Tous les frais réels déductibles des impôts! Règles et calculs pour les kilomètres, repas, vêtements, déménagements, ordinateurs ....

 

Tout salarié à la possibilité de baisser son impôt en déclarant les frais réels qu'il supporte réellement pour le travail. Une démarche souvent mal réalisée car bon nombre de contribuables ne savent pas ce qu'ils ont le droit d'enlever. Les frais réels ne se limitent pas aux kilomètres et repas, plus de 20 postes différents existent. Qui plus est, certaines professions comme les musiciens, enseignants, infirmières, vendeurs à domicile et bien d'autres ont droit à des déductions spécifiques à leur profession. Les stagiaires et personnes en recherche d'emploi sont aussi concernés. On se propose de revenir sur les frais réels les plus courants avec la démarche à suivre pour le calcul et les justificatifs à conserver pour faire face à un contrôle. Une vidéo reprenant l'ensemble des frais réels existant est jointe ci-dessous et en fin d'article; vous y trouverez également les liens vers les textes en vigueur et les jurisprudences.

 

 

Frais réels sur la déclaration d'impôt

 

Le fisc offre un abattement de 10% sur les salaires avant impôt car il considère que tout français supporte des charges pour aller au travail. Le contribuable a la possibilité de refuser cette déduction de 10% afin d'enlever les frais qu'il paie réellement. Il doit alors remplir la case 1AK en indiquant le total des frais supportés. Lors de la déclaration en ligne, il vous sera demandé le détail du calcul qui vous a permis de trouver la somme remplie en case 1AK. Il n'est pas nécessaire de joindre de justificatifs, vous devez simplement les conserver trois ans en cas de contrôle. Les frais réels doivent systématiquement être étudié si vous avez des revenus modestes : il est plus facile de dépasser 10% de 20 000 € que 10% de 60 000 €. Les contribuables qui perçoivent moins de 30 000 € sont régulièrement gagnant avec le choix des frais réels.

Sachez que si vous ne payez pas d'impôt, il est primordial d'étudier les frais réels malgré tout. Une déduction importante des frais réels aura pour effet de baisser votre revenu fiscal de référence (RFR)! Nous avions vu les bienfaits d'une baisse du RFR sur vos aides sociales et sur les abattements potentiels de votre taxe d'habitation.

 

Les frais réels connus : kilomètres et repas

Comment déduire les frais réels de transport des impôts?

 

Un barème kilométrique est mis à disposition du contribuable chaque année pour qu'il puisse calculer le coût des transports pour aller au travail et le déduire des impôts. Pour connaître le nombre de kilomètres parcourus, il faut retenir un aller-retour par jour travaillé sur l'année (lieu de travail - domicile). Le fisc a placé un maximum à 40km aller (soit 80km déductibles par jour travaillé). Si vous habitez à plus de 40km de votre lieu de travail, vous devez déclarer 80km maximum ou répondre à une des conditions suivante pour pouvoir aller au-delà :

        - Le seul emploi trouvé est à plus de 40km de votre domicile;

        - Vous occupez un emploi précaire;

        - Vous êtes éloigné suite à une mutation professionnelle; 

        - Votre conjoint (concubin/pacsé/marié) travaille près de votre lieu d'habitation;

        - Vous avez un enfant ou un proche malade ou handicapé.

 

Le barème kilométrique pour 2017 est le suivant : 

 

Exemple : Monsieur travaille à 50km de chez lui. Il a été employé 200 jours sur l'année et ne répond pas aux conditions permettant de déduire plus de 40km. Sa voiture fait 5 chevaux fiscaux.

 

1) Distance parcourue : Mr est plafonné à 40km aller soit 80km aller-retour par jour travaillé. 80 * 200 = 16 000 km.

2) La distance parcourue est comprise entre 5 001 et 20 000 km, Mr se situe dans la troisième colonne du tableau. Il va donc utiliser le calcul "0.305 * d + 1 188" où d est la distance. 0.305*16000+1 188= 6 068 €.

 

Monsieur pourra donc déduire 6 068 € de ces impôts via les frais réels pour ce qui concerne les transports. A ce montant, vous pouvez également ajouter les frais de stationnement (garage, parking), les péages si vous empruntez l'autoroute et les intérêts du prêt au prorata de l'utilisation professionnelle si vous avez acheté la voiture à crédit.

Enfin, vous pouvez opter pour un second barème kilométrique que vous trouverez dans la vidéo youtube. Il est moins attractif mais permet au contribuable de déduire les charges réellement supportées : assurance, réparation... Une option intéressante pour ceux qui optent pour la location d'une voiture en LOA.

 

Déduire les repas aux frais réels : attention au calcul!

 

L'administration fiscale autorise le contribuable à déduire les repas dans une certaine mesure. Elle considère en 2017 que le prix d'un repas équivaut à 4.75 € (4.70 € pour l'impôt 2017 sur les revenus 2016). Attention pour autant, cela ne sous-entend pas que vous pouvez systématiquement déduire 4.75 € de vos impôts par jour travaillé! Les règles sont les suivantes :

- Vous pouvez rentrer à pied : impossible de déduire les frais de repas.

- Si vous ne rentrez pas à midi (travail éloigné du domicile), que vous n'avez pas de cantine sur votre lieu de travail  : vous pouvez déduire 4.75 € par jour travaillé.

- Même situation mais vous allez tous les jours au restaurant : système peu intéressant car au lieu d'enlever 4.75 €, ce sera "prix du restaurant - 4.75".

- Vous avez une cantine sur votre lieu de travail : vous pouvez déduire "le prix de la cantine - 4.75 ".

Enfin pour toutes les situations, il faut aussi soustraire la participation de l'employeur aux tickets restaurants. Quelques cas pratiques pour y voir plus clair.

 

Exemple : 

1) Madame reste manger tous les midis au travail. Elle apporte son repas car il n'y a pas de cantine. Elle a 8 € de tickets restaurants que son employeur finance à hauteur de 4 €.

Déduction repas : 4.75 - 4 = 0.75 € par jour travaillé.

 

2) Monsieur a une cantine sur son lieu de travail qui coûte 5 €.

Déduction repas : 5 - 4.75 = 0.25 € par jour travaillé.

 

3) Monsieur n'a ni cantine, ni tickets restaurants. Au lieu d'amener son repas, il va tous les jours au restaurant où il paie 8 €.

Ici Monsieur a deux possibilités :

1) Déduction repas forfait : 4.75 € par jour

2) Déduction repas restaurant : 8 - 4.75 = 3.25 € par jour.

Il va choisir la première solution, pas besoin de conserver les factures.

 

Vous l'aurez compris, dès lors que vous avez une cantine sur place ou des tickets restaurants, la déduction des repas de vos impôts vous concerne rarement. Dans le cas contraire, vous pourrez ajouter 4.75 € par jour travaillé au frais kilométrique obtenus précédemment. Ne vous arrêtez pas là, prenez le temps de lire les frais suivants qui concernent chacun à un moment ou un autre de la vie et qui sont aussi déductibles des impôts dans les frais réels.

 

Enseignants, journalistes, musiciens, vendeurs.... une baisse des impôts avec la troisième catégorie de frais réels.

 

L'administration fiscale autorise la déduction de frais spécifiques pour les personnes qui ont besoin d'un bureau à domicile pour travailler. Une niche fiscal très attractive qu'il serait dommage d'oublier. Le texte précise que : "il s'agit des professions entraînant des travaux d'étude (artistes musiciens par exemple), de recherche (enseignants, journalistes...) de gestion ou de création (activités liées à la bureautique à domicile, fabrication à domicile...). Il peut également s'agir d'un local spécifique (stockage de produits de démonstration, d'échantillons ou de marchandises utilisées notamment par un VRP)". N'hésitez pas à nous contacter en amont afin de savoir si vous répondez bien aux conditions nécessaire (à défaut, nous vous invitons à étudier les textes joints). Deux nouveaux postes de frais déductibles des impôts (et pas de moindres!) vous sont alors accessibles.

 

Déduction des frais du local ou de la pièce

 

Pour calculer les frais engendrés par le local, le contribuable doit d'abord déterminer le prorata de la pièce par rapport à sa maison. Par exemple si le bureau fait 10m² pour une maison de 100m², le local représente 10% de la maison. Dans le cas d'un petit studio, la surface calculée au prorata doit représenter 50% maximum.

Une fois le pourcentage établi, il est alors possible de déduire au prorata les charges suivantes :

- les travaux effectués,

- la taxe foncière,

- la taxe d'habitation,

- les loyers et les charges de copropriété,

- les dépenses courantes : chauffage, électricité, ramonage, frais de nettoyage ect....

- intérêts d'emprunt si prêt pour faire des travaux dans la pièce ect...

 

Exemple : Mr est enseignant et n'a pas de bureau personnel sur son lieu de travail. Il est donc obligé de travailler chez lui. Sa pièce utilisée pour le travail représente 20% de la maison. Sur l'année, il a payé 1 000 € d'impôt locaux, 300 € de factures EDF et 10 000 € de loyers. Il peut ajouter aux frais réels :

20% * 1000 + 20% * 300 + 20% * 10 000 = 2 260 €

 

Vous l'aurez compris, les déductions grimpent très vite ce qui amène une baisse conséquente de l'impôt. Prenez bien le temps de vous assurer en amont (en nous questionnant ou via les textes joints) que vos conditions de travail vous permettent d'être éligible à ces frais déductibles.

 

Matériel informatique, meuble et fourniture aux frais réels!

 

Le cadeau fiscal ne s'arrête pas là. Pour travailler à domicile, les professionnels concernés ont besoin de meubles (bureau, fauteuil, rangement...), de fournitures (stylos, agrafeuse....) et de matériel informatique (ordinateur, téléphone portable, logiciel, imprimante...). Dans la mesure où le prix unitaire de chaque objet est inférieur à 500€, le contribuable peut l'intégrer dans les frais réels. Notez que si le prix de l'objet dépasse 500 €, il faut alors déduire une annuité sur plusieurs périodes. Par exemple, on a la possibilité d'amortir le prix des ordinateurs sur trois ans (1/3 de la valeur chaque année pendant trois ans dans les frais déductibles). Enfin si il n'est pas possible de calculer une annuité, seule la dépréciation est déductible au lieu du prix d'achat.... c'est à dire la différence entre le prix d'achat et la valeur de l'objet au 31 décembre.

 

Exemple : Notre Mr de l'exemple précédent achète un ordinateur 600 €, une imprimante 100 €, 50 € de fournitures et un bureau 400 €. 

Mr peut déduire tous les achats sauf l'ordinateur (supérieur à 500 €) qu'il doit répartir sur 3 ans. Le calcul des frais réels sera :

600/3+ 100 + 50 + 400 = 750 €.

 

Il est entendu que les objets doivent être en rapport direct avec la profession et réservé à son usage. Si l'usage n'est pas exclusif (par exemple vous utilisez l'ordinateur à 50% pour le travail et 50% pour le perso), il faut alors déduire le prorata réservé au professionnel seulement (soit 50% du prix de l'ordinateur ici).

Bien entendu, il faut conserver chaque facture et tout justificatif en cas de contrôle (que ce soit pour le matériel mais également edf, chauffage, taxe foncière... pour le local).

 

A chaque déménagement, pensez à vos frais réels!

 

Pour tous les frais avancés, il est évident que si votre employeur vous rembourse le montant payé, il est impossible de les ajouter aux frais réels. Cette règle est à connaitre principalement pour les frais de déménagement mais vaut aussi pour d'autres comme les transports vus précédemment. Lorsqu'un nouvel emploi ou une mutation professionnelle vous oblige à déménager, une nouvelle catégorie de frais réels apparaît. Il devient possible de déduire des impôts aux frais réels :

- les dépenses des trajets supportés pour le transport des personnes;

- les dépenses des trajets supportées pour le transport des cartons;

- les paiements effectués auprès d'une société de déménagement.

Le barème kilométrique vous permettra de connaître le montant à déduire et il faut conserver la facture si vous faites appel à une société. Notez ici que les jurisprudences ont précisé qu'il est interdit de déduire les frais d’équipements de la nouvelle maison : rideaux, peinture ect...

 

Votre travail vous oblige à avoir deux maisons : les frais de double résidence sont pour vous.

 

Certaines personnes travaillent si loin de leur domicile qu'elles sont obligées de louer ou d'acheter un bien supplémentaire pour y vivre la semaine. Le fait de devoir habiter hors de la résidence principale pour le travail vous rend éligible aux frais de double résidence. Une fois encore, consultez bien les textes ou contactez-nous en amont afin de vérifier que vous répondez aux conditions. Les frais déductibles subissent alors quelques modifications :

- Le contribuable peut comptabiliser un aller-retour par semaine seulement;

- En revanche, il peut déduire deux repas par jour;

- Si il est locataire, il peut intégrer les loyers payés dans les frais déductibles;

- Si il a acheté un bien à crédit proche du travail, il peut ajouter les intérêts d'emprunt du prêt dans les frais.

 

Stagiaire, étudiants, recherche d'emploi : des frais spécifiques à déduire même si vous ne payez pas d'impôt.

 

Le fisc considère que l'on peut déduire les frais de formation si la formation sert à trouver, garder ou améliorer son travail. Vous pourrez ainsi déduire les frais d'inscription, les frais de déplacements, les frais d'impression et d'envoi de documents ainsi que les dépense auprès d'organismes comme le CNED. On peut illustrer cela avec quelques exemples concrets :

- une personne qui suit une formation pour devenir pâtissier peut déduire ses dépenses;

- un professeur supporte des coûts pour l'impression et la diffusion de sa thèse. Cette dernière aura une influence sur le futur travail du contribuable qui peut ajouter le montant des charges (impression....) dans ses frais réels.

- Un artiste peut inclure les cours de chant ou de danse dans les frais.

