialement.

  21. Bonjour,

    J’ai oublié de rattaché mon fils étudiant en 1ere année de master sur ma feuille d’impôt de revenu et il s’avère que j’ai perdu une demi part sur ma taxe d’habitation donc je me retrouve à payer
    beaucoup plus et apparemment je pourrai rectifier que l’année prochaine.

    Pouvez-vous m’aider svp ?

    Cordialement

  22. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    J’ai fait un article sur l’optimisation pour les concubins avec enfants que vous trouverez dans la rubrique ‘impôt ».
    Cordialement.

  23. Bonjour j’ai emménagé chez mon conjoint le 2 janvier 2018 auparavant il cocher la case parent isolé car il avait sa fille à temps plein depuis il va perdre cette case seulement je me pose la question
    moi ne payant pas d’impôts et ayant un enfant à charge que peut-on gagner pour qu’il paye moins d’impôts? Cordialement.

  24. Corrige ton impôt

    Bonjour Sophie,
    J’ai écrit un article entier sur le sujet que vous trouverez dans la rubrique impôt. Il répondra à toutes vos questions.
    Cordialement.

  25. Bonjour
    Mon fils est majeur depuis 2017 , je l élève seule depuis 15 ans (case t cochée) avec versement d une pension alimentaire par son père
    Il est étudiant et vit toujours sous mon toit.
    j ai appris que l on pouvait verser une pension alimentaire à son enfant de 5795€ déductible .est elle cumulable avec la case L , son père peut-il également verser cette pension ou le montant de
    celle actuelle, mon fils ferait donc une déclaration déparée en vivant sous mon toit?

  26. Corrige ton impôt

    Bonjour Anna,
    La perte d’un enfant sur la déclaration amène effectivement une hausse de l’impôt à cause de la perte d’une demi part. Les frais réels sont intéressants s’ils dépassent plus de 10% de vos salaires
    déclarés.
    Cordialement.

  27. Bonjour je m’adresse à vous car j’aimerais avoir quelques renseignements concernant ma déclaration d’impôts. Je suis une femme divorcée qui vit seule avec 2 enfants de 21 et 23 ans (qui elle fait sa
    propre déclaration à partir de cette année). Je n’ai jamais payé d’impôts mais il s’avère que cette année je paie des impôts, est ce c’est parce que ma fille se déclare seule et donc je perds une
    demi part ? De plus, je n’ai jamais déclaré les frais réels car je n’ai jamais payé d’impôts mais j’aimerais savoir si je les déclare est ce que je paierais des impôts ?
    Merci d’avance

  28. Corrige ton impôt

    Bonjour Eric,
    Il n’y a pas de limites tant que vous vivez seul.
    Cordialement.

  29. Combien d’années peut-on déclarer le cas d’avoir élevé seul son enfant pendant au moins 5 ans bénéficiant ainsi d’une demi part supplémentaire? Merci

  30. Corrige ton impôt

    Bonjour,
    @Carole : il faut faire la demande de rectification pour chaque année concernée. Le fisc rembourse alors le trop payé.
    @Pat : la date est celle que je donne dans l’article (idem pour case L et T). J’ai joint en fin d’article le texte en vigueur si vous voulez vérifier.
    Cordialement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.