 

Les frais de stage et de recherche d'emploi suivent le même schéma. Que ce soit l'impression des CV/lettres de motivations, les déplacements en entretien via le barème kilométrique ou les frais téléphoniques/envois de courriers; ils sont tous déductibles dans les frais réels. Une opportunité à saisir même si votre impôt sur le revenu est de 0 €. Vous pourrez baisser votre revenu fiscal de référence ce qui permettra d'alléger votre taxe d'habitation et d'augmenter vos aides sociales (RSA, allocations logements ...).

 

Quelques professions seulement pour les vêtements et le pressing!

 

Souvent source d'erreur, bon nombre de contribuables pensent à tort qu'ils peuvent intégrer les achats de vêtements ou les frais de pressing. C'est le cas notamment des hommes contraints de porter costume-cravate qui n'ont pas le droit à cette déduction.

Les textes sont très clairs, certaines professions seulement peuvent ajouter les frais vestimentaires dans leurs frais réels :

- vêtements de travail portés par les ouvriers (bleus de travail, souliers spéciaux...);

- collants, justaucorps, pointes... des artistes chorégraphiques;

- costume officiel des membres de l'université, équipement et tenue des officiers, uniforme des préfets et robe des magistrats;

- chemises blanches des maîtres d’hôtel;

- combinaison des moniteurs de ski.

Si vous êtes concernés, vous avez droit de comptabiliser le prix d'achat mais également le coût de l'entretien et du blanchissage. Toute autre profession n'est pas éligible aux frais vestimentaires et s'expose à un redressement en les ajoutant. Le bulletin officiel des finances publiques (lien dans la vidéo) est très clair : "... les contribuables qui ne sont pas tenus par leur profession au port de vêtements spéciaux mais portent des vêtements d'un usage courant, ne peuvent déduire de dépenses à ce titre".

Sachez également que les textes ne font aucune mention d'une éventuelle possibilité de déduire les frais de coiffeur, maquillage ect...

 

Frais déductibles en vrac

 

La liste des frais déductible est longue et ne s'arrête pas là. N'hésitez pas à nous contacter pour savoir si vous êtes éligible à certains au vu de votre situation. On peut citer les dépenses suivantes que nous n'avons pas évoqués et qui sont déductibles :

- les cotisations syndicales;

- Les frais de mission : toutes les dépenses non remboursées par l'employeur sur un déplacement en congrès (hôtel, kilomètre, repas...);

- Les frais de procès;

- Les professions en astreinte de nuit ont droit à plusieurs repas et plusieurs allers-retours par jour;

- Les frais de documentation pour certaines professions (revues, journaux...)

- Les professions artistiques (musiciens, sculpteurs, danseurs....) bénéficient de frais déductibles spécifiques selon chaque situation.

 

Enfin, si vous n'êtes pas certain de votre calcul, que vous avez peur de faire une erreur ou que vous envisager de "gonfler" vos frais réels, nous avions vu dans cet article que le risque est limité au vu des majorations raisonnables sur un contrôle fiscal.

 

Vous retrouvez le détail des calculs, l'ensemble des frais, les textes en vigueur et les jurisprudences dans notre vidéo (voir commentaire de la vidéo pour les textes). Je réponds à vos questions si vous avez le moindre doute ou si vous êtes dans une situation spécifique dans la rubrique contact du site.


     Auteur de l'article Thibault DIRINGER

              Conseil auprès de Cabinets en Gestion Patrimoine Indépendants

             Formateur en Banque et Assurance - Master Gestion de patrimoine  


Écrire commentaire

Commentaires : 144
  • #1

    dias (lundi, 03 avril 2017 10:08)

    Bonjour,
    Comment déduire les frais kilométriques pour les femmes de ménage qui sont multi-employeurs?
    Si un chef de chantier dans le batiment a besoin de travailler de chez lui (avec l'ordinateur portable que lui a fourni son employeur) pour travailler sur le budget du chantier qu'il gère, les commandes... peut-il bénéficier de la déduction du bureau qu'il utilise dans son habitation principale avec ensuite les déductions au prorata pour EDF, TH, TF, et loyer ou crédit immobilier ?
    Dernière situation, si une personne travaille à 3 ou 4 kilomètres de son domicile, qu'il ne peut donc pas rentrer à pied, cela veut-il dire qu'il peut déclarer des frais de repas en frais réels?
    Je vous remercie.

  • #2

    Corrigetonimpot (lundi, 03 avril 2017 15:51)

    Bonjour,

    Vos questions sont très pertinentes et j'ai besoin de vous faire un retour conséquent accompagné des textes en vigueur. Je vous remercie de me transmettre votre mail depuis la rubrique "contact" afin que je puisse vous répondre (je n'ai pas assez de caractères dans les commentaires). A défaut, vous pouvez m'écrire directement sur mon mail : diringer.patrimoine "arobase" outlook.fr.
    Cordialement.
    T.DIRINGER

  • #3

    Augustin Mégane (mardi, 11 avril 2017 08:43)

    Bonjour, enseignante et passée depuis 2015, je vis à 500km de mon conjoint. Lui même est professeur d'EPS et a été muté en septembre 2016 dans le 93. Sommes nous éligibles pour les frais de double résidence ? Il paie un loyer conséquent mais est en colocation avec 2 autres personnes. Le loyer total est de 1650 euros, il paye donc 550 euros par mois. Pouvons nous déduire ces 550 euros ? De plus, nous devons seulement les déduire de septembre à décembre puis l'année prochaine pour les impôts de 2017 nous deduirons de janvier à juin ? (Il a obtenu sa mutation et revient donc dans la région en juillet 2017.)
    De plus, peut il déduire un aller retour par semaine en train ?
    je vous remercie de votre réponse
    Très cordialement,
    Mégane Augustin

  • #4

    Corrigetonimpot (mercredi, 12 avril 2017 18:06)

    Bonjour,
    J'ai besoin de vous faire un retour conséquent accompagné des textes en vigueur. Je vous remercie de me transmettre votre mail depuis la rubrique "contact" afin que je puisse vous répondre correctement (je n'ai pas assez de caractères dans les commentaires). A défaut, vous pouvez m'écrire directement sur mon mail : diringer.patrimoine "arobase" outlook.fr.
    Cordialement.
    T.DIRINGER

  • #5

    Marie E. (samedi, 15 avril 2017 04:38)

    Bonjour.
    3 questions au sujet des impôts 2017 car je ne comprends pas toujours tout:
    - est-il possible de déduire de mes impôts en frais réels la cantine de mon établissement scolaire (je paye environ 2.70 € je crois) à laquelle je mange quotidiennement ?
    - est-il possible de déduire les frais d'hôtel et de repas pour un concours de la fonction publique que j'ai passé en 2016 dans l'espoir de son obtention et donc d'un meilleur emploi ?
    - sur la déclaration, il y a cette partie dans le point A: "situations pouvant donner droit à une 1/2 part supplémentaire". J'ai un fils de 20 ans, qui n'est plus rattaché à mon foyer fiscal depuis juillet 2016 (il l'était de 2010 à l'obtention du bac le 07/07/2016), or il est précisé sur la déclaration "si vous avez un enfant majeur non rattaché à votre foyer (ou mineur imposé en son nom propre). Puis-je donc cocher la case "L" et comptabiliser donc une 1/2 part supplémentaire ?
    D'avance merci de vos réponses...
    Marie E.

  • #6

    Marie E (samedi, 15 avril 2017 04:45)

    Dernières questions:
    - je bénéficie de la prime d'activité par la CAF venue "remplacer" la prime pour l'emploi qui existait avant. Je ne touche pas grand chose (autour de 29 euros par mois). Dois-je déclarer cette somme ou est-ce "cadeau" comme l'était la prime à l'emploi ?
    - si je peux compter mon fils (voir questions précédentes), qui est étudiant à 250 km de chez moi et dont j'assume un certains nombres de frais (téléphone mobile, mutuelle santé, trajets pour venir me voir), puis-je cocher la case "7EF" correspondante à ses études dans le supérieur ?
    Je crois que j'ai fait le tour de mes questions cette fois... ;)
    Merci encore

  • #7

    Corrigetonimpot (mardi, 18 avril 2017 14:54)

    Bonjour Marie E,
    Pour les frais de cantine, le calcul se fait comme indiqué dans l'article. Dans votre cas, vous ne pouvez rien déduire au titre des frais de repas car 2.7-4.75 = moins de 0 €.
    Pour votre formation, je vous invite à consulter le texte en vigueur pour vérifier que vous y êtes éligible : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7672-PGP
    Si oui, les frais concernés sont ceux de déplacement, de logement et de nourriture. Notons que le BOFIP stipule que : "Toutefois, les dépenses de formation professionnelle engagées par les salariés en vue d'accéder à un nouvel emploi restent en particulier déductibles même si l'exercice effectif de la nouvelle activité professionnelle n'est pas prévu immédiatement, dès lors que les intéressés sont à même de justifier que ces dépenses ont été réellement exposées dans la perspective de l'exercice de ladite activité"
    La case L est accessible uniquement si vous vivez seule ET que vous avez élevé un enfant seul pendant cinq ans pendant lesquels vous viviez seule.
    Attention à bien faire la différence sur la façon de déclarer votre enfant, vous avez deux choix :
    - soit vous l'intégrez sur votre déclaration (enfant de - de 21 ans ou - de 25 ans si il poursuit des études). Dans ce cas vous l'ajoutez comme personne à charge (case J) et vous aurez accès à la case 7EF. Il faudra aussi ajouter ses revenus dans votre déclaration (exonéré dans la limite de 3 fois le SMIC).
    - soit il fait sa propre déclaration. Vous n'aurez alors pas la demi-part de la case J et perdez la réduction d'impôt de la case 7EF. En contrepartie, vous pouvez alors déduire la pension que vous lui versez si elle sert pour le logement, la nourriture ou l'habillement (case 6EL). Votre enfant devra alors l'ajouter à ses revenus dans la case pension reçue.

    Il vous faut donc faire le calcul entre les deux et choisir la solution la plus avantageuse. Attention il peut y avoir des impacts sur les aides sociales des deux côtés également. Notez aussi que si vous le rattachez à votre foyer fiscal, la taxe d'habitation de votre fils sera augmentée et qu'il pourra alors tenter de demander un dégrèvement que nous avions évoqué ici : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/02/17/taxe-d-habitation-des-%C3%A9tudiants-annulation-remise-partielle-ou-remboursement-sur-demande/

    Enfin, les revenus de la CAF sont souvent exonérés fiscalement mais indiqué malgré tout dans la déclaration afin qu'ils soient inclus dans le revenu fiscal de référence. nous avions expliqué la nuance dans cet article : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/02/13/revenu-net-imposable-et-revenu-fiscal-de-reference-attention-au-mauvais-placement-si-vous-ne-faites-pas-la-difference/

    En espérant avoir répondu à toutes vos questions, n'hésitez pas à partager notre site pour nous soutenir.
    Cordialement.

  • #8

    Lucie (vendredi, 21 avril 2017 10:00)

    Bonjour,
    Je souhaite avoir un renseignement concernant les km. J'ai parcouru 6740 km de septembre à décembre mais avec deux véhicules différents qui ont le même nombre de chevaux. Avec la première voiture, j'ai fait 4 527 km et donc 2 213 avec ma nouvelle voiture. Quel calcul dois-je faire? Dois-je en faire plusieurs?
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement

  • #9

    Corrigetonimpot (vendredi, 21 avril 2017 10:06)

    Bonjour Lucie,

    Comme le nombre de chevaux est le même, vous pouvez faire un seul calcul. Vous prenez le nombre de kilomètre total et vous appliquez le tableau (seconde colonne pour vous, de 5 000 à 20 000 km).
    N'hésitez pas à partager notre site si vous êtes satisfaite. Bonne journée.
    T.DIRINGER

  • #10

    patrick (mardi, 02 mai 2017 18:24)

    Je travaille en horaire fin de semaine , samedi et dimanche, avec des journéé de 12 heures. puis je declarer 2 repas ?

  • #11

    gaetan (mercredi, 03 mai 2017 16:19)

    Bonjour
    En janvier 2016 mon lieu de travail se trouvait a 32 kms de mon domicile
    En février 2016 suite a mutation professionnelle , mon lieu travail se retrouve a 500 kms de mon domicile , et je ne rentre qu'un week end sur 2.
    le déménagement de domicile a eut lieu en juillet 2016 .
    et depuis mon lieu de travail et mon domicile sont dans la meme ville .
    Comment puis je calculer les frais reel pour ces 3 périodes ?
    Je précise que j'occupe un emploi avec une astreinte d'1 semaine .
    cordialement

  • #12

    gaetan (mercredi, 03 mai 2017 16:32)

    re bonjour,
    Je precise que dans la période de février a juillet , j'étais logé a l'hotel par mon employeur ( chambre + petit dejeuner ) , et que le déménagement en juillet a été pris en charge également par mon employeur .
    J'ai également touché une prime de mobilité , comment puis-je la declarer au quotient , et est ce vraiment valable ?
    cordialement
    Gaetan

  • #13

    Pris (mercredi, 03 mai 2017 17:56)

    Bonjour, j'ai 2 questions. Je travaille dans le commerce de détail.
    1/ mon entreprise a une cantine qui se trouve dans un bâtiment à 10 minutes à pied de celui où je travaille. Je ne peux pas m'y rendre systématiquement selon la charge de travail ou si je suis le seul manager à travailler. Je dois donc prendre un repas à emporter acheté à l'extérieur. Puis-je les déduire?
    2/ il m'est imposé de m'habiller en noir et de façon élégante (veste de tailleur, chaussure de ville, etc). Cela est spécifié par "code vestimentaire" dans le règlement intérieur. Est-ce déductible?
    Merci

  • #14

    Corrige ton impôt (dimanche, 07 mai 2017 00:43)

    @Patrick A ma connaissance, une telle situation ne permet pas de déduire deux repas. Les seuls cas que je connaisse sont la double résidence ou les professions avec des horaires spécifiques (astreinte de nuit...). Cela étant, je peux ne pas connaître le cas. Je vous invite à consulter le BOFIP en détail si vous voulez en être certain : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP
    Vous pouvez aussi contacter le centre des finances publiques.
    Bien cordialement.

  • #15

    Corrige ton impôt (dimanche, 07 mai 2017 00:50)

    @Gaetan
    Bonjour,
    Aucun problème au vu de votre situation, la mutation professionnelle vous permet de prétendre aux frais de double résidence. Vous pouvez tout à fait détailler les calculs :
    1ére période : km effectués domicile-travail par jour travaillé;
    2ème période : frais de double résidence : 1 aller retour par semaine travaillé dans les km et dépenses de résidence-repas A VOTRE CHARGE à ajouter
    3ème période : calcul des km comme la période 1.
    Il vous suffit de bien détailler le calcul des kilomètres et le nombre de semaines passées en double résidence, la seule difficulté est là.
    ATTENTION : les dépenses prises en charge par l'employeur ne sont pas comptabilisées, les frais réels concernent uniquement ce que VOUS devez payer. Donc si le déménagement a été pris en charge et l'hotel-repas lors de la double résidence aussi, vous ne pouvez pas les inclure.
    N'hésitez pas à partager notre site.
    Cordialement.

  • #16

    Corrige ton impôt (dimanche, 07 mai 2017 00:57)

    @Pris
    Bonjour,
    Les vêtements sont réservés aux professions mentionnées, impossible pour vous d'y avoir accès malheureusement. Le fisc considère que ce sont des vêtements d'un usage courant et donc non déductibles.
    Pour la cantine, les textes précisent que vous devez calculer de la manière suivante : "prix de la cantine - 4.75 €". Vous pouvez toujours appeler les impôts pour voir si ils accepteraient votre demande au vu de votre cas particulier mais j'en doute. Si jamais c'était le cas, vous pourriez alors déduire : "prix du restaurant à emporter - 4. 75 €"... cela reste peu attractif.
    Cordialement.

  • #17

    Audrey (vendredi, 12 mai 2017 12:40)

    Bonjour
    Ma question va paraître bête mais les frais que l'on veut déduire doivent avoir été faits pendant l'année 2016 seulement ? Ou 2015/2016?
    Je suis enseignante et j'ai un coin bureau dans ma chambre mais pas une pièce entière. Puis-je retirer les mètres carrés de cet espace au prorata de la taille de mon logement?
    Merci pour cette vidéo pleine de bon conseils!

  • #18

    Corrige ton impôt (vendredi, 12 mai 2017 20:09)

    Bonjour Audrey,

    C'est une très bonne question au contraire, une erreur que font régulièrement les gens. Le fisc considère une année entière. Impossible de déduire des frais payés en 2015, ils auraient dû être déduits sur la déclaration 2016 des revenus 2015. C'est bien la liste des frais payés en 2016 qui est retenue. Idem pour les salaires, si un retard de paiement amène le salaire à figurer sur votre compte en janvier 2017 au lieu de décembre 2016, il sera imposé une année après.
    Les textes ne précisent rien pour votre situation spécifique du bureau dans une chambre. Effectivement, il me parait judicieux d'établir un prorata à la louche qui reste raisonnable pour définir la partie de la pièce "pro" et la partie "perso; cela permettra d'établir votre bonne volonté sur un contrôle et d'éviter toute surprise.
    N'hésitez pas à partager notre site si il vous a aidé. Bien cordialement.
    Thibault

  • #19

    Pauline (samedi, 13 mai 2017 00:23)

    Bonjour,je travaille en 3 huits à 5h,13h,21h, en continue pendant 8 heures avec une pause de 30 minutes et une prime panier de 3,52 euros. A t on le droit de déclarer des frais de repas sachant que je peux manger avant de partir travailler à 12h, 20h, et 13h30 après mon travail si on considère que les repas se prennent en general à 12h, 20h
    Merci

  • #20

    Noémie (samedi, 13 mai 2017 16:00)

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je ne savais pas (avant de tomber sur votre superbe vidéo) que l'on pouvait déduire les coûts d'un ordinateur portable acheté pour un usage à la fois privé et professionnel (surtout professionnel).
    Je l'ai acheté en novembre 2015, cette somme est donc perdue pour moi? Je ne peux pas défiscaliser son prix à hauteur de 50%?
    Je précise que je suis professeure des écoles.

    Merci par avance pour votre réponse.

  • #21

    Corrige ton impôt (dimanche, 14 mai 2017 23:56)

    Bonjour Pauline,

    C'est une très bonne question à laquelle je n'ai pas la réponse. J'ai envie de dire que malgré les horaires, vous êtes limitée à un repas par jour. Je ne connais pas la prime panier mais si c'est comme un ticket restaurant, vous pourriez donc déduire 4.75-3.52 par jour de travail.
    Vous pouvez appeler le centre des impôts pour vérifier si mon raisonnement est le bon (si vous le faites, merci de nous faire un retour afin que nous en informions nos lecteurs). Je n'ai malheureusement pas connaissance d'un traitement de faveur dans les frais réels pour les trois 8.
    Bien cordialement.

  • #22

    Corrige ton impôt (lundi, 15 mai 2017 00:02)

    Bonjour Noémie,

    Effectivement, les dépenses payées en 2015 étaient à déclarer sur la déclaration 2016 des revenus 2015. Les impôts fonctionnent toujours en année entière du 01/01 au 31/12 et le calcul se fait comme indiqué dans l'article.
    Si vraiment vous estimez avoir payé trop d'impôt à cause de cela (attention, vous défiscalisez seulement la partie qui dépasse les 10% et selon votre tranche d'impôt), vous pouvez demander une correction de la déclaration 2016 sur les revenus 2015 par courrier. Il faudra alors ajouter tous les justificatifs à votre courrier.
    Bien cordialement.

  • #23

    aurélie (mardi, 16 mai 2017 15:18)

    bonjour
    mon mari effectue des astreintes de nuit mais à la maison. il est donc à la disposition de son employeur de 17h à 8h le lendemain. j'ai lu dans vos articles qu'il était possible de déduire plusieurs repas. celui du soir et le petit déjeuner c'est bien cela?
    merci de votre retour.
    Aurélie

  • #24

    Corrige ton impôt (mardi, 16 mai 2017 15:21)

    Bonjour,

    Si votre mari est à la maison, il n'y a pas lieu de déduire des frais de repas malheureusement. Le fisc considère que si on mange chez soi, on ne peut rien déduire... à l'image des salariés qui rentrent chez eux et ne peuvent inclure de frais de repas. Les frais d'astreintes concernent par exemple les infirmières qui doivent rester au travail le soir et rentrer en taxi; dans ce cas le repas du soir est déductible ainsi que les trajets.
    Bien cordialement.

  • #25

    Nadine (mardi, 16 mai 2017 22:02)

    Bonjour,
    Je vous sollicite afin d'obtenir des informations complémentaires sur les frais de double résidence.

    Voici notre situation actuelle :
    - Je loue actuellement un appartement à proximité immédiate de mon travail auquel je peux me rendre à pied et que j'occupe durant la semaine
    - Mon concubin est propriétaire de son appartement situé à proximité de son travail, dans lequel nous vivons ensemble le week-end et qui se situe à environ 130km de mon travail

    Nous avons tous les deux un CDI, nous cherchons à nous rapprocher mais le manque d'opportunités professionnelles ne nous à pas encore permis de réaliser cette démarche. Est-il possible dans notre cas de déduire des frais de double résidence ? De quel manière ? Obligation de Pacs ? Dois-je changer de logement principal sur ma déclaration ? Quels sont les frais pouvant être déduits ? Quels justificatifs fournir ?

    Merci d'avance pour votre aide,
    Cordialement

  • #26

    encinas (mercredi, 17 mai 2017 19:50)

    Bonsoir,
    comment déclarer un ordinateur pris en leasing , je suis enseignante?
    Merci d'avance.

  • #27

    Corrige ton impôt (mercredi, 17 mai 2017 21:03)

    @Nadine
    Bonjour,
    Le fait que l'on soit éligible aux frais de double résidence est propre à chaque situation, il va donc être difficile pour moi de vous dire précisément. Le concubinage ne pose pas de problème si la relation est stable. En revanche, il faudrait effectivement que votre résidence principale commune déclarée soit la même en 2016.
    Je vous invite à consulter le texte ici de l'alinéa 280 à 360. Si vous y reconnaissez votre situation, vous êtes éligible. Si non, vous pouvez décider d'en juger vous même et cela fera l'objet d'une négociation si controle. A défaut, le mieux est de contacter le fisc pour savoir si il juge que oui ou non. Je ne peux malheureusement pas me prononcer, vous le comprendrez en lisant le texte : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP

  • #28

    Corrige ton impôt (mercredi, 17 mai 2017 21:22)

    Bonjour encinas,

    Les textes ne précisent rien du tout à ce sujet. De mon opinion personnel, je dirai que si vous supportez ces dépenses pour le travail uniquement, ce serait déductible. Si l'ordinateur est utilisé 50%pro/50%perso, je dirai que la moitié du leasing est déductible.
    Cela étant ça n'engage que moi, c'est une opinion personnel et ce que je ferai sur ma déclaration. Si vous souhaitez être certaine et vous protéger contre tout redressement, la seule solution est de contacter l'administration fiscale.
    Bien cordialement.

  • #29

    Camille (mercredi, 17 mai 2017 22:23)

    Bonjour,

    Merci pour ces précieuses informations !
    Voici ma question : je suis en télé-travail 1 jour par semaine. Mon employeur m'a demandé de dédier une pièce de ma maison ainsi que quelques travaux, + le mobilier qui va avec bien sûr. Est ce que je peux être dans le cas de figure que vous exposez (déduction des frais du local ou de la pièce)?
    Merci de votre aide !

  • #30

    Corrige ton impôt (mercredi, 17 mai 2017 22:53)

    Bonjour,
    Le télétravail est évoqué dans les textes mais seulement pour les déplacements (ici alinéa 70 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP).
    Rien n'est précisé pour les frais de locaux à domicile. Cela étant vous pouvez lire les conditions permettant de bénéficier des frais de locaux ici à partir de l'alinéa 10 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7671-PGP
    Les professions ne sont pas limitatives et si vous respectez les conditions, vous y êtes éligibles (il faudra faire un prorata selon le nombre de jours travaillés pour les calculs). A défaut, il est aussi possible d'interroger le fisc à ce sujet. Si vous avez une réponse écrite, n'hésitez pas à la partager cela pourra être utile pour d'autres.
    N'hésitez pas à partager si la réponse vous a aidé. Bien cordialement.
    T.DIRINGER

  • #31

    Audrey (lundi, 22 mai 2017 12:21)

    Bonjour,

    Je viens d'effectuer le calcul pour déduire mais frais kilométriques de mon impôt.
    Je suis censée payer environ 1700 euros d'impôts.
    J'ai calculé mes frais kilométriques comme vous le dîtes et le résultat obtenu est de 1432 euros environ. Cela me parait énorme. J'ai une voiture de 6CV et j'ai parcouru en 2016 2522,8 kilomètres. Me suis-je trompée?

    Merci pour votre aide.

  • #32

    Corrige ton impôt (lundi, 22 mai 2017 12:30)

    Bonjour Audrey,

    Le montant est correct mais attention, il ne va pas s'enlever de l'impôt. Le fisc enlève 10% de vos salaires avant de calculer l'impôt. Avec les frais réels, le fisc enlèvera 1 432 € de vos salaires avant de calculer l'impôt au lieu des 10 %.
    A mon avis, je pense que les 10% sont meilleurs pour vous. Si votre salaire déclaré est supérieur à 14 320 €, vous n'avez pas intérêt à faire les frais réels!
    Cordialement.

  • #33

    aurélie (lundi, 22 mai 2017 15:31)

    bonjour,
    je n'ai pas pu bénéficier du crédit d impôt en 2015 (rev 2014) pour ma porte d'entrée car je n'avais pas de bouquet.

    Puis je la déclarer cette année?
    merci

  • #34

    Corrige ton impôt (lundi, 22 mai 2017 15:51)

    Bonjour Aurélie,

    Les impôts marchent par année entière. Impossible de comptabiliser dans les revenus 2016 une charge payée en 2015, désolé.
    Bien cordialement.

  • #35

    thibault (jeudi, 25 mai 2017 11:53)

    Bonjour,

    Dans un premier temps, votre article est juste super est je pense, pour avoir beaucoup lu, l'un des plus complets et plus compréhensifs où tous l’essentiel est repris.

    Cependant, comme chaque cas est particulier, j'aurai plusieurs questions pour la déduction des frais réel.

    Je suis salarié secteur privée mais également auto-entrepreneur (je songe à passe en société)

    En accord avec mon patron du privée, je souhaite acheter mon véhicule (neuf) en mon propre nom au lieu d'accepter un véhicule de fonction.

    Parcourant environ 50.000km professionnel à l'année avec un véhicule 7cv et +, d'après mes calculs je pourrais déduire environ 20050€ sans compter les péages, frais de nourriture, intérêt du crédit voiture.

    Première questions :
    Les 20050€ sont déduit du montant brut de référence ( exemple 50K€) ou déduit après l'application du pourcentage en fonction de la tranche ? Car à 50€K nous somme en tranche 3 est donc imposé à hauteur de 30% alors que si les frais réels sont déduits du montant brut, je passerai en tranche 2 soit 14%

    Ceci étant dis pour ma partie du secteur privée, j'aimerai revenir sur mon statu d’auto-entrepreneur.

    J'ai lu sur votre article, qu'il serait possible de déduire plusieurs choses tel que local utilisé, fourniture de travail (y compris pc ect...), EDF ect...

    Première questions :
    J'aimerai savoir s'il est possible de cumulé mon statut privée de mon statut pro ?

    En auto-entrepreneur, le bénéficie est comptabilisé automatiquement en salaire ( contrairement à une société). Je n'ai donc pas besoin de me fournir une fiche de paie. Le bénéficie passe à la caisse cotisation ect.. et le reste est à moi.

    Je ne perçois pas beaucoup voir rien sur mon activité, puis-je quand même déduire mes frais réels ?

    Pour récapituler:

    Serait-il possible d'un côté, de décompter les frais réels en tant que privée et d'un autre, ceux de professionnel ( même sans chiffre d'affaire/salaire).

    Je vous remercie de m'avoir lu et merci encore pour vos futurs conseils.

    Cordialement.

  • #36

    thibault (jeudi, 25 mai 2017 12:23)

    Rebonjour,

    J'ai oublié de préciser lors de mon précédent message, un heureux événement survenu en 2017... La naissance de notre petit Rafaël.

    J'aimerai savoir comment se calcul le quotient familial, comment la demi-part s'applique ?

    Elle et moi sommes actuellement déclarés célibataire sur l'Impôt sur les revenus mais en concubinage sur l'impôt local.

    Qui prend en charge la demi-part mère/père? Peut-il être considéré comme enfant élevé seul ?

    Merci encore,

    Salutations

  • #37

    Corrige ton impôt (jeudi, 25 mai 2017 13:15)

    Bonjour Thibault. J'essaie de répondre rapidement à vos questions; si vous souhaitez plus de précisions, un devis sur un point précis ou des simulations plus précises, merci de passer par la rubrique contact de mon site :

    1) Les frais réels s’enlèvent effectivement avant calcul de l'impôt. Si ils vous font basculer de tranche, une partie permettra d'économiser 30% et l'autre 14%. Il faudrait que j'étudie votre situation précisément pour vous dire quelle partie des 20 050 € passe à 30% et quelle partie passe à 14%. Pour plus de précisions et répondre à votre question sur la demi-part, je vous invite à lire cet article qui explique précisément le calcul de l'impôt : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/01/26/calcul-impot-revenu-2017-comment-france/

    2) Les frais réels ne s'appliquent que sur vos revenus salariés! Vous ne pouvez déduire que les frais que vous engagez pour votre métier de salarié. Le régime des autoentrepreneurs est très différent. Soit vous avez opté pour le prélèvement libératoire dans ce cas l'impôt est de 2% du CA pris à la source. Soit vous avez opté pour l'autre régime, auquel cas votre CA s'ajoute aux revenus déclarés après abattement (abattement qui diffère selon la nature des revenus BA-BIC-BNC). Le premier régime est un peu plus technique puisque l'impôt est de 2% mais le fisc prend malgré tout le CA en compte pour "manger " votre tranche à 0%. Vos salaires se retrouvent donc plus imposés.

    3) Félicitation pour l'heureux événement. En concubinage, vous aurez le choix : soit Mme le rattache, soit vous le rattachez, soit vous partagez la demi-part. La case parent isolé n'est pas accessible étant donné que vous êtes en concubinage.

    J'espère avoir répondu à vos questions, n'hésitez pas à partager notre site sur les réseaux sociaux si vous êtes satisfait. Vous l'aurez compris, un devis pour une étude de votre situation ne serait pas inutile pour :
    1) choisir le bon régime pour l'autoentreprise
    2) identifier où mettre l'enfant à charge
    3) prévoir l'impact d'un PACS éventuel
    Des calculs que vous pouvez faire vous même bien entendu, cela étant je reste disponible si vous souhaitez un accompagnement à ce sujet via la rubrique contact.
    Bonne journée.
    Cordialement.

  • #38

    Valérie (vendredi, 26 mai 2017 15:03)

    Bonjour,

    Mon mari fait partie des ouvriers à tenue spécifique.
    Sa tenue est fournie par son employeur, mais c'est moi qui lave ses vêtements à la maison.
    Je n'ai rien trouvé qui donne une indication de la manière de calculer le coût d'entretien pour l'inclure dans ses frais réels.
    Pourriez-vous me dire s'il existe un barème officiel ou comment prendre en compte ce coût ?
    Merci.
    Bonne journée
    Cordialement

  • #39

    alain (vendredi, 26 mai 2017 18:07)

    je suis pompier professionnel
    Ma tenue est fournie par son employeur, mais c'est moi qui lave mes vêtements à la maison.
    Je n'ai rien trouvé qui donne une indication de la manière de calculer le coût d'entretien pour l'inclure dans ses frais réels.
    Pourriez-vous me dire s'il existe un barème officiel ou comment prendre en compte ce coût ?
    Merci.
    Bonne journée

  • #40

    Corrige ton impôt (samedi, 27 mai 2017 10:48)

    @Alain
    @Valérie
    C'est une bonne question qui revient souvent. L'administration fiscale ne mentionne rien pour le détail du cout d'entretien. Le texte dit juste : "Les dépenses déductibles comprennent non seulement le prix d'achat, mais également le coût de l'entretien et du blanchissage desdits vêtements"
    Vous avez donc deux solutions :
    1) appeler le fisc ou demander par mail afin d'avoir un écrit;
    2) interpréter le texte à votre sens et un argumentaire s'engagera en cas de contrôle.
    J'espère que la réponse vous aide, n'hésitez pas à partager le site ou la page facebook pour m'ider.
    Cordialement.

  • #41

    Valérie (samedi, 27 mai 2017 17:44)

    Merci de votre réponse
    Cordialement

  • #42

    sinina (dimanche, 28 mai 2017 10:48)

    Bonjour,

    Je suis pianiste.
    Je dois travailler quotidiennementmon piano.
    J'en ai deux.
    1/ Puis-je me déclarer que je travaille chez moi.
    2/ Si oui, je peux declarer les factures EDF, GDF assurance habitation et opérateur internet?

    Merci de votre réponse.

    Sinina

  • #43

    Nélice (dimanche, 28 mai 2017)

    Bonjour,
    Dans le cadre d'une double résidence principale il est possible de déduire les frais liés à l'acquisition par le contribuable d'un bien immobilier au lieu où il est contraint de fixer ou maintenir sa double résidence pour des raisons professionnelles, en particulier les intérêts d'un emprunt immobilier, peuvent être déductibles.
    Le texte officiel n'est pas précis avec ce "en particulier les intérêts bancaires". Est-ce que l'achat d'une double résidence s'entend des mêmes règles que pour la location d'une double résidence - étant donné qu'il s'agit d'une contrainte et non d'un choix personnel, comme pour la location où le montant total du loyer est à déduire en frais réels, les frais liés à l'acquisition d'une double résidence sont eux aussi à déduire en frais réels ? soit le montant du prêt, l'assurance du prêt, les intérêts bancaires, les frais de notaire et les frais d'agence ?
    En revanche, il est bien entendu que si je déduis tous ces frais d'acquisitions je ne déduirais pas chaque année les taxes d'habitation et taxes foncières.
    Merci pour votre aide.
    Nélice

  • #44

    Bruno (dimanche, 28 mai 2017 20:08)

    attention pour les frais de local...cela doit correspondre aussi aux temps passés dedans ...votre calcul est basé sur quelqu'un qui passerait 24h dans son bureau chez lui...pour les enseignants et les musiciens enseignants ce n'est pas le cas.......donc si on ne veut pas avoir de problême il vaut mieux calculer le ratio d'heure passer dans son bureau chez soi et en deduire un pourcentage...dans votre exemple ...si je prends 4 h de travail dans son local.... je prends la somme de 24hx365 jours ce qui me donne 8760.... je prends 4hx365=1460 je prends ces 1460 x par le pourcentage de la maison et le divise par 8760.La je me retrouve avec le vrai pourcentage d'occupatin et je l'applique a toutes les depenses de la maison qui ont un impact sur la piece: loyer, credit , electricté internet

  • #45

    Corrige ton impôt (dimanche, 28 mai 2017 20:50)

    Bonjour Bruno,

    Merci beaucoup pour votre apport. Je ne suis pas d'accord avec vous mais j'espère me tromper. Ci-joint mon point de vue mais je serai ravi d'en apprendre davantage si vous avez des contre exemples.
    Sur la logique, votre calcul est effectivement le plus juste. Dans les faits, je ne l'ai jamais vu appliqué ainsi. Dans les textes, le fisc limite la déduction "à la quote-part déterminée en fonction des circonstances de l'espèce". Pour définir cela, les jurisprudences nous montre que ce n'est pas le temps passé qui est retenu mais plutôt l'utilisation de la surface de la pièce à l'utilisation professionnelle. Pour preuve la jurisprudence ci-jointe : https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000007616719&fastReqId=1004972860&fastPos=1
    Un professeur de droit qui travaille dans une pièce occupant 1/5ème de la maison et qui a déduit 1/5éme des charges. Le fisc a redressé en expliquant que la pièce servait de bureau mais aussi à d'autres utilisation dans la maison.... 50% utilisation pro et 50% utilisation perso. Le fisc a divisé par 2 estimant que la moitié du temps de la pièce servait au pro. Notre prof de droit a donc pu prendre 1/10éme des charges. Pour autant il ne travaille pas 12h sur 24 dans sa pièce... Le fisc ne comptabilise pas le temps, il autorise au les charges au prorata de la pièce et s'attarde sur le fait qu'elle serve à 100% au pro.
    Tous les redressements que j'ai vu vont en ce sens. Si vous avez un exemple de redressement ou de jurisprudences montrant un calcul avec les heures, je suis preneur et vous en remercie par avance. Je mettrai alors à jour mon article. Pour l'heure, je n'en ai jamais vu. Merci par avance pour votre apport. Bonne journée.

  • #46

    Corrige ton impôt (dimanche, 28 mai 2017 20:54)

    Bonjour Sinina, Bonjour Nélice,
    @sinina : je vous invite à consulter le texte ici de l'alinéa 1 à 110 pour répondre aux questions sur votre situation : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7671-PGP

    @Nélice : les textes ne précisant pas la possibilité d'aller jusqu'à déduire les frais notariés et frais bancaire, je doute fort qu'ils le soient. D'autant qu'ils seront pris en compte pour minorer la plus-value à la revente. Pour autant, cela ne vous coûte rien d'interroger le fisc à ce sujet pour en être certaine. Je serai très surpris qu'il réponde positivement, n'hésitez pas à me tenir informé que je l'ajoute dans l'article si c'est le cas.


  • #47

    Bruno (lundi, 29 mai 2017 07:28)

    dans l'exemple que vous avez cité, il est stipulé que monsieur X n'avait pas de locaux pour exercer son activité
    "Cons. qu'il est constant que M. X... ne disposait en 1971 et 1972 à l'université Y... d'aucun bureau pour y exercer ses activités de professeur de droit ; qu'eu égard à cette circonstance particulière et à la nature de la profession, pour l'exercice de laquelle l'intéressé doit normalement pouvoir disposer d'un bureau, les intérêts des emprunts contractés pour l'acquisition de l'habitation principale qui comprend une pièce utilisée comme bureau sont de nature à constituer, pour une part, des frais inhérents à la fonction ou à l'emploi au sens de l'article 83-3° précité ;"

    Hors quand vous etes professeur des ecoles ou au conservatoire vous avez un lieu pour ca.....
    cela s'appliquerait pour des professeurs qui ne font que des cours à domicile comme dans le cas que vous avez cité
    ca me semble logique

  • #48

    Corrige ton impôt (lundi, 29 mai 2017 09:24)

    Bonjour Bruno,

    Le fait de ne pas avoir un bureau personnel sur le lieu de travail est une autre condition demandée par le texte et ne joue pas sur un changement de calcul. Dans les faits, si le contribuable a un bureau personnel sur son lieu de travail, il ne peut rien déduire (aucun frais de locaux à domicile). C'est une condition restrictive, si elle n'est pas respectée c'est 0, aucun prorata au nombre d'heures.
    Dans les jurisprudences et contrôle fiscaux, le contribuable doit souvent apporter la preuve qu'il n'a pas de bureau personnel sur son lieu de travail (un écrit du directeur de l'établissement en ce sens suffit). Si il ne peut pas : annulation de tous les frais. Si il peut, les frais sont déductibles comme indiqué dans l'article ou la jurisprudence de notre professeur de droit.
    Auriez-vous une jurisprudence ou des documents issus d'un contrôle prouvant le calcul au prorata des heures comme vous l'avez présenté? Je n'en trouve aucun dans les jurisprudences sur le sujet et n'ai jamais vu un contrôle de cette façon. A défaut je ne peut mettre mon article à jour qui se base uniquement sur les textes et jurisprudences en vigueur afin qu'aucun de mes lecteurs ne puisse être inquiété sur un contrôle. Je vous remercie par avance.
    Bien cordialement.

  • #49

    Naegelen (lundi, 29 mai 2017 09:47)

    Les déductions de 14 et 5% liées aux pratiques artistiques sont elles toujours valables ou en vigueur je parle des concerts et non des cours bien entendu. ...

  • #50

    Marie (lundi, 29 mai 2017 14:31)

    Bonjour,

    Merci pour votre vidéo tres intéressante. Je suis musicienne et professeur de violon, ai-je bien le droit de déduire : l'assurance de mon instrument, l'achat de partitions, de cordes, frais d'entretien de l'instrument, achat de matériel d'amplification et autre matériel lié à ma profession ? Y a-t-il une limite où tout peut être déduit ?

    Cordialement

  • #51

    Corrige ton impôt (lundi, 29 mai 2017 23:48)

    @Naegelen
    @Marie

    Bonjour,
    Comme précisé dans mon article, les artistes musiciens bénéficient d'abattements spécifiques. Je vous avoue que je ne les connais pas sur le bout des doigts et ne suis pas à jour à ce sujet, n'ayant pas eu de clients concernés depuis plusieurs années. J'étudierai la question et en ferai un article à part entière pour détailler le calcul et le vulgariser dès que possible, malheureusement ce sera pour la déclaration de l'année prochaine. Mon article manque de précisions pour vos professions pour l'instant.
    Je ne peux donc vous apporter de réponses mais peut malgré tout vous donner les outils. Le détail des textes pour vos situations figurent ici à partir de l'alinéa 440 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7671-PGP
    Vous pouvez prendre le temps de lire afin d'avoir votre réponse; à défaut il est aussi possible de solliciter le fisc.
    Mes excuses, je ne peux faire mieux aujourd’hui. Je reçois énormément de questions de musiciens en ce moment, l'article aurait-il circulé dans vos cercles? Pour le coup je ferai sans faute ce fameux articles pour détailler tous les frais réels des musiciens dès que possible. Il sera alors sur la page d'accueil dans la rubrique actualité au moment de sa sortie.
    Je vous souhaite une bonne journée. Cordialement.

  • #52

    Sophie (mardi, 30 mai 2017 09:38)

    Bonjour,
    J'ai un poste administratif dans l'éducation nationale, rattachée dans deux villes distantes de 30km. Je dois rester joignable tous les jours et donc j'utilise mon téléphone portable perso en tant que portable pro. Puis-je déduire une partie de mon forfait ? Merci d'avance pour votre réponse !

  • #53

    lorianne (mardi, 30 mai 2017 11:02)

    Bonjour,

    Très intéressant votre article. J'ai une question concernant les frais réels :
    Mon mari à un véhicule électrique en location (loyer + batterie) nous avons bien trouvé que la batterie n'est pas déductible mais qu'en est-il du loyer ? vu qu'il est possible de déclarer les intérêts d'emprunt pour l'achat d'un véhicule.

    Merci pour votre réponse.

  • #54

    Corrige ton impôt (mardi, 30 mai 2017 19:47)

    @Sophie : réponse à votre question déjà réalisée sur l'article des 10 cases à remplir.

    @lorianne
    Bonjour,
    Comme indiqué dans l'article, les loyers sont déductible sous conditions. C'est précisé à l'alinéa 490 ici : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP
    Cordialement.

  • #55

    gerald (mardi, 30 mai 2017 22:26)

    bonsoir,
    mon épouse a été recruté pour travailler a la réunion en mai 2016 et a du prendre un logement meublé sur place. Que pouvons déduire de son coté??
    Afin de pouvoir la rejoindre, je quitte mon travail au mois d'aout et effectue un déménagement. mon futur ex-employeur prend en charge la partie métropolitaine du déménagement, que puis-je déduire ?? (billet d'avion, frais de déménagement...)
    en vous remerciant par avance.
    cordialement.

  • #56

    Corrige ton impôt (mercredi, 31 mai 2017 10:04)

    Bonjour Gérald,
    Votre cas est assez particulier étant donné qu'on sort de la métropole. Les textes ne précisant rien, je préfère vous conseiller d'appeler les impôts pour valider que :
    1) votre épouse avait bien droit aux frais de double résidence jusqu'à aout.
    2) vous avez droit aux frais de déménagement.
    En tout état de cause, vous paraissez tout deux répondre aux conditions du texte (alinéa 270 pour déménagement et 280 et plus pour double résidence) : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP
    Si les impôts confirment que c'est bien le même calcul hors métropole (je ne vois pas pourquoi il en serait autrement mais on ne sait jamais), votre femme aurait alors droit de déduire les frais comme indiqué dans l'article : loyers et dépenses allers-retour une fois par semaine si elle revenait.
    Au niveau déménagement, vous pourriez déduire les dépenses à votre charge sans oublier de rajouter les indemnités reçus en imposable.
    Je vous souhaite une bonne journée. Vous trouverez un onglet en haut à droite si vous souhaitez contribuer au développement du site.
    Bien cordialement.

  • #57

    Thomas (dimanche, 04 juin 2017 18:16)

    Bonjour,
    J'aurai besoin de vos conseils car je suis dans un cas très particulier et ce pour deux raisons :
    Voici un exposé de ma situation : Fin de mes études en Septembre 2015. Je trouve un emploi dans dans le secteur de l'immobilier (Salarié d'une agence Immobilière) en octobre 2015, je suis en période d'essai mais mon employeur de l'époque décide de mettre un terme au CDI pendant ma période d'essai et décide SURTOUT d'appliquer la clause de non concurrence annexé au contrat afin que je puisse pas exercer un métier similaire à moins de 20 km de l'agence qui se situait... à proximité de mes deux domiciles (Domicile de mes parents et celui de ma compagne). J'ai donc été indemnisé par mon précédent employeur pour que la clause s'applique. J'ai ensuite trouvé un nouvel emploi dans l'immobilier depuis le 1er Février 2016, je travaille donc à plus de 40 km de mon domicile (J'ai vécu sur l'année 2016 la moitié du temps chez mes parents à 50 km exactement et l'autre moitié chez ma compagne qui habite à moins 35 KM précisément). Est ce que je peux prendre en compte la totalité des KM au dessus de la limite fixée par l'état (40 Km) sachant que le dépassement du plafond des 80 KM ALLER (Lorsque je rentrais chez mes parents) est dû à une clause de non concurrence exercée par mon précédent employeur ??

    - Je loue en parallèle une POLO WOLWSWAGEN en LOA depuis 3 ans (Donc le propriétaire est WOLKSWAGEN BANK) pour mes déplacements professionnels (Majorité de mes KM) et une utilisation privée. Seul problème, je n'avais pas les revenus nécessaires à l'époque pour que le contrat LOA soit à mon nom, le contrat LOA est donc au nom de mon père mais je lui verse chaque mois le loyer, soit 270 Euros par mois par virements (je peux fournir mes relevés de compte à l'administration fiscale justifiant les 270 versés chaque mois à mon père) ... Puis je déduire mes loyers LOA dans ces conditions au prorata de l'utilisation professionnelle, soit environ 180 euros par mois ?

    La date limite étant fixée au 6 juin 2017, une réponse assez rapide serait un vrai soulagement. Merci d'avance pour vos précieux conseils . Bien cordialement.

  • #58

    Thomas (dimanche, 04 juin 2017 18:28)

    Pour compléter ou éclaircir mon message précédent : je travaille depuis le 1er Février 2016 à une distance éloignée de mon "domicile" essentiellement dû à la clause de non concurrence appliquée par mon précédent employeur, soit à une distance de 50 KM entre le domicile de mes parents et mon nouvel employeur (Donc 100 KM Aller retour par jour la moitié de l'année 2016) ou 35 KM lorsque je dors chez ma compagne (70 Km aller retour et ce la moitié de l'année 2016). Puis je dépasser le plafond des 80 KM Aller retour fixé par l'état dans cette situation ?

    Si j'opte pour la déduction "moins avantageuse" comme présentée sur votre site grâce à mon contrat LOA , puis je déduire les loyers sachant que le contrat est au nom de mon père mais je paye les loyers LOA à mon père et je suis le conducteur principal pour l'assurance... c'est un récapitulatif plus clair de ma situation exposé ci-dessus. Merci beaucoup. Bien cordialement.

  • #59

    Corrige ton impôt (dimanche, 04 juin 2017 20:16)

    Bonjour Thomas,
    Merci de me poser vos questions par mail dans la rubrique contact. Elles arriveront sur mon mail et ce sera plus simple pour moi de répondre, je suis en déplacement et mon portable ne me permet pas de lire correctement les commentaires.
    Faites au plus vite afin que je la traite avant la date limite.
    Cordialement.

  • #60

    Thomas (dimanche, 04 juin 2017 23:18)

    C'est fait, merci d'avance pour votre retour !

  • #61

    Nicole (mercredi, 07 juin 2017 10:50)

    Bonjour, Ayant accédée à un grade supérieur et ne pouvant pas exercer dans le même service ayant fréquenté mes collègues pendant de longues années, j'ai demandé ma mutation. Ayant un fils malade (protocole d'accueil individualisé depuis le collège, demande de tiers temps à compter du bac et en université, reconnu à 100% sur liste Sécu) et malade moi même (difficulté pour marcher longtemps, reconnu travailleur handicapé, reconnu à 100% également à la Sécu), quelqu'un de ma famille m'a gracieusement mis à disposition un logement près de mon travail. J'ai donc fait les frais de doubles résidence de 2012 à maintenant. Marié, mon mari travaille loin de notre résidence principale depuis la fermeture de sa garnison et ne demande rien. Il n'a pas eu le choix de sa garnison d'ailleurs mutation d'office. Pendant trois années non mutable, cette année il a fait une demande qui lui a été refusée ou est restée sans réponse. J'effectue mes frais de double résidence depuis 2012 (eau-chauffage-taxe d'habitation-assurance appartement-1aller/retour sauf quand congé en milieu de semaine. A ce jour je continue à procéder ainsi. Je travaille à 60 mètres de mon appartement, ce qui me facilite grandement ma vie de tous les jours. Maison achetée en 2006 un certain prix l'agent immobilier me l'avait évaluée 75000 euros de moins 6 ans plus tard, du fait de la suppression de la garnison. Les loyers ou les acquisitions pour une même résidence étant beaucoup plus chères dans la ville de mon époux ou dans la ville où je travaille, ne nous ont pas permis d'envisager acquérir un bien similaire dès lors que nous avions et avons toujours un prêt conséquent à rembourser. Peut on me refuser un jour ces frais de double résidence, dès lors que j'aurai pu vendre dès mutation de mon mari ? Je vous remercie de bien vouloir me répondre. Quels justificatifs devrai je fournir ? (attestation médecins pour mon fils, tiers temps bac, fac, justificatif médecin psychologue pour moi, ....) je suis perdue. Cordialement.

  • #62

    Corrige ton impôt (jeudi, 08 juin 2017 14:24)

    Bonjour Nicole,

    Difficile de se prononcer sur un cas aussi précis. Si c'est une source de stress, vous pouvez prendre rendez-vous avec un contrôleur des impôts pour qu'il tranche sur la possibilité pour vous ou non de bénéficier des frais de double résidence. A défaut, vous pouvez attendre et exposerez votre argumentaire en cas de contrôle. Comme précisé dans cet article, le risque est minime donc aucune raison de stresser à ce sujet : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/01/12/erreur-volontaire-sur-notre-d%C3%A9claration-d-imp%C3%B4t-quels-sont-les-risques-comment-r%C3%A9agir/
    Bien cordialement.

  • #63

    PETIT Véronique (dimanche, 11 juin 2017 15:57)

    Bonjour,

    Je dois me faire poser un implant dentaire ; est-il possible d'inclure 50 % du reste à payer après SS et mutuelle car je suis enseignante et cela me gêne parfois pour parler en classe ?
    Pouvez-vous m'apporter des précisions à ce sujet et m'indiquer le texte de référence ?
    Merci
    Véronique

  • #64

    Corrige ton impôt (dimanche, 11 juin 2017 19:25)

    Bonjour,
    Je n'ai aucune idée pour un cas si spécifique. Les textes en vigeur et les liens vers ces textes figurent sous la vidéo sous youtube. Vous pouvez les éplucher mais je suis certain que vous ne trouverez pas la réponse à cette question. La seule solution ici est d'appeler les impôts ou de leur demander un écrit.
    Cordialement.

  • #65

    christelle (mardi, 20 juin 2017 14:06)

    Bonjour,
    En plus de mes horaires de travail j'ai fais 195 astreintes de nuit en 2016.
    Comment je dois calculer mes frais à deduire et comment.
    Je vous remercie de votre aide

  • #66

    Corrige ton impôt (jeudi, 22 juin 2017 17:53)

    Bonjour Christelle,

    Les textes précisent que : "Les frais supplémentaires supportés par les personnes astreintes à un travail de nuit, tels que frais de repas ou de retour au domicile en taxi, sont admis en déduction."
    Bien cordialement.

  • #67

    BRIGAUD Xavier (samedi, 24 juin 2017 20:42)

    bonjour,
    je viens de trouver un emploi a plus de 150 km de chez moi (marié avec 2 enfants)
    je vais donc prendre un logement et rentrer tous les we.
    je bénéficierai d'une cantine a midi.
    donc si j'ai bien compris, je pourrai déduire :
    mon loyer/ mon aller retour du we avec péage ainsi que mes repas du soir ?
    merci d'avance pour votre réponse.
    cordialement
    X.BRIGAUD

  • #68

    Corrige ton impôt (lundi, 26 juin 2017 17:21)

    Bonjour Xavier,

    N'oubliez surtout pas les loyers de votre logement "travail" si vous répondez aux conditions de la double résidence. Si vous l'achetez à crédit, ce sont les intérêts d'emprunts que vous pourrez déduire.

    Les conditions figurent ici à l'alinéa 280 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP

    Merci de partager le site si la réponse vous a aidée.
    Cordialement.

  • #69

    legagneux kristine (lundi, 03 juillet 2017 12:30)

    Bonjour, je suis assistante familiale, j'accueille trois enfants a mon domicile toute l'année. Je suis salariée de mon département. j'aimerais savoir quels sont les frais professionnels que je puis déduire. Mes kilomètres parcourus dans l'intérêt des enfants sont remboursés à hauteur de 31 cts jusqu'à 10.000 et ensuite 18 cts pour le reste, pas de ticket restaurant, j'achète souvent du matériel en fonction de l'âge des accueils (poussette, siège auto au normes...) pas pris en charge par mon employeur, puis je le déduire en tant que matériel professionnel ? tous mes frais de courriers, j'envoie beaucoup de courrier (frais de déplacement, documents officiels)...
    merci par avance pour vos réponses.

  • #70

    gallet (mercredi, 05 juillet 2017 18:23)

    bonjour ,ma femme fait de la coiffure à domicile en auto entrepreneur, pouvons nous avoir droit à la déduction de la pièce qui sert de bureau et qui sert a entreposer ses produits. merci pour votre réponse.

  • #71

    Corrige ton impôt (mercredi, 05 juillet 2017 19:18)

    Bonjour,

    @gallet : les auto-entrepreneurs sont sous un autre régime, les frais mentionnés ici ne les concernent pas. Je vous invite à lire cet article et à me poser les questions si besoin dans les commentaires : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/07/03/auto-entrepreneur-impot-revenu-ou-liberatoire-declaration/

    @Mme Legagneux : les textes ne mentionnent pas votre situation particulière. A défaut d'information, la solution est de contacter les impôts pour avoir leur position à ce sujet (vos frais sont ils déductibles ou non). Vous pouvez les solliciter par écrit depuis votre espace "impôt.gouv".

    Cordialement

  • #72

    Steph (vendredi, 07 juillet 2017)

    Bonjour, Je vis chez ma mère et je travaille en qualité de surveillant pénitentiaire à 47km de mon domicile (avec ma mère) = 947 km AR. Je rentre au domicile en moyenne 2 fois/ mois. Je dors dans RBenB ou Hôtel le moins cher. Je déclare en moyenne 21 781 km/an.
    On m'avait informé (je pense à tort) qu'une tenue correcte était exigée coiffeur et pressing.
    Il semblerait que cela soit faux.
    J'ai un contrôle sur mes déclarations dites fausses pour les trajets!!! Le contrôleur attend que je refasse les déclarations me précisant que cela n'est pas normal que je ne loue pas un appartement sur mon lieu de travail et que c'est obligatoire?
    D'après vos informations, si je ne peux faire valoir ces trajets, je pourrais d"clarer 80km jour travaillé et 1 repas jour?

    Merci de me répondre dès que vous le pourrez. J'ai un RDV fin de mois avec des états de frais réels corrigés pour les 3 ans écoulés. Eventuellement m'informer de le loi ou décret sur ces frais réels.

  • #73

    Corrige ton impôt (vendredi, 07 juillet 2017)

    Bonjour Steph,

    Je vous invite à me contacter directement via la rubrique "contact" du site pour un premier échange par mail. Cordialement.

  • #74

    christelle (dimanche, 09 juillet 2017 11:14)

    bonjour je souhaiterais savoir si la caf prend en compte les frais réels ou pas car sans les frais réels je n'ai pas le droit à la rentrée scolaire et avec les frais réels j'ai le droit à la rentrée scolaire merci

  • #75

    Corrige ton impôt (dimanche, 09 juillet 2017 15:15)

    Bonjour. C'est une très bonne remarque. Effectivement, la CAF prend en compte le revenu fiscal de référence. Hors ce dernier est minoré si vous faites les frais réels!
    Déduire un maximum de frais réels permet de réduire le revenu fiscal de référence et donc d'augmenter les aides sociales.
    Une notions expliquée sur cet article : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/02/13/revenu-net-imposable-et-revenu-fiscal-de-reference-attention-au-mauvais-placement-si-vous-ne-faites-pas-la-difference/

    Faites donc bien l'effort de regarder les frais réels même si vous ne payez pas d'impôt.
    Merci de partager le site si la réponse vous convient. Cordialement.

  • #76

    steph (mercredi, 12 juillet 2017 10:33)

    Suite à votre réponse n°73, je n'ai que les avis d'imposition et les frais réels pour 2014 et 2015.
    J'ai écouté votre vidéo, mais je vous demanderais de m'expliquer sur quel site je dois aller pour noter les identifiants.

  • #77

    charles (jeudi, 13 juillet 2017 18:57)

    une personne 58 ans salariée infirmière en gériatrie travaille depuis 10 ans à 73 km de son domicile ( domicile familial depuis 40 ans , donc gratuit pour elle ; ) son employeur lui a aménagé des horaires spécifiques : 2 j de travail de 12 h suivis de 3 j de repos et ce tout au long de l'année soit 12 à 13 j de travail effectif par mois ; son domicile est dans un désert professionnel et médical ( centre montagneux de la Corse) les 2 seuls centres médicaux de soins de la région lui ont fourni des attestations selon lesquelles ils ne disposent pas de poste salarié pour elle; l'administration prétend réduire son kilométrage à 40 km au motif que depuis 3 ans elle pouvait prendre un logement prés de son lieu de travail ; peut-on et dans ce cas avec succés évoquer L ESPRIT DU TEXTE qui limite la déduction à 40 km par jour pour ne pas favoriser l'abus de déduction des frais kilométriques en faisant valoir que son kilométrage PAR MOIS est inférieur aux 1760 km sur un mois que l'administration accepte de déduire sans problème sur la base de 40 km sur 22 j dans le mois et donc CORRESPOND aux 40 km par jour
    merci de votre réponse

  • #78

    MarcDG (jeudi, 13 juillet 2017 22:09)

    Bonjour,
    Quelques précisions supplémentaires me seraient nécessaires pour bien comprendre ce qu'il est possible et impossible pour le cas de la LOA.
    La premier barème est-il utilisable si je détiens un véhicule en LOA, et que je ne le possède donc pas réellement. Et dans ce cas, si j'ai bien compris la vidéo, impossible de cumuler km, frais de péages ET loyers de la location ?
    Enfin, j'ai surement mal cherché sur votre page, mais où puis-je trouver le second barème ?
    Merci pour toutes ces explications

  • #79

    Corrige ton impot (samedi, 15 juillet 2017 15:33)

    Bonjour,

    @Marc DG
    Le barème est dans la vidéo youtube (entre la vidéo et les commentaires sur youtube), à défaut vous le trouverez ici : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2095-PGP
    Vous trouverez également les textes au même endroit si vous souhaitez vérifier mes dires.

    @Charles
    En cas de proposition de rectification, il faut effectivement contredire et négocier. Vous pouvez apporter tous les éléments possibles, notamment celui que vous évoquez. Il ne faut pas hésiter, dans un cas comme celui-ci, le contrôleur est comme vous et doit interpréter les textes. Il sait aussi que vous pouvez contester sa demande voir l'apporter en jurisprudence (d'autant que vous avez des justificatifs). Comme évoqué sur cet article, vous ne risquez rien à discuter : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/01/12/erreur-volontaire-sur-notre-d%C3%A9claration-d-imp%C3%B4t-quels-sont-les-risques-comment-r%C3%A9agir/

    N'hésitez pas à partager le site si vous êtes satisfait de la réponse. Cordialement.

  • #80

    laurent (mercredi, 19 juillet 2017 14:15)

    Bonjour,
    J'envisage de changer d'emploi, mais celui-ci se trouve à 6 heures de route de mon domicile actuel. Nous venons de l'acheter et avons des travaux en cours, le vendre serait une perte conséquente. cela étant, je pense vivre pendant au moins 12 mois seul, sur le nouveau lieu de travail pendant la semaine . Puis-je déduire les loyers + repas + transports alors même que j'aurai un véhicule de fonction?
    Merci bcp!

  • #81

    Corrige ton impôt (mercredi, 19 juillet 2017 14:58)

    Bonjour Laurent,

    D'après les informations données, vous semblez être éligible aux frais de double résidence. Les conditions d'acceptation ou de refus sont indiquées ici à partir de l'alinéa 280 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/2161-PGP
    Si vous avez accès aux frais de double résidence, vous pourrez déduire les loyers + le repas du soir + 1 aller-retour semaine. Si le texte ne vous permets pas d'être certain à cause de votre situation spécifique, uns question aux impôts depuis votre espace "impôt-gouv" vous permettra d'en être sur.
    N’hésitez pas à partager le site si la réponse vous convient. Bonne journée.
    Thibault

  • #82

    DUPONT (vendredi, 28 juillet 2017 08:02)

    Bonjour, Je suis pharmacien adjoint. J'ai des gardes 2 fois par mois où je suis susceptible de me déplacer plusieurs fois après la fermeture. Combien de repas et de déplacement puis je déduire en plus pour ces 2 jours.
    Merc

  • #83

    Corrige ton impôt (vendredi, 28 juillet 2017 14:51)

    Bonjour,

    Les textes précisent seulement que : "Les frais supplémentaires supportés par les personnes astreintes à un travail de nuit, tels que frais de repas ou de retour au domicile en taxi, sont admis en déduction." C'est sur ce lien à l'alinéa 330 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7672-PGP
    Pour toute précision relative à votre métier, il sera nécessaire de demander directement au fisc; la réponse ne figurant pas dans le code général des impôts.
    Bien cordialement.

  • #84

    laetitia D (samedi, 29 juillet 2017 11:21)

    Bonjour, suite à un déménagement nous allons utiliser la déductions des frais kilométriques.
    Monsieur a un véhicule de fonction une semaine par mois lorsqu'il est d'astreinte je suppose qu'on ne peut pas compter ces allers retours puisque ce n'est pas son véhicule personnel ? De même que les journées de rtt faut-il les déduire ?
    Comment justifié les jours travaillés si on a un contrôle ?
    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement

  • #85

    Corrige ton impôt (samedi, 29 juillet 2017 15:37)

    Bonjour,

    Effectivement, seuls les dépenses à votre charge ET relatives au travail sont déductibles. Il faut aussi bien entendu prendre le nombre exact de jours travaillés. Le contrôleur n'aura aucun mal à les déterminer avec vos bulletins de salaires ou contrat de travail. Il suffit de connaître les horaires du contribuable et le nombre de congés-RTT, informations qu'il peut demander et que vous devrez justifier.
    Cordialement.

  • #86

    Gigi (samedi, 29 juillet 2017 22:28)

    Bonsoir,
    Tout d'abord, merci pour cet article rempli d'informations tues par le fisc.
    Voilà, l'année dernière j'étais enseignante vacataire (aujourd'hui je suis sous le régime auto entrepreneur). Je n'avais pas de bureau sur mon lieu de travail, on avait une salle des profs. A noter de plus, que j'ai été en congés maladie / maternité de mi janvier à début août. Je ne peux donc pas prétendre à une déduction d'impôt pour la pièce, n'est-ce pas ?
    Merci d'avance pour votre réponse.

  • #87

    Corrige ton impôt (dimanche, 30 juillet 2017 15:39)

    Bonjour,
    En tant qu'enseignante salariée, vous avez accès aux frais déductibles pour la pièce si vous n'aviez pas de bureau personnel sur le lieu de travail (d’ailleurs en cas de controle, un simple courrier du directeur d'établissement qui dit que vous n'aviez pas de bureau personnel dans l'école suffit). Vous auriez pu déduire les frais dans la déclaration de cette année qui concerne les revenus et la situation de 2016.
    Pour les autoentrepreneurs, c'est différent. Vous pouvez consulter les pièges à éviter lors de l'inscription : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/07/24/comment-devenir-declarer-auto-entrepreneur-inscrire/
    Surtout, vous devez consulter ceci : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/07/03/auto-entrepreneur-impot-revenu-ou-liberatoire-declaration/
    Vous connaitrez ainsi la fiscalité de l'auto-entrepreneur qui est différente. Il faut absolument ne pas se tromper entre "prélèvement libératoire" et "impôt sur le revenu" puisque la différence au niveau fiscal est vite énorme. N'hésitez pas à me demander en commentaire de l'article "auto-entrepreneur" si vous n'êtes pas certaine d'avoir fait le bon choix.
    Merci par avance si vous partagez le site, c'est un gros plus pour moi. Cordialement.

  • #88

    Gigi (dimanche, 30 juillet 2017 18:14)

    Merci beaucoup pour votre réponse.
    Avant d'adhérer ou non au versement libératoire de l'impôt sur le revenu, j'ai fait différentes simulations sur le site internet des impôts. Cela m'a bien aidée.
    Bonne soirée à vous.

  • #89

    Olivier (mercredi, 16 août 2017 18:51)

    Bonjour, et tout d'abord un grand merci pour cette précieuse vidéo... qui me laisse tout de même quelques doutes ... je vous expose mon cas :
    pour 2018, je vais travailler en Suisse dans le canton de Vaud situé à 75km de mon domicile, je serai en principe assujetti à l'IR en france. Ma compagne est enseignante en France, et travaille à coté de notre domicile actuel. J'envisage donc les frais de double résidence afin de louer un petit appartement en suisse + frais de repas midi et soir et un aller retour par semaine, j'aurai aimé savoir si tout cela est plafonné ? car comptablement ça fait un peu peur :

    En effet le moindre studio sur suisse coûte 1500 CHF et
    chaque repas 20 CHF minimum, je travaille 230 jours par an
    et fait 48 aller retour 30 CHF chacun (1 par semaine travaillée)
    1500 * 12 + 20 * 230 * 2 + 48 * 30 = 28640 CHF de frais (soit environ 25000€ de frais),
    mon salaire brut est de 120000 CHF soit 105000€, ceci me ferai donc environ 24% de frais... pensez vous qu'il soit jouable de déduire de tels frais ?

  • #90

    Corrige ton impôt (vendredi, 18 août 2017 20:43)

    Bonjour,

    A partir du moment où vous rentrez dans les conditions de double résidence, ces frais sont supportés par vous pour le travail et donc déductibles. Vous trouverez le texte dans les commentaires de la vidéo youtube si vous souhaitez vérifier votre éligibilité. A défaut, un coup de fil ou un mail aux impôts peut vous rassurer à ce sujet.
    De ce que vous me dites, ça me semble ok mais il faudrait valider avec les impôts car la distance reste "modeste".
    Cordialement.

  • #91

    BRIGAUD XAVIER (dimanche, 20 août 2017 15:53)

    bonjour,
    je change de travail et je dois prendre un logement sur place (130KM de mon domicile).
    je vais donc pouvoir déduire mon logement / mes peages / les kilomètres et les repas du soir ?
    je ne devrais pas fournir les justificatifs sauf sur demande c'est ça ?
    cordialement
    X.BRIGAUD

  • #92

    ohayo (lundi, 21 août 2017 22:02)

    Bonjour
    je suis salarié d'une entreprise mais également dirigeant de mon entreprise dont l'objet est de de proposer des formations professionnelles et scolaires. Je suis donc amené à donner des cours à l'université et en école de commerce (environ 5 jours à 10 jours par an). Suis je en mesure de demander la déduction des frais du local ou de la pièce de mon appartement? De même puis je demander la déduction des frais informatique et bureautique, sachant que ceux ci sont réglés avec la carte bancaire de la société?

    merci d'avance

  • #93

    ohayo (lundi, 21 août 2017 23:00)

    j'ai visité le site http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7671-PGP et je vois le paragraphe sur le Champ d'application de la déduction - 1 Personnes concernées... toutefois je ne comprends pas le texte...
    est il possible pour moi de déduire les frais de pièce de mon appartement, sachant que je n'ai pas de bureau mis à disposition des écoles/ université, mais sachant également que cette activité n'est pas mon emploi principal ?

    autre question qui suscite mon interrogation concernant la déduction des frais de repas. Si l'on bénéficie des tickets restaurants et d'une cantine, est il tout de même possible de déduire une partie des frais de repas? Qu'en est-il dans le cas où l'on est en déplacement professionnel et que la cantine d'entreprise est donc inaccessible car très loin?

    merci d'avance

  • #94

    Corrige ton impôt (mercredi, 23 août 2017 13:01)

    Bonjour Ohayo,

    Je vous remercie de passer par la rubrique "contact" du site et de suivre les instructions de la rubrique "je souhaite une réponse gratuite". Votre réponse demande un peu de temps. Merci de me préciser votre statut en tant que dirigeant.
    Cordialement.

  • #95

    Mymy (mercredi, 30 août 2017 10:26)

    Bonjour !
    Je vis avec mon conjoint à 25km de son lieu de travail. Nous ne sommes pas pacsés, mais officiellement concubins depuis début juillet (la déclaration n'est pas encore faite en mairie).
    Je vais travailler dès le 1er septembre à 60km de notre domicile et faire la route 4 ou 5 jours par semaine (soit 120km aller-retour).
    Puis-je déduire l'intégralité des frais kilométriques lors de ma prochaine déclaration ? (en dépassant le seuil des 40km aller)
    Devons-nous obligatoirement obtenir le certificat de concubinage, ou pouvons-nous simplement faire une déclaration sur l'honneur ?
    Un grand merci à vous par avance pour votre réponse !
    Bonne journée

  • #96

    Corrige ton impôt (mercredi, 30 août 2017 10:47)

    Bonjour Mymy,

    Je vous remercie de passer par la rubrique "contact" du site et de suivre les instructions de la rubrique "je souhaite une réponse gratuite". Votre réponse demande un peu de temps.
    Cordialement.

  • #97

    Elbouch (jeudi, 31 août 2017 12:04)

    Bonjour
    Je reprend des etudes d'infirmières et on doit avoir un ordinateur pour les cours est ce que je pourrais les deduire de mes impots? De meme je dois acheter des tenue pour mes stages et les entretenirs est ce que je les intergre au frais réels ? Et a partir de combien de kilometre je peut beneficier des frais de repas en sachant qu'il ya 2,10 kilometre dans mon institut a chez moi et des fois 22,2 km et un peage de 1,10euro pour certaine periode
    Est ce que je peux deduire mon nécessaire scolaire et mes livres qui on presque une valeir de 250 euro
    Merci pour votre reponse et de ce que vous faite

  • #98

    Corrige ton impot (jeudi, 31 août 2017 14:39)

    Bonjour Elbouch,

    Je vous remercie de passer par la rubrique "contact" du site et de suivre les instructions de la rubrique "je souhaite une réponse gratuite". Votre réponse demande un peu de temps.
    Cordialement.

  • #99

    Michel (mercredi, 06 septembre 2017 13:38)

    Bonjour Madame/Monsieur ,
    Je me permets de vous ecrir apres avoir trouver votre excellente video sur Youtube!
    Pour raison professionelle j'ai aquis un studio à 250km du ma residence principale , et souhaite comprendre tous les frais que je peux deduire de mes impots:
    - Pour un aller retour par semaine , le calcule est 250km fois deux ou 250km-40km fois deux ?
    - Pour un aller retour par semaine , est ce que les reservations en covoiturage sur Blablacar sont accepté par le fisc ? Ou uniquement voiture, sncf et cas extreme avion.
    - Pour les deux repas que nous pouvons deduire est ce que le diner est obligatoirement au restaurant ou ca peut etre une vente à emporter ou livraison à domicile ?
    - Dans mon cas je beneficie de ticket restaurant et pas de cantine , pour le repa du midi je prends en compte dans mon calcule la reduction de la contribution de la societe au prix du ticket restaurant, ET pour le repa du soir ( frais lié à la double residence) quel doit etre le calcule ?
    -

    Merci par avance pour votre aide,
    Cordialement

  • #100

    Corrige ton impôt (mercredi, 06 septembre 2017 14:36)

    Bonjour Michel,

    Pour une réponse à vos multiples questions, je vous invite à passer par la rubrique Contact du site et d'utiliser la première rubrique.
    Merci pour vos encouragements.
    Cordialement.
    Thibault

  • #101

    Mag (dimanche, 10 septembre 2017 15:55)

    Bonjour corrigetonimpot,

    d'abord merci mille fois pour les informations contenues sur ce site : j'ai fait ma première déclaration d'impôts en frais réels cette année, et pour trouver les infos (et les vraies, pas les "on dit qu'on peut faire ci, il paraît qu'on peut faire là ...") c'est très compliqué, surtout quand c'est la première fois.
    Sur votre site sont regroupées énormément de situations et des exemples concrets, c'est parfait (contrairement aux agents du fisc qui ne savent pas trop quoi répondre au cas par cas, et qui m'ont carrément conseillé d'envoyer ma déclaration sans le détail des calculs et les jusitifcatifs parce que "de toute façon ils regardent jamais trop à ça" ... Moui ....)

    Pour ma part j'ai une question : vous avez abordé le sujet des professionnels en travail de nuit et des frais de repas. Pouvez-vous développer ?
    J'ai moi-même fait des nuits cette année, et je ne sais pas comment je dois compter mes frais de repas. Il y avait une cantine sur mon lieu de travail, mais étant donné que la cantine n'est pas ouverte la nuit, je ne pouvais évidemment pas y manger. J'étais aide-soignante en hôpital publique, donc pas de convention collective, et j'ai encore une fois lu beaucoup de choses différentes ... J'ai lu des choses à propors d'un panier, mais je n'ai vraiment pas tout compris.
    L'enquête dure depuis trop longtemps, si vous pouviez me dire quoi faire pour les prochaines déclarations vous me sauveriez d'une belle migraine.

    Je prends de l'avance parce qu'avec un chamboulement professionnel, je n'ai pas envie de consacrer mes soirées du mois de mai prochain juste pour cette fichue déclaration.

    D'avance merci, à bientôt !
    Magali

  • #102

    Corrige ton impôt (mardi, 12 septembre 2017 12:28)

    Bonjour Mag,
    Je vais vous épargner les futurs migraines, tout ce qui concerne le travail de nuit est ici à l'alinéa 330 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7672-PGP
    Ne cherchez pas, il n'y a rien d'autres, ce sont les textes officiels détaillés : "Les frais supplémentaires supportés par les personnes astreintes à un travail de nuit, tels que frais de repas ou de retour au domicile en taxi, sont admis en déduction"

    Quand ce n'est pas détaillé, deux options :
    - vous avez peur que vos frais ne correspondent pas vraiment au texte. Vous ne les déclarez pas.
    - vous estimer que vos frais correspondent au texte. Vous les mettez au réel.
    En cas de contrôle, le contrôleur sera comme vous et devra prouver que vous n'avez pas le droit de les déduire en utilisant le texte... à savoir cette seule ligne! Il arrive que le fisc aille au bout et cherche le redressement. Dans ce cas, le particulier conteste et ça part en justice. On a alors une jurisprudence qui nous indique pour le cas précis en question ce qui est permis ou non (il y'en a dans le BOFIP joint en exemple pour d'autres situations).

    Sauf à trouver des jurisprudences sur votre cas, il est impossible d'être plus précis! Le risque étant relativement faible et le redressement peu important (je vois mal un contrôleur aller chercher les frais de repas de nuit sans avoir un texte précis pour vous réclamer 25 € d'impôt en moins) comme je l'ai développé dans l'article sur le contrôle fiscal, beaucoup optent pour la seconde option.
    En espérant vous avoir ôté une épine du pied. N'hésitez pas à aider le site si c'est le cas.
    Très cordialement.
    T.DIRINGER

  • #103

    Charillat (mardi, 19 septembre 2017 17:00)

    Bonjour, j'ai postulé et une proposition m'a été faite mais je doit démissionné, déménager et louer un meublé en attendant de trouver un bien, est ce que le prix de la location est déductible ? Je quitte l'IDF pour la région PACA. Merci.

  • #104

    Corrige ton impôt (mardi, 19 septembre 2017 18:58)

    Bonjour Charillat,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site.
    Cordialement.

  • #105

    Nathalie (mercredi, 20 septembre 2017 17:24)

    Bonjour, je suis hôtesse de caisse dans une grande surface. Notre tenue nous est imposé, tee shirt de couleur changé tout les 6 mois fournis par notre employeur mais nous sommes obligé de les laver séparément chez nous car ils dédaignent au lavage. Je fais une machine par semaine et les repassent. Comment puis je déduire ses frais?En ce qui concerne nos pantalons, aussi imposé, que nous devons acheté personnellement et qui s’abîment très vite avec le frottement au niveau des caisses. Peut on les déduire? Je me posais la question du coiffeur et du maquillage mais apparemment qu'une certaine catégorie de personne peut en bénéficier.
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

  • #106

    Corrige ton impôt (jeudi, 21 septembre 2017 00:38)

    Bonjour Nathalie,
    L'article présent tous les frais déductibles qui existent. Ceux qui n'y figurent pas, ne sont pas déductibles! Seuls les métiers présentés dans les frais vestimentaires sont éligibles et personne n'a le droit au coiffeur ou maquillage.
    Cordialement.

  • #107

    Alain (jeudi, 21 septembre 2017 12:11)

    Bonjour
    J'entame une VAE MASTER 2 métier de la formation
    le devis comprend:
    frais de jury 500€
    frais d'inscription 261.10€
    frais d'accompagnement 800€

    que puis je déclarer aux impots? Quelle case? sachant que je ne sais pas si je serais aux 10% ou aux frais réels

    Merci de votre réponse

  • #108

    Corrige ton impôt (vendredi, 22 septembre 2017 19:35)

    Bonjour Alain,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site.
    Cordialement.

  • #109

    Alain (mercredi, 27 septembre 2017 10:51)

    Bonjour,
    je viens de suivre les étapes demandées

    Cordialement

  • #110

    Corrige ton impôt (mercredi, 27 septembre 2017 12:00)

    Bonjour,
    Il vous suffit alors de renseigner la rubrique situé sous la vidéo dans "contact", les informations arrivent sur mon mail directement pour que je puisse approuver et vous répondre.
    https://www.corrigetonimpot.fr/contact/#conditions
    Cordialement.

  • #111

    Roger (jeudi, 05 octobre 2017 13:25)

    Bonjour,

    Je suis sous officier en gendarmerie. J aimerais savoir si on pouvait deduire des frais de vêtements, coiffeurs. Ou s'il y avait autre chose que l on pouvait déduire.
    Cordialement

  • #112

    Corrige ton impôt (jeudi, 05 octobre 2017 17:02)

    Bonjour Roger,

    Tous les frais existants ont été mis dans l'article. Pas de coiffeur et les métiers pour les vêtements sont tous indiqués. Désolé!
    Cordialement.

  • #113

    BELLAICHE (vendredi, 06 octobre 2017 18:21)

    bonjour

    d'abord bravo pour répondre aux sollicitations de vos lecteurs !!

    j'ai donc une question ;=)

    Actuellement demandeur d'emploi, depuis le 15/11/2016 j'ai parcouru le Web pour voir les éléments de charges que je pourrais déduire de ma prochaine déclaration.

    Ce qui m'intéresse à déduire des revenus de mon foyer (uniquement les revenus de madame, je ne bénéficie pas des allocations Assedic (ex mandataire social) ) ce sont
    - un PC, acheté fin 2016 (utilsé à 80% pour ma recherche)
    - une formation que j'effectue sur 2017
    - un coaching personnel, pour m'aider au niveau guidance et psycho sur la période

    .... j'imagine que je dois faire un peu d'amortissement pour mon PC , que ma formation soit justifiée sur facture et en ligne avec ma cible de job.. et que mon coaching aussi....

    Afin d'être efficace dans ma recherche, je me paie un bureau en co-working pour travailler ma recherche d'emploi (étude des entreprise, réseau, mailing, phoning..) car je n'ai pas de pièces isolées dans un appartement à Paris (gène des enfants, pas d'espace de travail dédié...)

    >> Je voulais savoir si et comment je pouvais déduire ces frais de bureaux en co working dans le cadre de mes frais associé à ma recherche d'emploi,.., je n'ai pas trouvé d'infos liant le cout de l'espace de travail nécessaire à effectuer une recherche d'emploi et la déduction fiscale en frais réels ..?

    en vous remerciant de vos conseils sur ce sujet

    cdt

    Jean-Philippe

  • #114

    Corrige ton impôt (samedi, 07 octobre 2017 11:06)

    Bonjour Jean-Philippe,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site.
    Cordialement.

  • #115

    Laure (samedi, 07 octobre 2017)

    Bonjour,

    Venant de nous marier cet été nous allons faire notre première déclaration commune l'année prochaine. Par le passé, nous déclarions donc de manière individuelle: mon mari étant en recherche d'emploi et supportant de lourds frais dans le cadre de sa recherche d'emploi (maintien de licences et examens aéronautiques très coûteux et engendrant des frais de déplacement importants), déclare aux frais réels et ne paye pas d'impôts. De mon coté, en activité salarié ne pouvant prétendre qu'à l'abattement de 10%, je paye des impôts sur le revenu .
    Dans le cadre de notre future déclaration commune, est ce les frais réels de mon mari viendront en déduction du revenu fiscal de référence de notre foyer au global (incluant ses revenus et les miens) ou restera uniquement lié aux revenus déclarés sur sa personne individuellement?
    Merci d'avance,
    Laure LM

  • #116

    Corrige ton impôt (samedi, 07 octobre 2017 12:43)

    Bonjour Laure,
    Très bonne question! Les frais de votre mari concerneront uniquement ses salaires à lui. Ils ne viendront pas s'imputer sur vos revenus ou sur quoi que ce soit d'autres. En revanche, il pourra être aux frais réels et vous avec les 10%. Chacun fait son choix.
    Prenez le temps de vérifier que la déclaration commune est mieux. Dans une situation comme la votre, il est possible qu'il faille opter pour la déclaration séparée sla première année. L'article concerné ici : https://www.corrigetonimpot.fr/2017/03/16/comment-declaration-impot-commune-separe-annee-pacs-mariage/
    Si vous avez des enfants, conultez également notre article présentant les astuces pour les déclarer au bon endroit.
    N'hésitez pas à partager le site si la réponse vous a aidée.
    Cordialement.
    Thibault

  • #117

    Julie (dimanche, 08 octobre 2017 09:46)

    Bonjour,

    Enseignant depuis septembre, j'ai besoin d'acheter des livres pédagogiques. Cependant une question me turlupine, les frais engendrés pour l'achat de ces livres sont en intégralité déduit de mes impôts (exemple : achat d'un livre à 15€, le montant total de mes impôts va diminuer de 15€ ?).
    Bien cordialement,
    Julie

  • #118

    Corrige ton impôt (dimanche, 08 octobre 2017 23:12)

    Bonjour Julie,
    Les frais réels sont une déduction. Ils vont donc diminuer l'impôt selon votre tranche fiscale. Cette dernière est de 14% ou 30% pour des revenus "moyens" si vous êtes imposables (inférieurs à 71 000 € par an par part fiscle).
    Si 14% : mettre 15 € aux frais réels baisse l'impôt de 15*0.14 = 2.1 €.
    Si 30% : mettre 15 € aux frais réels baisse l'impôt de 15*0.3 = 4.5 €.
    La déduction ne doit pas être confondue avec la réduction (sur une réduction, l'impôt baisserait effectivement de 15 € mais ce n'est pas le cas des frais réels).
    Bonne journée.
    Thibault

  • #119

    Joly (vendredi, 13 octobre 2017 00:07)

    Bonjour n'étant pas imposables et retraités mon mari et moi même y a t il une différence entre le PFL ou L IR? Nous avons un LEP chacun et un PEL!Y a t il une faute de le banque si celle ci nous a mis une imposition qui ne correspondait pas à nos revenus et nous a fait perdre des intérêts? voir augmentés notre RFR !Merci pour votre éclaircissement!Respect Marie

  • #120

    Corrige ton impôt (vendredi, 13 octobre 2017 15:16)

    Bonjour,
    Pourriez-vous passer par la rubrique contact et suivre l'étape "je souhaite une réponse gratuite". En l'état, je ne comprends pas votre question. Le choix PFL est utilisé pour l'assurance-vie et non le LEP ou PEL. Et votre commentaire figure sur l'article des frais réels! Je m'y perds :)
    Merci par avance.
    Cordialement.
    Thibault

  • #121

    Jeff (samedi, 21 octobre 2017 18:44)

    Bonjour,
    Tout d'abord un grand merci !
    Je suis content de trouver des informations pour m'aider!
    Voici mon cas !
    Je n'ai pas de cantine, ni de tickets restaurant pour manger dans quel cas je me retrouve sachant que mon employeur me paie un panier repas de 12.10€ par jour. Ensuite sachant que je travaille loin, mais j'utilise les transports en commun puis-je déduire la partie restant à ma charge de mes impôts ?
    Merci!

  • #122

    Corrige ton impôt (lundi, 23 octobre 2017 00:25)

    Bonjour Jeff,
    Vous pouvez chercher dans les textes joints mais à mon avis vous ne pouvez rien déduire pour les repas! Le panie doit être traité comme les tickets restos j'imagine. Côté transport, c est l utilisation professionnelle à votre charge qui est déductible.
    Cordialement.

  • #123

    le thiec (lundi, 23 octobre 2017 10:27)

    bonjour,

    Je vais bientôt acquérir une nouvelle voiture, l'autre ayant beaucoup de km, j'ai 104km par jour pour travailler, me conseillez vous une LOA pour la déduction fiscale?
    Cordialement

  • #124

    Corrige ton impôt (lundi, 23 octobre 2017 12:23)

    Bonjour,
    Il faut faire les deux calculs pour voir le plus intéressant! Mais le gain en impôt restera relativement modeste dans tout les cas.
    Cordialement.

  • #125

    Gindroz (lundi, 23 octobre 2017 16:45)

    Bonjour
    je suis séparé et je vais scolariser ma fille en internat à 120 Kms de chez moi. Donc deux allers et retours par semaine soit 480 Kms environ. Plus frais de scolarité de 270 euros/mois.
    Puis déduire ces frais et les compter en charge.
    Dans le cadre du passage devant le juge aux affaires familiales, j'ai eu environ 4500 euros de frais d'avocat. Puis je les déduire?
    Merci d'avance de votre réponse
    Bien cordialement
    pierrick1958@laposte.net

  • #126

    Corrige ton impôt (lundi, 23 octobre 2017 22:23)

    Bonjour,
    Malheureusement les frais réels concernent les dépenses engendrées par le travail! Ce n'est pas le cas ici.
    Cordialement.

  • #127

    Mme sena (samedi, 28 octobre 2017 22:17)

    Bonsoir,
    tout d'abord je tenais à vous remercier pour vos informations
    je suis infirmière salariée sur Marseille et ma clinique me finance une formation de 18 mois pour acquérir le diplôme d'infirmière de bloc opératoire
    l'établissement formateur est à plus de 10 KM aller avec péage , j'ai une cantine sur place, pas de ticket restaurant et je dois m'équiper d'un ordinateur d'une imprimante d'un bureau ...
    je dois aussi effectuer des stages de 4 semaines dans d'autres villes notamment Toulon Martigue , Salon ...
    que puis-je déduire ?
    je vous remercie par avance de votre réponse
    cordialement

  • #128

    Corrige ton impôt (samedi, 28 octobre 2017 23:51)

    Bonsoir Mme sena,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site. En effet, vos questions vont nécessiter quelques recherches dans les textes et juriprudences car elles sont assez particulières.
    Cordialement.

  • #129

    Etienne Mouchet (mercredi, 01 novembre 2017 15:12)

    Bonjour,
    j'ai bien compris le principe de frais réels, néanmoins, concernant mon véhicule :
    je ne l'utilise que pour travailler, puis je déduire la location ou l'achat d'un boxe de stationnement à proximité de mon domicile pour les moments où je ne travaille pas?
    ou sera-t-il plus avantageux de louer un local dédié à mon activité professionnelle et disposant d'un stationnement?

    merci en tous cas pour tous vos conseils

  • #130

    Corrige ton impôt (mercredi, 01 novembre 2017 18:06)

    Bonsoir Etienne,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site. En effet, vos questions vont nécessiter quelques recherches dans les textes et juriprudences car elles sont assez particulières.
    Cordialement.

  • #131

    Jean-Christophe (samedi, 04 novembre 2017 05:25)

    Bonjour et merci pour la précision de toutes vos réponses !
    Question Simple que je ne pense pas avoir vue traitée et pour laquelle une inspectrice des impôts m'a répondu par la négative par telephone : Peut on déduire des frais de taxi lorsque l'on est aux frais réels ? Cela me paraissait logique mais pour elle non dans la mesure ou des transports en commun étaient disponibles... Y a t-il a votre connaissance un texte ? Mille mercis

  • #132

    Corrige ton impôt (samedi, 04 novembre 2017 15:52)

    Bonjour Jean-Christophe.
    Je rejoins l'inspectrice à ce niveau. Les jurisprudences montrent que les frais réels correspondent à ce que le salarié paie réellement mais également aux solutions les moins chers. En présence de transport en commun, impossible de déduire le taxi même si vous le supportez.
    Notons que le BOFIP précise que les frais de taxi sont déductibles mais pour les personnes en astreinte de nuit (infirmière....). Dans ce cas, le taxi est déductible (moment où les transports en commun sont restreints).
    N'hésitez pas à partager le site.
    Cordialement.

  • #133

    Carole P (samedi, 04 novembre 2017 21:22)

    Bonjour Je suis psychologue salariée, puis-je déduire des "frais de documentation" comme stipulé dans votre article? Des revues professionnelles ou des livres en lien avec mon exercice professionnel?

    Merci par avance

  • #134

    Corrige ton impôt (dimanche, 05 novembre 2017 14:09)

    Bonjour,
    Les frais de documentation sont régis ici à l'article 40 : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7672-PGP.html
    Cordialement.

  • #135

    matheo (lundi, 06 novembre 2017 16:34)

    bonjour
    je suis enseignant artistique dans un conservatoire ,j'ai une piéce pour mes partitions ,pour travailler mon instrument et stocker tout mon matériel de musique ;
    Ai -je droit a la déduction fiscale sur mrs frais réels svp ?
    en vous remerciant

  • #136

    Corrige ton impôt (lundi, 06 novembre 2017 18:51)

    Bonsoir Mathéo,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site. En effet, vos questions vont nécessiter quelques recherches dans les textes et juriprudences car elles sont assez particulières. Je ne connais pas la réponse sans ces recherches.
    Cordialement.

  • #137

    BENOKBA (mardi, 07 novembre 2017 18:09)

    Je suis expert salarié et à ce titre je dispose d'un bureau dans la société dans laquelle je travail. Mais je suis souvent en déplacement et à mon retour les bureaux sont fermés donc je travail chez mois, ainsi que quelques week end. Puis je bénéficié d'une déduction pour mon espace bureau à domicile et autres frais. Merci d'avance pour votre réponse. RB

  • #138

    Corrige ton impôt (mercredi, 08 novembre 2017 22:21)

    Bonsoir Benokba,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site. En effet, vos questions vont nécessiter quelques recherches dans les textes et juriprudences car elles sont assez particulières. Je ne connais pas la réponse sans ces recherches.
    Cordialement.

  • #139

    Lolbringer (dimanche, 12 novembre 2017 14:57)

    Bonjour,

    J'ai une question concernant une psychologue s'étant installée en tant qu'indépendante et qui assiste annuellement à des congrès à l'étranger dans le cadre de son travail. Pour info, ces congrès sont systématiquement sanctionnés par une attestation de formation.
    Qu'est-il possible de déclarer sur les sujets suivants, et sur quelle base :
    - inscription à la formation/congrès
    - Déplacement (avion)
    - Hôtel
    - Frais de bouche
    En espérant être assez clair, merci d'avance de la réponse

  • #140

    Corrige ton impôt (lundi, 13 novembre 2017 20:01)

    Bonsoir Lolbringer,
    Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site. En effet, vos questions vont nécessiter quelques recherches dans les textes et juriprudences car elles sont assez particulières. Je ne connais pas la réponse sans ces recherches.
    Cordialement.

  • #141

    Jacques (mardi, 14 novembre 2017 15:05)

    .Bonjour,

    Je désire corriger mes frais réels sur ma déclaration de revenus 2017 (revenus de 2016). En 2016, je travaillais à 800km du domicile familial en logeant dans un appartement loué gracieusement par mes parents. Mon épouse était en congés maternité jusqu'en avril 2016 et à quitter son emploi suite à une rupture à l'amiable. Elle a obtenu un nouvel emploi en août 2016. Je rentrai régulièrement au domicile familial (environ 1 fois/semaine) en train. Quels frais réels puis-je envisager de déclarer? (mes billets de train pour rentrer au domicile familial? le cout du transport en commum pour me rendre de l'appartement prêté par mes parents à mon boulot? ...).
    Je vous en remercie par avance. Cordialement

  • #142

    Bastien (mercredi, 15 novembre 2017 12:36)

    Bonjour,

    Merci pour ce site clair et riche en information,
    Je me pose une question concernant le calcul des indemnités kilométrique :
    Actuellement, ma société prend en charge une partie du trajet domicile travail, montant que je déduis du barème, mais dois-je également déduire les montants versé au titre des notes de frais ? (versé lors de mission ou déplacement spécifique).

    Cordialement,

  • #143

    Naja (mercredi, 15 novembre 2017 15:34)

    Bonjour,

    Quelle mine d'informations vous mettez là à notre disposition ! Vraiment merci !
    Je suis actuellement inscrite au pôle emploi et indemnisée depuis le mois de mai et en projet de création d'emploi (après rupture conventionnelle de mon contrat de travail suite à longue maladie). je supporte d'importants frais de formation et j'aimerais savoir si je peux les déduire de mes impôts en tant que frais professionnels.
    Encore merci pour tous vos renseignements précieux,
    Bien cordialement.

  • #144

    Corrige ton impôt (mercredi, 15 novembre 2017 21:00)

    @Jacques, Bastien, Naja,

    Bonsoir,
    Comme vous le voyez, je n'arrive plus à prendre le temps de faire les recherches pour chaque demande. Merci de passer par la rubrique contact et de suivre les directives de l'étape 6 "je souhaite une réponse gratuite". Je vous réponds dès que possible pour vous remercier de votre contribution au site. En effet, vos questions vont nécessiter quelques recherches dans les textes et juriprudences car elles sont assez particulières. Je ne connais pas la réponse sans ces recherches.
    Cordialement.